5 bonnes raisons de créer une équipe d’open innovation dans votre entreprise

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Une cérémonie qui n’aurait pas pu avoir lieu autrement. Ce n’est pas le slogan d’une nouvelle application de rencontre, mais un nouveau système basé sur le partage et la collaboration. L’open innovation, concept économique né en 2003, consiste à penser l’innovation et la R&D de l’entreprise, non pas comme une machine, mais en associant la créativité des collaborateurs et des relations privilégiées avec d’autres partenaires, tels que des startups ou d’autres innovations. joueurs.

En 2021, dans une étude publiée par Maddyness, 70% des entreprises pensaient que l’ouverture de nouvelles choses est nécessaire pour trouver de nouvelles sources de croissance et relancer l’activité dans les années à venir. 55% des entreprises estiment également que l’ouverture de nouvelles choses sera une étape encourageante dans le renouvellement des méthodes de travail et du sens que l’on peut leur donner.

En collaboration avec EDF, Maddyness a sélectionné pour les grands groupes, 5 bonnes raisons de créer un nouveau groupe.

1 – Dépasser les limites internes 

1 – Dépasser les limites internes 

« Nous avons souvent besoin de quelqu’un de plus petit que nous. Cette citation de La Fontaine s’applique bien à la nouvelle fondation. L’externalisation, par exemple, peut permettre à de grands groupes de simplifier et d’accélérer leur travail. Bien sûr, si plusieurs équipes d’une entreprise ont besoin de la même réponse, il est plus judicieux de se tourner vers une startup qui la propose déjà, plutôt que de la développer en interne. « Le but de l’innovation, c’est aussi d’accélérer le temps de commercialisation d’un produit ou d’un service, c’est-à-dire sa commercialisation sur le marché. La solution est prête à l’emploi, il suffit parfois de s’adapter pour résoudre un problème présenté par une entreprise. « , explique Catherine Fraissenon, responsable d’EDF Pulse Connect, le nouveau programme d’innovation d’EDF. « L’innovation, c’est notre capacité à travailler avec des écosystèmes externes, à développer des solutions et à créer des entreprises. »

Voir l’article :
Le plan du dossier Dans quelles hypothèses une clause de désignation d’une…

2 – Réinventer la manière d’innover

2 – Réinventer la manière d’innover

Comme un couple, les ressources internes et externes doivent être considérées comme complémentaires et non opposées. Les grands groupes ont beaucoup à apprendre sur l’utilisation des startups quand ces dernières peuvent bénéficier de l’expertise des chercheurs et tester leurs produits dans les laboratoires des grandes entreprises. L’échange et les petits drapeaux apportent de la valeur par rapport à un processus de renouvellement traditionnel. Catherine Fraissenon l’assure : « On peut vivre dans le vide, et s’enfermer, mais la richesse vient de l’extérieur. » L’innovation ne se limite pas aux débuts, elle effraie aussi l’écosystème, notamment les incubateurs/accélérateurs, les universités, les capital-risqueurs. , fondations, et même d’autres grands groupes, on partage ensemble ! « .

3 – Créer plus de synergie avec les différentes entités du groupe

3 – Créer plus de synergie avec les différentes entités du groupe

Dans les grands groupes, la nouvelle équipe joue un rôle important, un lien médiateur entre l’interne et l’externe. « Nous sommes là pour construire des coopérations entre différents métiers, et entre l’interne et l’externe. C’est le rôle de « connecteur » que nous jouons ». Chez EDF, l’équipe Pulse Connect assume presque le rôle d’une agence de mise en relation. Avant de présenter les différentes parties du Groupe (qui compte plus de 167 000 salariés dans le monde) et le début, leur compatibilité est vérifiée. Ensuite, la nouvelle équipe d’innovation évalue la startup, vérifie si l’équipe est fiable, si elle répond à un besoin métier et si la maturité du produit répond aux besoins… « Notre rôle est d’accompagner les business unit pour les aider à être très sûr . travail principal, mais aussi d’avoir la force d’abandonner pour pouvoir choisir des métiers de l’enseignement supérieur ».

4 – Détecter des innovations prometteuses

« La nouvelle version est un bon outil de surveillance qui peut détecter les nouvelles mises à jour. Comme EDF Pulse Connect, il y a aussi une nouvelle fonctionnalité qui fournit des mises à jour qui peuvent ne pas être visibles d’un coup d’œil. D’abord, comme le confirment les experts de l’intérieur », car l’innovation est trop perturbateur, ou parce qu’il peut présenter un risque qu’un projet ne peut pas gérer. « . Faire l’intervention est stressant et les communicants ont souvent « des problèmes techniques à court terme alors qu’on se demande si une façon de faire sera encore pertinente à l’avenir », souligne Catherine Fraissenon. En fait, il existe un conflit entre l’usage et la recherche qui peut répondre à l’innovation par la mise en place d’activités de veille. « Ce que font les startups donne une indication de ce qui est ou pourrait être sur le marché. Le groupe innovant recherche alors de bonnes solutions, les évalue et, si possible, encourage le département concerné à établir une collaboration.

À Lire  Comment créer un site web? (facile et gratuit)

« Par exemple, l’équipe Innovation du Centre d’Ingénierie Hydraulique d’EDF a trouvé une nouvelle entreprise sur un nouveau système de production dit « osmotique ». Nous nous sommes associés pour lancer le projet, pour grandir, nous conjuguons nos réseaux, notre écosystème, nos compétences pour créer un projet auquel tout le monde croit. En quelques mois, EDF Hydro a conclu un partenariat de 2 millions d’euros avec le démarrage de la startup. L’énergie apportée à Sweetch est un exemple et montre la capacité des gens à se donner à fond et à partager ensemble . »

5 – Créer des partenariats sur-mesure

L’échange entre le grand groupe et la startup peut être amélioré selon les besoins, d’une simple rencontre à une relation sérieuse. De nombreuses coopérations sont possibles : un partenariat d’entreprise, un partenariat de recherche, un besoin de financement, le besoin de trouver un exemple, le besoin de redonner le nom d’un grand groupe à sa marque… Chaque relation se crée- elle est mesuré.

Comment une entreprise peut être plus compétitive ?

Attirer, satisfaire et fidéliser sont des enjeux majeurs. Pour cela, maintenez votre offre, concentrez-vous sur votre communication et récompensez vos clients pour les fidéliser. Pensez par exemple aux emails personnalisés, aux cartes de fidélité et aux objets promotionnels !

Qu’est-ce qu’une entreprise compétitive ? L’entreprise compétitive organise son processus de production d’une manière avec l’organisation de son offre produit/service, avec sa stratégie d’innovation, avec des opportunités d’optimisation de son offre, notamment la réduction de ses coûts.

Qu’est-ce qui rend une entreprise compétitive ?

Compétitivité Les facteurs affectant la compétitivité économique comprennent le niveau élevé des impôts sur les sociétés, la qualité de la production et de la main-d’œuvre, ainsi que le tissu des petites et moyennes entreprises, les entreprises et la présence d’infrastructures.

Comment gagner en compétitivité ?

Compétitivité : innovation et amélioration de la performance

  • Réglage de votre réveil. Mettez en place des outils puissants pour collecter et analyser les informations pertinentes pour votre entreprise.
  • Attendez-vous à la conformité de vos produits. …
  • Mettre en place une stratégie foncière industrielle.

Quel est l’effet principal de l’innovation ?

L’un des principaux avantages de l’innovation est sa contribution à la croissance économique. En termes simples, de nouvelles choses peuvent entraîner une augmentation de la productivité, en d’autres termes, une augmentation de la productivité, etc.

Pourquoi l’innovation est-elle importante dans la vie ? L’innovation est importante car elle permet à toutes les entreprises et industries de s’adapter au changement. À partir des tendances du marché et des avancées technologiques dans le monde, le paysage commercial continue d’évoluer.

Quels sont les principaux facteurs de l’innovation ?

Quatre nous semblent être des innovations très importantes, pour le meilleur ou pour le pire : l’intelligence artificielle, l’internet des objets, la protection contre la cybercriminalité et le recours à un nombre croissant de métiers à atteindre désormais.

Quel est le but de l’innovation ?

Quoi de neuf pour ? L’innovation peut permettre à l’entreprise de se démarquer sur son marché. Il peut également vous permettre d’améliorer votre productivité, de réduire vos coûts ou d’établir de nouveaux partenariats. Mais l’innovation est un état d’esprit, un besoin d’amélioration.

Comment une approche d’innovation ouverte Peut-elle aider les entreprises ?

L’innovation peut conduire à l’amélioration de produits et services existants ou au développement de nouveaux produits et services. Surtout dans le cas des entreprises nouvellement créées, des startups, l’introduction sur le marché du premier produit peut être accélérée.

Pourquoi ouvrir de nouvelles choses ? Les atouts de l’innovation Pour les grandes entreprises, l’idée principale de l’innovation est l’ouverture, pour améliorer la créativité des salariés. Cela nous permet d’innover ensemble et de créer des relations privilégiées avec les startups.

Quel est l’objectif d’une innovation ?

8.2.1. Les nouveaux objectifs de l’entreprise sont les objectifs qui peuvent être identifiés pour refléter ses motivations et les principales orientations de ses efforts d’innovation (voir section 5.3.1).

Quels avantages ont ces programmes d’innovation pour les entreprises sur le long terme ?

Cela peut apporter de nombreux avantages : des prix plus bas, plus de profits, un meilleur service client et une concurrence accrue. Un professionnel peut vous aider à vous familiariser avec ces nouveautés.

Comment l’entreprise Peut-elle stimuler l’innovation ?

Améliorer les méthodes de travail L’entreprise ne peut assurer la meilleure qualité sans améliorer ses méthodes de travail. Il doit concevoir des stratégies pour s’adapter à sa nouvelle façon de penser.