5 conseils pour prévenir la perte auditive causée par les écouteurs

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Beaucoup se soucient de leur santé et de celle de leurs enfants : vitamines, alimentation équilibrée, crème solaire, etc. Cependant, nous oublions parfois certains risques pour la santé auxquels nous sommes exposés au quotidien. Et c’est le cas du niveau sonore auquel nos oreilles sont soumises au quotidien.

Trop de volume est dangereux, qu’il provienne d’un concert ou de vos haut-parleurs. Les casques et les écouteurs sont en fait souvent la cause de dommages auditifs. Par le passé, leur utilisation se limitait à l’utilisation de baladeurs et autres baladeurs MP3. Mais aujourd’hui, ils sont omniprésents : smartphones, ordinateurs, consoles, tablettes, etc. Les enfants les utilisent même lorsqu’ils suivent leurs cours en ligne. Et nous, les adultes, lors de nos rencontres en visioconférence.

Alors, si la présence de ces dispositifs est devenue si vitale, comment limiter voire éviter les dégâts qu’ils peuvent occasionner ? Voici cinq conseils pour changer votre quotidien et protéger efficacement vos oreilles, même si vous ne pouvez pas vous passer de votre casque ou de vos écouteurs.

Table des matières

Se protéger de la perte auditive permanente

Se protéger de la perte auditive permanente

Comme nous venons de le mentionner, il est difficile de se passer d’un casque ou d’écouteurs. Alors, concentrons-nous sur ce qui est vraiment dommageable dans leur utilisation : un volume sonore excessif.

Malheureusement, la plupart des gens ne savent pas comment déterminer ce qui constitue un niveau de bruit malade. Cela est vrai pour les adultes et les enfants qui souvent ne savent même pas que le son peut leur nuire.

Alors, comment éviter de soumettre nos oreilles à des niveaux sonores malsains ?

1. Utilisez le bon appareil

Petit conseil : évitez les écouteurs.

Les écouteurs se présentent sous de nombreuses formes et tailles. Le terme couvre tout, des minuscules écouteurs sans fil aux écouteurs intra-auriculaires si épais qu’ils donnent l’impression que vous avez attaché des haut-parleurs à votre tête. Bien qu’ils aient tous le potentiel de causer des dommages auditifs, les différences de conception déterminent la facilité avec laquelle ils peuvent causer des dommages durables.

Les écouteurs sont parmi les pires contrevenants, car la plupart sont conçus pour créer un joint lorsqu’ils sont insérés dans le conduit auditif. Ces petits embouts en silicone et mousse renforcent les basses produites par ces petits appareils. Mais ils augmentent également considérablement le son de la pression sur vos tympans et l’anatomie délicate de votre oreille interne en capturant toutes ces ondes sonores.

Envisagez plutôt d’utiliser un casque à dos ouvert. Ce type de casque permet à l’air de circuler librement dans et hors des lobes d’oreille, réduisant la pression sur vos oreilles et permettant aux ondes sonores de s’échapper ailleurs. C’est une différence assez intuitive si vous y réfléchissez. Imaginez que quelques kilos de pression soient appliqués sur votre corps en un point aussi petit qu’un casque. C’est inconfortable, voire douloureux, n’est-ce pas ? Imaginez maintenant que le même poids est réparti sur la zone de trois à quatre centimètres de diamètre couverte par la plupart des poches d’oreille des casques ouverts. Beaucoup moins effrayant, et dans ce cas, moins nocif pour vos oreilles.

Il y a un défaut dont il faut être conscient : le désir d’augmenter le volume de votre musique ou de votre audio pour compenser le son ambiant qui peut s’écouler dans les écouteurs arrière ouverts. N’utilisez jamais un volume élevé pour compenser le bruit dans votre environnement. Cela nous amène à notre prochain conseil…

2. N’augmentez pas trop le volume pour couvrir le bruit ambiant

Conseil rapide : utilisez plutôt des écouteurs ANC

Nous avons tous pris les transports en commun bruyants, rencontré un collègue qui riait ennuyeux ou un chien essayant de dire au facteur qui était le patron. Souvent, nous prenons alors un casque pour couvrir ces distractions avec encore plus de son. Mais ensuite, vous ajoutez encore plus de bruit à une situation déjà dangereusement bruyante. Et ce n’est pas parce que ce nouveau bruit est votre musique préférée qu’il ne nuira pas à votre audition.

Les casques ou écouteurs ANC (active noise control), « réduction active du bruit » en français, éliminent les ondes sonores entrantes en créant des ondes opposées qui les rencontrent au milieu, ce qui a pour effet d’affaiblir ou de supprimer les ondes entrantes avant qu’elles n’atteignent vos oreilles. Ce processus permet aux écouteurs dotés de la technologie ANC et aux écouteurs plus grands de bloquer le son sans bloquer l’air extérieur. Même si vous n’avez pas envie d’écouter de la musique ou un podcast, vous pouvez toujours utiliser la fonction ANC d’une paire d’écouteurs, sans aucune diffusion, pour réduire considérablement les dommages pouvant être causés par un bruit ambiant fort. .

Si vous voulez juste un peu de calme et que vous préférez un budget limité, utilisez de simples bouchons d’oreilles en mousse. Ils peuvent bloquer entre 32 et 38 décibels de son, plus que suffisant pour transformer des bombes assourdissantes capables de causer des dommages à long terme en un bruit de fond mineur.

3. Utilisez des écouteurs au son clair et de bonne qualité

J’imagine que certains d’entre vous pensent en lisant ces lignes que ces appareils coûtent cher. En effet, certains sont chers. Mais cela ne signifie pas qu’un son clair et de haute qualité doit être cher. Il existe d’excellentes options peu coûteuses qui offrent un son clair. Et c’est important car un son clair à faible volume permet d’éviter d’augmenter dangereusement le son.

Avez-vous déjà manqué un signal en regardant la télévision parce que les haut-parleurs de votre téléviseur sont trop petits ? En général, on y retourne plus tard, on monte le volume, et on réécoute. Cette habitude existe également avec les casques et les écouteurs, mais vous ne le remarquerez peut-être même pas si vous n’avez jamais entendu un son clair et clair.

Trop d’écouteurs modernes sont conçus pour sonner fort et trop bas. Choisissez plutôt un appareil qui donne la priorité à la clarté des voix et des instruments. Vous apprécierez davantage votre musique et votre son, et vous pourrez écouter à des volumes plus faibles tout en profitant du même niveau de richesse sonore.

4. Faites une pause

La plupart des sources de perte auditive vous diront que les ruptures d’oreille permettent à vos oreilles de guérir. C’est absolument vrai, mais il y a aussi une autre raison de faire une pause que la plupart des planches ignorent : la dérive du volume.

Plus longtemps vous écoutez de la musique ou des vidéos, plus vous avez de chances d’augmenter le volume progressivement et sans réfléchir. Un moment calme, en particulier la musique douce ou le bruit extérieur sont autant de facteurs récréatifs. Quelle que soit la cause, on augmente souvent progressivement le volume pour compenser… puis on en reste là.

Être exposé à des volumes plus élevés fait souvent que la qualité sonore inférieure est perçue comme inférieure. Mais ce même volume réduit conviendra parfaitement si vous faites une courte pause tranquille.

Je regarde souvent la télé le soir, je l’éteins comme ça et je suis choqué le lendemain matin par le volume de cette dernière. C’est un exemple parfait de la facilité avec laquelle vous pouvez endommager votre audition sans vous en rendre compte. Les pauses permettent de restaurer notre perception et notre anatomie physique au point de pouvoir reconnaître quand le volume a atteint des niveaux sonores malsains.

5. Utilisez un logiciel ou un appareil pour limiter le volume

Il existe de nombreuses façons de limiter le volume maximal de presque tous les appareils électroniques, bien que la méthode varie en fonction du type d’appareil et du système d’exploitation qu’il utilise, le cas échéant.

Ordinateur Windows : Windows, quelle que soit la version moderne que vous utilisez, ne fournit pas de moyen efficace pour limiter le volume. Il est préférable de télécharger une application tierce gratuite pour faire ce travail. Certaines excellentes options incluent Quiet on the Set, qui vous permet de définir une limite verrouillée par mot de passe afin que vos enfants ne puissent pas augmenter le volume à 11 lorsque vous ne regardez pas, ou Sound Lock, qui offre un simple bouton de réduction du volume sur le vôtre. tableau des tâches. Ces deux options fonctionnent pour tout appareil audio connecté, y compris les écouteurs et les haut-parleurs.

Mac : macOS rend cette tâche un peu plus compliquée. L’option la plus simple est un programme payant appelé Earsafe. Ce programme, qui coûte cinq dollars, ajoute un limiteur de volume avec des interrupteurs de fin de course individualisés pour chaque type de sortie audio (haut-parleurs, casque, etc.). Vous pouvez contrôler votre volume avec la ligne de commande et AppleScript, comme indiqué dans cet article sur Medium.

iOS : Apple a ajouté beaucoup plus de fonctionnalités de protection dans iOS que dans macOS, ce qui facilite les choses. Accédez à Paramètres sur votre iPhone ou iPad, puis cliquez sur Sons et haptiques & gt; Sécurité des écouteurs. Dans cette section, vous pouvez choisir d’activer la fonction Diminuer les sons forts. Allumez-le simplement et utilisez le curseur pour sélectionner votre limite de volume préférée.

Android : la nature plus divergente d’Android signifie que certains fabricants incluent des limites de volume sur leurs smartphones et tablettes, tandis que d’autres ne le font pas. C’est pourquoi nous nous concentrerons sur des solutions tierces que chaque utilisateur d’Android peut télécharger. Certains des plus populaires actuellement sur Google Play incluent Want: Volume Limiter for Kids, qui vous permet de limiter le volume d’un son avec un mot de passe que les parents peuvent contrôler, et Volume Limit, qui offre une fonctionnalité similaire pour tous les âges.

Pour tout le reste ? Malheureusement, tous les appareils ne prennent pas en charge les logiciels pour limiter les volumes maximum. Les consoles de jeux, en particulier, n’offrent pas de moyens simples pour contrôler le volume maximal des écouteurs connectés, même si leur public cible comprend de nombreux jeunes utilisateurs qui peuvent ne pas être conscients qu’ils doivent protéger leurs oreilles.

Dans ce genre de situations, nous vous recommandons de choisir des écouteurs avec des restrictions de volume intégrées. Des options comme le incluent un interrupteur qui vous permet de limiter le volume à 85 dB ou 94 dB, et sont disponibles dans une variété de couleurs que vos enfants apprécieront probablement. Des options Bluetooth sont également disponibles.

À Lire  Santé mentale : 10 conseils pour trouver l'équilibre naturellement

Pourquoi suis-je toujours ballonné ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Gaz, sensation de lourdeur, ventre gonflé… Les dysfonctionnements intestinaux que sont les…

Conclusion

Conclusion

L’ouïe est une chose précieuse pour ceux d’entre nous qui ont la chance de l’avoir. Malheureusement, lorsque l’anatomie délicate qui le rend possible est endommagée, il est souvent impossible de retrouver ce qui a été perdu. C’est pourquoi il est si important de prêter attention à la façon dont nous traitons nos oreilles. Si vous avez l’habitude de n’utiliser qu’une seule des suggestions de ce guide, vous contribuerez à bien protéger votre audition tout au long de votre vie.

Remarque : les informations contenues dans cet article sont uniquement destinées à des fins éducatives et informatives. Ils ne doivent pas être considérés comme des conseils de santé ou médicaux. Si vous avez un problème médical ou si vous avez besoin d’un avis médical, consultez toujours un médecin ou un médecin qualifié.

Quelle plante pour les oreilles ?

Quelle plante pour les oreilles ?

Le Gingko Biloba est un remède naturel qui agit sur la circulation sanguine en fluidifiant le sang. La prise de Gingko Biloba réduirait ainsi les acouphènes dus aux troubles vasculaires. D’autres plantes comme la mélisse ou l’aubépine auraient des vertus efficaces sur les acouphènes.

Comment améliorer la circulation sanguine dans les oreilles ? L’exercice physique fait des merveilles pour la circulation sanguine dans l’oreille interne. La partie « auditive » de l’oreille, la cochlée, bénéficie énormément de l’augmentation du flux sanguin.

Comment arrêter le bruit dans l’oreille ?

Il est traditionnellement recommandé de lever la tête pour dormir. Cela améliore la circulation sanguine et peut réduire les acouphènes. Pour vous aider à vous y habituer, évitez le silence complet en écoutant les bruits de fond graves, comme la musique douce et la radio.

Quelle vitamine pour les acouphènes ?

Vitamine B12 Elle améliore l’audition en régulant la formation des globules rouges, qui contribuent au métabolisme de l’homocystéine et préviennent les acouphènes.

Pourquoi les acouphènes partent et reviennent ?

Dans ce cas, le stress aggrave les symptômes des acouphènes. En effet, les acouphènes sont affectés par le flux sanguin dans vos oreilles et le stress augmente votre tension artérielle, ce qui rend le bourdonnement dans vos oreilles beaucoup plus fort et plus perceptible.

Quelle plante pour améliorer l’audition ?

Parmi les plantes les plus couramment utilisées pour traiter la perte auditive et les troubles auditifs figurent le thym, la camomille, la mélisse et l’aubépine. Les infusions de ces quelques plantes vous aideront à maintenir la santé de vos oreilles et leurs fonctions vitales.

Comment recuperer de l’audition naturellement ?

Il est très important de rappeler qu’il n’est pas possible de retrouver l’ouïe naturellement en cas de perte auditive. Cette surdité fréquente causée par la destruction des follicules pileux situés dans l’oreille interne est le résultat d’une dégradation et ne peut être réparée naturellement.

Comment Reeduquer son audition ?

Déplacer! Tout comme la méditation ou le yoga, la pratique d’une activité physique contribue à une bonne circulation sanguine, ce qui profite non seulement à votre audition mais aussi à votre activité cérébrale. Préférez les écouteurs aux écouteurs si vous faites du sport avec de la musique et réglez le volume au minimum.

Quelle tisane pour calmer les acouphènes ?

Mélisse, passiflore, petite pervenche, fleur d’oranger, aubépine… D’autres plantes peuvent également être utilisées dans le traitement des acouphènes, notamment pour soulager la nervosité et le stress. Ils doivent généralement être consommés en décoction de feuilles.

Qu’est-ce qui augmente les acouphènes ?

L’un des principaux facteurs qui aggravent les acouphènes est le stress. Les symptômes des acouphènes peuvent survenir lorsque nous traversons une période particulièrement stressante de notre vie ou que nous vivons une journée stressante.

Comment soigner les acouphènes remède de Grand-mère ?

Voici quelques exemples de remèdes maison qui sont indiqués en cas d’acouphènes.

  • Prenez Gingko Biloba. …
  • Écoutez de la musique classique. …
  • Pratiquez la méthode du tambour céleste. …
  • Pratiquez la méditation. …
  • Boire beaucoup d’eau. …
  • Mangez sain. …
  • Appliquez des huiles essentielles.

Quels sont les principaux troubles auditifs ?

La perte auditive, qu’est-ce que c’est ?

  • Perte auditive inférieure à 20 dB : audition normale,
  • Perte auditive de 20 à 40 dB : surdité légère,
  • Perte auditive de 40 à 70 dB : surdité modérée,
  • Perte auditive de 70 à 90 dB : surdité sévère,
  • Perte auditive supérieure à 90 dB : surdité totale.

Quels sont les 3 risques auditifs ? Quels sont les risques auditifs ? Les pratiques à risque ont des effets négatifs sur la santé physique et mentale, avec des conséquences particulièrement irréparables sur l’audition. On distinguera la surdité, l’hyperacousie et les acouphènes.

Comment s’appelle la surdité due au vieillissement ?

La presbytie est une déficience auditive qui se manifeste par la perte progressive et constante de l’audition. Causée par le vieillissement naturel de l’oreille interne, cette déficience auditive nous touche tous à partir d’un certain âge. En France, la surdité liée à l’âge représente 9 cas sur 10.

C’est quoi une surdité de perception ?

Qu’est-ce que la surdité sensorielle ? Dans la surdité sensorielle, les sons sont émis correctement mais leur perception est défectueuse. Le signal sonore, transformé en influx nerveux, est mal interprété par le cerveau. La perte auditive neurosensorielle est causée par l’oreille interne.

Comment soigner la presbyacousie ?

Quels sont les traitements de la presbytie ? La prise en charge de la presbytie repose sur la pose précoce d’appareils auditifs adaptés au patient. Ces aides auditives sont plus efficaces et mieux soutenues lorsqu’elles sont insérées tôt.

Comment prévenir les troubles de l’audition ?

Comment prévenir les troubles de l'audition ?

Voici trois choses à considérer pour l’éviter : Méfiez-vous des sons trop forts (légèrement au-dessus de 85 dB) Évitez les sons forts, ou limitez votre exposition ou votre proximité. Portez des protections auditives lorsque vous ne pouvez pas les éviter ou déplacez-vous à une distance de sécurité.

Comment économiser son capital d’écoute ? Pour aller plus loin dans la protection de votre audition, il est recommandé d’utiliser un casque antibruit ou des bouchons d’oreille lorsque vous vous engagez dans des activités bruyantes pendant une période prolongée. Ces outils permettent de réduire le bruit et de limiter l’exposition.

Quelles sont les conséquences de la surdité ?

Conséquences physiques : fatigue, maux de tête, acouphènes, troubles de l’attention, stress, hypertension, perte d’équilibre… Conséquences psychologiques : dépression, difficultés de concentration, honte, perte de confiance en soi… Conséquences sociales : isolement et difficultés croissantes à communiquer.

Quelles sont les principales difficultés d’une personne malentendante ? La perte auditive vous empêche d’entendre la parole et d’autres sons. Les causes les plus courantes de perte auditive sont le bruit et le vieillissement. Dans la plupart des cas, la perte auditive ne peut pas être guérie.

Quels sont les trois facteurs qui provoquent des lésions irréversibles de l’oreille ?

Outre le vieillissement, la perte auditive peut être causée par de nombreux facteurs : surdité médicamenteuse, otospongiose, traumatisme acoustique, etc. Outre les dangers de la musique amplifiée, les nuisances sonores au travail restent une source majeure de maladies professionnelles.

Quelles sont les structures de l’oreille fragiles qui peuvent être détruites de manière irréversible ?

Les cils sont délicats et facilement endommagés par des sons trop intenses. Les dommages sont alors irréversibles et peuvent entraîner une surdité. Liez la structure des follicules pileux à la perception du son et à la fragilité du système auditif.

Quels sont les trois symptômes d’une lésion définitive de l’oreille ?

Il peut être unilatéral ou bilatéral. Au moindre symptôme (perte auditive, respiration sifflante, oreille bouchée, vertiges, douleurs), il faut consulter rapidement un spécialiste ORL.

Pourquoi la perte de l’audition est irréversible ?

L’exposition à des bruits et des sons forts peut endommager la cochlée et entraîner une perte auditive due au bruit. Des études antérieures ont affirmé que la perte auditive induite par le bruit serait irréversible si la structure extrêmement délicate de la cochlée était endommagée.

Comment recuperer de l’audition naturellement ?

Il est très important de rappeler qu’il n’est pas possible de retrouver l’ouïe naturellement en cas de perte auditive. Cette surdité fréquente causée par la destruction des follicules pileux situés dans l’oreille interne est le résultat d’une dégradation et ne peut être réparée naturellement.

Pourquoi Perd-on l’audition ?

Causes de la perte auditive Nous perdons notre audition pour de nombreuses raisons, mais les plus courantes sont l’exposition prolongée au bruit et le vieillissement naturel. Mais cela peut aussi être dû à une otite, une prédisposition génétique, un traumatisme crânien et certains médicaments.

Quelle est la principale cause de la perte d’audition ?

Le cérumen, les infections, le vieillissement et l’exposition au bruit sont les causes les plus courantes de perte auditive.

Quelles sont les causes de la surdité ?

La perte auditive peut être due à des causes génétiques, des complications à la naissance, certaines maladies infectieuses, des otites chroniques, l’exposition à des sons forts, des médicaments ototoxiques ou le vieillissement.

Pourquoi l’audition baisse ?

Avec l’âge, le système auditif se détériore et des problèmes d’audition peuvent survenir. Les cellules ciliées de l’oreille interne disparaissent progressivement, entraînant une diminution de l’audition. Ce type de surdité, appelé presbytie, est dit naturel.

Comment ralentir la perte auditive ?

Pour protéger leurs aides auditives, les utilisateurs, quel que soit leur âge, doivent porter des protections contre les bruits extérieurs, de préférence un bouchon ergonomique en mousse. Dès le plus jeune âge, il faut sensibiliser les jeunes aux pauses auditives.

Comment compenser une perte auditive ? SOLUTIONS EXISTANTES. Les aides auditives sont une solution efficace contre la presbytie. Le port d’un appareil auditif améliore la compréhension de la parole et ralentit la progression de la perte.

Comment mieux entendre sans appareil auditif ?

Mieux entendre grâce aux médicaments et à la chirurgie Pour les surdités profondes, les personnes qui ne souhaitent pas porter d’appareil auditif peuvent utiliser des solutions chirurgicales et des implants. Ces méthodes sont réservées à certains cas de surdité avancée et sont prescrites par un médecin spécialiste.

Comment améliorer son audition sans appareil ?

Déplacer! Tout comme la méditation ou le yoga, la pratique d’une activité physique contribue à une bonne circulation sanguine, ce qui profite non seulement à votre audition mais aussi à votre activité cérébrale. Préférez les écouteurs aux écouteurs si vous faites du sport avec de la musique et réglez le volume au plus bas.

Comment récupérer de l’audition ?

La récupération d’une perte auditive implique généralement la prise de corticostéroïdes (cortisone), soit en injectant directement dans l’oreille, soit en prenant des médicaments. La durée du traitement varie d’un cas à l’autre, mais deux semaines suffisent généralement pour retrouver une audition normale.

Comment ralentir la surdité ?

Astuce : Pour prévenir les maladies neurodégénératives qui apparaissent plus tôt chez les sujets souffrant de déficience auditive, faites de la gymnastique cérébrale ! En portant une aide auditive qui vous convient, vous pouvez ralentir la perte auditive et profiter d’une vie confortable beaucoup plus longtemps.

Comment soigner la surdité naturellement ?

Parmi les plantes les plus couramment utilisées pour traiter la perte auditive et les troubles auditifs figurent le thym, la camomille, la mélisse et l’aubépine. Les infusions de ces quelques plantes vous aideront à maintenir la santé de vos oreilles et leurs fonctions vitales.

Comment améliorer l’audition naturellement ?

Déplacer! Tout comme la méditation ou le yoga, la pratique d’une activité physique contribue à une bonne circulation sanguine, ce qui profite non seulement à votre audition mais aussi à votre activité cérébrale. Préférez les écouteurs aux écouteurs si vous faites du sport avec de la musique et réglez le volume au plus bas.