5 lieux en France pour pratiquer le saut en parachute

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Inséré

le 15/12/2015 à 12:34, Mis à jour le 15/12/2015 à 17:20

Sautez avec une vue imprenable sur l’estuaire de la Gironde, en mode chauve-souris dans la vallée de la Loire ou encore à moins de deux heures de Paris, voici une sélection de centres spécialisés pour savourer un moment inoubliable dans les airs.

En Bretagne

En Bretagne, en région Centre, en Charente-Maritime, en Midi-Pyrénées ou près de Paris… Voici 5 clubs où vous pourrez découvrir le saut en parachute ou perfectionner votre technique.

A Vannes, un centre de parachutisme propose plusieurs méthodes pour découvrir la pratique aérienne. Vous pourrez vous initier au saut grâce à des entraînements traditionnels, seul, à 1100 mètres, largués par un moniteur. Le parachute s’ouvre automatiquement grâce à une sangle reliée à l’avion. Une radio guide le débutant depuis le sol, pour l’aider à atterrir devant l’école. Il faut une matinée de pratique. Le saut en tandem est aussi un bon moyen de découvrir le parachutisme en se sentant à l’aise. Après avoir progressé, un programme accompagné d’une chute libre de 4000 mètres permet de prendre une véritable accélération. Il faut donc prévoir une semaine de stage.

Ceci pourrez vous intéresser :
Sur ses réseaux sociaux, la société Sablais Vendée Évasion parachutisme a communiqué…

Dans le Centre-Val de Loire

Ecole de Parachutisme de Vannes, 1-2 rue de Kersimon à Monterblanc. Tél : 02 97 60 78 69 www.parachutisme-vannes.fr

En plus des classiques du parachutisme, le club « Le Blanc » propose une nouvelle expérience, réservée aux plus habitués : la wingsuit. Cette combinaison comporte des ailes qui se gonflent instantanément avec de l’air. Le sauteur a l’impression de prendre son envol, comme un oiseau. Ce n’est qu’en fin de vol que le parachute s’ouvre. A noter qu’il est obligatoire d’avoir déjà effectué au moins 150 sauts en parachute et d’avoir le brevet B2 ou B4.

À Lire  LES MEILLEURS EXERCICES POUR TONIFIER LES ABDOMINAUX

En Charente-Maritime

L’école française de parachutisme Le Blanc, à l’aéroport. Tél : 02 54 37 05 90 www.efpleblanc.com

Quand on saute sur l’aérodrome de Royan, à 4000 mètres d’altitude au-dessus de la Côte de Beauté, la vue est à couper le souffle. Dans la ville de Médis, le premier club de parachutisme a été fondé en 1930. Depuis, l’activité aéronautique s’est développée, pour le plus grand plaisir de ceux qui sautent presque avec l’impression de plonger dans l’estuaire de la Gironde. En 2013, les pilotes de Royan s’associent à ceux de Soulac pour proposer deux plateformes d’activités.

Dans les Midi-Pyrénées

Aéroclub de Royan, rue Joseph de Lelée, Royan. Tél : 05 46 06 86 00 www.aeroclub-royan.com

Le « Progrès Accompagné de Cascades », à l’école de l’Ariège, propose une formation théorique avant de sauter dans le vide, avec deux moniteurs, à 4000 mètres d’altitude. Au total, nous effectuons six sauts accompagnés et progressivement – en fonction de la progression de chacun – nous gagnons en autonomie. Pour nous aider à progresser, les moniteurs filment les sauts. Une fois sur terre ferme, on regarde les vidéos pour voir les améliorations à apporter à notre technique.

En Île-de-France

Centre Ecole de Parachutisme Sportif de l’Ariège, aérodrome de Palmiers les Pujols. Tél : 05 61 68 72 00 www.parachutisme-pamiers.fr

A 170 kilomètres du centre de Paris, vous pourrez survoler le canal de Bourgogne et les coteaux du Châblisien. Vous pourrez admirer l’horizon sur cette région vallonnée et boisée. Un saut dépaysant au pays des vins, à moins de deux cents kilomètres de la capitale. Vous pourrez découvrir le Freefly, le dernier né du parachutisme sportif, qui regroupe toutes les positions de chute libre : une pratique de plus en plus appréciée des pratiquants en quête de sensations fortes.