6 conseils pour un été sans soucis

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Baignades, balades, concerts, cueillette de champignons… autant d’activités courantes l’été, mais qui peuvent être nocives pour la santé selon les circonstances.

Été : le point sur les bonnes pratiques

Été : le point sur les bonnes pratiques

Afin de passer un été dans le plus grand silence, voici quelques précautions à prendre et les bons gestes à poser.

Les vagues de chaleur arrivent plus vite, plus longtemps et durent plus longtemps. Le plan canicule est donc activé entre le 1er juin et le 15 septembre 2022. Météo France et l’État ont défini quatre niveaux d’alerte (veille saisonnière, alerte, alerte canicule, canicule extrême). Pour savoir où se situe votre département, rendez-vous sur la page Météo France.

Le soleil est bon pour le moral et favorise la production de vitamine D. Cependant, en été, il ne faut pas en abuser, surtout aux heures les plus chaudes de la journée (12h – 17h). Cela peut entraîner de graves risques pour la santé. Il faut donc privilégier l’ombre pour se protéger d’un trop fort rayonnement UV. Pour cela, portez des vêtements couvrants, un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil. N’hésitez pas à appliquer une crème solaire à indice élevé (50+).

Une virée à la plage, la baignade et les activités nautiques, voire les sports d’eau vive sont prisés des vacanciers estivaux. Il est conseillé de ne pas se baigner en cas de malaise physique (fatigue, problèmes de santé, froid). Un enfant doit être surveillé en tout temps. Prendre des cours de natation dès le plus jeune âge peut être utile. Repérez les endroits où la baignade est recommandée grâce au site du ministère et faites attention aux risques de contamination, notamment dans les plans d’eau naturels.

Le moustique tigre se propage de plus en plus en France. Il faut donc se prémunir contre ses piqûres, d’autant qu’il peut être vecteur de maladies, plus fréquentes en zone tropicale, comme le chikungunya, la dengue ou le zika. Les tiques sont également en augmentation constante et après une promenade en forêt ou dans un pré aux herbes hautes, vous devez vérifier qu’aucune tique ne s’est collée à votre peau.

Certaines plantes, comme l’Efwr ou l’ambroisie se répandent en France. 20% de la population y est allergique. Manque de confiance, il vaut donc mieux ne pas le choisir, car son pollen produit une substance qui provoque des irritations et des brûlures sur la peau. La floraison a lieu entre juin et septembre.

Vous ne devriez cueillir des champignons sauvages que si vous avez une connaissance minimale de l’espèce. Chaque année, on recense un millier d’intoxications aux champignons en France.

Lors des concerts, il est primordial de protéger ses oreilles, car une exposition prolongée à des niveaux sonores élevés peut entraîner des dommages auditifs, parfois irréversibles.

Attention à la consommation d’alcool et de drogues qu’il faut éviter à tout prix. L’utilisation abusive de produits tels que le protoxyde d’azote devrait également être interdite.

Recevez encore plus d’informations santé en vous abonnant au quotidien de Medisite.

Votre adresse email est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. Apprendre encore plus.

Lutte contre les poux : 35 trucs et astuces contre les poux
Sur le même sujet :
Avez-vous essayé un traitement anti-puces commercial, jusqu’à ce que vous fassiez la…

À Lire  Canicule 2022 : effets sur la santé, comment se protéger ?