A Concarneau, l’espace de coworking a trouvé ses marques

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Qui savait qu’il existait depuis plus de deux ans un espace de co-working à la porte du 22 quai Carnot à Concarneau ? Une présence, apparemment discrète, qui permet à dix personnes de travailler chaque jour dans cet espace de co-working.

A l’origine du projet, on retrouve Delphine Doussal de la Concarnoise, qui elle-même suit le travail à distance depuis plusieurs années. « Nous avons ouvert le 7 juillet 2020. Au départ, nous voulions le faire plus tôt, mais nous étions accros à la détention », se souvient-il. La première année est synonyme de pandémie et de premiers mois difficiles pour l’entreprise. Un début timide, certes, mais qui s’est rapidement évacué dans les mois suivants. « Nous avons beaucoup grandi depuis le printemps 2021 », confirme le dirigeant. « Pendant les vacances de Pâques, nous avons vu beaucoup de personnes qui ont commencé à travailler à distance. J’ai notamment reçu des personnes en vacances dans le secteur de Concarneau. Ils ont décidé de s’étendre sur place, mais ils avaient besoin d’un bureau pour travailler », rapporte Delphine Doussal.

Plusieurs clientèles

Une hausse qui se confirmera au cours de l’été prochain avec « une très forte demande ». Les employés qui sont en vacances, à la recherche d’une bonne connexion ou qui ont besoin de devoirs occasionnels sont emballés pour le plus grand plaisir du manager. Depuis un an, l’espace de coworking semble avoir trouvé son rythme de croisière. « J’ai maintenant un flux régulier de clients, partagé entre les habitués et les passants », note-t-il. A partir de 2022, ce sont ceux que j’appelle « les gens normaux qui passent » qui reviendront durant la même période, s’amuse Delphine Doussal, qui dirige aujourd’hui une entreprise financièrement équilibrée.

Sur le même sujet :
Quels éléments impactent le budget de la construction de votre maison ? Lors…

Les entreprises aussi accueillies

Il y a « deux grands types de personnes dans un espace de coworking : les freelances et les télétravailleurs », précise le responsable. Graphiste, informaticien, nutritionniste, traducteur, éducateur… de nombreux secteurs sont représentés. « C’est vraiment un lieu social où les participants peuvent aussi séduire », ajoute-t-elle. Outre les salariés individuels, les entreprises et les réseaux professionnels sont également les bienvenus, avec la possibilité de louer un open space ou une salle de réunion sur place.

À Lire  Spa gonflable : bonne ou mauvaise idée ? Nos astuces !

Delphine Doussal rappelle que le crédo de HomeWork est la flexibilité, avec la possibilité de réserver soit un bureau soit une salle de réunion tardivement selon les besoins des salariés. En ce sens, un projet de mise en œuvre pourrait être publié d’ici la fin de l’année, de sorte qu’il serait possible de réserver un temps de service directement sur Internet.

Pratique

Espace de co-working, HomeWork, 22 Quai Carnot, Concarneau. Tarifs, contact et réservation sur le site homework-concarneau.com.

À Nantes, ils ont inventé un coworking pour les créatifs 2.0 Réservé aux abonnés

Où trouver un espace de coworking en Bretagne ? [Carte]

À Quimper, dans les murs de La Pépie un nouveau tiers lieu pour la soif de coopération Réservé aux abonnés

Bigouden Makers, une association de bienfaiteurs à Pont-l’Abbé Réservé aux abonnés

À Concarneau, l’espace de coworking a trouvé ses marques Réservé aux abonnés