A suivre aujourd’hui… Korian

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

(AOF) – Korian, expert du soin et de l’accompagnement des personnes âgées et infirmes, annonce la finalisation de l’acquisition en Espagne d’un opérateur spécialisé dans la santé mentale Grupo 5, après avoir obtenu les autorisations réglementaires et de droit de la concurrence nécessaires. Avec un chiffre d’affaires estimé à environ 330 millions d’euros d’ici 2023, en France, en Espagne et en Italie, Korian est aujourd’hui le troisième acteur privé de ce secteur en Europe.

Après avoir acquis Ita Salud en 2021, Korian bénéficie d’un réseau de 77 établissements spécialisés en psychiatrie et couvrant 14 régions représentant 95% de la population espagnole.

Le marché espagnol de la santé mentale est estimé à 2,5 milliards d’euros, et devrait croître de 4% par an dans les 5 prochaines années dans un contexte de manque d’infrastructures pour répondre à la demande.

Grupo 5 a démontré sa capacité à générer une forte croissance organique avec +20% de croissance annuelle sur les 5 dernières années, expédiant 15 sociétés sur la période, et un pipeline de 24 projets. Au cours des 5 prochaines années, Grupo 5 devrait générer une croissance de 10% par an.

– N°1 européen de l’accueil, du soin et de l’aide à domicile des personnes âgées et fragiles, avec plus de 1 000 établissements dans 7 pays européens, fondé en 20033 ;

– 4,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisé par 3 métiers : la dépendance pour 65%, la santé pour 24% et les cliniques de soins de suite et aide à domicile ;

– Chiffre d’affaires France 49% (numéro 1), Allemagne 27% (numéro 1), Italie 11% (numéro 1) et Belgique 14% (numéro 1) ;

– Modèle économique multilocal et partenariats, avec une offre de soins diversifiée dans 600 régions de résidence en Europe et, en parallèle, la volonté de devenir gestionnaire-promoteur immobilier (Propco), niveau de propriété foncière, valeur 3,2 milliards d’euros continuent d’augmenter :

– Le capital est contrôlé par des fonds communs de placement (Prédica avec 24,43%, Malakoff Humanis avec 7,62%, PSP avec 6,48%) et des salariés (2,65%), Jean-Pierre Duprieu préside les 12 conseils d’administration et Sophie Boissard en est la directrice générale ;

– Bilan sain avec un levier d’endettement de 3,4, un ratio LTV de 55% et 1,4 Md€ de trésorerie à fin juin.

– Croissance de 10% du chiffre d’affaires annuel hors acquisitions,

– amélioration de l’activité santé (objectif 30% du CA),

– ouverture de 3 000 lits par an,

– d’ici 2023, augmentation de la valeur du patrimoine immobilier à 4 milliards d’euros ;

– Stratégie d’innovation menée par l’agence digitale interne « Korian Solutions » :

– industrialisation des bâtiments avec le système BIM ;

– au service des habitants : équipements multifonctionnels, robotiques ou virtuels conçus par des start-up, partenariats avec des universités ou le CEA, laboratoires d’innovation, etc. ;

– Stratégie environnementale 2019-2023 :

– 40% de réduction des émissions de CO2 d’ici 2030 (vs 2018),

– 5% de réduction des déchets d’ici 2023,

– des prêts intégrant des critères ESG ;

– Rotation du portefeuille, fin septembre :

– cession : cession de 27 EHPAD en France,

– acquisition de 3 maisons de retraite haut de gamme au Royaume-Uni,

– 9 opérations de cession-bail garanties avec un taux de capitalisation moyen de 5,1%

– lancement de 8 opérations de rachat avec un taux de capitalisation de 6,3%,

– livraison de 1 308 nouveaux lits et d’un pipeline d’environ 11 000 lits d’ici 2026 ;

– Amélioration de l’environnement social et utilisation des fonds liés à 3 obligations sociales ;

– Dynamisme Benelux et Italie ;

– Barrières à l’entrée – investissement immobilier, coûts salariaux et contraintes réglementaires.

– Méfiance des investisseurs vis-à-vis du traitement réservé aux résidents ;

– Evolution du taux d’occupation des Ehpad, jusqu’à 87% à fin septembre ;

– Volonté de devenir une entreprise à mission en 2023, fidélisation des salariés via le premier plan européen d’actionnariat salarié et augmentations salariales, déploiement de la certification ISO 2001 dans la moitié des entreprises européennes d’ici fin 2022 ;

– Après un chiffre d’affaires en hausse de 5,3% à fin septembre, les objectifs 2022 sont confirmés : croissance du chiffre d’affaires de 6%, marge opérationnelle réduite, inférieure à 13,7% et structure financière comparable à juin.

En savoir plus sur le secteur « pharma ».

La recherche européenne en perte de vitesse

La recherche européenne est inférieure à la recherche américaine et chinoise. En vingt ans, la part européenne est passée de 41% à 31% dans la R&D mondiale. La part de la Chine est passée de 1 % à 8 %. Quant aux Etats-Unis, qui ont remplacé l’Europe, ils ne dépensaient en 2001 que 2 milliards d’euros par an de plus que l’Europe en R&D, alors que désormais cet écart atteint 25 milliards ! Certains experts accusent les autorités européennes de ne pas mettre en œuvre des politiques efficaces. Ainsi, le financement de la recherche pharmaceutique devrait être mieux ciblé à travers le programme « Horizon 2020 ». La France n’est qu’au dix-huitième rang des financements européens quelle que soit la qualité de sa recherche. En revanche, les États-Unis ont concentré le financement à Boston et dans plusieurs centres d’excellence.

Pourquoi Orpea baisse ?

Ce groupe n’a pas non plus échappé à la crise. Sa marge brute a chuté d’un tiers au premier semestre, en raison de l’inflation et de la fin des subventions liées au Covid. Le groupe de maisons de repos est handicapé par une dette de plus de 9 milliards d’euros, soit l’équivalent du Casino.

A qui appartient la capitale Orpea ? Le siège du groupe Orpéa est situé à Puteaux en Île-de-France. Le capital social du groupe Orpéa (coté en bourse depuis 2002) est détenu par CPPIB (fonds de pension canadien), Jean-Claude Marian, FFP Invest, Sofina et par plusieurs actionnaires.

À Lire  Pourquoi devriez-vous travailler avec une agence WeChat ? - Dernières nouvelles

Où est passé Orpea ? A fin novembre 2022, ORPEA dispose d’un réseau de 1 114 entreprises implantées en France, au Benelux, en Grande-Bretagne, en Irlande, en Europe Centrale, en Europe de l’Est, en Péninsule Ibérique, en Amérique Latine et enfin en Chine.

Pourquoi une telle chute de la Bourse ?

Pourquoi la bourse baisse-t-elle ? Aujourd’hui, la Bourse baisse pour deux raisons principales : • les hausses des principaux taux d’intérêt des grandes Banques Centrales (directement liées à la hausse de l’inflation) ; â Environnement géopolitique instable, notamment avec la guerre en Ukraine.

Pourquoi la bourse s’effondre-t-elle en 2022 ? Après une année record en 2021, les introductions en bourse stagnent en 2022 dans le monde, alors que des conditions de marché défavorables poussent les entreprises à suspendre leurs opérations, selon une étude du cabinet EY publiée jeudi 15 décembre.

Quand la bourse va augmenter ?

« La reprise économique mondiale, selon nous, devrait arriver à maturité d’ici 2022, et les investisseurs devraient aussi compter sur le fait que le cycle… Gestion : Le CAC 40 peut atteindre 7 500 points d’ici fin 2022, selon la Société…

Comment savoir si la bourse monte ? En général, les prix des actions varient en fonction de l’offre et de la demande. Si certains investisseurs veulent acheter un titre (demande) plutôt que de le vendre (offre), le cours de l’action augmentera. A l’inverse, si beaucoup préfèrent vendre plutôt qu’acheter, le prix baissera.

Comment évoluera la bourse en 2022 ? L’année 2022 a commencé il y a un peu plus d’un mois et s’est avérée être un événement décisif avec une croissance toujours forte, de bons résultats d’entreprises mais des marchés distraits par la vigueur persistante de l’inflation et le resserrement monétaire attendu de la Fed.

Pourquoi la bourse a baissé hier ?

Après la crise sanitaire du Covid-19 de 2020 et la crise liée au conflit politique ukrainien, la bourse a de nouveau connu une baisse importante en raison de la hausse des taux d’intérêt et de l’inflation.

Pourquoi la bourse va-t-elle s’effondrer en 2022 ? Après la dernière séance perdante, la Bourse de Paris a clôturé sa pire année en quatre ans. Alourdie par l’inflation et le resserrement de la politique monétaire des banques centrales, la cuvée 2022 a favorisé les valeurs pétrolières et laissé la technologie sur la touche.

Où en est la bourse aujourd’hui ? Le cash du CAC40 a clôturé la séance en baisse de 0,55% à 6869,14 en volume de 2,985 MDâ¬.

Quel avenir pour les actions Orpea ?

Ainsi, ce marché très prometteur permettra au groupe de consolider sa position internationale. La capacité d’acquisition corporate d’Orpea est également très importante et se situe autour de 5 000 lits par an. En conséquence, nous suivrons de près chaque acquisition, son coût et sa rentabilité estimée.

Pourquoi Orpea est-elle devenue publique ? Au final, grâce à sa spécialisation dans le secteur des EHPAD de luxe et en se développant à l’international, Orpéa a réussi à survivre malgré des débuts mouvementés avec un taux de croissance relativement soutenu de 12 %.

Où vont les actions Orpea ?

Pourquoi acheter Orpea ?

Pourquoi ORPEA plutôt que d’autres Il existe de nombreuses bonnes raisons de choisir ORPEA. ORPEA compte actuellement plus de 320 sociétés en France, 36 en Belgique, 21 en Espagne, 12 en Italie et 2 en Suisse. Le groupe est donc très bien implanté au niveau européen, ce qui regroupe les coûts et les risques.

Quel avenir pour Orpea ? Preuve qu’Orpea croit en son avenir, le groupe a également dévoilé ses ambitions pour les trois prochaines années. Il table sur une croissance moyenne de son chiffre d’affaires de 9% par an entre 2022 et 2025, à 6,1 milliards d’euros en fin de période.

Pourquoi Orpea est-il impartial ? La cotation des actions Orpea a été suspendue lundi 24 octobre à la Bourse de Paris, en raison d’une rare demande de l’Autorité des marchés financiers.

A voir aussi :
Ecrit par Matthieu Barry, posté le 07/03/2022 à 12:33:26Les négociations commerciales annuelles…

Comment acheter des actions Korian ?

Où et comment acheter des actions Korian ? Les actions du groupe Korian sont cotées sur le marché français Euronext Paris. En ce sens, vous pouvez les acheter via les produits d’investissement boursier disponibles sur ce marché tels que les PEA ou les comptes-titres.

Qui finance Korian ? Le résident supporte les co-paiements et l’APA paie le reste. Les APA constituées sont prises en charge par le Conseil Départemental, dès le dépôt du dossier administratif complet. Elle est versée directement à l’établissement, qui est ensuite déduite du montant facturé aux résidents.

Vend-il Orpeas ? Analyse technique Orpea Depuis, l’action Orpea évolue dans un canal baissier (elle est grisée sur le graphique) de sorte qu’elle ne peut plus s’échapper. La tendance moyen terme de l’action ORPEA est clairement baissière avec un cours de bourse inférieur à sa moyenne mobile 50 jours (colorée en jaune sur le graphique).

Pourquoi le rayon Korian a-t-il disparu ? Cela s’est traduit par une chute de plus de 67% de sa capitalisation boursière après la crise des subprimes. Le cours de l’action Korian a rebondi depuis les plus bas d’octobre 2008 pour atteindre un niveau d’environ 21 € un an plus tard.

Pourquoi Korian baisse ?

Après des premiers mois réussis, l’action Korian a connu une phase de baisse entre mai 2007 et octobre 2008. Cela s’est traduit par une baisse de la capitalisation boursière de plus de 67 % suite à la crise des subprimes.

Quel avenir pour Korian ? Prévisions de l’action Korian La prévision de cours de l’action Korian est comprise entre 10,70 €, cours actuel, et 35 euros dans le futur. En 2023, prévoyez une tendance à la hausse en termes de dividendes, de rendements et même de chiffre d’affaires de quelques pourcents.