Abdourahmane Cissé, SG de la Présidence des Etudiants admis aux Grandes Ecoles françaises : « N’oubliez pas de… »

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Abdourahmane Cissé, Secrétaire Général de la Présidence de la République, a entretenu un échange avec les 26 diplômés admis dans les Grandes Écoles françaises qui ont obtenu la bourse d’excellence de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire. Il a demandé qu’il s’agisse de retours sur investissement. C’était le mardi 02 août 2022 dans un hôtel à Abidjan-Cocody.

26 diplômés ont réussi les concours d’entrée de plusieurs grandes écoles françaises telles que Hec Paris, Telecom Paris, l’Institut Polytechnique de Paris et l’Ecole Supérieure de Commerce. Avant leur départ, qui est imminent, Abdourahmane Cissé, le ministre-secrétaire général de la Présidence de la République, les a rencontrés et en a profité pour remettre les ordinateurs portables du président Alassane Ouattara. Il était accompagné du ministre Adama Diawara de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Abdourahmane Cissé a demandé de bons retours sur investissement. « Ils ne sont pas tous issus du lycée scientifique ou du lycée Sainte-Marie de Cocody. Nous avons des élèves du lycée moderne d’Oumé, Bingerville, Bassam, du lycée moderne d’Abobo, Tiassalé, Boundiali, Korhogo. Cela montre que la qualité de l’enseignement est encore largement répandue sur l’ensemble du territoire. Vous faites honneur à la Côte d’Ivoire. Regardez aussi dans le rétroviseur, assurez-vous d’oublier où se trouve la Côte d’Ivoire. Les ressources que l’Etat de Côte d’Ivoire va investir dans ses études sont des ressources qui auraient pu faire bien des choses. Nous investissons beaucoup d’argent en vous. Assurez-vous d’obtenir un bon retour sur investissement. Notre pays a besoin de talents, regardez dans le rétroviseur. On ne va pas vous dire de signer un papier pour revenir après votre diplôme, mais pensez à être patriote, pensez à venir apporter quelque chose de plus à votre pays. Ensuite, si nous avons certains d’entre vous qui vont devenir PDG du FMI ou de la Banque mondiale, nous lui demanderons certainement de rester. Mais n’oubliez pas que l’état a investi et pensez à apporter votre petite contribution. La Côte d’Ivoire a besoin de vos talents », a déclaré le brigadier présidentiel.

À Lire  Assurance : pourquoi une formation en alternance ?

Quant au ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, il a révélé que l’Etat de Côte d’Ivoire a augmenté son budget pour les bourses d’excellence. « Le sac prend en compte tous les emballages. L’enveloppe pour le versement des bourses d’excellence était de 300 millions. Cette année, il a été revu à la hausse substantiellement, nous sommes passés à 800 millions de francs. Parfois, nous demandons des extensions budgétaires parce que l’année dernière, nous avons dépensé plus d’un milliard. Cette bourse couvre les frais de scolarité, l’assurance étudiante plus la bourse que vous recevez directement », a expliqué le ministre.

Touré Abdoulaye avec D. Ouattara