AJY : la voie du bien-être d’Alexandra Rosenfeld

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

« Comme un arbre, l’homme a besoin de racines pour se développer. C’est ce qu’on appelle l’ancrage spirituel », explique Alexandra Rosenfeld dans « Ma méthode bien-être« . « Au-delà de ce que notre famille et notre culture nous apportent, l’ancrage spirituel est une force intérieure qui nous guide et nous soutient : un booster d’énergie ».

AYJ, c’est quoi la méthode d’Alexandra Rosenfeld ?

AYJ, c'est quoi la méthode d'Alexandra Rosenfeld ?

Pour Alexandra Rosenfeld, l’ère des concours de beauté est bel et bien révolue. Désormais professeur de yoga à Biarritz, la jeune femme a complètement changé de sphère. Bien dans la peau et dans la tête, elle partage ses conseils et astuces pour se reconnecter au bien-être et retrouver l’équilibre et construire son ancrage spirituel. « le mien est dans ces trois lettres : AJY ». Si ces 3 lettres signifient d’abord ayurveda, joie et yoga, elles font aussi écho à l’intimité de la jeune professeur de yoga puisqu’elle les associe à des personnes qui lui sont (très) chères : « Ayurvedas A, je l’associe au prénom de mon fille Ava , mon bonheur, mon équilibre. Le J de Joie, je le vois aussi tous les jours en apprenant la vie de mon autre merveille, Jim. Quant au Y du Yoga, c’est la force et la confiance qui, dans mon sang et par notre amour éternel, ma grand-mère Yvette m’a transféré ».

Comment démarrer le jeûne intermittent : les meilleurs conseils
Voir l’article :
Le jeûne intermittent n’est pas un régime. C’est une approche temporelle de…

Ayurvéda, joie et yoga

Ayurvéda, joie et yoga

AJY reprend ainsi les initiales des trois mots au cœur de la méthode bien-être de l’ancienne Miss France : ayurveda, joie et yoga.

À Lire  3 mois pour parfaire sa silhouette : le défi de Chantal

Médecine traditionnelle indienne, l’Ayurveda est une pratique ancienne et holistique centrée sur l’harmonie entre le corps et l’esprit. « C’est préventif, ça nous incite à nous écouter, à prendre soin de nous, à comprendre nos besoins, à nous nourrir essentiellement avec ce que notre corps réclame ».

« Parce que sans joie de vivre, comment avancer dans mes projets ? La joie de choisir de faire ce que j’aime, la joie de partager, la joie d’aider, de communiquer, me permet de m’épanouir. La joie est un sentiment positif , la perception immédiate que quelque chose nous fait du bien ».

On ne cesse de vanter les bienfaits du yoga, capable d’améliorer le bien-être, le sommeil, utile pour le dos, les yeux et même le visage, le yoga fait l’unanimité… et séduit logiquement Alexandra Rosenfeld, qui en a fait son choix professionnel. « Le yoga m’a appris à comprendre et à aimer mon enveloppe corporelle. Avant d’être une pratique physique, c’est avant tout un état d’esprit, une prise de conscience de soi dans le monde qui nous entoure, de ce que nous avons de plus précieux dans la vie. Notre corps est notre meilleur allié de l’esprit, protégeons-le ».

« Ma méthode bien-être », Alexandra Rosenfeld (172 pages). Éditions Robert Laffont. 21,90 €.