Alerte Produit Médical N°4/2022 : DYSPORT falsifié

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Cette alerte produit médical de l’OMS concerne cinq lots contrefaits de DYSPORT détectés dans cinq pays : Jordanie (mai 2022), Turquie (mai 2022), Koweït (juin 2022), Royaume-Uni (juin 2022) et Pologne (juillet 2022).

DYSPORT est indiqué pour le traitement des symptômes de la dystonie cervicale, des rides glabellaires et de la spasticité.

Le vrai fabricant du DYSPORT est IPSEN.

Le fabricant authentique a confirmé que tous les produits couverts par cet avertissement sont des contrefaçons parce que leur identité et leurs déclarations de source sont déformées, intentionnellement ou frauduleusement.

Des données variables (numéros de lots et dates de péremption) ont été falsifiées, il existe des différences de langues sur les emballages, des erreurs d’impression sur les cartons et des différences dans les types de bouteilles.

La sécurité, la stérilité et la qualité des produits mentionnés dans cet avertissement ne sont pas connues.

DYSPORT est injecté par voie intramusculaire. Ces produits contrefaits peuvent présenter un risque particulièrement élevé pour les patients.

Il est important de détecter et de retirer ces produits contrefaits de la circulation afin qu’ils ne nuisent pas aux patients.

Conseils aux régulateurs et au public

L’OMS recommande une vigilance accrue dans les chaînes d’approvisionnement des pays et régions susceptibles d’être touchés par ces produits contrefaits.

Tous les produits médicaux doivent être approuvés et obtenus auprès de fournisseurs autorisés/licenciés. L’authenticité et l’état physique des produits doivent être soigneusement vérifiés. En cas de doute, demandez conseil à un professionnel de santé.

Si vous êtes en possession des produits contrefaits ci-dessus, veuillez ne pas les utiliser.

À Lire  Comment choisir le bon remède anti-poux pour la rentrée ?

Si vous avez utilisé ces produits, ou si vous avez ressenti des effets indésirables ou des réactions indésirables après leur utilisation, il vous est conseillé de consulter immédiatement un professionnel de santé qualifié et de signaler l’incident à l’autorité réglementaire nationale ou au centre national de pharmacovigilance.

Les autorités réglementaires ou sanitaires nationales sont priées d’informer immédiatement l’OMS si de tels produits contrefaits sont découverts dans leur pays.

Si vous avez des informations concernant la fabrication, la distribution ou la distribution de ces produits, veuillez contacter l’OMS en écrivant à [email protected].

Voir les photos ici.