Après deux ans de Covid, les croisières quittent enfin le port de Toulon

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le 4 avril, c’est avec 237 touristes américains à son bord que l’Azamara Pursuit, un charmant « petit » paquebot de 181 mètres de long, fait escale au port de Toulon. Un passage éclair, relativement discret mais tellement symbolique ; son arrivée marque le début de la saison des croisières dans le port.

Après deux ans de déprime provoquée par la crise sanitaire, l’activité repart, annonce avec ravissement Basile Gertis, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Var (voir par ailleurs). Quelque 87 escales sont prévues en 2022, entre le quai Fournel, à Toulon, et le quai d’armement, à La Seyne. Soit un total de 170 000 passagers.

61% d’escales « luxe » ou « premium »

A titre de comparaison, 80 navires de croisière ont fait escale en 2019 et 68 en 2018. Il faut remonter cinq ans en arrière et le nombre impressionnant de 107 navires de croisière venus mouiller sur nos côtes pour retrouver les traces d’un millésime encore plus riche.

Mais au-delà du nombre de bateaux attendus, c’est leur nature qui donne des motifs de satisfaction à la CCIV, gestionnaire des deux terminaux dédiés au pied du Faron. Unités de départ de plus de 3 ou 4 000 passagers. Au total, 61% des navires correspondent aux segments « luxe » ou « premium », désormais privilégiés par la chambre consulaire.

Le 17 avril, le Bougainville, l’un des six somptueux yachts d’exploration de la compagnie française Le Ponant, pointait pour la première fois son étrave devant le quai principal. Le 13 mai, dans un style plus imposant, c’est le Valiant Lady, un nouveau navire de Virgin Voyages, qui fera escale dans le port de Toulon pour une escale inaugurale. Un gros coup accroché par la CCIV, qui voit dans l’arrivée du groupe de Richard Branson l’opportunité de faire briller son image dans le monde des petites entreprises.

À Lire  Voyages frais. A Caen, embarquez sur un kayak vers l'île enchantée

Une délégation de la Chambre de commerce de Toulon, conduite par Basile Gertis, doit également se rendre la semaine prochaine à Seatrade Cruise Global à Miami, le plus grand salon de la croisière au monde. Mode séduction activé.

Naviguer. Le Tour des Ports, qui démarre dimanche, a bien des atouts dans son sac
Lire aussi :
Plus de 500 marins ont voyagé dimanche 3 juillet de Saint-Vaast-la-Hougue à…

Le Valiant Lady de Virgin en guest-star

Le Valiant Lady de Virgin en guest-star

La seconde sirène de la compagnie Virgin Voyages devrait faire sensation le 16 mai, lorsque ses 270 mètres de long s’amarreront au quai de Fournel, à Toulon.

&# xd ;

&# xd ;

La construction du Valiant Lady, un paquebot mis en service le mois dernier, a coûté la bagatelle de 700 millions de dollars au groupe de l’homme d’affaires anglais Richard Branson.

Le confort à bord et dans ses 1 330 cabines serait inégalé. Mais le navire se distingue également par l’attention portée à la récupération d’énergie, avec des technologies visant à réduire l’impact environnemental global du navire. La récupération de la chaleur perdue du moteur, l’épuration du dioxyde de soufre et un convertisseur catalytique pour réduire les émissions d’oxyde d’azote font tous partie de l’ensemble.

&# xd ;

&# xd ;

Sa conception hydrodynamique a également été pensée pour obtenir d’excellentes performances avec d’importantes économies de carburant.

Basile Gertis, président de la Chambre de commerce: « Nous sommes très ambitieux »

Basile Gertis, président de la Chambre de commerce: "Nous sommes très ambitieux"

Croisières réservées aux adultes !

Veuillez noter qu’il n’y a pas de plastique à usage unique à bord. Et plus… d’enfants. Car c’est aussi une des spécificités de Virgin Voyages : ses croisières sont réservées aux adultes, aux jeunes et aux avides de plaisir. « Pas d’enfants, sans blague. Mais votre âme d’enfant est très excitée à l’idée de venir », annonce la société (1).

&# xd ;