Arthrite, sommeil, anxiété… Le CBD peut-il nous aider ?

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les ventes de CBD (cannabidiol), une molécule extraite du cannabis, nom botanique du chanvre, progressent fortement et les médecins ne découragent pas les patients qui souhaitent en consommer. Les produits à base de CBD ne doivent pas contenir plus de 0,3 % de THC (norme européenne pour le tétrahydrocannabinol), la substance psychoactive la plus puissante du cannabis qui entraîne un risque de dépendance. C’est cent fois moins que la résine de cannabis, qui reste illégale.

Qui consomme du CBD et pourquoi?

L’une des rares études sur le sujet (Jama Network Open, 2020) note que le CBD est principalement utilisé pour calmer l’anxiété, la dépression, la douleur et les troubles du sommeil. Certains y voient un moyen de mieux prendre en charge l’arthrose, le traitement du cancer, la sclérose en plaques, l’Alzheimer, l’autisme ou le Covid long.

Pour d’autres, en particulier les personnes âgées, cela aide à sevrer du cannabis, du tabac, des opioïdes ou des somnifères. En 2022, 12% des adultes en France déclarent en avoir déjà consommé et 77% connaissent le produit, contre 55% en 2021*.

Lire aussi> Les promesses du cannabis thérapeutique

Découvrez notre numéro spécial bien-être - Cheval Magazine
Lire aussi :
Découvrez le résumé de notre numéro spécial bien-être :NEWS -Interview : Claire…

Sous quelle forme est-il absorbé?

Il est très utilisé en huile à placer une minute sous la langue ou à avaler, en comprimés et gélules, formes qui permettent un dosage plus précis que dans les infusions, crème ou fleurs séchées à inhaler. En janvier 2022, le Conseil d’Etat a rejeté le ministère de la Santé qui voulait l’interdire sous forme de feuilles et de fleurs.

Le bon dosage

Les addictologues conseillent de considérer la concentration en mg (qui varie d’un flacon à l’autre) au lieu de compter le nombre de gouttes, et de commencer par 10 ou 20 mg/jour, en augmentant de 10 mg tous les deux jours si nécessaire. Certains ressentent des effets à 10 mg, d’autres à 400 mg… La substance n’est pas classée comme stupéfiant. En cas d’épilepsie, jusqu’à 600 mg par jour peuvent être prescrits chez l’enfant et 1200 mg chez l’adulte.

Existe-t-il des contre-indications?

Si aucun cas de surdosage ou d’intoxication n’est connu à ce jour, mieux vaut l’éviter pendant la grossesse et, comme pour toute automédication, privilégier une courte durée. Il peut interagir avec certains médicaments, dont l’effet peut être réduit ou augmenté. Le pharmacien a accès à une base de données qui indique les médicaments en question, n’hésitez pas à lui poser la question.

Les effets indésirables du CBD

La sensibilité et l’efficacité du produit varient d’une personne à l’autre. Certains ont envie de dormir, il vaut mieux éviter de conduire, d’autres des maux de tête, des troubles digestifs, des vertiges… La fumée, c’est toxique comme le tabac.

Consommé régulièrement, il peut vous rendre positif au cannabis lors d’un contrôle routier. Plus vous vieillissez, plus vos reins et votre foie fonctionnent lentement – si nécessaire, un test sanguin chez les personnes âgées qui l’utilisent à long terme peut garantir que le CBD est bien éliminé.

Où le trouve-t-on?

Il est vendu dans les magasins spécialisés, les pharmacies et en ligne.

Pour l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), ce n’est pas un médicament (sauf pour la forme pédiatrique), donc il n’est pas remboursé par l’assurance maladie, contrairement au CBD contenu dans le cannabis médicinal qui est testé en France jusqu’en mars 2023. .

Combien ça coûte?

Comptez entre 80 et 100 € pour un flacon de 15 à 20 ml d’huile dosée à 20 ou 30 %.

* Étude Ifop/Alta Societat réalisée en ligne en janvier 2022 auprès de 1 002 personnes représentatives de la population adulte.

Avec le Pr Nicolas Authier, psychiatre spécialisé en pharmacologie et addictologie, et le Dr Jean-Michel Delile, psychiatre et président de la Fédération des Addictions.

À Lire  Newsweed 2022 : Les meilleures nouvelles sur le cannabis de l'année