Assurance étudiante : à quoi ça sert ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Entrer dans des études supérieures, avoir son premier appartement, acheter une voiture… Ce sont des étapes de la vie d’un étudiant qui impliquent certaines obligations. Et souscrire une assurance (en fait le plus souvent) en fait partie. Mais pourquoi faut-il une assurance ?

Etudes, stage, sport : il faut avoir une assurance responsabilité civile durant l’année universitaire

Etudes, stage, sport : il faut avoir une assurance responsabilité civile durant l’année universitaire

Tout simplement parce que dans certains cas, c’est obligatoire. Avant tout, un étudiant doit avoir une assurance responsabilité civile. Elle est vraiment indispensable car elle permet d’indemniser la victime du préjudice que cela pourrait lui causer. Si en revanche c’est vous qui subissez le dommage, alors c’est la Garantie Individuelle Accident qui entre en jeu. Comme l’explique Stéphane Pugeat, directeur du développement de Smerra, « La plupart de ces contrats d’assurance vous couvrent même si vous êtes baby-sitter ou faites du sport, et même lorsque vous êtes en stage. Toutefois, une attestation d’assurance Responsabilité Civile et Dommages Corporels vous sera demandée auprès de votre établissement d’enseignement supérieur le jour de votre inscription. »

A voir aussi :
Qu’est-ce qu’une facette dentaire ? La facette dentaire est une pièce de…

Un étudiant doit-il prendre une assurance habitation ?

Si vous êtes encore chez vos parents, non, mais si vous vivez seul (soit en chambre CROUS, soit en appartement privé), l’assurance habitation est bien sûr obligatoire. Elle couvre les incendies, dégâts des eaux, vols-vandalisme, attentats, etc., ainsi que les biens présents dans le logement. Elle peut inclure une assistance 24h/24 et 7j/7, un accompagnement des colocataires sans surprime, une garantie sur l’e-réputation, l’usurpation d’identité et un litige suite à un achat en ligne par exemple.

Etudiants : quels risques encourez-vous sans assurance ?

Etudiants : quels risques encourez-vous sans assurance ?

Si vous pensez que seuls ceux qui font l’autre bout du monde prennent des risques, vous vous trompez ! Même si votre quotidien (en classe, sur la route, le soir, en vacances, etc.) ne vous semble pas mouvementé, vous pourriez un jour provoquer un accident ou en être victime. « Prenons un cas concret », explique Stéphane Pugeat. Un étudiant est assis aux fenêtres d’un de ses amis ; avec son assurance responsabilité civile, il est couvert par les frais de remplacement/réparation de bris de glace. Alors un souci de menu ! Gardez à l’esprit que les conséquences d’une chute ou d’un incendie peuvent être difficiles à supporter financièrement. Après un accident de voiture, le conducteur non assuré peut être amené à payer les frais engagés pour indemniser les victimes. Une facture qui peut coûter plusieurs milliers d’euros !

Comment bien choisir son assurance pour étudiant ?

Comment bien choisir son assurance pour étudiant ?

Vous devez avant tout choisir une assurance adaptée à vos besoins et à votre mode de vie. Les assureurs l’ont bien compris et proposent des formules adaptées. Il peut être intéressant d’utiliser un comparateur, mais surtout de demander quelques devis. Lire un tableau des garanties et des mentions légales peut sembler compliqué. Toutefois, « en cas de questions, n’hésitez pas à demander et surtout contacter les assureurs et discuter avec eux, conseille le directeur du développement de Smerra. Cela peut se faire par téléphone, via un chat en ligne, via un formulaire ou un mail, aller dans une agence physique. On constate que beaucoup d’étudiants se posent souvent les mêmes questions, il ne faut pas hésiter à nous les poser. »

Besoin d’assurer votre téléphone ou votre tablette ?

Parce qu’on n’est jamais à l’abri d’un accident ou d’un vol, il est possible de souscrire une assurance pour être couvert 24h/24 et 7j/7, pour seulement quelques euros par mois. Avec Smerra et son partenaire AIG, si votre smartphone est cassé par exemple, il peut être réparé ou remplacé si besoin par un téléphone reconditionné de qualité (garanti 12 mois par l’assureur) sans aucune franchise.

Assurances spéciales étudiants : découvrez les offres et packs de la Smerra

Quelles sont les meilleures compagnies d’assurance ?

Le Top 10 des assurances auto préférées des Français en 2022

  • Covéa (MAAF, MMA, GMF) ;
  • Axe;
  • Groupe Macif ;
  • Groupe Groupama ;
  • Allianz France ;
  • Groupe MAIF ;
  • Crédit Agricole Assurances ;
  • Generali France ;

Quelle est la plus grande compagnie d’assurance ?

Quelle est la meilleure assurance au Québec ?

No 1. Canada-Vie. Fondée en 1847, la Canada-Vie a été la première compagnie d’assurance-vie canadienne. Et depuis le 1er janvier 2020, trois grandes marques – la Great-West, la London Life et la Canada-Vie – sont désormais réunies sous un même nom : La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie.

Quelle est la différence entre assurance IARD et assurance non vie ?

En fait, l’assurance IARD couvre les dommages et la protection des biens, par opposition à l’assurance VIE qui protège les personnes, qui peut être une assurance maladie, accident, décès ou une assurance vie.

Qu’est-ce que l’assurance non-vie ? L’assurance non-vie comprend les opérations d’assurance qui ne sont pas liées à la vie de l’assuré. Il est donc composé principalement d’assurance de biens ou de biens, d’assurance de responsabilité ou de dettes et d’assurance de personnes.

Qu’est-ce que l’assurance IARD ?

IARD ou (I.A.R.D.) est une abréviation utilisée dans le domaine de l’assurance qui est l’acronyme de : « incendies, accidents et risques divers ». Cette assurance protège les biens, pas les personnes. L’assurance IARD comprend, entre autres, l’assurance habitation et l’assurance automobile.

Quelle est la différence entre assurance vie et assurance non-vie ?

l’assurance vie, y compris l’assurance décès et les produits d’épargne soumis à une fiscalité spécifique ; Assurance non-vie, y compris responsabilité civile, dommages et assurance personnelle (exemples : polices d’assurance automobile, habitation, santé, accidents personnels)

Quels sont les risques IARD ?

Risques couverts en P&C Comme indiqué, le contrat P&C couvre l’assuré en cas d’incendie, d’accident et de risques divers. Ceux-ci peuvent être liés à des vols, des inondations, des catastrophes naturelles. Pour les entreprises, les risques peuvent également être non significatifs.

Quel âge assurance scolaire ?

A partir de quel âge une assurance scolaire est-elle recommandée ? Dès le début de la maternelle, c’est-à-dire entre deux et trois ans de l’enfant. Choisissez la formule d’assurance scolaire la mieux adaptée à vos besoins parmi notre sélection d’offres.

Est-il obligatoire d’avoir une assurance scolaire ? En principe, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance scolaire pour votre enfant. Pour toutes les activités scolaires obligatoires, c’est-à-dire celles inscrites à l’horaire de l’enfant, l’assurance est facultative.

Quelle assurance obligatoire à l’école ?

Afin de participer à toutes les activités facultatives et périscolaires proposées par les établissements, l’enfant scolarisé doit être couvert par : Une garantie Responsabilité Civile (RC). Une assurance accident individuelle (ou, assurance accident).

Quand souscrire à une assurance scolaire ?

L’idéal est de souscrire une assurance scolaire fin août – début septembre. En général, l’assurance scolaire est valable un an, du premier jour de la rentrée scolaire jusqu’à la fin de l’été suivant.

Quels sont les trois éléments essentiels de l’assurance ?

– la nature des risques couverts ; – le moment à partir duquel le risque est garanti et la durée de cette garantie ; – le montant de cette garantie ; – la prime d’assurance ou la cotisation.

Quelles sont les trois grandes catégories d’assurance ? Il existe trois types d’assurance pour les clients professionnels : l’assurance de personnes (divisée en assurance individuelle et assurance de groupe), l’assurance de biens et l’assurance des entreprises.

Quels sont les principes de l’assurance ?

– l’assuré s’engage à payer des primes occasionnelles ou régulières, – l’assureur s’engage, lors de la survenance d’un sinistre assuré, à indemniser l’assuré. L’indemnité est destinée à réparer les dommages matériels et corporels subis.

À Lire  Université Concordia | Les étudiants internationaux veulent être "libres" de leurs régimes d'assurance