Assurance motos et vélos électriques : obligatoire ou pas ?

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

S’il y a un moyen de transport dont on parle ces derniers temps, c’est le scooter électrique. Accusée de tous les maux, elle est actuellement soumise à une réglementation de plus en plus stricte.

Après avoir pointé du doigt la voiture comme un mal absolu et rencontré des difficultés – parfois artificielles – à se déplacer en milieu urbain, ces dernières années de nouveaux moyens de déplacement se sont développés, la fameuse « mobilité douce » qui se vend si bien dans le marketing.

Une mobilité qui n’est pas sans risque 

Egalement désignés par les acronymes NVEI (pour New Individual Electric Vehicles) ou EDPM (Personal Motor Transport Vehicles), ces « véhicules » font l’objet de nombreux accidents ou incidents. Face à un nombre sans cesse croissant, ce qui est une suite logique puisque le nombre d’utilisateurs augmente également, cette mobilité ne semble pas si facile, sans parler des plaintes – officielles ou non – et des nombreuses interdictions ou obligations qui commencent à arriver. un peu partout sur le territoire.

Même s’ils sont souvent accusés de ne pas respecter la réglementation routière, les usagers ne sont pas toujours à blâmer. Interdites des trottoirs, ces machines se retrouvent sur les routes, au milieu de la circulation et sur des infrastructures mal adaptées. Certes pas très adapté, mais surtout mal entretenu malgré les revenus financiers incroyables des radars censés financer la sécurité routière et donc l’entretien des routes (même si en ville c’est à la charge de la commune).

Face à cette situation, assurer son matériel est également obligatoire en France, ce qui est peu connu des utilisateurs. Comme dans le secteur automobile, en cas d’accident responsable, si le conducteur n’a pas d’assurance, alors c’est le FGAO (Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires) qui prendra en charge les frais occasionnés à la victime. Mais ce fonds sera alors restitué à l’auteur des dépenses, non sans majoration de 10 %.

Des assureurs comme Allianz proposent désormais une assurance pour ces moyens de transport alternatifs. Qu’il s’agisse d’une trottinette électrique ou, plus rarement, d’un hoverboard ou d’un Segway, il est donc nécessaire de sécuriser son matériel.

Certes, les accidents sont beaucoup moins chers qu’avec une voiture. Il est rare qu’un scooter électrique cause un accident mortel, mais les coûts peuvent s’accumuler rapidement.

Et surtout, en cas d’interpellation, la police peut imposer une amende de 3 750 euros pour défaut d’assurance.

Heureusement, pour l’instant le tarif de base est assez bas, à partir de 4,60 € par mois chez Allianz, mais cela dépend bien sûr du prix de l’équipement et du risque à assurer.

En effet, comme pour l’assurance auto Allianz, elle couvre au moins la responsabilité civile, c’est-à-dire les dommages causés aux autres usagers en cas d’accident responsable, ainsi que la défense pénale et le recours dans l’accident, que vous soyez victime ou responsable. Une garantie conducteur peut également être souscrite pour vous protéger.

Certains assureurs peuvent également proposer des couvertures supplémentaires telles que le vol ou le vandalisme, bien que le risque puisse être couvert par d’autres polices d’assurance.

Sur le même sujet :
Note du vendeur : Direction Yamaha MT 125 Peu de kilomètres Aucun…

Les vélos électriques également concernés

Un autre moyen de mobilité très moderne est le vélo électrique. Considéré comme un véhicule terrestre à moteur au sens du code des assurances, il est également soumis à l’obligation d’assurance, tout comme les trottinettes électriques, et oui ! Qu’il s’agisse d’un VTT qui sert principalement à descendre des chemins forestiers, ou d’un petit vélo de ville, l’absence d’assurance lors de la prise de route expose le propriétaire à une lourde amende, tout comme un scooter électrique ou un segway.

Mais soyons honnêtes, le risque d’être verbalisé pour un vélo est encore très limité.

Est-il obligatoire d’assurer son engin de déplacement personnel motorisé ?

Quelle assurance responsabilité civile S est requise ? Assurance responsabilité civile Tout citoyen français est légalement responsable des dommages causés involontairement à autrui. Il s’agit de la responsabilité civile (RC) définie par le Code civil.

Avons-nous besoin d’une assurance scooter électrique ? Trottinettes électriques : une assurance responsabilité civile est obligatoire. Si vous possédez un scooter électrique, vous devez souscrire une assurance responsabilité civile distincte pour les dommages que vous pourriez causer en conduisant ce véhicule.

Quelles sont les obligations pour utiliser un EDPM engins de déplacement personnel motorisés ?

L’EPDM doit être équipé de :

  • feux de position avant et arrière (règlement du 24.06.2020) ;
  • Dispositifs rétroréfléchissants (réflecteurs);
  • système de freinage (arrêté du 21 juillet 2020) et avertisseur sonore (arrêté du 22 juillet 2020).

Quel est l’âge minimum légal pour utiliser l’EPDM ? A partir de 12 ans Cela se fait par la publication au Journal Officiel du règlement introduisant les EPDM dans le code de la route.

Est-il obligatoire d’assurer son véhicule personnel ? A partir de 2019, l’utilisation des véhicules personnels à moteur est soumise à une réglementation stricte. Le règlement 2019-1082 définit les droits et devoirs des conducteurs et leur impose l’obligation d’assurer leur EDPM. Cette obligation s’applique au moins à l’assurance responsabilité civile.

Quels sont les EDPM ?

EDPM : Véhicule sans siège, équipé d’une assistance moteur ou non thermique, conçu pour le déplacement d’une personne et dont la vitesse maximale doit être supérieure à 6 km/h et ne pas dépasser 25 km/h. Il peut comprendre des accessoires, comme un panier ou un petit sac.

Pourquoi l’EDPM ? Pour définir cette catégorie, encore fallait-il pouvoir lui donner un nom ! Un nom qui regroupe différentes machines comme les planches à roulettes, les gyroscopes électriques, les gyropodes et les trottinettes électriques… Ce sera EDPM : Personal Motorized Transport Device.

Quels sont les règles de déplacement pour les EDP engins de déplacement personnel )? Ou A-t-on le droite de circuler à quelle vitesse ?

Pour pouvoir se déplacer sur une voie publique, les engins doivent être limités à 25 km/h. Comme pour les vélos, il est interdit de rouler sous l’influence de l’alcool ou de drogues, d’utiliser un téléphone portable, de porter des écouteurs ou tout autre appareil pouvant émettre du son.

Où peut-on rouler en trottinette électrique ? En l’absence de pistes cyclables, vous pouvez circuler dans les zones suivantes : Routes avec une limite de vitesse maximale de 50 km/h. Zones piétonnes : Zone située en zone peuplée et réservée à la circulation des piétons, à condition de rouler à allure modérée (6km/h) et de ne pas déranger les piétons.

Quelle loi rend l’assurance obligatoire pour les véhicules à moteur ?

Depuis la loi du 27 février 1958, l’assurance automobile obligatoire est inscrite dans la loi sur les assurances à l’article L211-1. Cela rend l’assurance obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur. Ceci s’applique indépendamment du fait que le véhicule est utilisé ou non.

Quand s’applique la loi de Badinter ? La loi de Badinter s’applique dans le cas d’un accident de la circulation indépendant de la volonté. De plus, il doit s’agir d’un accident de la circulation et des voies de circulation (publiques ou privées) telles que les voies publiques, les voies privées, les parkings privés ou publics.

Quel est l’article du code des assurances qui définit l’obligation de s’assurer ?

Chapitre Ier : De l’obligation d’assurance (articles L211-1 à L211-27) – Légifrance.

Quel article du Code des assurances énonce les principales obligations de l’assuré, notamment lors de la conclusion d’un contrat ? Selon l’article L. 113-2 du code des assurances, l’assuré est tenu de répondre aux questions posées par l’assureur lors de la conclusion du contrat d’assurance afin de permettre à l’assureur d’apprécier le niveau de risque assumé.

À Lire  Assurance maladie obligatoire : la CCISCS approche les indépendants

Quelles sont les obligations d’assurance ? L’assureur s’engage à deux obligations importantes : l’obligation de couvrir le risque (chapitre 1) ; obligation de règlement des sinistres (chapitre 2). L’exécution de ce dernier lui donne, dans certains cas, le droit de se pourvoir contre le tiers responsable de la créance (chapitre 3).

Quelle trottinette électrique doit être assurée ?

L’assurance scooter électrique obligatoire s’applique à tous les types de scooters tant qu’ils sont motorisés, quelle que soit la vitesse atteinte. Par conséquent, l’assurance scooter électrique pour un véhicule qui dépasse les 25 km/h est en effet obligatoire par la loi.

Quelles sont les obligations pour une trottinette électrique ? Lorsque vous voyagez avec un scooter électrique, vous êtes obligé d’utiliser les pistes cyclables qui sont mises à votre disposition. Si votre environnement ne dispose pas de voies de ce type, alors vous pouvez utiliser des routes limitées à 50 km/h pour les autres véhicules ou des voies vertes.

Comment assurer un scooter ? Lors de la souscription d’une assurance responsabilité civile, gardez à l’esprit que cette dernière n’assure votre véhicule personnel qu’en cas d’accident de la circulation. La responsabilité civile est adaptée à l’assurance trottinette électrique car elle couvre l’individu et non le matériel.

Quel est le prix d’une assurance pour une trottinette électrique ?

AssureurGarantiesPrix
Pardon⢠Responsabilité5 € par mois
Frais⢠Responsabilité civile ⢠Défense pénale et recours3,33 € par mois
Assurance olive⢠Responsabilité civile ⢠Défense pénale et recours3,6 € par mois
Allianz⢠Responsabilité civile ⢠Défense pénale et recours4,58 € par mois

Quelle assurance choisir pour une trottinette électrique ? La seule assurance obligatoire pour un scooter électrique, comme pour tout véhicule terrestre à moteur, est une assurance responsabilité civile. Elle permet, lorsque vous êtes responsable d’un accident en roulant avec votre trottinette électrique, d’indemniser la victime.

Quelle aide pour l’achat d’une trottinette électrique ?

Cette mesure, soutenue par le décret 2017-196 du 16 février, a été renforcée par le décret 2017-1851 du 29 décembre 2017. Cette prime environnementale, dont le montant varie entre 200 et 400 euros, est agréée pour l’achat ou la location d’un véhicule qui ne pollue pas l’environnement, comme un scooter électrique.

Comment louer un scooter électrique ? Tout ce que vous avez à faire est d’aller à l’endroit où nous avons repéré le modèle, puis de scanner le code QR dessus avec l’appareil photo de l’application. Une fois que vous l’avez fait, vous devez entrer le mode de paiement (1⬠/ âuse pa 0,15 cts/min) puis confirmer pour déverrouiller la trottinette électrique Lime-S.

Combien coûte une bonne trottinette électrique ? Budget de 250 à 1 300 € Il existe des trottinettes électriques à partir de 250 €, mais ce sont des modèles peu puissants, ils ne sont pas toujours solides ou plutôt destinés aux enfants. Si vous cherchez un modèle pour adulte fiable, léger et résistant, le budget que vous y consacrerez sera plus important, entre 500 € et 1 300 €.

Qui assure les trottinettes ?

La MAIF assure tous les véhicules de transport motorisés personnels (EDPM) : scooters électriques, segways, monocycles, hoverboards…

Qu’est-ce qu’un must sur un scooter électrique ? En trottinette électrique, il est obligatoire d’utiliser les voies et pistes cyclables dès qu’elles existent. Sinon, vous n’êtes autorisé à circuler que dans les voies limitées à 50 km/h ou moins.

Quelle est la loi pour les trottinettes électriques ? Vous devez avoir au moins 12 ans pour l’utiliser. La vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. La machine ne peut pas transporter plus de personnes en même temps. Vous devez porter un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation nocturne ou de faible visibilité le jour.

Est-ce que le gilet jaune est obligatoire sur une trottinette électrique ?

Pourquoi devons-nous porter un gilet haute visibilité ou un équipement de scooter lumineux ? Le port d’un équipement de visibilité fait partie des équipements obligatoires lors de la conduite d’une trottinette électrique.

Qu’est-ce qu’un must sur un scooter électrique ? Votre machine doit être équipée d’un système de freinage, d’un avertisseur sonore, de feux (avant et arrière) et de catadioptres arrière et latéraux. Pour votre sécurité, le port du casque est recommandé. Pour utiliser la machine, vous devez avoir une assurance responsabilité civile.

Quel est le code de la route pour les scooters ? Dans les zones peuplées, vous devez utiliser les pistes cyclables et les voies, si disponibles. Sinon, vous pouvez rouler sur des routes limitées à seulement 50 km/h. En dehors des villes, vous ne pouvez pas conduire sur la route, vous ne pouvez utiliser que des pistes vertes et cyclables.

Quelle protection pour une trottinette électrique ? Quel est l’équipement obligatoire pour une trottinette électrique ? Un dispositif rétro-réfléchissant ou porter un gilet haute visibilité conforme la nuit ou lorsque la visibilité est réduite. Feux de position avant et arrière.

Est-ce que les trottinettes peuvent rouler en sens interdit ?

La circulation sur les voies vertes, les zones piétonnes, les trottinettes électriques, les planches à roulettes ou les monocycles électriques est autorisée sur les voies vertes même si elles sont interdites aux véhicules motorisés. dans ce cas, le fait que nous ayons un moteur électrique, silencieux et sans fumée nous permet de le faire.

Les scooters sont-ils autorisés sur la route ? Dès lors que vous roulez en trottinette électrique en dehors des zones peuplées, la plage d’autorisation peut varier. Vous pouvez être autorisé à circuler sur une route dont la vitesse maximale est de 80 km/h, à condition de respecter certaines obligations.

Quelles sont les obligations pour conduire un scooter ? Vous devez avoir au moins 12 ans pour l’utiliser. La vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. La machine ne peut pas transporter plus de personnes en même temps. Vous devez porter un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation nocturne ou de faible visibilité le jour.

Est-il interdit d’être à 2 sur une trottinette ?

Un scooter électrique ne peut pas être utilisé par deux personnes en même temps, et en cas de violation de la réglementation, le conducteur se verra infliger une amende de 35 euros.

Comment rouler à 2 en trottinette ? Réponse : Depuis l’entrée en vigueur du Règlement n°2019-1082 du 23 octobre 2019, qui fait référence à la réglementation du transport en véhicule personnel, il n’est plus possible d’avoir un passager sur une trottinette électrique. Ce décret a modifié plusieurs articles de la loi sur la voirie.

Quel équipement pour une trottinette ?

Quelles protections pour rouler en trottinette électrique ?

  • Un casque pour protéger votre crâne en cas de chute. …
  • Gants pour protéger les mains des intempéries. …
  • Protège-poignets, protège-coudes et protège-genoux. …
  • Lunettes et vêtements appropriés pour une conduite sécuritaire

Le casque est-il obligatoire pour les scooters ? Il n’y a toujours pas d’obligations, comme à vélo, même si le port du casque de scooter est recommandé. En tout cas, sur les voies vertes et en ville. Car, en dehors des zones peuplées, lorsque les vitesses supérieures à 25 km/h sont autorisées, le port du casque de scooter est obligatoire !

Quelle protection scooter ? La meilleure protection pour vos séances est un casque, des genouillères et des coudières. Un casque de scooter est la partie la plus importante de votre équipement : il protège votre crâne de tout impact. Choisissez un casque bien ventilé et bien ajusté qui ne bouge pas autour de votre tête.

Quel est le prix d’une assurance vélo ?

Le prix d’une assurance vélo varie fortement selon que vous la souscrivez auprès d’un assureur traditionnel ou d’une compagnie spécialisée. Le montant moyen auprès des assureurs spécialisés est compris entre 25 € TTC/an et 250 € TTC/an pour un vélo sans moteur et de 50 € TTC/an à plus de 300 € TTC/an pour un VAE.

Combien coûte une assurance vélo électrique ? Pour un vélo électrique (< 25km/h) acheté 2000€, comptez environ 15€/mois pour la formule complète d'assurance vélo. Pour un vélo cargo électrique (< 25km/h) avec un prix d'achat de 4000€, votre prime d'assurance vol et accident de vélo sera comprise entre 25€ et 30€/mois.

Quelle assurance fonctionne en tant que piéton ou cycliste ? Si le cycliste est responsable, son assurance responsabilité civile indemnisera à nouveau les dommages corporels du piéton. Le cycliste devra alors vérifier s’il a souscrit une garantie individuelle accident pour ses propres dommages corporels.

Est-il obligatoire d’assurer un vélo électrique ?

L’assurance est obligatoire pour les VAE dont la puissance dépasse 250w ou dont la vitesse dépasse 25 km/h, car il est égal à une moto. L’assurance à souscrire est la même que pour une moto.

Quelle est la différence entre un vélo électrique et un vélo électrique ? Pour faire simple, dans le cas d’un vélo électrique classique, le moteur propulse le vélo vers l’avant en toutes circonstances. Le VAE est équipé d’un moteur intelligent, qui ne démarre que lorsque le cycliste pédale. On parle de pédalage assisté.