Assurance professionnelle : quelle importance pour le jeune entrepreneur ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Pour un jeune entrepreneur, souscrire une assurance professionnelle garantit le bon fonctionnement de son entreprise.

La création de votre entreprise marque un tournant décisif pour le démarrage de votre entreprise. Cependant, il est important de souscrire une assurance professionnelle pour garantir le bon déroulement du travail. Ils vous permettent également de vous couvrir contre les différents risques auxquels votre profession vous expose. La survenance d’un sinistre peut nuire à votre entreprise et même la fragiliser si vous n’êtes pas correctement assuré. Voici l’essentiel pour connaître l’importance d’une assurance professionnelle pour un jeune entrepreneur.

Protéger votre entreprise et votre activité

Protéger votre entreprise et votre activité

Lorsque vous démarrez votre activité, souscrire aux meilleurs contrats d’assurance est indispensable. Dès le départ, il est judicieux de vous couvrir contre tous les risques dans votre domaine d’activité.

L’assurance de dommage aux biens

Une jeune entreprise qui vient d’entrer sur le marché doit penser à assurer ses locaux. Pour éviter toute situation difficile, il doit veiller à sécuriser ses différents stocks et équipements de travail. L’assurance dommages aux biens assure tous les biens de l’entreprise. Cela concerne principalement la construction, les biens, les meubles et même les outils utilisés dans votre métier. De plus, sécuriser un espace commercial signifie ne pas avoir à se soucier d’un incendie, d’un dégât électrique ou d’une inondation.

Pensez également à adapter votre contrat à votre activité. En effet, si les professionnels ont des besoins similaires sur certains points, il existe tout de même des besoins spécifiques. Par exemple, si un bijoutier veut assurer ses bijoux, un électricien voudra assurer sa responsabilité décennale. Cependant, vous n’avez pas à vous inquiéter. En effet, votre assureur vous proposera un contrat adapté à votre profession.

La responsabilité civile

Une fois que vous avez assuré votre entreprise, pensez également à vous couvrir en cas de dommages causés aux tiers. Les clauses d’un contrat d’assurance responsabilité civile Assurup pour un entrepreneur sont habilitées à le protéger dans diverses situations :

Par ailleurs, certains domaines d’activité sont régis par une réglementation qui oblige les entrepreneurs à souscrire une assurance responsabilité civile spécifique. Cela est particulièrement vrai dans le secteur de la construction, de la mécanique ou de l’immobilier. Nous vous conseillons de lire attentivement la réglementation en vigueur concernant le volet assurance. Ainsi, vous êtes sûr de respecter les règles en vigueur. De cette façon, vous éviterez toutes les situations difficiles.

L’assurance perte d’exploitation

L’achat d’une assurance contre les pertes d’exploitation vous couvre si vous subissez des pertes financières en raison d’une interruption ou d’un déclin de votre entreprise. Cette situation peut être la cause d’un sinistre tel qu’une inondation ou un incendie. Dans ce cas, l’entreprise voit son chiffre d’affaires diminuer. Par conséquent, elle ne peut plus assurer certaines dépenses et notamment les dépenses fixes. Son contrat d’assurance l’indemnisera et lui permettra, selon l’ampleur de la situation, de reprendre ses activités.

L’assurance des véhicules professionnels

Certaines entreprises exigent l’utilisation de voitures pour le bon développement de leurs activités. C’est le cas lors du transport de matériel ou de marchandises. Comme votre véhicule personnel, votre voiture professionnelle doit également être couverte par une assurance. Ce contrat est adapté à tous les types d’engins. Notamment les véhicules utilitaires, les poids lourds ou encore les cyclomoteurs. Cette assurance couvre l’entrepreneur quel que soit son domaine d’activité. Pour y accéder, vous devez au préalable souscrire une garantie responsabilité civile pour chacun de vos véhicules. Par la suite, selon les risques liés à votre profession, votre police couvrira :

Toute compagnie d’assurance peut vous proposer cette police pour votre matériel professionnel. Toutefois, il est conseillé de s’adresser à une structure qui propose également une couverture responsabilité civile professionnelle. Aussi, en tant que jeunes entrepreneurs, certains assureurs vous proposent des tarifs préférentiels. C’est le cas du Crédit Agricole qui propose aux jeunes entreprises une réduction dégressive sur 5 ans pour l’assurance garantie de revenus. Pour les professionnels de santé qui souhaitent créer leur propre entreprise, il propose également une remise multirisque professionnelle.

Bref, les offres mises à disposition par les nouveaux entrepreneurs par les compagnies d’assurances sont légions. Il est donc important de prendre son temps pour comparer les différentes propositions et faire attention aux garanties.

La multirisque professionnelle

La souscription d’un contrat d’assurance multirisque permet au jeune entrepreneur de couvrir tous les risques liés à son métier. Elle garantit vos locaux, vos équipements de travail et surtout votre stock de marchandises. Cette assurance couvre également les dommages électroniques, incendie, inondation ou autres dommages causés par les intempéries.

Assurer votre entreprise sur le plan juridique

Assurer votre entreprise sur le plan juridique

Lors de la création de votre entreprise, il est important de souscrire un contrat d’assurance protection juridique. Ce dernier vous permet de couvrir tous les risques juridiques liés à l’exercice de votre activité. Bien que cette garantie soit moins connue du grand public que l’assurance responsabilité civile, elle reste indispensable pour protéger une entreprise en cas de litige.

En tant qu’entrepreneur, vous êtes couvert par cette assurance en cas de litige avec un client ou un fournisseur. Il traite également des conflits qui peuvent survenir entre un employeur et ses employés. Ce contrat couvre également les honoraires d’un comptable pour vous assister dans le cadre d’un contrôle fiscal. De plus, cette assurance permet à l’entrepreneur d’être accompagné à différents niveaux lorsque survient le conflit. Il bénéficie ainsi de conseils avisés pour résoudre les problèmes et préserver les intérêts de son entreprise. Par ailleurs, le commerçant est tenu de trouver des solutions en cas de litige afin de parvenir à un règlement amiable.

En cas de litige, l’entreprise verrait ses honoraires d’avocat couverts par son assurance. Toutefois, l’assureur ne prendra pas en charge les indemnités ou pénalités à payer en cas de condamnation judiciaire. De plus, il est important de choisir un contrat dont les clauses conviennent le mieux à votre domaine d’activité. Par conséquent, vous pouvez protéger au mieux l’environnement juridique de votre entreprise contre d’éventuels litiges avec des tiers.

Article rédigé en collaboration avec Assurup.

Comment choisir son assurance professionnelle ?

Comment choisir son assurance professionnelle ?

Comment choisir la bonne assurance professionnelle ?

  • La compagnie d’assurance : choisissez une compagnie reconnue et spécialisée dans votre secteur d’activité ;
  • Garanties et franchises : Faites attention à tous les éléments du contrat et n’hésitez pas à en comparer plusieurs.

Quelle assurance professionnelle ? Assurance Entreprise : Dommages causés dans le cadre de votre activité pouvant engager la responsabilité civile, environnementale, juridique ou autre de votre entreprise. Assurance de personnes : protection sociale, retraite, prévoyance, déplacements professionnels…

Pourquoi une assurance professionnelle ?

Pourquoi une assurance professionnelle ?

Cette assurance couvre les risques qui ne peuvent être supportés par la trésorerie de l’entreprise et qui pourraient conduire à la faillite de l’entreprise. En souscrivant une assurance, une entreprise peut ainsi se protéger : des dommages qu’elle pourrait subir ; dommages qu’il peut causer à des tiers.

Pourquoi avez-vous besoin d’une assurance? La vocation traditionnelle de l’assurance est de permettre le remplacement des biens détruits ou volés. Par ailleurs, l’assurance responsabilité civile s’est considérablement développée aujourd’hui dans les domaines de la vie domestique, de l’activité professionnelle, de la circulation automobile et des loisirs.

Quel est le principal but de l’assurance professionnelle ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle de l’entreprise permet de se couvrir contre la réparation de tous les dommages causés aux tiers à l’occasion de l’exploitation et des activités annexes de l’entreprise.

Est-il obligatoire d’avoir une assurance professionnelle ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle, communément appelée RC Pro, est obligatoire par la loi pour les professions réglementées : Professionnels de santé (médecins, dentistes, ostéopathes, infirmiers, sages-femmes…), notamment en raison du risque de faute professionnelle.

C’est quoi une assurance professionnelle ?

Définition de l’assurance professionnelle La notion d’assurance professionnelle englobe l’ensemble des contrats d’assurance pouvant être souscrits par une entreprise dans le cadre de son activité. Elle vise à protéger l’entreprise des risques résultant de son exploitation en contrepartie d’un apport.

Qu’est-ce qu’on peut assurer ?

Qu'est-ce qu'on peut assurer ?

Elles couvrent les dommages causés à vos biens (assurance des biens) et les dommages causés aux biens d’autrui (assurance responsabilité civile). La première catégorie comprend les assurances incendie, vol, dégâts des eaux, bris de glace, mais aussi catastrophes naturelles et attentats.

Quels sont les trois éléments essentiels de l’assurance? – la nature des risques couverts ; – le moment à partir duquel le risque est garanti et la durée de cette garantie ; – le montant de cette garantie ; – la prime ou la contribution d’assurance.

Qu’est ce qu’est une assurance ?

L’assurance est une opération par laquelle une personne (l’assureur) s’engage à fournir un service, dans le cadre d’un contrat d’assurance, au profit d’une autre personne (l’assuré) dès la survenance d’un risque et à titre subordonné au paiement d’une cotisation ou d’une prime.

Qu’est-ce qu’on fait dans une assurance ?

Indemnise les dommages matériels et/ou corporels que l’Assuré cause à des tiers. Elle est valable pour tous les contrats d’assurance obligatoire tels que l’assurance auto, l’assurance habitation, … Généralement, la durée de tous ces contrats d’assurance est de 12 mois.

À Lire  Être indépendant en France tout en séjournant à l'étranger