Asthme : 6 conseils pour bien utiliser l’inhalateur

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La bonne gestuelle lors de l’utilisation d’un inhalateur est cruciale pour l’effet du médicament administré. Cependant, de nombreuses personnes asthmatiques n’utilisent pas correctement leur inhalateur. Voici comment procéder, étape par étape.

Table des matières

Inhalateur asthme : quand doit-on s’en servir ?

Inhalateur asthme : quand doit-on s'en servir ?

Il existe différents types d’inhalateurs :

Chacun délivre une solution qui se dépose directement dans les bronches. Sous cette forme, la dose nécessaire pour obtenir l’effet souhaité est plus faible qu’avec un comprimé ou une gélule, et l’effet est plus rapide car il n’est pas nécessaire qu’il soit d’abord absorbé dans la circulation sanguine. Les patients souffrant de troubles respiratoires comme l’asthme peuvent soulager leurs symptômes en quelques minutes.

Dans certains cas, afin de supprimer ou de prévenir une crise, il faut ajouter un traitement de fond inhalé qui doit être pris quotidiennement. Pour l’asthme, il s’agit d’anti-inflammatoires (corticoïdes) associés ou non à des bronchodilatateurs de longue durée d’action. « On estime que 80 à 90 % des personnes qui en souffrent ont un asthme bien contrôlé grâce à leur traitement de fond ; cela évite de nombreuses visites aux urgences. Il est donc important que l’asthmatique y adhère », note le Dr. Pauline Roux-Claude, pneumologue au CHU de Besançon.

>> Vous ne vous arrêtez jamais avec votre traitement de fond ! Si vous recevez un traitement à long terme, vous ne devez pas vous permettre de l’arrêter car vous n’avez plus de symptômes. « En France, 900 personnes meurent chaque année d’asthme, dont certaines pourraient être évitées si les patients suivaient correctement leur traitement », souligne notre expert. Afin de pouvoir réagir immédiatement en cas de crise, vous devez également veiller à toujours avoir sur vous vos médicaments d’urgence.

Ceci pourrez vous intéresser :
En période de forte chaleur, le ventilateur devient un fidèle allié pour…

Quand faut-il associer une chambre d’inhalation à l’inhalateur ?

Quand faut-il associer une chambre d'inhalation à l'inhalateur ?

L’entretoise est uniquement compatible avec les sprays. Cet accessoire, qui abrite la buse de l’aérosol, est particulièrement recommandé pour les petits enfants et les personnes très âgées qui n’ont pas encore ou plus les réflexes de synchronisation « main-poumon », ou qui ne supportent pas une apnée pendant quelques secondes. Dans ce cas, le produit inhalé pourrait se concentrer dans la bouche et ne pas pénétrer dans les bronches.

Inhalateur asthme : est-ce que ça se lave ?

Inhalateur asthme : est-ce que ça se lave ?

Surtout, l’appareil ne doit pas entrer en contact avec de l’eau. Sinon, il y a un risque que son mécanisme interne soit « noyé » et devienne alors inutilisable. « Si vous voulez le nettoyer, vous pouvez essuyer l’embout buccal avec un chiffon sec », explique le pneumologue.

Notre spécialiste : Dr. Pauline Roux-Claudé, pneumologue au CHU de Besançon

Inscrivez-vous à la newsletter Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités

2/6 –

Secouez votre inhalateur S’il s’agit d’un vaporisateur, secouez-le car cela aidera à mélanger la poudre sèche que vous vous apprêtez à inhaler.

3/6 –

Expirez profondément L’expiration aide à vider l’air contenu dans vos poumons

Comment bien faire un aérosol ?

Comment bien faire un aérosol ?

© Shutterstock/Dragana Gordic

4/6 –

Comment bien utiliser un nébuliseur ?

Quel médicament pour nébuliseur ?

Mettez l’embout buccal dans votre bouche. Une fois l’embout buccal de votre inhalateur dans votre bouche, fermez-le hermétiquement.

Quel produit mettre dans un aérosol ?

  • 5/6 –
  • Respirez profondément et retenez votre respiration. Retenez votre souffle pendant cinq secondes. Si votre inhalateur est un spray, appuyez fermement (cela n’est pas nécessaire avec les aérosols à action automatique qui s’activent lorsque vous inspirez).
  • 6/6 –
  • Assurez-vous de vous rincer la bouche après avoir pris des corticostéroïdes inhalés, car les corticostéroïdes peuvent favoriser l’apparition de la candidose. Il n’est pas obligatoire de se rincer la bouche avec d’autres traitements tels que les bronchodilatateurs, les crises ou le fond.

Quel produit mettre dans l’aérosol ?

  • Une règle d’or pour effectuer un aérosol est de se détendre et de mener la séance calmement. Insérez l’embout buccal dans votre bouche. S’il s’agit d’un masque, placez-le sur votre bouche et votre nez. L’appareil est enfin prêt à l’emploi.
  • Comment fabriquer correctement un aérosol ? Inspirez lentement par la bouche. Retenez votre souffle pendant 5 secondes et expirez lentement. Ne parlez pas en inspirant. Si vous ressentez le besoin de faire une courte pause, éteignez le compresseur et retirez l’embout buccal ou le masque buccal.
  • Placez le masque fermement sur le nez et la bouche de votre enfant, en veillant à ce qu’aucun air n’entre. Ne laissez pas de tétine dans la bouche de votre enfant. Si votre enfant utilise un embout buccal, demandez-lui de le tenir entre ses dents et d’enrouler ses lèvres autour. Allumez le compresseur.
  • Parmi les médicaments approuvés pour la nébulisation, certains seraient restreints. C’est le cas de la terbutaline (Bricanyl®), de l’ipratropium (Atrovent®) et du salbutamol (Ventoline®).
  • Ventoline* (Salbutamol) …

Quel produit mettre dans un nébuliseur ?

Pulmicort* (budésonide) 0,5 mg/2 ml et 1 mg/2 ml. …

Quel produit dans la ventoline ?

Beclospin 800 et 400 (béclométhazone) …

Quel aérosol pour sinusite ?

Quel aérosol pour sinusite ?

Pentacarinate (Pentamidine) 300 mg poudre pour aérosol. …

pulmozyme.

Où appuyer pour sinusite ?

Ventoline* (Salbutamol) …

Comment dégager les sinus bouchés ?

Pulmicort* (budésonide) 0,5 mg/2 ml et 1 mg/2 ml. …

Comment dégager les sinus frontaux ?

Beclospin 800 et 400 (béclométhazone) …

Comment dégager les sinus bouchés ?

Pentacarinate (Pentamidine) 300 mg poudre pour aérosol. …

Comment nettoyer les sinus en profondeur ?

pulmozyme.

Comment se dégager les sinus naturellement ?

Vous devrez peut-être ajouter une solution saline normale (parfois appelée solution saline) dans la chambre du nébuliseur pour un total de 4 ml de liquide. La solution physiologique est de l’eau salée stérile, disponible en pharmacie. Connectez le tuyau du compresseur au gobelet à médicament et au masque.

  • Ce médicament contient un bêta-2 mimétique : le salbutamol. C’est un bronchodilatateur (il augmente le calibre des bronches) à action rapide (il agit en quelques minutes) et de courte durée (4 à 6 heures) qui s’administre par inhalation (en inhalant par l’embout buccal de l’inhalateur). .
  • Le seul aérosol qui a vraiment prouvé son efficacité est l’« aérosol sonique ». L’appareil vibre, permettant aux vapeurs d’entrer dans vos sinus. Les aérosols contiennent traditionnellement un diluant, un corticoïde pour réduire l’œdème, et souvent des antibiotiques.
  • Quel dispositif aérosol pour la sinusite ? Le masque aérosol sonique NL11SN est utilisé pour traiter la sinusite, la rhinopharyngite et la laryngite.
  • Les rhumes, les sinusites et les allergies saisonnières peuvent tous bénéficier de la stimulation de ce point. Il est situé dans la partie supérieure du soi-disant « pli nasolabial ». Pour stimuler ces points, il suffit d’appuyer fermement ou de masser la zone en mouvements circulaires pendant 1 à 2 minutes.

Pourquoi utiliser un inhalateur ?

Lavages nasaux Un drainage de la gorge Rhino (DRP) ou lavage nasal est essentiel pour décongestionner votre nez et vos sinus. Pour effectuer un lavage nasal efficace, inclinez la tête sur le côté et versez une solution saline dans la narine supérieure. Répétez l’opération de l’autre côté puis mouchez-vous.

Le lavage du nez se fait en posant la tête horizontalement. Une solution saline ou de lavage est placée dans la narine supérieure. Il sort par la narine inférieure après avoir traversé les fosses nasales.

Quand utiliser inhalateur ?

Lavages nasaux Un drainage de la gorge Rhino (DRP) ou lavage nasal est essentiel pour décongestionner votre nez et vos sinus. Pour effectuer un lavage nasal efficace, inclinez la tête sur le côté et versez une solution saline dans la narine supérieure. Répétez l’opération de l’autre côté puis mouchez-vous.

Comment savoir si on a besoin de Ventoline ?

Lavage des fosses nasales Une solution saline physiologique ou une solution de lavage est placée dans la narine supérieure. Il sort par la narine inférieure après avoir traversé les fosses nasales. Il est recommandé de souffler ensuite avec force par la narine inférieure et de fermer l’autre avec un doigt.

  • Comment se débarrasser naturellement de la sinusite ?
  • Remplissez un bol d’eau chaude.
  • Respirez la vapeur d’eau tout en vous protégeant sous une serviette.
  • Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles.
  • Demandez ensuite au pharmacien quelles huiles essentielles choisir pour traiter la sinusite.
À Lire  Vagues de chaleur. Des recommandations parfois contradictoires et une attitude barrière face au Covid-19

Quand utiliser un bronchodilatateur ?

Ce petit appareil peut occasionnellement être utilisé pour soulager une crise en élargissant les bronches, mais il peut aussi être proposé comme traitement de base de l’asthme. Dans ce cas, l’inhalateur est utilisé quotidiennement pour prévenir d’éventuelles crises.

Quand utiliser un bronchodilatateur ?

Pourquoi utiliser une entretoise ? La chambre d’inhalation est un système placé entre la bouche du patient et l’aérosol-doseur. Il permet un meilleur dépôt du médicament dans les petites voies respiratoires et une diminution de leur dépôt dans la bouche et la gorge (en ralentissant les particules et en favorisant l’évaporation du gaz vecteur).

Quand utiliser salbutamol ?

Vous souffrez de problèmes respiratoires, d’allergies, d’infections bronchiques ou encore d’asthme ? Pour traiter et soulager les affections respiratoires, les professionnels de la santé recommandent généralement d’utiliser un aérosol nébuliseur ou un inhalateur nébuliseur.

Quand prendre de la Ventoline ?

ASTHME : comment savoir si vous souffrez d’asthme ?

Pourquoi utiliser un nébuliseur ?

essoufflement au repos.

Quel produit mettre dans un aérosol ?

  • tachycardie.
  • langue difficile ou impossible.
  • Débit expiratoire de pointe à un débit de pointe inférieur à 60 % des valeurs habituelles.
  • Persistance de la crise malgré la prise d’un bronchodilatateur de secours.
  • Il est utilisé dès qu’il est nécessaire d’agir sur une contraction anormale du muscle de la paroi bronchique. C’est le cas, par exemple, de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Les patients atteints souffrent d’un blocage des petites bronches, ce qui entraîne un essoufflement permanent.

Pourquoi utiliser un aérosol ?

Il est utilisé dès qu’il est nécessaire d’agir sur une contraction anormale du muscle de la paroi bronchique. C’est le cas, par exemple, de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Les patients atteints souffrent d’un blocage des petites bronches, ce qui entraîne un essoufflement permanent.

Quelle huile essentielle dans un inhalateur ?

Le salbutamol appartient à la classe des bronchodilatateurs, plus spécifiquement aux agonistes β2-adrénergiques. Ce médicament est utilisé pour traiter et prévenir le bronchospasme associé à l’asthme, à la bronchite chronique et à certaines autres maladies respiratoires.

Posologie usuelle : Traitement préventif de l’asthme d’effort : 1 ou 2 pulvérisations, 15 à 30 minutes avant l’effort. En cas d’exacerbation d’asthme ou de bronchite chronique : Suivre les conseils de votre médecin.

Quelle huile essentielle mettre dans un nébulisateur ?

Un nébuliseur et un compresseur sont utilisés pour traiter l’asthme chez les très jeunes enfants qui ne sont pas encore capables d’utiliser un inhalateur.

Quelle huile essentielle Faut-il avoir dans sa pharmacie ?

  • Ventoline* (Salbutamol) …
  • Pulmicort* (budésonide) 0,5 mg/2 ml et 1 mg/2 ml. …
  • Beclospin 800 et 400 (béclométhazone) …
  • Pentacarinate (Pentamidine) 300 mg poudre pour aérosol. …
  • pulmozyme.
  • Général. L’aérosolthérapie est une thérapie utilisée pour traiter diverses maladies respiratoires telles que l’asthme, la BPCO, mais aussi la laryngite, la bronchite aiguë et la sinusite.
  • 2 gouttes de Ravintsara, Eucalyptus radiata ou Eucalyptus globulus. 2 gouttes de menthe eucalyptus ou Inule Odorante. 2 gouttes d’arbre à thé, de palmarosa ou de bois de rose.

Quelle huile essentielle mettre dans les Saturateurs ?

Quel produit utiliser pour les inhalations ? Pour préparer une inhalation, prenez un grand bol d’eau chaude, ajoutez trois gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, deux gouttes d’huile essentielle de lavande, une goutte d’huile essentielle de pin, une autre goutte d’huile essentielle de niaouli et une dernière huile essentielle de marjolaine. Résultat garanti !

Comment faire une inhalation efficace ?

L’huile essentielle de carotte est connue pour sa capacité à combattre l’anxiété, le stress et la tension. Il assure ainsi un bien-être en diffusion par nébulisation. Le résultat obtenu sera plus rapide et plus efficace à la fois.

Comment faire un bain de vapeur pour le nez ?

10 huiles essentielles essentielles dans votre pharmacie.

Comment faire une inhalation nez bouché ?

Lavande officinalis ou véritable huile de lavande.

Comment faire une inhalation de Tea tree ?

Huile essentielle d’eucalyptus

Quelle est la durée d’une inhalation ?

Huile essentielle de ravintsara.

Quelles huiles essentielles dans un inhalateur ?

Arbre à thé ou huile essentielle d’arbre à thé.

  • Huile essentielle de lavande aspic.
  • Huile essentielle de camomille romaine.
  • Pour un rhume simple : Niaouli : 2 gouttes Ravensara : 3 Thym saturé : 2 Menthe poivrée : 2 Sapin baumier : 1 ; 6 à 8 gouttes du mélange sur la poitrine et le haut du dos 3 à 4 fois par jour pendant 3 jours ; et 3 gouttes sur un mouchoir et inhaler au besoin.

Est-ce que la Ventoline est de la cortisone ?

Chauffer l’eau jusqu’à ébullition. Verser dans le réservoir de l’inhalateur ou dans un bol. Répartir les gouttes d’huiles essentielles ou une capsule indiquée à cet effet dans l’eau. Tenez-vous au-dessus du bol (avec une serviette sur la tête) ou de l’inhalateur.

Faire bouillir de l’eau et verser dans un bol ou un bol. Attendez un instant pour éviter de vous brûler, puis penchez la tête dessus en veillant à le recouvrir d’une serviette pour emprisonner la vapeur et l’inhaler au maximum.

Quand ne pas utiliser la Ventoline ?

Pour inhaler, ajouter dans le bol d’eau chaude : 3 gouttes d’HE d’Eucalyptus Pétillant 2 gouttes d’HE de Lavande Fine 1 goutte d’HE de Pin 1 goutte d’HE de Niaouli 1 goutte d’HE de Marjolaine. Eucalyptus, contre le rhume, la bronchite, la grippe…

Comment savoir si on a besoin de Ventoline ?

Utilisez également de l’huile essentielle d’arbre à thé pour l’inhalation. Pour cela, imbibez votre mouchoir de quelques gouttes puis respirez profondément. Enfin, purifiez chaque jour l’air ambiant avec de l’huile essentielle d’arbre à thé via un diffuseur d’ambiance.

  • Répartir les gouttes d’huiles essentielles ou une capsule indiquée à cet effet dans l’eau. Tenez-vous au-dessus du bol (avec une serviette sur la tête) ou de l’inhalateur. Respirez normalement pendant dix minutes. Après l’inhalation, essuyez votre visage et votre nez.
  • Quelles huiles essentielles inhaler ?
  • 2 gouttes de Ravintsara, Eucalyptus radiata ou Eucalyptus globulus.
  • 2 gouttes de menthe eucalyptus ou Inule Odorante.
  • 2 gouttes d’arbre à thé, de palmarosa ou de bois de rose.

Quels sont les effets secondaires de la Ventoline ?

La ventoline n’est pas du tout un corticostéroïde. La ventoline est un bronchodilatateur et un agoniste bêta-2 adrénergique qui n’agit pas comme les corticostéroïdes anti-inflammatoires. Lire notre dossier sur l’asthme.

Comment agit la cortisone sur les poumons ?

Qu’y a-t-il dans la ventoline ? Ce médicament contient un bêta-2 mimétique : le salbutamol. C’est un bronchodilatateur (il augmente le calibre des bronches) à action rapide (il agit en quelques minutes) et de courte durée (4 à 6 heures) qui s’administre par inhalation (en inhalant par l’embout buccal de l’inhalateur). .

Pourquoi de la cortisone pour les poumons ?

Le salbutamol inhalé ne doit pas être utilisé dans les circonstances suivantes : si vous êtes allergique au salbutamol ou à l’un des autres composants du médicament ; une allergie au lactose, aux protéines de lait ou au lait (uniquement pour les discus).

Quel anti-inflammatoire pour les poumons ?

ASTHME : comment savoir si vous souffrez d’asthme ?

Est-ce dangereux de prendre de la Ventoline ?

essoufflement au repos.

Est-ce que la Ventoline fatigue ?

tachycardie.

Quels sont les effets secondaires de la Ventoline ?

langue difficile ou impossible.

Comment utiliser Ventolin et flovent ?

Débit expiratoire de pointe à un débit de pointe inférieur à 60 % des valeurs habituelles.

Persistance de la crise malgré la prise d’un bronchodilatateur de secours.

Comment bien utiliser le Ventolin ?

Effets secondaires de la Ventoline Très fréquents : tremblements, accélération du rythme cardiaque, palpitations. Fréquent : maux de tête, crampes musculaires. Rare : diminution du taux de potassium dans le sang, bouffées de chaleur, rougeur de la peau, rythme cardiaque irrégulier.

  • Les corticoïdes : Ce sont des dérivés de la cortisone : > Les corticoïdes inhalés constituent la base du traitement de base. Lorsqu’il est inhalé correctement, le médicament tapisse les parois des bronches et exerce une réduction de l’inflammation.
  • La cortisone a un fort effet anti-inflammatoire dans les maladies respiratoires. 99% des personnes concernées inhalent donc des médicaments contenant de la cortisone, souvent pendant des années. Lorsqu’ils sont pris correctement, ces médicaments ont rarement des effets secondaires.
  • Cathepsine C, une cible thérapeutique de choix. En effet, sans une molécule spécifique, la cathepsine C, qui contrôle et active les sérine protéases pro-inflammatoires des neutrophiles, les patients sont protégés de nombreuses maladies.
  • Quels sont les effets secondaires et les dangers ? L’administration de Ventoline® est parfois associée à la survenue d’effets secondaires, notamment des maux de tête, des tremblements, une accélération du rythme cardiaque (tachycardie), des palpitations et des crampes musculaires.

Est-ce dangereux de prendre trop de Ventoline ?

Effets métaboliques Les signes : fatigue, spasmes musculaires, picotements au bout des doigts et aux extrémités, autour de la bouche et du nez, nausées, soif excessive… Attention, l’hypokaliémie ne provoque pas toujours de symptômes.

Est-ce que la Ventoline empêche de dormir ?

Effets secondaires de la Ventoline Très fréquents : tremblements, accélération du rythme cardiaque, palpitations. Fréquent : maux de tête, crampes musculaires. Rare : diminution du taux de potassium dans le sang, bouffées de chaleur, rougeur de la peau, rythme cardiaque irrégulier.

Quand prendre le flovent ?

Prenez une bouffée à la fois. Secouez à nouveau l’inhalateur avant la prochaine bouffée et répétez les étapes 4 à 9. 11. Rincez-vous la bouche avec de l’eau après avoir utilisé Flovent® ou tout autre stéroïde inhalé.

Quand utiliser la pompe Orange ?

Quand la Ventoline ne doit-elle pas être utilisée ? Le salbutamol inhalé ne doit pas être utilisé dans les circonstances suivantes : si vous êtes allergique au salbutamol ou à l’un des autres composants du médicament ; une allergie au lactose, aux protéines de lait ou au lait (uniquement pour les discus).

Comment prendre du flovent ?

Penchez légèrement la tête en arrière.

Comment utiliser la Ventoline en cas de crise d’asthme ?

Respirez très lentement. À environ un tiers du chemin, appuyez fermement sur l’inhalateur. …

Est-ce que la Ventoline calme la toux ?

Retenez votre souffle pendant 10 secondes.

Quand donner de la Ventoline ?

Expirez très lentement par le nez.