Auto Trader 2020 : Quoi de neuf | FNAE

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Après une année 2019 marquée par la volonté du gouvernement de réviser l’ACRE, à quoi ressemble le dispositif auto entrepreneur en 2020 ? Voici un résumé au cours de l’année.

Table des matières

Généralités sur l’auto-entrepreneur

Généralités sur l'auto-entrepreneur

Un régime d’indépendant ou de micro-entrepreneur est une entreprise individuelle à laquelle s’applique le régime micro-social et micro-fiscal. Le processus de création est simplifié et peut se faire en ligne.

Courant 2020, la simplification devrait se poursuivre dans ce sens : il est prévu qu’après l’inscription effectuée directement sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr, un compte associé soit automatiquement créé. Un développement qui devrait voir le jour en 2020.

Nouveauté 2020 : le chiffre d’affaires et les plafonds de franchise TVA sont revalorisés en 2020 et pendant 3 ans.

La rationalisation des procédures administratives est un succès du programme depuis sa création.

Dans une durée illimitée, un entrepreneur indépendant peut développer son activité à son rythme, qu’il l’exerce à titre principal ou secondaire.

Si le régime est ouvert à tous, certaines conditions doivent être remplies :

Les charges sociales : comment les calculer et les payer

Les cotisations sociales des indépendants sont caractéristiques du régime. En effet, ils font

De plus, être indépendant, c’est avoir la capacité de

La déclaration et le paiement : par voie dématérialisée uniquement

A partir du 1er euro de chiffre d’affaires, la déclaration de chiffre d’affaires et le versement des cotisations doivent être dématérialisés.

Ces deux étapes doivent être réalisées soit :

Montant de la pénalité de retard en 2020

En cas de retard ou de non dépôt du dossier, la pénalité est de 1,5% du PASS 2020, soit 52 euros pour chaque dossier manquant majoré de 5% des cotisations calculées après le dossier de CA en cas de retard de paiement.

En raison de la crise économique provoquée par le Covid-19, les délais de paiement tardif des cotisations ont été suspendus à partir de mars 2020 jusqu’à nouvel ordre [info juillet 2020]. Aucune pénalité ou majoration ne s’applique.

Quelle assurance RCP pour un agent commercial ? | L'assurance de comparaison
Sur le même sujet :
Qu’est-ce qu’un agent commercial ? Un agent commercial est un agent qui…

Les taux de cotisation des auto-entrepreneurs en 2020

Les taux de cotisation des auto-entrepreneurs en 2020

Taux de cotisation des entrepreneurs indépendants pour le microsocial en 2020 :

Ces tarifs s’appliquent pour les demandes de février 2020 (trafic collecté en janvier) ou avril (trafic collecté au premier trimestre).

* si vous avez décidé de verser l’abattement en un seul versement

La refonte de l’ACRE

La refonte de l'ACRE

Le décret 2019-1215 contre Acre a été publié le 22 novembre 2019.

Ce règlement est entré en vigueur le 1er janvier 2020, ce qui a certaines conséquences. Différentes exonérations de cotisations sociales sont prévues en fonction de la date de création de l’entreprise indépendante.

A noter : la dérogation dure une période de trimestres calendaires, il est préférable de démarrer votre activité en début de trimestre (janvier/avril/juillet/octobre) afin de ne pas risquer de perdre un ou deux mois d’Acre !

Eligibilité à l’ACRE

A partir de maintenant, ACRE n’est accessible qu’aux personnes suivantes :

Fin du bénéfice automatique et retour au formulaire de demande

Les entrepreneurs automobiles qui souhaitent postuler à l’ACRE doivent à nouveau :

Les taux de cotisation de l’ACRE en 2020

Le règlement publié par le gouvernement modifie les règles de l’ACRE en 2020 et revient au principe de l’exonération progressive pour les 3 premières années d’activité.

Ainsi, les taux de cotisation auto-entrepreneur pour les sociétés micro-sociales avec ACRE sont les suivants :

Évolution des seuils de C.A. en 2020

Évolution des seuils de C.A. en 2020

Si les seuils de chiffre d’affaires du régime des indépendants ont doublé en 2018, ils sont revalorisés au 1er janvier 2020, pour trois ans.

Ces seuils sont définitifs à compter de l’adoption définitive de la loi de finances 2020

Les seuils de chiffre d’affaires pour les entrepreneurs automobiles seront réévalués en 2023.

Achat/revente de biens

Vente de nourriture à consommer sur place

Services commerciaux ou artisanaux

Vous dépassez les seuils ?

La règle du pro rata temporis n’existe plus pour l’année de création. En effet, quel que soit votre chiffre d’affaires (CA) la première année, en dépassant le CA pendant deux années consécutives, on passe au régime réel la troisième année.

Notre dossier Passer d’une micro-entreprise à un véritable schéma reprend tous les points essentiels pour vous aider à prendre la bonne décision et franchir cette étape dans les meilleures conditions.

La franchise en base de TVA

La franchise en base de TVA

Les seuils de franchise en base de TVA

Des seuils restent en vigueur pour le passage à la TVA. Si un entrepreneur indépendant réalise un chiffre d’affaires supérieur au seuil au cours de l’année, il sera redevable de plein droit de la TVA à compter du 1er jour du 1er mois du dépassement.

Ces seuils de déduction fondés sur la TVA se situent à

Les plafonds majorés de TVA

Les seuils de tolérance pour l’exonération de la TVA sont :

Le délai d’option pour choisir le régime

Les entrepreneurs individuels qui souhaitent accéder au régime microfiscal et microsocial pour 2020 doivent avoir un chiffre d’affaires n’ayant pas dépassé les seuils en vigueur en 2019 (170 000 € ou 70 000 €) et exercer l’option de ce régime avant le 30 septembre 2019.

L’option pour le versement libératoire de l’impôt en 2020

Le revenu fiscal de référence (RFR) pour demander en 2020 le paiement de la défiscalisation ne doit pas excéder 27 519 euros par part du quotient familial en 2018 (N-2) pour pouvoir y opter, soit :

Un indépendant paie ses impôts (IR) liés à son activité indépendante de deux manières. Il peut aussi

Le prélèvement à la source en 2020

La retenue à la source est entrée en vigueur en 2019.

Pour les nouveaux entrepreneurs, l’administration fiscale ne dispose pas d’un impôt de référence pour calculer le montant de leurs acomptes. Ils ont donc le choix entre plusieurs options.

Attendre septembre 2020

Lorsqu’un avis de paiement est émis sur les revenus perçus en 2019. Ensuite, ils devront payer l’IR pour la première année d’activité avant le 31 décembre 2020.

Commencer à payer

Commencez à payer des versements avant le premier avis de paiement en septembre 2020, en utilisant le simulateur IRS disponible

Opter pour le versement forfaitaire libératoire

A noter que cette option peut être intéressante au cas par cas, notamment si l’entrepreneur individuel est un contribuable et que son revenu imposable de référence lui permet d’en bénéficier. S’il n’est pas imposable, cette option sera confiscatoire : la taxe déduite ne sera pas remboursée.

La baisse de l’impôt sur le revenu annoncée pour 2020 pourrait modifier significativement le montant de la retenue à la source.

Consultez le simulateur de réduction d’impôt sur le revenu 2020 en ligne sur impots.gouv.fr.

La cotisation foncière des entreprises (CFE) en 2020

La CFE (Taxe Foncière des Entreprises) est une taxe payée par un entrepreneur indépendant à la fin de sa deuxième année d’activité. Il est obligé même s’il exerce son activité à domicile. Son calcul repose sur trois critères :

Les auto-entrepreneurs réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 000 euros sont exonérés.

En savoir plus sur les activités de HZGO pour les entrepreneurs indépendants en 2020.

Tous à la CPAM

A partir du 1er janvier 2020, tous les indépendants sont inclus dans le régime général de leur protection sociale.

Désormais, leur interlocuteur devient la CPAM du lieu de résidence pour :

Même si le transfert est automatique, certaines étapes sont nécessaires :

Indemnités journalières

Les entrepreneurs automobiles inclus dans le régime général (à l’exception des indépendants inclus dans la CIPAV) bénéficient d’indemnités journalières en cas d’accident ou de maladie.

Tous les entrepreneurs indépendants doivent justifier des versements annuels de cotisations pour leur perception.

Le congé de maternité en 2020

Le congé de maternité des travailleuses indépendantes est désormais harmonisé avec celui des salariées.

Veuillez noter que vous devez fournir une attestation de sécurité sociale 10 mois avant le début de votre congé.

Le simulateur Ameli, qui devrait donner une idée du montant des indemnités journalières à percevoir, concerne essentiellement les allocataires et ceux qui n’ont pas eu de changements récents de statut (salarié, chômeur, entreprise).

Depuis début 2020, l’Association des Entrepreneurs de l’Auto alerte sur les difficultés des femmes enceintes à exercer leurs droits auprès de l’assurance maladie.

La validation de trimestres de retraite en 2020

20 professions d’indépendants réglementés dépendent encore de la Cipav en 2020 pour l’assurance vieillesse et invalidité lorsqu’ils sont en micro-entreprise.

Pour l’instant, les modalités de sortie de la CIPAV et donc d’exercice du droit de vote ne sont pas encore connues. Partir ou rester sur Cipava doit être envisagé afin de ne pas perdre vos droits.

Montants du chiffre d’affaires de la certification du trimestre de retraite 2020.

Vente / hôtel / restaurant BIC

Fourniture de services BNC et profession libre non réglementée

Profession Libre Réglementée (BNC) et PLNR sont toujours affiliées à la CIPAV

Droit au chômage pour les indépendants en 2020

A partir du 1er janvier 2019, il est possible de percevoir une indemnité pour les travailleurs indépendants en cas de cessation d’activité :

Pour percevoir une indemnité de perte d’emploi de 800 euros, vous devez :

Les conditions d’attribution ont fait l’objet d’une lettre ouverte du président de la FNAE au ministre du travail le 3 septembre 2019 : « Comment faciliter financièrement la procédure de liquidation judiciaire ? ».

Le compte bancaire pour les autoentrepreneurs

Tant que le chiffre d’affaires annuel de l’entrepreneur automobile ne dépasse pas 10 000 euros, un compte bancaire n’est pas obligatoire. Cependant, il est soumis à certaines obligations et vous permet de séparer vos activités, notamment en cas de contrôle. A chacun donc de peser le pour et le contre !

Devenir autoentrepreneur à Mayotte

A partir du 1er avril 2020, il est possible de devenir indépendant à Mayotte.

Il s’agit d’une véritable innovation car jusqu’alors, même dans le cadre de l’action spéciale des DROM (Départements et Régions d’Outre-Mer), le dispositif auto entrepreneur n’était pas disponible à Mayotte.

Comment valider 4 trimestres en 2020 Auto-entrepreneur ?

Il suffit de cotiser au revenu professionnel d’au moins 1 504,50 euros pour la validation d’un trimestre, 3 009 euros pour la validation de deux, 4 513,50 euros pour la validation de trois et 6 018 euros pour la validation de quatre en 2019.

Comment confirmer 4 trimestres en 2021 ? En 2021, avec un salaire brut de 1 537,50 €, vous avez droit à 1 mandat, et à 4 mandats à 6 150 €. Vous ne pouvez pas invalider 4 trimestres de pension avec un salaire mensuel de 6 150 € (revenu brut).

Quel chiffre d’affaire pour valider 4 trimestres Micro-entreprise en 2022 ?

En 2022, vous confirmez donc : 1 trimestre, si votre revenu annuel dépasse 1 585,50 € 2 trimestres, si votre revenu annuel dépasse 3 171 € 3 trimestres, si votre revenu annuel dépasse 4 756,50 €

Quel chiffre d’affaire pour valider trimestre retraite ?

Revenus requis pour confirmer 1 trimestre de retraite en 2021 : 1 585,5 € Nombre de trimestres de retraite confirmés : 1 (il faut un revenu reconstitué d’au moins 3 171 € pour confirmer 2 trimestres)

Comment valider 4 trimestres en 2021 Auto-entrepreneur ?

Le montant de votre chiffre d’affaires en 2021 après déduction est de 14 500 €. Vous avez dépassé les 6 090 € requis pour confirmer 4 trimestres de pension. Résultat : Votre chiffre d’affaires de 50 000 € en 2021 vous permet de confirmer 4 trimestres de retraite en tant qu’Auto-Entrepreneur en activité commerciale.

Quel est le plus avantageux Micro-entreprise ou Auto-entrepreneur ?

Micro-entrepreneur et auto-entrepreneur : il n’y a plus de différence depuis 2016.

Quoi de mieux, micro-entreprise ou indépendant ? Depuis le 1er janvier 2016, il n’y a plus de différence entre les entrepreneurs indépendants et les micro-entreprises.

Quelles sont les charges pour un micro-entrepreneur ?

Les cotisations sociales des microentreprises concernent :

  • contribution à l’assurance maladie et maternité
  • contribution aux allocations familiales.
  • contribution à l’invalidité et au décès.
  • les retraites de base et les retraites complémentaires.
  • CSG et CRDS.

Quel est le statut le moins taxé ?

S’il n’y a qu’un seul associé ou une seule personne pour constituer la société, le statut de société par actions simple unipersonnelle au régime de l’impôt sur le revenu permet le paiement d’une redevance moindre. S’il y a plusieurs partenaires, les frais pour SARL et SAS sont presque les mêmes.

Quel est le montant des charges pour un Auto-entrepreneur ?

ActivitéCotisations socialesTaux de cotisation à la CFP
Prestation de services BIC (professionnels)22%0,3 %
Prestation de services BNC (commercial)22%0,2 %
libéral classique22%0,2 %
Légèrement réglementé à la CIPAV22,2 %0,2 %

Comment calculer la rémunération des auto-entrepreneurs ? Pour calculer le chiffre d’affaires d’un indépendant candidat, il faut additionner toutes les factures encaissées pendant la période de candidature (mensuelle ou trimestrielle).

Quelles sont les charges d’un Auto-entrepreneur 2021 ?

Cette contribution minimale dépendra de votre chiffre d’affaires annuel généré en N-2, du montant de l’assiette minimale et du taux d’imposition voté par votre commune. En règle générale, la CFE varie entre 200 € et 600 € par an pour un indépendant.

Quel pourcentage prend l’Urssaf ?

pour les revenus compris entre 0 et 45 250 euros en 2022 (soit 110 % du plafond annuel de la Sécurité sociale), le taux augmente progressivement entre 1,50 % et 6,50 % ; pour les revenus supérieurs à 45 250 € en 2022 (soit 110 % du plafond annuel de la Sécurité sociale), le taux est fixé à 6,50 %.

Comment calculer le montant de l’Ursaf ? Votre cotisation est calculée pour chaque année civile sur la base des revenus générés au cours de l’avant-dernière année, après déduction d’un montant fixe annuel. Ce montant est ajusté chaque année. Le taux de cotisation est ensuite appliqué à cette base.

Quels sont les taux de cotisations sociales des indépendants ?

Comme pour les allocations familiales, le taux de cotisation pour la maladie TNS dépend du niveau de revenu. Plus il est bas, plus le taux est bas. Il existe ici 4 classes, qui dépendent du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) : de 0% à 3,16%, de 3,16% à 6,35%, 6,35% ou 6,50%.

Quel est le montant minimum des cotisations Urssaf ?

Pour 2022, la cotisation annuelle minimale est donc de 478 € (4731 € x 10,10 %). Cette cotisation permet à l’assuré de confirmer les trois quarts de la pension de base.

Quel est le pourcentage des charges salariales ?

La différence entre le salaire net et le salaire brut est constituée des cotisations salariales, qui sont estimées à environ 23 % du salaire brut (contre environ 33 % de cotisation patronale). Pour estimer le salaire net, il faut soustraire que 23 %.

À Lire  Pourquoi opter pour une assurance décennale