Bordeaux future base navale pour les croisières de luxe de la Compagnie du Ponant ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le 15 juin, le Grand Port Maritime de Bordeaux accueillera Bougainville, un navire de croisière de luxe du Ponant, Marseille, qui se décrit comme le seul navigateur français et capitaine cinq étoiles. Le propriétaire de ce navire organise souvent des sorties à la voile dans des endroits extrêmement froids, comme l’Alaska, l’Arctique, l’Antarctique ou les tropiques, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l’Amazonie en passant par Madagascar.

Lire aussi Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) : ses travaux ne sont pas terminés

Bougainville ne compte pas plus de 92 cabines et suites, toutes avec un seul balcon ou clôture. Ce bateau de 131 mètres peut embarquer 184 passagers, avec 112 membres d’équipage, baptisé « Blue eye » qui « permet aux joueurs de découvrir et de ressentir l’univers sous-marin ».

Le Ponant diversifie son portefeuille européen

Le Ponant diversifie son portefeuille européen

Lancé en 2019, en même temps que Dumont-d’Urville, Bougainville est l’un des derniers yachts lancés par la Compagnie Ponant, les « Ponant Explorers », et Champlain (2018), Bellot et Jacques Cartier, sortira ce an. Tous ces yachts, en provenance du Norvégien Vard Langsten-Tomrefjord, sont conçus pour résister aux rigueurs de la glace et respectent les normes les plus strictes de contrôle environnemental, par la certification de « navires propres ».

La Compagnie de Marseille organise des parcours de découverte au départ des ports desservis par ses navires. Mais aussi les zodiacs, à l’état sauvage, qui partent directement de ses yachts. En envoyant Bougainville à Bordeaux, la société Ponant tentera une nouvelle implantation européenne, mondiale déjà en place, soit en Méditerranée, de la Grèce aux Baléares, soit en Europe du Nord, de l’Irlande à la Finlande au Danemark. . La présence de Bougainville en Garonne était initialement prévue pour plusieurs mois. Mais il est possible que la Compagnie du Ponant place une de ses fondations dans le port de la Lune.

Lire aussi : Chèques vacances, PTZ, plan touristique : Bordeaux Métropole envisage de se relancer

Marseille : escale sur la D4, deux voiliers incroyables
Voir l’article :
Une belle surprise, hier, pour les piétons qui passaient du côté du…

Des circuits créés en partenariat

Des circuits créés en partenariat

L’Administration du Ponant réfléchit avec le Comité Régional du Tourisme Nouvelle-Aquitaine (CRTNA), le Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB) et Bordeaux Métropole à un plan d’information des touristes sur la façade atlantique de la Nouvelle-Aquitaine. Cette nouvelle implantation potentielle comprend Bordeaux, ville classée au patrimoine de l’UNESCO, la rive sauvage, les îles de Charente-Maritime, le bassin d’Arcachon, la lanterne de Cordouan et de la Gironde et la rade de Saint-Jean-de-Luz.

« Depuis plus de 30 ans, Ponant s’engage pour un comportement responsable et emmène ses joueurs dans les endroits les plus reculés du monde, là où la nature domine le plus. L’entreprise place l’environnement au cœur de son développement et a mis en place une série de mesures visant à réduire au maximum son impact environnemental au sein de ses navires à forte population. une équipe de guides naturalistes, les cavaliers sont alertés sur les bonnes pratiques qu’ils peuvent mettre en œuvre lors de leur passage à la plage », a expliqué la direction de l’entreprise, à assurer la continuité du processus.

À Lire  Prix ​​des carburants : comment les camping-caristes adaptent-ils leur comportement ?

À lire aussi : Tourisme : les nouvelles orientations aquitaines lourdement affectées par la catastrophe

Une discussion qui inclut l’Hermione La Fayette

Une discussion qui inclut l'Hermione La Fayette

Michel Durrieu, directeur général du CRTNA, accepte logiquement l’intérêt porté par la société Ponant pour Bordeaux et le littoral néo-aquitain, car il développe des partenariats avec un large éventail d’activités.

« Le fait que le Ponant investisse à Bougainville Bordeaux et réfléchisse à un plan d’aide à la recherche de ressources en Nouvelle-Aquitaine est une bonne nouvelle, confirme Michel Durrieu. L’entreprise est responsable depuis plus de 30 ans, poursuit-il. « et la volonté affichée de travailler avec les lieux pourrait améliorer nos destinations et le port bordelais. Ce partenariat s’inscrit également dans un projet initié par le CRT de Nouvelle-Aquitaine et l’association Hermione La Fayette et Ponant pour les futurs voyages. Cet été, nous invitons les habitants et les touristes néo-aquitains à visiter Arsenal et l’Hermione sur son port de Rochefort », ouvre le directeur régional du tourisme.

Michel Durrieu précise que si un accord est trouvé entre l’armateur marseillais et les dirigeants de la Nouvelle-Aquitaine, autrement dit si le programme croisière haut de gamme est établi par la Compagnie du Ponant au départ de Port de la Lune. , ce nouveau programme s’inscrit dans la démarche « Solidarité Tourisme ». Le projet a été lancé en mars par le CRTNA et l’Organisation mondiale du tourisme, pour aider l’industrie du tourisme la plus touchée par la période de captivité liée au coronavirus.

Lire aussi : Le district accorde des subventions touristiques locales pour soutenir la branche

Newsletter – Nouvelle Aquitaine

Newsletter - Nouvelle Aquitaine

Du lundi au vendredi, à 19h, recevez les bonnes nouvelles de

Inscription à la newsletter Nouvelle Aquitaine

Inscription à la newsletter Nouvelle Aquitaine

Une nouvelle implantation pour l’Aquitaine

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi, les dernières nouvelles

Dans votre boîte aux lettres à 19h.

Première étape : confirmez votre abonnement à l’e-mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter L’Actualité économique de Bordeaux et de Nouvelle-Aquitaine

Pensez à vérifier vos spams.

A bientôt sur le site de La Tribune et dans nos journaux,

Inscription à la newsletter Nouvelle Aquitaine

Les rédacteurs de La Tribune.

Connexion à mon compte

Tous les jeudis, les dernières nouvelles

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 9h.

Vous êtes déjà inscrit !

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi, les dernières nouvelles

Email envoyé !

Dans votre boîte aux lettres à 19h.

je n’ai pas de compte

A bientôt sur le site de La Tribune et dans nos journaux,