Bordeaux : SOS Médecins renforce la grève

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

En grève depuis le 27 septembre 2021, SOS Médecins renouvelle et renforce le mouvement. Aujourd’hui, la situation d’urgence est préoccupante.

Fini les visites à domicile en journée, 111 médecins affiliés à l’association SOS Médecins à Bordeaux ont renouvelé le mouvement de grève entamé le 27 septembre.

En moyenne, il y a 50 visites par jour assurées par SOS Médecins Bordeaux qui, neuf sur dix, permet aux patients d’être soignés à domicile. Aujourd’hui, 50 personnes supplémentaires sont désormais détournées vers le service des urgences déjà saturé. « Nous sommes très inquiets pour les patients, les soins d’urgence ne sont plus dispensés comme ils le devraient. Les patients sont en danger depuis que nous avons arrêté les visites à domicile des urgences », explique Frédéric Chemin, président de SOS Médecins Bordeaux.

Frédéric Chemin explique : « Concrètement, cela se traduit par des files d’ambulances et de pompiers devant les urgences. Alors avant d’être diagnostiquées par les médecins, des personnes attendent dans des ambulances à risque pour la prise en charge de ces patients.

Une revalorisation pour un maintien des visites à domicile

Depuis trois semaines, l’association SOS Médecins réclame une augmentation, dénonçant un gel des tarifs des visites à domicile. « Pour une journée de visite, des actes médicaux coûtent 25 euros et un déplacement 10 euros par jour, ça fait 35 euros. 35 euros brut je calcule. Et ça n’a pas augmenté depuis 15 ans » résume Frédéric Chemin. Le gel entraîne une pénurie de vocations, les jeunes préfèrent rester en pratique ou travailler la nuit et le week-end, en étant mieux payés.

Ceci pourrez vous intéresser :
Hôpital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet À partir du 19…

Les négociations au point mort

Depuis 13 jours, SOS Médecins fait des propositions à l’ARS, toutes restées lettre morte. « On n’avance pas, il n’y a pas de propositions concrètes des institutions. Nous demandons la reconnaissance du partenariat entre SOS Médecins et le Samu pour la prise en charge des visites urgentes à domicile. Nous avons fait une proposition écrite pour qu’il y ait un soutien financier de l’ARS pour organiser ce partenariat », conclut le médecin bordelais Frédéric Chemin.

À Lire  Comment lutter efficacement contre les poux ?

Bien que les visites à domicile ne soient plus assurées, le cabinet accueille toujours ses patients sur rendez-vous de 9h à 23h dans cinq lieux à Bordeaux, Cenon, Eysines, Saint-André-de-Cubzac et Biganos. La grève est nationale et également reconduite par SOS Médecins Côte Basque dans le secteur de Bayonne.