Bridge dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les bridges dentaires sont une prothèse souvent utilisée en pratique. Découvrez ce qu’est un pont dentaire et tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Bridge dentaire : en quoi ça consiste ?

Un pont est une prothèse dentaire qui relie plusieurs dents, remplaçant la perte d’une ou deux dents, parfois soutenue par une dent adjacente tombée.

Les ponts dentaires peuvent être faits de divers matériaux. Les ponts suivants peuvent être réalisés :

De nombreux matériaux sont utilisés pour les prothèses dentaires, chacun présentant des avantages différents. Pour les ponts, des biomatériaux tels que la céramique, la zircone, la porcelaine et divers alliages métalliques sont utilisés.

Un pont sert à remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Le dentiste souligne que son avantage est qu’il s’agit d’une prothèse inamovible. Cependant, leur utilisation a ses limites. Les bridges scellés ne peuvent être envisagés que si la dent à couronner est capable de résister aux forces de mastication. Un inconvénient majeur des bridges en ciment est que des dents saines doivent être préparées pour la couronne. Ils sortent sans problème. Par conséquent, si le pilier est sain, un implant est recommandé. Les ponts collés peuvent remplacer les dents manquantes sans avoir besoin de couronnes.

Ce qu'il faut savoir pour résilier votre assurance santé
Sur le même sujet :
Afin de couvrir efficacement vos frais de santé, une mutuelle est souvent…

À quel âge peut-on fixer un bridge dentaire ?

Les ponts peuvent être placés à tout âge, une fois la croissance en grande partie terminée. La seule contre-indication au bridge est la qualité mécanique des dents d’appui.

Plus important encore, un pont dentaire est toujours composé de trois dents ou plus. Ils sont liés ensemble. Les dents aux deux extrémités sont attachées aux dents existantes et la dent du milieu remplace la dent manquante. Les dents aux deux extrémités sont donc taillées pour servir d’ancres. Cette méthode est recommandée lorsqu’il manque plusieurs dents.

S’il manque une ou plusieurs dents en bouche, un bridge est une solution plus économique qu’un implant s’il y a d’autres dents de soutien. Cependant, il convient de noter que les ponts nécessitent un grincement des dents et ne sont pas nécessairement plus conservateurs. De plus, le volume osseux sous l’os qui n’est pas soumis à une stimulation de charge mécanique a tendance à diminuer, et une greffe osseuse peut être nécessaire plus tard avant la pose d’implants.

À Lire  Vitamines et minéraux dans les compléments alimentaires : les experts américains les déconseillent

Combien de temps pour s’habituer à un bridge dentaire ?

Le temps d’adaptation du bridge dentaire varie selon la cavité buccale, mais il est estimé à environ deux semaines, période pendant laquelle le cerveau s’habitue à la présence de corps étrangers dans la bouche et la mastication se fait naturellement. Cependant, si cette période est beaucoup plus longue et que l’inconfort persiste, il est recommandé d’aller chez un dentiste pour en être sûr.

Quels sont les risques de complications de cette intervention ?

Il n’y a pas de risque particulier de complications liées à la pose des bridges. Comme pour les dents déminéralisées et couronnées, il y a toujours un risque d’infection, car il peut toujours y avoir une récidive de carie due à une infiltration. Une hygiène bucco-dentaire standard est requise, en utilisant une brossette interdentaire sous le bridge.

Généralement, il n’est pas recommandé de retirer le pont. S’il y a une infection, retirez la dent incriminée du pont. Si nécessaire, l’adhésif qui maintient le pont peut être chauffé et retiré.

La durée de vie d’un bridge est comprise entre 10 et 20 ans, selon les matériaux utilisés, l’hygiène bucco-dentaire du patient et la taille du bridge dentaire. Fait intéressant, un pont bien ajusté peut être aussi solide qu’un implant. Cependant, les ponts complets avec peu de dents et la curiethérapie peuvent raccourcir leur durée de vie. Un suivi clinique et radiologique régulier peut prévenir la perte osseuse et la parodontite localisée, réduisant la durée de vie d’un pont dentaire.

Si un pont tombe, vous devez consulter un dentiste de toute urgence. Après avoir évalué la situation, le dentiste peut rattacher le pont ou traiter la zone endommagée et fixer un nouveau pont.

Quel est le tarif et le remboursement d’un bridge dentaire ?

Selon le système de sécurité sociale, une somme d’argent est versée pour la pose d’un pont dentaire. Ce forfait coûte 500 euros. Le remboursement de la Sécurité Sociale est variable.

Les patients peuvent désormais choisir entre trois options, en fonction de leur charge financière :

L’assurance maladie ne couvre les couronnes que si l’une des deux dents de soutien a besoin d’une couronne. Les dents gravement endommagées, telles que les caries, sont recouvertes d’une couronne. Si vous remplacez une dent incisive par un bridge céramo-métallique esthétique, elle sera 100% saine. Pour le remplacement molaire, seuls les bridges métalliques sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie. Il existe également des différences de couverture selon qu’il s’agit d’une couverture fermée ou cautionnée.

Source de l’image en vedette : Pixabay