Campagnes SEA et social ad : une to-do list pour une fin d’année réussie

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le dernier trimestre de l’année est porteur lors des périodes de promotions (Black Friday, Cyber ​​Monday, French Days, etc.) et d’intentions d’achat à l’approche des fêtes de fin d’année. Pour en savoir plus sur cette période concernant les actions à mettre en place, nous avons interrogé Rémy Bendayan, co-fondateur et CEO de l’agence datashake, fondée par 2 anciens salariés de Google et spécialisée dans l’accompagnement et la stratégie de campagne.

Que ce soit sur Meta Ads (ex Facebook Ads), Google Ads ou d’autres plateformes publicitaires, datashake vous donne quelques conseils très utiles pour anticiper et réussir cette fin d’année.

Table des matières

Des structures et campagnes optimisées

Anticipez la phase d’apprentissage

Selon votre investissement, la phase d’apprentissage de vos campagnes peut prendre jusqu’à 3 semaines. Cette période pendant laquelle l’algorithme s’optimise et collecte des données peut entraîner une instabilité des performances et donc de moins bons résultats. Il est donc important d’anticiper le lancement de vos campagnes, d’avoir passé cette phase d’apprentissage dans les moments les plus importants (Black Friday, Cyber ​​Monday, etc.).

Exploitez les campagnes automatisées

L’automatisation des campagnes publicitaires est l’avenir de la performance, alors n’hésitez pas à la mettre en place durant cette période stratégique.

En effet, le nouveau format de campagne Google Ads, Performance Max, produit des résultats très intéressants. Ces campagnes sont diffusées sur l’ensemble de l’inventaire Google (Search, Shopping, Display, YouTube et Discovery) et sont entièrement automatisées, recherchant les performances au bon moment et avec le bon public.

Côté Meta, nous avons eu le plaisir de découvrir il y a quelques semaines les promotions Avantage+. Ces campagnes shopping basées sur l’IA vous permettent d’automatiser toute la création de vos campagnes (groupes cibles, emplacements, images, etc.). De plus, ceux-ci vous offrent jusqu’à 150 combinaisons créatives à la fois.

Testez les campagnes de génération de prospects

Cette période de forte activité est l’occasion de mettre en place des tests, notamment des campagnes Lead Gen pour les commerçants. Vous pouvez créer des campagnes de récupération d’e-mails en amont des périodes de campagne, ce qui vous permettra d’étoffer votre base de données CRM et de tenir votre audience informée de vos campagnes et actualités. C’est une bonne pratique que nous appliquons régulièrement chez datashake pour les e-commerçants. N’hésitez pas à ajouter des segments d’audience à vos campagnes Google, par exemple pour cibler les personnes abonnées à votre newsletter.

Exploitez au maximum vos flux produits

Pour aller plus loin, pensez à automatiser le reciblage avec des DPA sur les Meta Ads afin que l’algorithme distribue les produits que les utilisateurs ont vus. De même, lancez une campagne DABA pour tirer le meilleur parti de votre catalogue de produits : l’IA de Meta personnalisera les publicités en fonction des produits les plus susceptibles d’intéresser votre public.

Utilisez tous les canaux d’achat pour attirer un public plus qualifié. Sur les fiches produits, l’internaute voit immédiatement l’image du produit, le prix, la marque… Lorsqu’il clique sur la fiche, son attirance pour votre produit est déjà assurée.

Aujourd’hui, de nombreuses régies publicitaires proposent la fonction shopping : Google avec les campagnes Shopping et Performance Max, Pinterest avec les campagnes catalogue, YouTube avec les campagnes Video Action (avec flux shopping intégré), TikTok, Snapchat, Bing, Criteo, etc. stratégie!

Meta Shopping Advantage+

Comme indiqué ci-dessus, les campagnes ASC (Advantage+ Shopping Campaign) proposées par Meta sont directement liées à votre catalogue de produits. Vous pouvez ainsi utiliser l’IA de Meta pour avoir des campagnes automatisées.

Des tags produits dans les créas

De nombreuses options s’offrent à vous pour personnaliser vos annonces sur Meta, telles que les balises de produits. C’est une option très intéressante, développée pour le organique, mais également disponible pour les publicités. Cela permet d’identifier directement le produit mis en avant sur le visuel, ainsi que son prix. L’internaute peut alors cliquer sur le tag et être redirigé vers la boutique de la marque ou vers son site internet.

Ceci pourrez vous intéresser :
Le Café de la Bourse s’est intéressé à Atos, leader français de…

L’importance de choisir les bonnes audiences

Retargeting : anticipez l’élargissement de vos audiences

Au cours du dernier trimestre, l’intention d’achat des internautes est forte : dénicher de bonnes affaires lors de promotions, offrir des cadeaux pour les fêtes de fin d’année, etc. Soyez donc prêt à augmenter les budgets de vos campagnes de reciblage car le bassin d’audience va augmenter. Assurez-vous de recibler tous vos acheteurs potentiels.

Délaissez vos personas cibles

En fin d’année, une grande partie des internautes ont une forte intention d’achat, prêts à profiter des promotions et trouver des idées cadeaux pour leurs proches. Chez datashake, nous avons remarqué qu’il n’y a plus de persona spécifique car la demande est beaucoup plus élevée que d’habitude. C’est pourquoi vous pouvez élargir vos groupes cibles sur les différents réseaux : privilégiez les « larges » et les personnes à la recherche de bonnes affaires (intérêt pour les promotions, bons de réduction, acheteurs en ligne, acheteurs actifs, soldes Black Friday, Cyber ​​Monday, achats de Noël etc.) . ).

Enfin, utilisez vos listes de prospects et de clients pour créer des audiences similaires ou similaires !

Créas : les bonnes pratiques pour sortir du lot avec le flux d’annonces

Contenus courts et authenticité

Vous pouvez déjà le voir, mais les formats vidéo courts cartonnent actuellement sur les réseaux sociaux ! Valorisez ces nouveaux formats pour mettre en avant vos produits avec les nouveaux placements Reels (Meta), Shorts (YouTube), TikTok…

Ces formats natifs rapprochent les marques des utilisateurs, et aujourd’hui 45% des comptes Instagram communiquent au moins une fois par semaine avec un Reels.

Mettez en avant vos avantages concurrentiels

Pour aller plus loin, associez-vous à des influenceurs. 82% des Instagrammers sont intéressés par l’achat d’un produit lorsqu’il est présenté par un créateur de contenu (source : Meta).

Anticipez les délais de publication

Avec ce fort flux publicitaire, il est important de se démarquer en mettant en avant vos avantages concurrentiels. Ne lésinez pas sur les extensions d’annonces Google (liens de site, teasers, promotions, prix…) mais aussi sur les étiquettes de méta-informations qui ont été mises à disposition il y a quelques mois par ex. pour mettre en évidence la livraison gratuite ou la politique de retour. Indiquez également vos offres commerciales dans vos descriptions d’annonces et dans vos images, car les internautes recherchent des promotions et des offres intéressantes au premier coup d’œil.

Jouez sur la précipitation

Avec l’augmentation de la concurrence et de l’activité publicitaire, le temps d’examen des annonces s’allonge. Nous vous recommandons donc de préparer vos annonces quelques jours à l’avance afin qu’elles aient le temps d’être revues par Meta et Google avant leur lancement.

Maîtrisez vos budgets et votre calendrier

Anticipez la hausse des enchères

A quelques jours des événements (Black Friday, Cyber ​​Monday, Noël…), vous pouvez jouer sur le délai court des offres pour inciter à l’action (« plus que quelques heures pour profiter de l’offre »,  » offre limitée ») « …). Créez un sentiment d’urgence!

Qui dit période clé pour les annonceurs, dit concurrence accrue et présence publicitaire accrue dans les différentes régies. Cette présence accrue entraîne donc inévitablement une augmentation des enchères sur les plateformes. On note une nette augmentation du CPM, ainsi que du CPC durant cette période du T4, pour la plupart de nos clients chez datashake.

Par conséquent, pour y faire face, nous vous conseillons vivement de maîtriser et d’augmenter progressivement vos budgets quotidiens sur cette période stratégique, afin de ne pas perdre trop d’impressions et de rechercher un maximum de volume. Si vous avez des contraintes budgétaires, nous vous recommandons de réallouer votre budget en vous concentrant sur vos campagnes les plus stratégiques et celles qui génèrent le plus de trafic. Voir aussi les enchères pour ne pas perdre en visibilité et en placement (sur Google Ads).

Les points indispensables à ne pas oublier

Vérifiez le tracking

Nous vous recommandons également de prévoir une accélération des dépenses commençant 1 mois avant le pic. De cette façon, l’augmentation sera progressive et ne perturbera pas trop l’algorithme. Vous pouvez donc commencer à augmenter vos budgets dès la fin octobre. Pour la création de campagnes, nous vous recommandons de lancer vos nouvelles campagnes au plus tard mi-novembre afin qu’elles soient optimisées pour les fêtes de fin d’année.

Optimisez votre flux shopping

Il est important de vérifier au préalable le suivi de vos campagnes, afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. N’hésitez pas à revoir vos outils de suivi pour vous assurer que tout est correctement configuré. Utilisez également des outils d’attribution pour obtenir une lecture plus réaliste de vos performances.

Anticipez les stocks

Parmi les points d’attention, n’hésitez pas à optimiser vos flux d’achats et veillez à ce que les attributs produits soient correctement renseignés pour maximiser la diffusion des produits.

Profitez de cette forte période d’activité jusqu’au dernier moment

La demande va augmenter en cette fin d’année, il faut donc anticiper les stocks et mettre en avant vos best-sellers et produits avec un stock suffisant.

Dans la dernière semaine avant Noël, vous pouvez jouer sur des cartes-cadeaux. Les marques peuvent en effet proposer une version dématérialisée de la carte cadeau pour répondre à la demande de ceux qui viendront après.

Quel budget pour Sea ?

Vous avez désormais toutes les clés en main pour sécuriser vos fins d’année par le numérique ! Si vous avez besoin d’aide pour mettre en place une stratégie de fin d’année réussie, ou si vous avez des questions sur cette liste de choses à faire, n’hésitez pas à contacter datashake.

Il faut notamment savoir que la plateforme SEA vous oblige à définir un budget journalier maximum. Ce budget varie naturellement en fonction des moyens et des objectifs de chaque entreprise. Il peut commencer à 50€ et monter jusqu’à 1500€ ou plus, selon les besoins.

Quel budget pour une campagne Adwords ?

Comment définir un budget SEA ? La méthode est la même pour le réseau de recherche (Search) que pour le réseau Display. Il faut savoir que le budget de campagne est un budget journalier. Pour l’obtenir, il suffit de diviser votre budget mensuel moyen par 30 (jours).

Quel budget pour une campagne display ?

Si vous débutez, nous vous conseillons de choisir un budget moyen journalier compris entre 10€ et 50€. Évaluez l’efficacité de vos campagnes en consultant votre compte quotidiennement après avoir appliqué un nouveau budget.

Quel budget ADS ?

Le prix moyen par les clics avec Google Ads sont compris entre 1 et 2 ⬠sur le Réseau de Recherche, et le CPC moyen sur le Réseau Display est généralement inférieur à 1 â¬. Il existe des mots-clés particulièrement chers dans Google Ads, et les prix peuvent monter jusqu’à 50 € ou plus pour chaque clic.

À Lire  Qui veut acheter une part du bistrot du Pellerin ?

Comment fonctionne SEA ?

Fixez votre budget publicitaire Par exemple, si vous fixez votre budget quotidien à 10 € sur une période de quatre jours, vous serez facturé jusqu’à 40 € au total. Budget total – Il s’agit du montant maximum que vous dépenserez pour une annonce jusqu’à ce qu’elle s’arrête.

Quel budget pour SEA ?

La particularité du SEA est qu’il s’agit d’une forme de publicité numérique appelée référence payante. Pour l’expliquer succinctement, l’idée est d’acheter des mots-clés aux enchères auprès du moteur de recherche pour afficher des annonces.

Comment utiliser le SEA ?

Il faut notamment savoir que la plateforme SEA vous oblige à définir un budget journalier maximum. Ce budget varie naturellement en fonction des moyens et des objectifs de chaque entreprise. Il peut commencer à 50⬠et monter jusqu’à 1500⬠ou plus, selon les besoins.

Comment mettre en place le SEA ?

Le référencement payant répond alors à un double objectif de notoriété et de conversion. Pour que son annonce soit diffusée, un système d’enchères a été mis en place : les annonceurs enchérissent sur des mots-clés liés à leurs objectifs et à leur activité. Un prix maximum par les clics sont déterminés par l’annonceur.

  • 5 conseils pour mettre en place une bonne stratégie d’acquisition en SEA
  • 1) Définissez vos objectifs.
  • 2) Le choix des mots clés.
  • 3) Optimisez vos dépenses SEA.
  • 4) Faites-vous accompagner dans votre stratégie SEA.

Comment se former au SEA ?

5) Suivez son référencement.

Quel budget pour SEA ?

L’expérience requise pour se former au SEO ou au SEA La grande majorité des formations au référencement naturel et au référencement payant est ouverte à tout type de public. Aucune connaissance ou expérience préalable n’est requise pour débuter une formation en SEO ou SEA.

Comment faire du référencement payant ?

Il faut notamment savoir que la plateforme SEA vous oblige à définir un budget journalier maximum. Ce budget varie naturellement en fonction des moyens et des objectifs de chaque entreprise. Il peut commencer à 50⬠et monter jusqu’à 1500⬠ou plus, selon les besoins.

  • Comment lancer une campagne de recherche payante
  • Choisissez soigneusement le site Web du fournisseur. Ce n’est pas un secret : sur le marché des recherches payantes, Google capture le plus de recherches, et de loin. …
  • Achetez les bons mots-clés. …
  • Quel budget pour sa campagne SEM. …
  • Surveiller les résultats. …

Appelez les professionnels.

Pourquoi faire du référencement payant ?

Quel outil permet de faire du parrainage payant ? Google Adwords (ou Google Ads) est un système d’enchères pour l’achat de mots clés. C’est l’outil le plus utilisé dans les références payantes.

Pourquoi le référencement est important ?

Le référencement payant (SEA) vous permet d’augmenter rapidement votre position sur les moteurs de recherche en fonction d’un budget donné. Associé à une stratégie de référencement naturel (SEO), il assure une bonne visibilité de votre site internet.

Quels sont les objectifs du référencement ?

Le référencement naturel est un réel atout de communication car s’il est bien fait, il peut générer un fort taux de trafic. Ces personnes qui visitent votre site sont des clients potentiels. Une bonne référence est donc la base solide d’une bonne campagne de communication. Et n’oubliez pas que c’est gratuit.

Comment devenir un professionnel du SEO ?

Le but ultime du référencement est d’amener votre site Web aux premières positions sur les pages de résultats de recherche (SERP) pour répondre aux besoins des utilisateurs et ainsi atteindre vos objectifs de trafic et de conversion. Le référencement est un pilier du marketing entrant et vise à attirer des visiteurs sur votre site Web.

S’il n’est pas nécessaire de suivre une formation en référencement naturel pour devenir consultant SEO, car de nombreux référenceurs web ou responsables SEO sont des autodidactes, vous pouvez tout de même suivre une formation en marketing digital et vous spécialiser en SEO lors d’un cursus dans un des de nombreuses écoles numériques.

Comment devenir un SEO ?

Pourquoi devenir un expert SEO ? Les raisons de devenir consultant SEO Devenir consultant SEO présente de nombreux avantages : C’est un métier de plus en plus demandé par les entreprises. Vous pouvez exercer ce métier en freelance, en tant que salarié d’une agence de référencement ou directement auprès de l’annonceur.

Quelle formation SEO ?

Du niveau bac 2 au bac 5, la formation de consultant expert seo est en plein développement. Bien que ce métier soit relativement nouveau, les écoles du numérique proposent des formations continues et des formations en alternance pour former les futurs consultants SEO.

Comment faire du SEO gratuit ?

Il n’est donc pas étonnant de retrouver des cours de référencement dans les cours dédiés au webmarketing. Les formations en marketing digital sont diverses, mais de la licence au bac 2, ce sont principalement des formations généralistes en marketing qui permettent de maîtriser les bases.

Comment savoir si une entreprise fait du Sea ?

Pour indexer gratuitement votre site Web sur Google, vous devez d’abord définir les mots-clés pour lesquels vous souhaitez vous classer. En fait, nous ne faisons pas référence à un site Web, mais à des pages de contenu. Pour classer vos pages dans les SERPs, vous devez d’abord trouver des mots-clés pertinents et disponibles.

SEMrush est probablement l’un des logiciels les plus connus pour espionner l’activité web de ses concurrents. Il vous permet notamment de déterminer les mots-clés susceptibles de vous intéresser, d’analyser le trafic du site et les liens entrants et de connaître la position de vos concurrents sur Google Ads.

Comment savoir si un site est référencé ou pas ?

Comment faire une analyse SEA ? Pour créer une campagne de tracking SEA, il suffit d’entrer un domaine et une liste de mots-clés, de sélectionner un moteur de recherche et de déterminer la fréquence d’analyse. SEA Tracking récupère alors automatiquement la position de tous les annonceurs sur les mots clés.

Comment mesurer et connaître les sites qui renvoient sur votre site ?

Sur Google, tapez « site:www.monsite.com » (remplacez www.monsite.com par l’URL de votre site Web). Le nombre de résultats indique le nombre de pages de votre site que Google a indexées. Vérifiez que ce numéro correspond. Vous pouvez également rechercher un dossier sur votre site.

Où trouver la ligne indiquant aux moteurs de recherche de ne pas la référencer ?

Google Analytics est l’outil le plus connu pour mesurer le trafic vers votre site Web. Ce service, offert par le plus grand moteur de recherche au monde, recueille les statistiques de votre site Web et vous donne un aperçu clair et détaillé.

Quelle est la différence entre le SEO et le SEA ?

Si les moteurs de recherche ont déjà indexé votre contenu, vous pouvez ajouter une balise méta « noindex » à l’en-tête HTML du contenu. Cela indiquera aux moteurs de recherche de ne plus l’afficher dans les résultats de recherche.

C’est quoi le référencement SEA ?

Le SEA permet de réaliser une campagne d’achat limitée dans le temps, par exemple pour des offres saisonnières ou un lancement de produit. Le SEO renforce la notoriété de la marque et la confiance des internautes, tandis que le SEA répond avant tout à des problématiques de court terme.

Pourquoi combiner SEO et SEA ?

Le référencement payant ou SEA, la publicité sur les moteurs de recherche, consiste à afficher des publicités ciblées, généralement au-dessus et vers les pages des pages de résultats des moteurs de recherche. Ces annonces permettent aux annonceurs de gagner en visibilité grâce à des mots clés soigneusement sélectionnés.

Comment vérifier son SEO ?

Les avantages de combiner SEO et SEA sont multiples : Améliorer la visibilité digitale de votre entreprise. Créez la notoriété de votre marque. Générez du trafic vers votre site Web et même vers votre point de vente.

Comment analyser son SEO ?

Entrez simplement l’URL d’une page ou d’une adresse Web pour voir votre score SEO. SEOsitecheckup.com utilise plusieurs critères pour tester la qualité SEO de votre site internet : SEO de base, temps de chargement, serveur et sécurité, SEO avancé et version mobile.

Quel outil permet d’analyser le SEO de notre site internet ?

Les outils d’analyse SEO vous permettent de suivre les algorithmes de Google et de suivre les indicateurs SEO les plus importants : suivi de la position de votre site web, positionnement de vos mots-clés, qualité des liens entrants et sortants, sécurité et accessibilité de votre site web.

Comment est structuré un compte Google Ads ?

Google Search Console Cet outil permet de s’assurer que votre site Web est correctement indexé par le moteur de recherche. Il propose également de nombreuses fonctionnalités pour mesurer le trafic SEO résultant de cette indexation.

Google Ads est organisé en trois niveaux : le "niveau du compte", les "campagnes" et le niveau « groupes d’annonces ». Votre compte est lié à une adresse e-mail, un mot de passe et des coordonnées bancaires uniques.

Comment configurer un compte Google Ads ?

Comment fonctionne Google Ads ? Google Ads est basé sur un modèle de coût par clic (CPC). Son fonctionnement est simple : les spécialistes du marketing ciblent un mot clé spécifique sur Google et enchérissent sur ce mot clé. Ils sont alors mis en concurrence avec d’autres annonceurs ciblant le même mot-clé.

C’est quoi un compte Google Ads ?

Cliquez sur Paramètres dans le menu latéral à gauche, puis cliquez sur Paramètres du sous-compte en haut de la page. Cliquez sur le bouton Plus. Cliquez sur Créer un compte. Sélectionnez le compte que vous souhaitez créer : compte Google Ads ou compte Smart Campaigns.

Comment avoir Google Ads gratuit ?

Google Ads : définition Google Ads est un produit que vous pouvez utiliser pour promouvoir votre entreprise, faciliter la vente de produits et de services, renforcer la notoriété de votre marque et augmenter le trafic vers votre site Web. Les comptes Google Ads sont gérés en ligne.

Quelle est la méthode la plus efficace pour bien structurer un compte Google Ads ?

A) Pour ceux qui ont déjà un compte sur Google (si vous utilisez Gmail, Google ou un autre produit Google). B) Ceux qui sont nouveaux sur Google. Saisissez l’adresse http://adwords.google.fr dans le champ de recherche, vous serez redirigé vers la page d’accueil, qui vous permettra d’ouvrir votre compte gratuitement.

Comment structurer un compte Google Ads ?

Le plus important est de l’aligner sur vos objectifs commerciaux. Un moyen efficace pour la recherche hors marque consiste à créer des campagnes en fonction de vos priorités. Par exemple, si vous recherchez un retour sur investissement, vous pouvez parfaitement segmenter vos offres par ordre de rentabilité.

Comment être premier sur Google Ads ?

Organisation de Google Ads Google Ads est organisé en trois niveaux : niveau « compte », niveau « campagnes » et « groupes d’annonces ». Votre compte est lié à une adresse e-mail, un mot de passe et des coordonnées bancaires uniques.

Comment structurer ses campagnes Google Ads ?

Une fois vos annonces Google Ads lancées, vous devez les optimiser régulièrement. La modification de vos annonces pour en accroître l’efficacité a un impact direct sur votre rentabilité. En effet, améliorer son taux de clics (pertinence) réduira le coût par clic. cliquez sur vos annonces.

Comment structurer un compte Google Ads ?

Quel est le conseil de Google pour structurer une campagne Google Ads ? Google Ads est organisé en 3 niveaux : compte, campagnes et groupes d’annonces. Google recommande d’avoir au moins 3 annonces par chaque groupe d’annonces avec au moins 2 variantes d’annonces dans chaque groupe d’annonces.

Quels éléments vont définir votre CPC en Sea ?

Organisation de Google Ads Google Ads est organisé en trois niveaux : niveau « compte », niveau « campagnes » et « groupes d’annonces ». Votre compte est lié à une adresse e-mail, un mot de passe et des coordonnées bancaires uniques.

Le CPC moyen Comme les campagnes AdWords ou autres campagnes SEA fonctionnent sur le principe des fluctuations de prix, les prix montent ou baissent en fonction de la concurrence. Ainsi, un annonceur paiera rarement le même prix pour un clic sur un mot-clé donné.

Quel est un bon CPC ?

Comment définissez-vous votre CPC ? Il s’agit du montant moyen qui vous a été facturé pour un clic sur votre annonce. Le prix moyen par clics (CPC moyen) est calculé en divisant le coût total des clics par le nombre total de clics.

Comment choisir son CPC ?

Travaillez votre Quality Score (ou Quality Score) Ce score de 1 à 10 reflète la pertinence de votre mot-clé, de votre landing page, du texte de l’annonce et de la recherche de l’internaute. Ce score de qualité affecte directement le montant de votre CPC et donc votre rentabilité.

Pourquoi le CPC max est faible ?

« Pour définir votre CPC max pour un nouveau mot-clé, voici la marche à suivre : choisissez une enchère moyenne (ni trop haute, ni trop basse par rapport aux mots que vous achetez déjà) et activez la diffusion du mot-clé.