Charente-Maritime : le port de La Rochelle accueillera plusieurs grands paquebots de croisière

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Cet été, plusieurs des plus grands navires de croisière feront escale au port de La Rochelle. S’ils permettent le développement du tourisme, leur impact environnemental est critiqué.

Écrit par l’agence de presse APEI

Publié le 22 juin 22 à 15:00

Le port de La Rochelle accueillera tout l’été une trentaine de paquebots de croisière qui y feront escale. Parmi les mastodontes, le MSC Virtuosa est l’un des plus grands navires de croisière d’Europe.

Les dimensions de ces cordes sont vertigineuses. Il mesure 331 mètres de long et 43 mètres de large. Il contient également 2 400 appartements répartis sur 19 étages. Il peut transporter jusqu’à 6 000 passagers.

Le navire fera escale à La Rochelle pour un voyage hebdomadaire de Southampton à l’Espagne avant d’accoster sur la côte atlantique de la France avant de retourner au port de Southampton.

Intérêt touristique, désastre écologique

Le MSC Virtuosa prévoit d’effectuer une dizaine d’escales au port de La Rochelle cet été.

Le MSC Virtuosa ne sera pas le seul navire à passer par le port de La Pallice cet été. Au total, une trentaine de bateaux doivent faire escale à La Rochelle. Lors de cette escale, plus de 80 000 touristes débarqueront en une journée à La Rochelle.

Si le nombre de touristes que ces touristes peuvent revenir en une journée représente le véritable intérêt économique de la ville et de sa marchandise, l’impact environnemental de ces déplacements est également très important.

La ville de La Rochelle s’est récemment fixé ses propres objectifs environnementaux et espère atteindre l’objectif de zéro émission de carbone d’ici 2040.

À Lire  Tours de luxe Ponant surplombant la Corse

Le développement de l’accueil des navires dans le port de la ville semble aller à l’encontre des objectifs environnementaux visés. Même à quai, un bateau de croisière consomme en moyenne 700 litres de carburant par heure à quai.

Suspendu pendant la catastrophe, le tourisme maritime et son accueil dans le port de La Rochelle a récemment fait l’objet de discussions lors des conseils municipaux. Les riverains ont critiqué la pollution causée par ces navires. Une réflexion a été lancée pour évaluer les bénéfices de ce tourisme pour la commune de La Rochelle.

Quel camping-car choisir ? Nos conseils avant d'acheter !
Ceci pourrez vous intéresser :
Vous êtes tenté par le vanlife, mais vous ne savez pas quel…