Chevilles gonflées : 8 conseils d’un phlébologue pour les soulager

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Cet été, la chaleur n’en finit pas. Et vos chevilles en subissent les conséquences : elles sont enflées en permanence et cela vous désespère. Les conseils de Matthieu Josnin, président de la Société Française de Phlébologie.

En été, la chaleur peut avoir des conséquences sur la santé : il y a d’abord le risque d’insolation et de coup de chaleur, puis il y a le risque de déshydratation. Et puis il y a le phénomène des jambes lourdes et des chevilles enflées, qui touche surtout les femmes.

La sensation de chevilles enflées due à la chaleur est fréquente. Cependant, il existe des astuces pour prévenir cet effet très fréquent, et éviter cette sensation de chevilles enflées le soir, ou à tout moment de la journée. Matthieu Josnin, président de la Société Française de Phlébologie (SFP) donne son avis.

L’œdème localisé de la cheville résulte d’un mauvais retour veineux ou d’un retour « paresseux ». On se réveille le matin sans remarquer aucun problème, et s’il fait chaud nos chevilles commencent à gonfler tout au long de la journée. « Ce sont les veines qui se dilatent et elles ont du mal à récupérer le sang. Le liquide intracellulaire va stagner, ce qui va constituer un œdème », résume le Dr Josnin.

Bien qu’il soit le plus fréquent, d’autres causes peuvent expliquer le gonflement de la cheville, comme une insuffisance cardiaque ou une insuffisance rénale. Par conséquent, un problème cardiaque peut être la cause de chevilles enflées. Les chevilles enflées peuvent également être dues à une maladie du foie. Mais le cas le plus fréquent reste celui où le retour veineux est endommagé. La veine deviendra trop dilatée alors qu’elle ne devrait pas l’être. Ce problème touche un Français sur trois, notamment les femmes pour des raisons hormonales. Les hommes sont moins touchés par l’inflammation de la cheville. « La progestérone et les œstrogènes ont tendance à favoriser la vasodilatation et à ralentir le flux de la circulation sanguine. La veine touche un Français sur trois », précise le président de la SFP.

Une femme peut également souffrir de chevilles enflées pendant la grossesse. Cela est dû à l’accumulation de liquide dans les tissus, ce qui les fait gonfler.

Si vous souffrez d’essoufflement, de chevilles enflées et d’un état général de fatigue, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin. Cela peut être un signe d’insuffisance cardiaque.

En plus du sexe, il existe d’autres facteurs de risque. L’âge, par exemple, joue un rôle important. Ainsi, les personnes âgées sont plus susceptibles d’avoir les chevilles enflées. Attention, cela ne veut pas dire que les jeunes ne peuvent pas souffrir. L’alimentation (surtout l’excès de sel), la sédentarité, le surpoids sont toujours interdits pour éviter les œdèmes.

Mais alors, que faire pour éviter le gonflement de la cheville ? Il y a un certain nombre de règles à suivre pour éviter de se retrouver avec des bouts qui doublent de volume. Par exemple, manger moins de sel ou renforcer le système lymphatique. Ces remèdes naturels vous éviteront d’avoir des chevilles enflées dures et douloureuses.

Merci à Matthieu Josnin, Président de la Société Française de Phlébologie (SFP).

© Shutterstock / Albina Gavrilovic

2/8 –

Porter des vêtements de compression En comprimant les veines pendant la journée, le risque de gonflement de la cheville est fortement réduit. Ces vêtements peuvent être achetés dans les pharmacies et non dans les magasins de sport. En effet, il existe des produits qui répondent à des normes et à un cahier des charges précis, c’est pourquoi nous vous conseillons de vous adresser à un pharmacien. On évite les vêtements serrés qui exerceront une pression inutile sur les fesses et les cuisses et non sur les jambes.

3/8 –

S’hydrater suffisamment Le manque d’hydratation provoque une constipation qui va aggraver l’insuffisance veineuse. Si vous poussez trop souvent en allant aux toilettes, la contraction abdominale bloquera le retour veineux. Cela augmentera la pression sur la colonne de sang dans les jambes. Il faut donc éviter cet effort de poussée et laisser les choses se faire naturellement.

4/8 –

Comment faire pour faire dégonfler ?

Maintenir un poids stable Le surpoids est un facteur de risque car la pression sera plus importante sur les jambes. Surveillez l’équilibre et, si nécessaire, procédez non pas à un régime mais à un rééquilibrage nutritionnel avec un spécialiste.

5/8 –

Comment dégonfler en 2 jours ?

  • Portez des talons de quelques centimètres Si vous vous promenez toute la journée en stilettos ou en talons très hauts, vous ne favoriserez pas l’augmentation du sang. Quand on marche, on écrase la plante du pied. L’étape doit se faire facilement pour que le sang remonte bien. Attention aux ballerines et chaussures plates qui empêchent le pied de rouler correctement.
  • 6/8 –
  • Faire de longs trajets par étapes Pour les longs trajets en voiture qui nécessitent de longues heures avant d’arriver à destination, on fait des pauses, on s’hydrate et on marche. Idem en train ou en avion pour éviter les chevilles enflées, se dégourdir les jambes régulièrement reste indispensable.
  • 7/8 –

Voir l’article :
« Ah, oui ! Bien sûr que nous sommes heureux de revoir notre…

Comment faire dégonfler les pieds et chevilles ?

Choisir les bons sports Eviter les sports d’impact comme la course à pied qui fragiliseront le retour veineux. Contrairement à tous les sports nautiques ou cyclistes couramment pratiqués. Prévoyez deux ou trois séances par semaine. Vous remarquerez une amélioration notable. Si vous êtes au bord de la mer, marcher le long du bord de l’eau est un excellent moyen de garder vos chevilles légères.

8/8 –

  • Utiliser la veinotonique La veinotonique peut aider certains profils souffrant d’insuffisance veineuse. Ils vont agir sur les œdèmes et les douleurs veineuses. « Ils ne fonctionnent pas pour tous les patients et ne sont pas efficaces à 100%, mais cela vaut la peine d’essayer pendant un mois ou deux », conseille le Dr Josnin.
  • Comment dégonfler naturellement ? Toute cette eau qui s’accumule dans votre ventre provoque des ballonnements inconfortables. Pour dégonfler, buvez de l’eau (environ 1,5 litre par jour) ou des tisanes à base d’anis étoilé, de fenouil, de cumin ou de réglisse.
  • Comment dégonfler son ventre en 60 secondes ? Le citron et l’eau citronnée sont parfaits pour perdre du poids. Le citron est un aliment diurétique et alcalinisant naturel qui fournit un pH équilibré. Le concombre est un diurétique nutritionnel. Stimule la fonction rénale qui brûle les graisses par l’urine.
  • Comment dégonfler le ventre en 2 jours ?

Il privilégie les fruits et légumes (cuits ou crus) ;

Privilégiez les aliments légers (poissons, légumes verts…) ;

Est-ce dangereux d’avoir les pieds gonflés ?

Mangez lentement (prendre le temps de mastiquer améliore grandement la digestion) ;

Évitez de mâcher de la gomme;

Comment faire dégonfler les chevilles rapidement ?

Évitez de trop manger;

Comment dégonfler le ventre pendant la nuit ? Buvez beaucoup d’eau pendant la nuit au lieu de soda ou d’alcool. Et si vous ne voulez pas vous lever la nuit pour aller aux toilettes, arrêtez de boire une heure avant de vous coucher.

Un jet d’eau froide : Des pieds aux genoux, le jet d’eau froide stimule la circulation sanguine. Vous pouvez également essayer la douche écossaise, qui consiste à alterner eau chaude et froide, répétée 3 fois, sur les jambes et les pieds.

Quelle maladie fait gonfler les chevilles ?

Comment enlever l’eau des chevilles ? Bref, pour lutter efficacement contre la rétention d’eau, il suffit de :

favoriser une alimentation riche en vitamines et oligo-éléments ;

évitez de rester immobile trop longtemps;

Quel médicament peut faire gonfler les pieds ?

pratiquer une activité sportive ;

faire un drainage lymphatique régulier.

Pourquoi mes chevilles et mes pieds sont-ils enflés ? Rétention d’eau : Aussi appelée œdème, la rétention d’eau est un trouble de la circulation sanguine caractérisé par un gonflement des tissus des pieds et des chevilles. Ce gonflement est dû à une stagnation du sang dans les veines des membres inférieurs qui se dilatent.