Comment créer une entreprise quand on est encore étudiant ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

« Évidemment, ça fait peur de commencer, mais ces peurs sont plutôt saines », explique Robin Maquet, co-fondateur de Bysco, au début du processus de transformation du byssus (un ensemble de fibres sécrétées par certains mollusques qui leur permet d’adhérer à le substrat) du moule de la fibre textile pour accélérer la transition du matériau dans l’environnement. Pendant ses études d’ingénieur et son apprentissage dans une écurie de course de bateaux, il décide de passer à l’action. Accompagné par Moovjea (Mouvement des jeunes et étudiants entrepreneurs), il développe son projet durant ses études. Robin Maquet et Bertrand Pouget, directeur de programme chez Moovjee, décrivent en détail cette double vie d’étudiant-entrepreneur.

Être accompagné dans son projet de création d’entreprise

Robin Maquet a reçu le statut d’étudiant entrepreneur pour la réalisation de son projet d’études et professionnel. Ce dispositif est destiné à tout bachelier, étudiant ou jeune diplômé qui souhaite créer sa propre entreprise. L’apprenti entrepreneur bénéficie alors de mesures particulières, comme l’aménagement de son horaire et l’obligation de s’inscrire au Diplôme d’Etudiant-Entrepreneur (D2E). « J’étais prêt à abandonner mes études pour me consacrer à 100% à mon projet, mais c’est important de pouvoir faire le lien entre les deux, même s’il semble qu’on avance moins vite », confie Robin Maquet.

Ces derniers ont également pu compter sur le soutien de Moovjea, un réseau d’accompagnement des jeunes entrepreneurs. « Nous les guidons par le mentorat. Un entrepreneur expérimenté accompagne le mentoré dans son évolution et partage son expérience avec lui », précise Bertrand Pouget. « Mon mentor et moi discutons de tout, tant professionnel que personnel, et comment réussir à concilier les deux », poursuit Robin Maquet. Ce suivi personnalisé lui a également permis de gagner en légitimité lorsqu’il est allé négocier des contrats avec des clients potentiels. « Se lancer dans des démarches commerciales n’est pas facile quand on est jeune et c’est la première fois. En parallèle, Moovjee apporte aux étudiants entrepreneurs un accompagnement expert pour répondre à des questions précises, comme par exemple la gestion comptable.

Grâce à ce soutien, l’entrepreneur et étudiant a remporté le grand prix Moovjee 2022 et un don de 10 000 euros. « Ça m’a vraiment aidé à développer mon business, surtout quand on est étudiant et qu’on n’a pas de fonds propres. » Cette récompense a également permis à Robin Maquet de convaincre plus facilement les banques de soutenir son projet. Ce sera plus facile de prêter aux entrepreneurs qui seront accompagnés, précise Bertrand Pouget. Désormais, l’entrepreneur diplômé a de grandes ambitions. D’ici 2024, Bysco prévoit de produire 35 000 m² de matières textiles destinées à être vendues aux fabricants de toute l’Europe et comptera huit employés sur le site de production de Nantes. Aujourd’hui, ma grande question est de savoir si nous arriverons à atteindre le million d’euros de chiffre d’affaires, conclut Robin Maquet.

A voir aussi :
Dès lors qu’un contrat est qualifié de « contrat de franchise », il implique…

Comment créer une entreprise à partir de rien ?

Quelles solutions partir de zéro ?

  • de reporter la date limite de production le temps nécessaire pour apporter une contribution suffisante,
  • faire le maximum de choses soi-même,
  • baisse tes ambitions,
  • mobiliser votre réseau pour trouver une aide ou un financement (prêt famille, crowdfunding),

Comment créer une entreprise quand on n’a pas d’argent ? Il existe plusieurs options pour financer une entreprise sans trésorerie. Par exemple, vous pouvez demander de l’aide aux banques, mais aussi aux investisseurs. Vous pouvez également lancer une campagne de financement participatif ou demander de l’aide à vos proches.

Quel type d’entreprise est le plus rentable? Le commerce le plus rentable de tous est la vente de PPN. Et pour cause, ces produits sont des consommables destinés à une durée d’utilisation limitée, mais qui sont pourtant nécessaires au confort au quotidien. On parle principalement de riz, de sucre, de farine, etc.

Comment créer son entreprise avec 0 € ?

Comment ouvrir une société avec 0 euros ? Quel type de structure peut-on créer avec 0 euros ? Au niveau légal, en dehors de la SA, il n’y a plus de capital minimum requis pour la constitution d’une TPE, SARL, EURL ou SAS. Comme pour les propriétaires uniques, aucune contribution minimale n’est requise.

Comment ouvrir un commerce gratuit ? Cependant, il est impossible d’enregistrer une entreprise gratuitement. Les frais administratifs doivent plutôt être payés au journal des annonces légales (pour la diffusion des avis de création) et au greffe du tribunal de commerce (pour l’inscription au registre).

Quel business quand on est jeune ?

De nombreux secteurs d’activité sont particulièrement propices à l’envie entrepreneuriale des jeunes. Entre le BTP, le service à la personne, le commerce et le numérique, le choix est large et l’innovation offre des perspectives attractives aux plus motivés.

Quel est le métier le plus facile ? La vente de vêtements d’occasion est probablement l’une des activités les plus courantes et les plus faciles à démarrer.

Quel genre d’entreprise démarrer à 16 ans ? De 16 ans à la majorité. Avec l’accord d’un parent ou d’un tuteur légal, une personne peut constituer une EIRL, une EURL, une Sasa ou une association. Vous pouvez également déposer une demande d’émancipation (auprès d’un juge des tutelles) afin de pouvoir créer une entreprise individuelle (en tant qu’entrepreneur indépendant par exemple), une SARL ou une SA.

À Lire  CAC40 : FROID - Paris