Comment les propriétaires de petites entreprises peuvent maximiser un allégement fiscal potentiellement lucratif

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La déduction pour revenu d’entreprise admissible (QBI) était un élément central de la loi de 2017 sur les réductions d’impôts et l’emploi (TCJA). La radiation est disponible pour les personnes éligibles jusqu’en 2025.

La déduction QBI peut aller jusqu’à 20% de: (1) QBI gagné par une entreprise individuelle ou une entreprise individuelle (SMLLC) qui est traitée comme une entreprise individuelle aux fins de l’impôt fédéral sur le revenu plus (2) QBI d’une entité à flux continu , c’est-à-dire une société de personnes, une LLC qui est traitée comme une société de personnes aux fins de l’impôt fédéral sur le revenu, ou une S.

Les entités commerciales dynamiques déclarent leurs éléments d’impôt fédéral sur le revenu à leurs propriétaires, qui les prennent ensuite en compte dans leurs déclarations au niveau du propriétaire. La déduction QBI, lorsqu’elle est autorisée, est ensuite annulée au niveau du propriétaire, ce qui peut constituer une grande économie d’impôt. Alors, discutons de la façon de maximiser votre rayonnement.

Les choses ont radicalement changé depuis que la déduction QBI est devenue disponible pour la première fois en 2018. Nous avons dû faire face aux divers effets de la pandémie de COVID-19 et maintenant une inflation record et une éventuelle récession se sont ajoutées au mélange. . . Comment cela affecte-t-il la planification pour maximiser les déductions QBI pour votre petite entreprise ? Bonne question. Mais examinons d’abord les informations de base dont vous avez besoin. Voici.

QBI désigne le revenu admissible et les gains d’une entreprise admissible moins les déductions et les pertes connexes. Selon l’IRS, le QBI d’une entreprise est réduit par : (1) la déduction attribuable pour une cotisation au régime de retraite des travailleurs indépendants, (2) la déduction attribuable pour 50 % de votre impôt sur le revenu, travail indépendant et (3) la déduction pour contrepartie des primes d’assurance maladie des travailleurs indépendants.

Le revenu d’entreprise d’être un employé ne compte pas comme un QBI. Idem pour les paiements garantis reçus d’un partenaire ou d’un membre de la LLC traité comme un partenaire à des fins fiscales pour les services rendus à une société de personnes ou à une LLC (souvent appelés salaires des partenaires). Le salaire perçu par un salarié actionnaire d’une société S ne compte pas comme QBI, ni le salaire perçu par un salarié actionnaire d’une société C.

Sur le formulaire 1040, la déduction QBI ne réduit pas le revenu brut ajusté (AGI). En effet, il est traité comme une déduction admissible détaillée.

Malheureusement, la déduction QBI ne réduit pas votre revenu net de travail indépendant aux fins de l’impôt sur le travail indépendant ni ne réduit votre revenu net de placement pour l’impôt sur le revenu net de placement (NIIT) de 3,8 % sur les personnes à revenu élevé. Je suis désolé pour ça.

À des niveaux de revenu plus élevés, des limites de déduction QBI défavorables peuvent entrer en jeu.

Pour 2022, les restrictions commencent à entrer progressivement lorsque votre revenu imposable (calculé avant toute déduction QBI) dépasse 170 050 $ ou 340 100 $ si vous êtes un inscrit marié. Pour 2022, les restrictions sont pleinement en place une fois que le revenu imposable dépasse 220 050 $ ou 440 100 $ pour les co-inscrits mariés.

Si vous n’avez pas encore produit votre déclaration 2021, les seuils de limitation sont respectivement de 164 900 $ et 329 800 $. Pour 2021, les limites sont pleinement en vigueur une fois que le revenu imposable dépasse 214 900 $ ou 429 800 $, respectivement.

Si votre revenu dépasse le nombre gradué complet applicable, votre déduction QBI est limitée au plus élevé de : (1) votre part de 50 % du salaire W-2 versé aux employés au cours de l’exercice et correctement attribuable à QBI ou (2) le somme de votre part de 25 % de ces salaires W-2 plus votre part de 2,5 % de la base non ajustée immédiatement après l’acquisition (UBIA) d’une propriété éligible.

La restriction de propriété éligible basée sur l’UBIA profite aux activités à forte intensité de capital telles que les activités manufacturières ou hôtelières. Les biens éligibles désignent les biens corporels amortissables (y compris les biens immobiliers) appartenant à une société éligible et utilisés par cette société pour fabriquer des QBI. L’UBIA d’un actif éligible est généralement égal à son coût d’origine lors de sa première utilisation dans votre entreprise.

Enfin, votre déduction QBI ne peut pas dépasser 20 % de votre revenu imposable calculé avant toute déduction QBI et avant tout montant de gains en capital nets (gains en capital nets à long terme supérieurs aux pertes en capital nettes à court terme plus les dividendes éligibles).

Si votre entreprise est une entreprise ou une activité de service spécifique (SSTB), les déductions QBI commencent à être exonérées lorsque votre revenu imposable (calculé avant toute déduction QBI) dépasse le seuil applicable. Voir la barre latérale ci-dessous pour ce qui compte comme SSTB.

Pour 2022, le seuil de suppression progressive est de 170 050 $ ou 340 100 $ si vous êtes un demandeur marié. L’élimination progressive est complète lorsque le revenu imposable dépasse 220 050 $ ou 440 100 $, respectivement.

Si vous n’avez pas encore déposé votre déclaration 2021, les seuils de suppression progressive sont respectivement de 164 900 $ et 329 800 $. L’élimination progressive est terminée une fois que le revenu imposable dépasse 214 900 $ ou 429 800 $, respectivement.

Si votre revenu imposable dépasse le nombre d’élimination complet applicable, vous n’avez pas le droit de demander une déduction QBI basée sur le revenu d’un SSTB.

De nombreuses petites entreprises peuvent avoir un revenu net inférieur cette année pour toutes les raisons évidentes. Toutes choses étant égales par ailleurs, un revenu inférieur se traduit par une déduction QBI inférieure. Mais un revenu plus faible peut également réduire ou éliminer l’impact des limites de déduction QBI défavorables. Confus? Tu paries. Votre fiscaliste peut clarifier votre situation.

N’oubliez pas que, comme le prévoit actuellement la législation fiscale, la déduction QBI est essentiellement un accord à utiliser ou à perdre, car elle devrait disparaître après 2025. Le Congrès pourrait l’étendre, mais vous ne devriez probablement pas parier dessus. Alors, que pouvez-vous faire pour maximiser les déductions QBI d’ici 2025 ? Voici quelques idées.

1. Évaluer l’impact de la demande ou de la renonciation à d’importants avantages en matière de coûts en capital la première année

Vous pouvez demander des déductions d’amortissement de 100 % la première année et/ou des déductions d’amortissement importantes en vertu de l’article 179 pour de nombreux biens commerciaux mis en service jusqu’à la fin de cette année.

À Lire  Hautes montagnes. Saint-Bonnet-en-Champsaur : une journée de soutien aux soignants et à ceux qui...

Les avantages du coût en capital de la première année réduisent votre QBI. Ce n’est pas utile pour votre déduction QBI. Mais les déductions pour le coût du capital de la première année réduisent également le revenu imposable, ce qui pourrait réduire l’impact des limitations négatives du QBI expliquées précédemment. Et, toutes choses étant égales par ailleurs, un revenu imposable inférieur est une bonne chose. Ainsi, vous devrez peut-être enfiler l’aiguille avec des annulations pour obtenir le meilleur résultat global de l’impôt fédéral sur le revenu.

Point clé : Comme mentionné précédemment, la déduction QBI est probablement une affaire à utiliser ou à perdre. À l’inverse, lorsque vous renoncez à 100 % des avantages du coût en capital la première année ou à des avantages importants du coût en capital en vertu de l’article 179 la première année, vous pouvez amortir les actifs sur un certain nombre d’années en fonction des règles d’amortissement « normales ». Si les taux d’imposition augmentent, les avantages « normaux » du coût en capital requis dans les années à venir pourraient s’avérer plus importants que les importants avantages du coût en capital de la première année requis les années précédentes.

2. Évaluer l’impact du versement ou de la renonciation à d’importantes cotisations de retraite déductibles

Les cotisations déductibles d’un régime de retraite des travailleurs indépendants admissibles à une entreprise générant des QAM réduiront la déduction QAM admissible. En soi c’est inutile. Mais les cotisations de retraite déductibles réduisent également le revenu imposable, ce qui pourrait réduire l’impact de limites QBI défavorables. Et, toutes choses étant égales par ailleurs, un revenu imposable inférieur est une bonne chose. Ainsi, vous devrez peut-être également enfiler l’aiguille avec vos cotisations au régime de retraite pour obtenir le meilleur résultat global de l’impôt fédéral sur le revenu.

3. Évaluer les sociétés combinées

Le regroupement d’entreprises peut permettre à une personne dont le revenu imposable est suffisamment élevé pour être affectée par les restrictions salariales W-2 et l’UBIA des propriétés éligibles de demander une déduction QBI plus élevée que si les entreprises étaient considérées séparément. Par exemple, supposons que vous êtes un travailleur à revenu élevé qui a un intérêt dans une entreprise avec de nombreux QBI mais peu ou pas de salaires W-2 et un intérêt dans une deuxième entreprise avec un QBI minimum mais de nombreux salaires W-2. . La combinaison des deux sociétés peut entraîner une déduction QBI saine, tandis que leur séparation peut entraîner une déduction inférieure ou peut-être aucune déduction. Cependant, il est nécessaire de passer les tests requis par la réglementation IRS afin de consolider les activités.

Point clé : Vous ne pouvez pas combiner un SSTB avec une autre entreprise, y compris un autre SSTB.

4. Si vous n’avez pas encore déposé votre déclaration 2021

Si vous n’avez pas encore soumis votre formulaire 1040 2021 qui comprendra les revenus d’entreprise individuelle et les déductions pouvant générer une déduction QBI ou si la déclaration 2021 d’une entité fluide pouvant générer une déduction QBI n’a pas encore été soumise, considérez les idées présentées ci-dessus avant de déposer.

Les règles de déduction QBI sont détaillées dans les règlements de l’IRS qui sont, pour le dire charitablement, longs et complexes. Ensuite, il y a les problèmes brièvement expliqués dans cette colonne, qui ne facilitent pas les choses. Vous voudrez peut-être embaucher un fiscaliste pour tout régler et vous conseiller sur la façon d’obtenir les meilleurs résultats de déduction QBI et les meilleurs résultats globaux de l’impôt fédéral sur le revenu dans votre situation particulière. De nombreuses hypothèses sont à considérer. C’est compliqué!

Généralement, un SSTB est toute entreprise ou activité qui implique la fourniture de services dans un ou plusieurs des domaines suivants :

* Santé, droit, comptabilité et actuariat. Curieusement, les firmes d’architecture et d’ingénierie ne sont pas considérées comme SSTB. Apparemment, ils avaient de très bons lobbyistes.

* Services financiers, de courtage, d’investissement et de gestion d’investissements.

* Négoce de valeurs mobilières, d’actions de sociétés ou de matières premières.

* Athlétisme et arts du spectacle.

* Toute entreprise ou entreprise dont le principal atout est la réputation ou l’expertise d’un ou plusieurs de ses employés ou propriétaires.

Avant que l’IRS ne publie la réglementation, on craignait que la dernière définition puisse piéger des entreprises sans méfiance comme des restaurants locaux avec des chefs célèbres. Heureusement, la réglementation limite cette dernière définition aux professions ou entreprises qui répondent à une ou plusieurs des descriptions suivantes :

* Celui où une personne reçoit une commission, une compensation ou un autre revenu pour avoir approuvé des produits ou des services.

* Toute personne qui reçoit des redevances, des droits de licence ou d’autres produits pour l’utilisation de l’image, de la ressemblance, du nom, de la signature, de la voix, de la marque ou de tout autre symbole associé à l’identité de cette personne.

* Toute personne qui reçoit des honoraires, des compensations ou d’autres revenus pour des apparitions lors d’un événement ou à la radio, à la télévision ou sur une autre plateforme médiatique.

Quel est le salaire du PDG de Total ?

Quel est le salaire du PDG de Total ?

PARIS, le 25 mars (Reuters) – La rémunération et les avantages accordés au PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné au titre de 2021 s’élèvent à 5,9 millions d’euros, en hausse de 52% par rapport à 2020, indique le groupe dans son rapport annuel publié vendredi.

Quel est le salaire du PDG ?

Qui est le patron de Total ?

Numérique : la Cité de l'entreprise à Mâcon fête ses 10 ans et s'agrandit
Lire aussi :
Publié le 28 juillet 2022 sur 15h39. Mis à jour le 28…

C’est quoi le chiffre d’affaire d’un auto-entrepreneur ?

C'est quoi le chiffre d'affaire d'un auto-entrepreneur ?

Il s’agit du chiffre d’affaires brut (CA) (aucune déduction n’est possible sur ce chiffre d’affaires). Le chiffre d’affaires représente le total des ventes ou prestations réalisées par les indépendants : en principe, ce chiffre d’affaires correspond au total des factures encaissées sur la période considérée.

Comment connaître mon chiffre d’affaires ? Pour une entreprise existante, le chiffre d’affaires (CA) est la somme des montants des ventes (biens ou services) réalisées au cours d’une période comptable. Sa formule est simple, il suffit de multiplier la quantité de biens ou services vendus par le prix de vente : CA = prix de vente x quantité vendue.