Comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Entre 2005 et en 2015 Les lois Chatel et Hamon ont facilité la résiliation des contrats d’assurance habitation en imposant des délais et des préavis précis.

Mais combien de temps faut-il pour résilier un contrat d’assurance habitation en fonction de la cause ? Explications.

La date d’échéance du contrat d’assurance habitation

Le contrat d’assurance habitation doit arriver à échéance à une date, qui correspond généralement à la date anniversaire de votre souscription.

Certaines compagnies d’assurance peuvent également choisir des dates d’échéance traditionnelles comme le 31 mars ou le 31 décembre.

La date d’échéance de votre contrat d’assurance habitation est indiquée sur le contrat que vous avez signé.

Il s’agit du jour qui sera le dernier de la police.

Après cette date, le contrat est automatiquement reconduit pour une deuxième année, sauf si l’assuré peut intervenir et informer l’assureur de son intention de ne pas renouveler le contrat.

Vous avez donc la possibilité de demander la résiliation du contrat d’assurance habitation compte tenu de la date d’échéance et d’en informer votre assureur dans un certain délai, comme le prévoient les conditions générales et les conditions de vente ainsi que le Code des assurances.

Propriété. Comment payer moins cher son assurance habitation ?
Lire aussi :
Vous écrivez pour un journal ?& # xD;Profitez des avantages inclus dans…

La résiliation de votre contrat d’assurance en raison de la loi Chatel

La loi Chat el, promulguée en 2005, oblige toutes les compagnies d’assurance à notifier annuellement à leurs assurés leur choix de ne pas renouveler leur contrat pendant un an.

La compagnie d’assurance que vous avez avec votre habitation doit donc vous avertir de l’expiration de votre contrat dans un délai qui vous laisse la possibilité de résilier si vous le souhaitez.

Ce délai, tel que défini par la loi, commence 3 mois avant la date d’expiration et dure 15 jours.

Par exemple, si votre contrat doit expirer le 31 décembre, votre compagnie d’assurance doit vous informer de la date d’expiration avant le 16 octobre.

La compagnie d’assurance peut informer son assuré par courrier ou par e-mail.

L’assuré doit donner un préavis de deux mois (ou d’un mois pour certaines entreprises) pour résilier son contrat d’assurance habitation à la date d’échéance.

Si l’assureur n’a pas rempli son obligation d’informer l’assuré de ses droits de non-renouvellement, l’assuré peut demander l’annulation de la police d’assurance couvrant les réparations domiciliaires à tout moment par courrier, le cachet de la poste faisant foi.

Si l’assuré est informé trop tard de ses droits à résilier son contrat, il dispose de 20 jours à compter de la réception de la lettre pour demander la résiliation en invoquant une violation de la loi Chatel par la compagnie d’assurance.

La simplicité de la résiliation est due à la loi Hamon Loi Hamon

La loi Hamon entrée en vigueur le 1er janvier 2015 permet d’assouplir la procédure de résiliation de l’assurance de votre habitation.

Si le contrat que vous avez signé l’a été à partir du 31 décembre 2014, et entre donc dans le champ d’application de la loi Hamon Vous avez le droit de résilier l’assurance de votre habitation à tout moment et sans justification, à condition d’avoir respecté une période d’obligation d’un an.

À Lire  Rencontrez Sophie, responsable de la relation client à l'assurance

Par conséquent, une fois les 12 mois initiaux écoulés, vous pouvez demander par courrier recommandé de résilier votre assurance habitation à tout moment.

La résiliation sera prise en compte après réception de la lettre.

Vous pouvez également indiquer dans la lettre la date exacte à laquelle vous souhaitez résilier l’assurance de votre habitation.

Le montant du trop-perçu vous sera remboursé par votre compagnie d’assurance dans un délai de 30 jours.

Conformément à la loi Hamon, il est également possible de demander à la nouvelle compagnie d’assurance de mettre fin à l’accord passé avec votre ancienne compagnie.

Délais de résiliation suite à un changement de situation

Les contrats d’assurance habitation doivent évoluer avec les assurés et les dangers auxquels ils sont confrontés dans leur vie quotidienne.

Certains changements de situation qui entraînent une augmentation ou une diminution du risque assuré (déménagement ou travaux, acquisition d’objets de valeur mariage, divorce ou décès…) peuvent provoquer la résiliation du contrat.

Conformément au Code des assurances, l’assuré doit notifier à sa compagnie d’assurance tout changement de situation dans les 15 jours en cas de diminution ou d’augmentation du risque, et dans les trois mois en cas d’augmentation du risque.

Si un sinistre survient et que l’assureur n’est pas au courant de l’augmentation du risque, l’assuré ne recevra pas le montant de l’indemnisation.

Si le risque est réduit, l’assureur est tenu de fournir à l’assuré un coût moindre.

Si ce n’est pas le cas Si ce n’est pas le cas, vous pouvez demander l’annulation immédiate de votre police d’assurance.

Si votre risque est plus élevé, votre compagnie d’assurance vous proposera un coût plus élevé et, si vous refusez de l’accepter, mettra fin à votre contrat.

En cas de déménagement, une police d’assurance habitation peut être résiliée sans attendre la fin du contrat et sans attendre la date d’expiration de la première année.

Pour ce faire, l’assuré doit notifier à sa compagnie d’assurance, dans un délai de trois mois, sa décision de mettre fin au contrat en raison du fait qu’il a déménagé.

La résiliation prend effet pendant un mois à compter de la date de l’avis de réception.

Dans votre lettre en recommandé, indiquez vos coordonnées ainsi que le numéro de référence de votre contrat à résilier et la date de votre déménagement.

N’oubliez pas de joindre les pièces justificatives requises (acte de vente ou bail du nouveau logement, etc.).

Quel est le délai de résiliation en cas d’augmentation déraisonnable des coûts ?

Une augmentation disproportionnée de votre prime d’assurance peut également constituer une raison acceptable pour résilier l’assurance de votre habitation.

Si une modification du montant de la couverture, de la prime ou de la franchise vous est imposée sans raison, vous pouvez demander la résiliation de votre contrat dans un délai d’un mois à compter de la date de la modification.

Vous pouvez mettre fin au contrat d’assurance habitation par lettre recommandée et accusé de réception comportant vos coordonnées, les références précises au contrat et le motif de la résiliation.

La résiliation sera effective dans un délai d’un mois à compter de la confirmation de l’accusé de réception.