Comment réussir ses vacances à moto : nos 8 conseils

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

1. Planifier son parcours

1. Planifier son parcours

Un voyage (réussi !) en camping-car ne s’improvise pas (tout à fait…). Pour éviter les rallyes, le mieux est de baliser votre parcours en amont, en créant votre feuille de route. Votre véhicule est plus volumineux qu’une voiture, vous devrez donc vérifier la hauteur maximale autorisée aux ponts, tunnels ou autres obstacles. La carte routière permet également d’identifier les zones de service pour vidanger les eaux usées, par exemple ou recharger les batteries.

Voici quelques sites fiables pour établir votre parcours (aires de services, parkings et aires d’accueil) :

Caramaps : un annuaire des aires de services et de stationnement

Myatlas : carnets de voyage et de communauté

Bénéteau First 36 : « Trouver le bon compromis entre croisière et course »
A voir aussi :
Un premier plan Manuard pour Bénéteau Après le paquebot Seascape sous les…

2. Opter pour un GPS spécial camping-car

2. Opter pour un GPS spécial camping-car

Le GPS spécial camping-car tient compte de la taille, du poids et de la vitesse du véhicule. Les sentiers qu’ils proposent identifient non seulement des lieux d’intérêt, des campings ou des lieux de repos, mais aussi des stations-service adaptées. Tom-Tom, Garmin, Snooper… chaque marque propose un GPS dédié. Comptez de 200 € à 500 €, sachant que les plus chers ne sont pas toujours les meilleurs.

3. Choisir le bon véhicule !

3. Choisir le bon véhicule !

Entre route et nuits, nous passons beaucoup de temps dans cette maison de tourisme. Le mieux est d’éviter de se tromper en prenant le temps d’étudier la taille du camping-car et les options qui vous conviennent le mieux : regardez la literie, le coin cuisine, les toilettes…

« Capucine », « profilé », « fourgon » ou « intégré » : trouvez les différents types de véhicules et décidez vous-même. Motorhome World vous explique tout et regorge de conseils !

4. Faire la valise du véhicule…

Le camping-car est l’acteur (ou presque) incontournable de votre voyage. Ses équipements pensés pour des vacances en pleine nature vous permettent d’en profiter pleinement… quand vous ne conduisez pas. Avec des cales pour les arrêts, des rallonges et des adaptateurs pour recharger vos appareils, une veilleuse d’extérieur, un auvent, une table et des chaises, des cordes à linge, pourquoi pas un barbecue à gaz et, bien sûr, un kit d’équipement !

5. Ne pas emporter sa maison

5. Ne pas emporter sa maison

Les plus petits camping-cars mesurent 10m2, les plus grands vont jusqu’à 25m2. Mais en moyenne, un camping-car fait une quinzaine de mètres carrés à partager. Donc, même si c’est tentant, vous n’emportez pas toute votre garde-robe ou votre bibliothèque. Une ou deux valises c’est déjà bien et permettent d’emporter l’essentiel…

6. Veiller à son autonomie

L’autonomie du camping-car varie en fonction de la consommation d’eau, d’électricité, de gaz et du nombre de participants. On commence généralement par trois ou quatre jours d’autonomie. A toutes les étapes, il est indispensable de recharger ses batteries (littéralement !), de remplir le réservoir d’eau propre et de vider le réservoir d’eau sale. On vérifie aussi le niveau des bouteilles de gaz pour ne pas manger froid ou se laver à l’eau très froide…

7. Attention au stationnement

Passer la nuit dans un camping classique permet de bien peser : eau, batteries… Le Guide Camp’In, disponible gratuitement sur le site de la Fédération des campeurs, caravaniers et propriétaires de camping-cars répertoriant tous les sites de France. Vous pouvez également choisir un parking spécial camping-cars. Ou, parking gratuit 24h/24 offert par un agriculteur membre du réseau France Passion. Pour cela, vous devez voyager en camping-car autonome, vous procurer le Guide d’étape pour l’année en cours et respecter la passion des Règles d’Or françaises. Caramaps répertorie 60 000 adresses dans le monde pour votre voyage en camping-car. Voir aussi, le site Park4night qui répertorie 136847 lieux !

8. Faire le plein de bonne humeur

Trigano vend un camping-car sur trois en Europe Particulièrement propriété du constructeur français, et vend de nombreux véhicules en Europe, on note les marques Challenger, Chausson, Roller Team, McLouis, Autostar et Notin.

Comment bien préparer son voyage en camping-car ?

Premier voyage en camping-car : 8 conseils pour préparer son véhicule et son road trip

  • Faut-il choisir son itinéraire et ses étapes à l’avance ? …
  • Trouvez des endroits où passer la nuit. …
  • 10 outils indispensables. …
  • Vérifiez l’extérieur de votre véhicule avant de partir. …
  • Vérifier l’équipement de la cellule.

Quels sont les inconvénients des camping-cars ? En revanche, vivre dans un petit espace signifie peu d’intimité, et bonjour ! Dans un camping-car, la vitesse est généralement beaucoup plus lente. Nous prenons plus de temps sur le trajet et perdons également beaucoup de temps pour l’entretien et les tâches quotidiennes (vidange, cuisine, nettoyage, …).

Comment se déplacer sans le camping-car ?

De plus en plus utilisé aujourd’hui, le vélo électrique est parfait pour sortir sans camping-car. Il vous permet de faire une longue marche sans trop vous fatiguer grâce à l’assistance électrique qui peut vous permettre de parcourir jusqu’à 90 km sur certains modèles !

Est-il dangereux de dormir sur une aire d’autoroute ?

« La première chose à prendre en considération est qu’il est pleinement autorisé à dormir, pour une sieste ou pour la nuit, à ces haltes ou autoroutes. La somnolence est l’une des causes majeures des accidents d’autoroute, on ne joue pas avec ça.

Pourquoi ne pas dormir dans sa voiture ? Est-ce légal ? En droit français, rien n’interdit (ni n’autorise explicitement) de dormir dans sa voiture. Donc je dirais que c’est toléré. Il est simplement recommandé de ne pas passer plus de 24 heures au même endroit.

Comment bien dormir en Camping-car ?

Choisir un oreiller adapté Comme le matelas, le choix de l’oreiller est primordial pour bien dormir pendant votre voyage. Un oreiller doit maintenir correctement le rachis cervical et le rachis, mais surtout il doit s’adapter à vos besoins et à votre morphologie.

Comment organiser le rangement dans un camping car ?

Crochets et ventouses seront vos alliés les plus précieux ! Vous pouvez par exemple accrocher vos ustensiles de cuisine à l’aide de crochets fixés à l’intérieur des portes ou, pour les bricoleurs, réaliser un panneau et le visser ou le fixer à l’aide de scotch double face.

Où régler le niveau dans un camping-car ? Une fois le niveau à bulle de votre smartphone calibré, vous le posez au sol à droite du conducteur, toujours au même endroit. Nous savons également si une roue est plus haute que l’autre. On sort les cales, puis on les glisse sous les roues indiquées, au milieu et bien dans l’axe du véhicule.

Comment optimiser le rangement dans un camping car ?

Investir dans des portes d’armoires et installer un crochet ou un porte-documents comme accessoire de rangement ; Utilisez des crochets pour accrocher des serviettes, des torchons ou des sacs à dos ; Installez des porte-balais sur le mur pour éviter de stocker des balayages partout dans le camping-car.

Comment ranger les verres dans un camping car ?

Vous pouvez utiliser du silicone en tube pour lier vos plats. Mettez une fine couche de silicone sous vos assiettes, verres et tasses, ils ne bougeront pas et ne feront pas de bruit pendant le vol. Petit tour d’horizon des astuces et solutions pour installer la porcelaine dans votre camping-car.