Comment sécuriser un scooter 125 sans formation ? .Fr

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Vous avez un scooter 125cc et vous vous demandez s’il est possible de souscrire une assurance scooter ? Nous allons vous donner en quelques lignes ce que vous devez savoir sur ce sujet.

Les conditions pour pouvoir conduire un scooter 125cc

Pour mettre un scooter 125cc sur la voie publique, il faut être conducteur âgé d’au moins 16 ans, avoir un permis A1 ou A et une assurance moto. Si vous êtes titulaire d’un permis B, vous avez besoin d’au moins 2 ans d’ancienneté et 7 heures de formation au préalable. Il s’agit de formations pratiques et théoriques dispensées par des entreprises et associations agréées. A la fin du cours, vous recevrez une attestation qui servira de justificatif à présenter à la police lors d’un contrôle.

Aucun véhicule terrestre ne peut circuler sur les voies publiques sans assurance tel que stipulé dans la Loi sur la voirie nationale. Les deux-roues motorisés doivent donc également souscrire une assurance, y compris le scooter 125cc. Vous avez le choix entre trois offres :

Chaque assurance scooter est accompagnée d’une garantie qui offre une meilleure prise en charge. Les contrats « intermédiaires » et « tous risques » peuvent bénéficier de garanties supplémentaires en plus de celles déjà incluses dans les offres. Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance avec une garantie matériel, une garantie panne ou encore choisir l’option « prêt pension ».

Les possibilités d’obtenir une assurance scooter sans formation

Généralement, une formation pour être titulaire du Brevet de Sécurité Routière (BSR) et avoir une attestation pour la catégorie de votre véhicule est indispensable à la souscription d’une assurance. Cependant, il existe un moyen d’assurer son scooter 125cc sans formation. Pour ce faire, vous devez disposer d’un permis qui vous autorise à conduire une moto légère. Il s’agit du permis A1 ou A2. Vous pouvez passer les tests pour l’obtenir sans formation. Veuillez noter, cependant, que cette opportunité ne s’applique qu’aux personnes de plus de 21 ans. Si vous n’avez pas atteint cet âge et que vous réussissez la première catégorie d’attestation, vous devez être titulaire de l’attestation de sécurité routière (ASR) ou de l’attestation de circulation scolaire du second degré (ASSR2).

Maintenant que vous connaissez le lien entre la formation et le fait de pouvoir conduire et assurer votre scooter, il est temps de voir comment choisir une assurance. Nous vous avons déjà dit que vous deviez choisir entre 3 niveaux de garantie. Cependant, c’est loin d’être suffisant. Vous devriez également jeter un coup d’œil aux options disponibles, aux exclusions de couverture et aux montants des différentes franchises. Il est donc fortement recommandé de comparer plusieurs offres.

À Lire  Le gouvernement agit pour la santé et le bien-être des élèves

Pour obtenir facilement et rapidement plusieurs devis, sachez que vous pouvez trouver toutes les assurances 2 roues sur lesfurets.com. Après avoir renseigné quelques informations personnelles, vous les recevrez directement par email. Voilà donc l’histoire en quelques minutes. Vous pouvez donc vous plonger très rapidement dans ce comparatif.

L’autre avantage de passer par un comparateur connu est que vous aurez accès à une base de données très riche. Ainsi, vous pourrez découvrir des compagnies d’assurances très intéressantes, que vous n’auriez pas pensé à contacter. Cela peut vous faire économiser beaucoup d’argent. En moyenne, ce sont pas moins de 190 euros d’économies pour des garanties équivalentes.

Assurances professionnelles et indépendants
A voir aussi :
Pour les professionnels et petites entreprises de 0 à 20 salariés, protégez…