Communiqués de presse Indépendant ou salarié ? Notre comparaison

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Portage salarial ou travailleur indépendant ? Avec les nouvelles dispositions pour les indépendants, mieux vaut prendre les devants en comparant les deux statuts avant de créer son entreprise.

Portage salarié et indépendant : une comparaison des statuts

Le portage salarial est à mi-chemin entre le travail indépendant et le travail salarié. Il se compose de 3 parties :

En résumé, le portage salarial permet au travailleur d’exercer son activité en toute autonomie, tout en bénéficiant des avantages liés à la qualification de salarié.

De son côté, l’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) est un entrepreneur individuel qui bénéficie d’un régime social et fiscal simplifié (facultatif).

La qualification de micro entrepreneur permet d’exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale indépendante, à titre principal ou complémentaire, dans le respect de certains seuils de chiffre d’affaires.

Portage salarial vs indépendant : les avantages

Premièrement, le conseiller en transfert de salaire bénéficie du statut de salarié. Il n’est donc pas nécessaire de créer un statut juridique pour pouvoir exercer votre activité. Il peut commencer à travailler dès qu’il obtient une première mission et signe une convention de transfert de salaire avec la société de transfert.

Pour les conseillers indépendants, avoir une protection sociale complète est souvent un défi difficile. C’est pourquoi la plupart optent pour le transfert de salaire, un statut qui leur permet de bénéficier d’une protection sociale optimale qu’aucun autre régime d’entreprise n’offre.

La gestion d’une entreprise nécessite la mise à jour de la facturation et de la comptabilité, le paiement des charges sociales et fiscales et toutes les formalités administratives. Outre les différents services que peut proposer une entreprise de portage salarial, le plus apprécié est peut-être la prise en charge complète de la partie administrative, comptable, juridique et fiscale par l’entreprise de portage, utile pour optimiser le temps.

Le régime auto-entrepreneur a une spécificité importante : le chiffre d’affaires annuel est limité. En 2022, il est limité à 72 600 euros pour les services et les professions libérales. Cette limite n’existe pas dans le transfert des salaires.

Dans le transfert de salaire, le consultant peut déduire ses frais de mission (facturés aux clients) et ses frais de fonctionnement (payés de sa poche). Ces coûts échappent donc aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu, ce qui est particulièrement attractif en début d’activité lorsque les coûts de prospection sont relativement élevés.

Enfin, contrairement au travailleur indépendant qui est seul avec lui-même, le salarié aidé est accompagné par la société de portage salarial, qui lui fournit une série de services personnalisés.

Auto-entrepreneur vs portage salarial : les avantages

Tout d’abord, bien que le travailleur transporté jouisse d’une grande autonomie, il reste responsable vis-à-vis de son employeur, l’entreprise de transport. L’indépendant est totalement libre, car sans employeur, il jouit d’une indépendance maximale et, contrairement au salarié, peut exercer une plus grande variété d’activités.

Autre avantage : l’indépendant n’a pas à payer de frais de gestion, contrairement au salarié.

En échange, il lui appartient d’assurer la gestion administrative et financière de son entreprise ou de la déléguer à un comptable. De même, l’indépendant doit payer les cotisations sociales réduites (entre 13 et 23% de son chiffre d’affaires). S’il ne fait pas de chiffre d’affaires, il n’a absolument aucune cotisation à payer.

Cependant, la couverture sociale est faible, sans sécurité sociale, mutuelle ou assurance-chômage et des cotisations plus faibles aux régimes de retraite.

Grâce à son statut, l’auto-entrepreneur n’est pas assujetti à la TVA, un réel avantage dans certains cas, notamment si le consultant facture principalement des particuliers.

De son côté, la société de portage salarial est soumise à la TVA et le revenu net du salarié est également prélevé.

Portage salarié et indépendant : quel statut choisir ?

Entrer dans le portage salarial ou le travail indépendant est une question d’aspirations professionnelles et de concessions que le freelance est prêt à faire.

Si vous vous sentez capable de faire votre business de A à Z sans encadrement, le statut d’indépendant est certainement le plus adapté des deux.

S’il s’agit en revanche de se concentrer exclusivement sur le développement d’une activité indépendante, tout en bénéficiant d’un cadre rassurant ; le transfert salarial est l’environnement de travail idéal.

Si vous êtes indépendant des professions intellectuelles et que vous souhaitez en savoir plus sur le transfert de salaire, contactez-nous au 01 79 72 70 90.

Qu’est-ce qu’un salarié porte ?

Qu'est-ce qu'un salarié porte ?

Le salarié transporté est un professionnel indépendant qui exerce librement son activité tout en étant affilié à une entreprise de transport. Cette formule hybride lui offre à la fois la liberté et la sécurité sociale dont bénéficie le travailleur traditionnel.

Comment devenir portier ? La démarche pour devenir salarié accompagné

  • Vérifiez la compatibilité de votre profil avec le portail des salaires. …
  • Avoir la capacité d’éviter les obstacles. …
  • Décrochez une mission. …
  • Choisissez votre entreprise de portage salarial. …
  • Signature du contrat commercial. …
  • Terminez la mission. …
  • Créer le rapport d’activité (CRA)

Quel statut en portage salarial ?

Le portage salarial, tel que défini par le Code du travail, est un statut qui permet d’exercer une activité professionnelle salariée tout en bénéficiant des avantages d’une qualification salariée. En même temps, il permet à l’athlète de conserver son autonomie de travail et garantit les droits de l’athlète sur sa contribution client.

Qui peut faire du portage salarial ?

Le portage salarial s’adresse à ceux qui souhaitent exercer une activité en tant qu’indépendant, indépendant ou entrepreneur individuel tout en conservant les avantages d’être salarié.

La mutuelle est-elle obligatoire dans l'entreprise ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Vous pouvez choisir de ne pas adhérer, si l’acte juridique (exemples :…

Qu’est-ce qu’une boite de portage ?

Qu'est-ce qu'une boite de portage ?

L’entreprise de portage salarial est liée à l’entreprise cliente par un contrat commercial, qui s’appuie sur les éléments transmis par le salarié transporté. Il prend également en charge la facturation de la mission à l’entreprise cliente et libère le salarié de diverses contraintes administratives.

Qui peut effectuer le transfert de salaire ? Le portage salarial s’adresse à ceux qui souhaitent exercer une activité en tant qu’indépendant, indépendant ou entrepreneur individuel tout en conservant les avantages d’être salarié.

C’est quoi le portage ?

Le transfert salarial est une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié d’une société de transfert salarial effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes. D’une part, un contrat de travail est établi entre le travailleur transporté et l’entreprise de portage salarial.

Pourquoi passer par une société de portage ?

En général, l’entreprise de transport apporte un véritable conseil à la personne transportée, notamment en matière de gestion ou de suivi de projet. De plus, elle possède souvent elle-même une communauté importante, qui peut bénéficier par extension de tous les freelances connectés à son réseau.

Comment fonctionne portage ?

Le portage salarial repose sur un principe hybride, qui permet à un professionnel de conserver son statut de salarié tout en exerçant une activité indépendante. Bien qu’employé d’une entreprise de portage salarial, il choisit librement ses clients et fixe ses prix.

Quel chiffre d’affaire pour un salaire de 2000 euros ?

Quel chiffre d'affaire pour un salaire de 2000 euros ?

Quel chiffre d’affaire pour un salaire de 2000€ ? Par exemple : un revenu brut de 2 000 euros génère un revenu net d’environ 1 560 euros : les cotisations sociales s’élèvent à environ 440 euros pour le salaire et 840 euros pour la part versée par l’employeur.

Quel salaire en fonction du chiffre d’affaires ? S’il veut un revenu de 1 500 euros, il devra réaliser un chiffre d’affaires de 2 314 euros et trouver en moyenne 15 clients par mois. Il paiera 514 € de cotisations sociales par mois.

Quel salaire net maximum Auto-entrepreneur ?

L’indépendant a-t-il un salaire net maximum ? Lorsque vous souhaitez devenir indépendant, il n’y a pas de salaire net maximum en soi.

Quel chiffre d’affaire ?

Comment calculer le chiffre d’affaires ? Pour calculer le chiffre d’affaires, il est nécessaire de prendre la somme de toutes les factures de vente de biens et de services, ainsi que les notes de crédit, hors taxes, émises au cours d’une période comptable. La formule correspond donc à : chiffre d’affaires = prix de vente x quantités vendues.