Compte bancaire obligatoire pour les entrepreneurs indépendants

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La mise en place de la loi visant à protéger le patrimoine personnel du travailleur indépendant pourrait rendre obligatoire l’ouverture d’un compte bancaire dédié à l’activité ou professionnel pour les auto-entrepreneurs. Pour rappel, ce texte est en vigueur depuis le 14 février dernier. Il stipule que le patrimoine professionnel du travailleur indépendant doit être séparé de son patrimoine personnel. Il n’est plus alors possible pour les créanciers de saisir ses biens personnels pour se faire rembourser des impayés. Par ailleurs, l’auto-entrepreneur doit désormais apposer la mention EI ou Entreprise individuelle sur ses documents professionnels, y compris les documents bancaires.

Sur le même sujet :
La Chine est préoccupée par son autonomie technologique. Crédit : Panorama mondial/FlickrUn peu…

Dans quel cas l’ouverture d’un compte pro est-elle obligatoire ?

Dans quel cas l'ouverture d'un compte pro est-elle obligatoire ?

L’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire pour un indépendant réalisant un chiffre d’affaires annuel supérieur à 10 000 euros pendant deux années consécutives. Toute personne ayant un chiffre d’affaires inférieur à ce seuil peut utiliser un compte courant traditionnel pour réduire les frais bancaires. Cependant, l’obligation de faire figurer une mention EI sur le RIB et les extraits de compte peut contraindre tout entrepreneur indépendant à ouvrir un compte pro. De plus, le non-respect de cette consigne entraînera l’imposition d’une amende de 750 euros et supprimera la protection offerte par la nouvelle loi. Les créanciers pourront donc saisir leurs biens personnels pour les restituer.

Réaliser des économies en choisissant une offre au meilleur prix

Réaliser des économies en choisissant une offre au meilleur prix

Afin de pouvoir épargner, il vaut la peine de choisir une banque qui propose des taux avantageux.

En effet, les banques en ligne proposent les meilleurs tarifs, certaines ne facturent même pas la gestion.

Et la plupart d’entre eux utilisent des frais mensuels fixes, souvent modestes, sur les comptes professionnels des entrepreneurs indépendants.

En plus des frais de gestion, les banques facturent d’autres frais dont la liste peut varier selon les enseignes.

– les frais bancaires traditionnels (frais de cartes bancaires, création de cartes virtuelles, retraits en euros et devises, paiements par carte à l’étranger, frais d’intervention, etc.) ;

– les frais de circulation, les frais de tenue de compte et les frais d’assurance carte bancaire (souvent compris dans la cotisation annuelle de la carte).

En revanche, un titulaire de compte pro peut utiliser des services supplémentaires (proposés en option) en échange de commissions.

Ceux-ci incluent l’accès au module de facturation, à la fonctionnalité de comptabilité et aux transferts de groupe.

En parallèle, il faudrait comparer les services proposés et s’assurer que l’offre retenue répond bien à ses besoins.

Certaines banques proposent l’accès à un terminal de paiement sécurisé ou à une caisse enregistreuse, d’autres mettent à la disposition de leurs clients professionnels des outils de gestion des factures et des valorisations.

Les indépendants qui souhaitent s’affranchir des contraintes liées à la gestion administrative et comptable de leur entreprise peuvent décider de transférer leur salaire. Le Groupe ITG, reconnu comme leader dans ce domaine en France, propose une gamme complète de services dédiés aux entrepreneurs indépendants et aux consultants indépendants.

Nos collaborateurs accompagnés bénéficient d’un accompagnement individuel, notamment :

Ø gestion administrative, comptable et juridique ;

Ø une protection sociale sûre ;

Ø des formations pour développer leurs compétences ;

Ø accompagnement dans la recherche de mission…

&#xD ;

Quel sont les obligations d’un Auto-entrepreneur ?

Quel sont les obligations d'un Auto-entrepreneur ?

&#xD ;

&#xD ;

  • &#xD ;
  • Je suis abonné à & # xD;
  • &#xD ;
  • &#xD ;
  • &#xD ;
  • &#xD ;

Quelles sont les charges d’un Auto-entrepreneur la première année ?

&#xD ;Si, au cours de votre activité, votre chiffre d’affaires annuel dépasse 10 000 € pendant 2 années consécutives, vous devrez créer un compte dédié à votre activité professionnelle. il est recommandé d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité, même si vous ne dépassez pas le seuil des 10 000 euros.Comment ne pas payer d’honoraires dans l’Auto-entrepreneur ? Auto-entrepreneur : 5 conseils pour payer moins d’impôts
CFE : changer l’adresse de votre siège social.Appelez l’aide.Déclarez correctement tous les frais.
Système de micro-imposition simplifiéChoisissez un tarif forfaitaire.Application.
TAUX DE COTISATION (à partir de 2020)1ère périodeAutres années
Vente de nourriture à consommer sur place6,4 %12,8 %

Est-ce obligatoire de payer les cotisations sociales ?

Est-ce obligatoire de payer les cotisations sociales ?

Services d’hébergement (BIC)

6,4 %

À Lire  Une jeune entreprise corse dispose de 4 bombardiers d'eau pour lutter contre les incendies