Construire une maison à faible émission de carbone : tout ce que vous devez savoir

0
7
Construire une maison à faible émission de carbone : tout ce que vous devez savoir

Avant tout, une maison bas carbone doit respecter la réglementation environnementale 2020 (RE2020) qui s’applique aux constructions neuves. Mais rien ne vous empêche de dépasser ces obligations légales.

Plus ambitieuse et aussi plus exigeante que la réglementation thermique de 2012 (RT 2012), la RE2020 est entrée en vigueur le 1er janvier 2022.

« Son objectif est de continuer à améliorer l’efficacité énergétique et le confort des bâtiments tout en réduisant leur impact carbone », détaille le ministère de la Transition écologique sur son site internet.

Votre projet de construction bas carbone doit donc tenir compte des seuils carbone des années 1950 fixés en janvier 2022. Leurs exigences augmenteront progressivement en 2025, 2028 et 2031, ce qui sera suffisant pour laisser au secteur de la construction le temps de s’adapter.

En fait, l’efficacité énergétique seule ne suffit plus. « Une maison bas carbone est une maison pour laquelle on souhaite fournir des émissions de carbone selon RE2020 », explique François Turland, Président de Design Bastide Bondoux.

La construction neuve doit donc prendre en compte toutes les émissions du bâtiment tout au long de son cycle de vie, depuis la phase de construction jusqu’à la fin de sa durée de vie (matériaux de construction, équipements), en passant par la phase d’exploitation (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, éclairage , etc.). .), avec analyse du cycle de vie.

Une maison qui respecte le RE2020 bas carbone ? Plus qu’avant, sans doute, mais on aurait pu faire mieux !

Table des matières

Utiliser des matériaux bas carbone

Utiliser des matériaux bas carbone

Une grande partie des émissions de CO2 produites par le secteur de la construction provient des matériaux de construction. Donc, si vous voulez vraiment construire une maison à faible teneur en carbone, vous devrez choisir les matériaux avec soin. Et si vous misiez sur le biosourcé ?

Le minimum requis par RE2020 est l’utilisation de « matériel de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) spécifié par le fabricant et certifié par certains organismes », explique François Turland. Ils représentent les caractéristiques environnementales et sanitaires du produit. Cela ne signifie absolument pas que tous ces matériaux sont bas carbone ou biosourcés, mais que leur impact carbone est évalué et validé par la réglementation.

Pour une maison la moins carbonée possible, sortez le plus possible du béton, de l’acier ou même du PVC ! Cependant, il convient de noter que les fabricants de ces secteurs travaillent au développement de solutions à faibles émissions et seront prêts à répondre aux exigences futures. Par exemple, un béton à faible teneur en carbone fabriqué à partir d’une formulation différente.

Ici je privilégie pour la construction par exemple le bois et de préférence le bois français pour limiter les émissions de gaz à effet de serre liées au transport. En plus d’être une ressource biologique, ce matériau a la particularité de stocker du carbone dans sa phase de croissance.

Mais attention, dans le monde de la construction, pas tout en bois, choisissez le bon matériau au bon endroit ! Bien exécuté, le béton, l’acier et le bois se marient très bien. Pour preuve, la maison en bois aura un peu de persévérance, ce qui nuira à son confort d’été.

En plus de la structure elle-même, la finition aura également un impact significatif. Alors à la place du carrelage ou du stratifié pour votre revêtement de sol préférez le parquet.

La laine de verre est agréée par le RE2020, mais sa production est très consommatrice d’énergie. Les fabricants proposent de plus en plus de matériaux issus de sources biologiques comme la laine de bois, le chanvre, etc. Pour une véritable alternative à faible émission de carbone, vous pouvez opter pour l’un d’entre eux. Seul bémol : ces solutions ont un prix au mètre carré bien plus élevé que la laine de verre.

Meyzieu. Immeubles et résidences pour retraités : le cœur de ville se construit
Ceci pourrez vous intéresser :
Êtes-vous abonné à des journaux papier ?&#xD ;Profitez des avantages inclus dans votre…

Privilégier la sobriété dès la conception

Privilégier la sobriété dès la conception

Les matériaux, aussi bons soient-ils, ne suffiront pas à eux seuls pour un résultat optimal. Votre projet doit donc être pensé en amont de la manière la plus sobre possible. « Il faut par exemple qu’il soit le plus compact possible pour mobiliser moins de matière au mètre carré habitable construit », précise David Lebannier, responsable conseil au bureau d’études Pouget Consultants.

Les maisons très structurées, par exemple, sont pénalisées car elles nécessitent plus de matériaux et causent plus de pertes d’énergie. Évitez également de multiplier les salles de bains ou les toilettes. « Parce que chacune de ces pièces techniques a besoin d’avoir une sortie d’aération, et plus on multiplie ces évents, plus on dépense », ajoute François Turland. CQFD.

Équipements performants et consommation d’énergie

Équipements performants et consommation d'énergie

Sans surprise, la deuxième source principale d’émissions de CO2 dans la maison est le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Alors le premier réflexe est de bien isoler sa maison pour vous offrir un maximum de confort été comme hiver, tout en réduisant la consommation d’énergie.

Alors, et alors seulement, misez-vous sur le moins de solutions carbone possible et sur les sources d’énergie renouvelables. Sortez de la climatisation et des convecteurs électriques, préférez une pompe à chaleur ou une énergie au bois pour couvrir vos besoins en eau chaude. Et la solution est multiple. Pour vous y retrouver, vous pouvez consulter nos articles sur les poêles à bois ou à granulés (lien) et les pompes à chaleur air/eau, air/air (lien).

Les plus sobres d’entre vous pourront choisir l’option de panneaux photovoltaïques sur le toit pour produire et consommer au moins partiellement leur énergie. Ou optez pour la géothermie pour le chauffage.

Vos obligations en tant que particulier

Vos obligations en tant que particulier

Vous, particulier qui avez un projet de construction, devez justifier « d’une enveloppe de bâtiment suffisante pour être conforme à la RE2020 » lors du dépôt d’un permis de construire, rappelle David Lebannier. L’étude RE2020 sur les consommations immobilières et son impact carbone global (matériaux, équipements, etc.) devra alors être réalisée avec le bureau d’études.

Lorsqu’un projet est libéré, un certificat d’achèvement produit par un architecte ou un diagnosticien indépendant doit garantir que la maison a été construite conformément aux recommandations de l’étude RE2020.

« C’est le minimum ! En revanche, si l’on veut aller au-delà de la réglementation, il faut réfléchir au sujet avant de demander un permis de construire et de décider de l’urbanisme », prévient David Lebannier. Le bureau de projet pourra examiner le projet plus en détail afin de minimiser l’impact carbone du bien. Et cela selon un budget préétabli bien sûr !

« Le calcul réglementaire du RE2020 est une première approche nécessaire, mais un peu grossière. Par exemple, le bureau d’études va réaliser des simulations thermiques dynamiques qui affinent la conception du projet », explique David Lebannier. Ces simulations prendront ainsi en compte le climat réel de la localisation du bien et non les moyennes sur lesquelles se base le calcul réglementaire RE2020.

Pour réduire les consommations, RE 2020 impose une conception bioclimatique encore plus performante qu’à la RT 2012. Concrètement, l’isolation des maisons a été renforcée et l’orientation des baies vitrées a été optimisée afin de réduire les besoins de chauffage et d’éclairage.

Quelles sont les nouvelles normes de construction 2022 ?

Quelles sont les nouvelles normes de construction 2022 ?

Officiellement, la RE2020 (Règlement Environnemental 2020) entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Cette nouvelle norme remplace la Réglementation Thermique 2012 (RT2012) et vise à rendre les nouvelles conceptions plus respectueuses de l’environnement.

Quels bâtiments sont concernés par RE2020 ? RE2020 s’appliquera aux bâtiments résidentiels pour lesquels des permis de construire ou des demandes préalables seront déposés à partir du 1er janvier 2022. Les bureaux et les bâtiments scolaires seront alignés à partir du 1er juillet 2022.

Quelles sont les nouvelles normes ?

La nouvelle norme de construction entrera en vigueur en janvier 2022 : RE2020 …. RE2020 : objectifs

  • « Privilégier la sobriété énergétique et la décarbonation énergétique » ;
  • « Réduire l’impact carbone de la construction de bâtiments » ;
  • « Procure un confort en cas de forte chaleur ».

Quelles sont les nouvelles normes de construction ?

La RT 2020 entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Elle impose la construction de bâtiments à énergie positive et de maisons passives. La RT 2020 se différencie de la réglementation thermique 2012 par la typologie des bâtiments concernés, l’usage pris en compte et les restrictions de consommation d’énergie.

Quand la RT 2021 Est-elle obligatoire ?

Quand la RT 2021 est-elle obligatoire ? A compter du 1er janvier 2022, la RT 2012 supprimera la RT 2021, dite RE2020. Tous les constructeurs pourront alors demander un permis de construire conforme aux nouvelles normes.

Quelle est la nouvelle législation sur les normes énergétiques qui entre en vigueur des 2022 ?

La RT 2020 entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Elle impose la construction de bâtiments à énergie positive et de maisons passives. La RT 2020 se différencie de la réglementation thermique 2012 par la typologie des bâtiments concernés, l’usage pris en compte et les restrictions de consommation d’énergie.

Quand la RT 2021 Est-elle obligatoire ?

Quand la RT 2021 est-elle obligatoire ? A compter du 1er janvier 2022, la RT 2012 supprimera la RT 2021, dite RE2020. Tous les constructeurs pourront alors demander un permis de construire conforme aux nouvelles normes.

Quels types de bâtiments seront concernés par la RE2020 en 2022 ?

À partir du 1er janvier 2022, la RE 2020 entrera en vigueur, mais uniquement pour les bâtiments résidentiels ou parties de bâtiments à usage résidentiel. Les bureaux et bâtiments de l’enseignement primaire et secondaire seront touchés au 1er juillet 2022.

Quels types de bâtiments seront concernés par la RE2020 en 2022 ?

À partir du 1er janvier 2022, la RE 2020 entrera en vigueur, mais uniquement pour les bâtiments résidentiels ou parties de bâtiments à usage résidentiel. Les bureaux et bâtiments de l’enseignement primaire et secondaire seront touchés au 1er juillet 2022.

Quels bâtiments sont soumis à la RT 2020 ?

La RT 2020 est une réglementation thermique (RT) qui s’appliquera à toutes les constructions neuves à partir, comme son nom l’indique, jusqu’à fin 2020 (et à partir de 2018 pour les bâtiments publics). La première réglementation thermique a été mise en place en 1974.

Quel R pour isolation toiture terrasse RT 2020 ?

pour les toits plats, une résistance thermique R ≥ 3,3 m² est requise. K/W.

Quelle est l’épaisseur d’isolant pour la RT 2020 ? La réglementation chaleur 2020 détermine l’épaisseur que vous devez choisir pour votre isolation. Dans ce cas, l’épaisseur de l’isolant doit maintenant être de 300 mm. Rappelons qu’à la RT 2012, l’épaisseur de l’isolant pouvait aller de 60 mm pour le plancher bas à 100 mm pour la toiture.

Quel R pour isolation toiture terrasse ?

Pour un toit terrasse, le R recommandé doit être supérieur à 4,5 m². K/W pour assurer une bonne isolation. C’est un élément qu’il faut toujours vérifier dans l’offre afin de mieux comparer les matériaux d’isolation entre eux.

Quel R pour une bonne isolation de toit ?

En construction, la résistance thermique recommandée dans les murs pour un bâtiment basse consommation ou BBC R est supérieure ou égale à 4 m2. K/W. En rénovation, il faut viser une isolation avec une résistance thermique (R) minimale de 3,7 m2 afin de bénéficier d’une aide à la récupération d’énergie.

Comment isoler une toiture terrasse ?

La première couche d’isolant est posée sur la membrane d’étanchéité (pare-vapeur), puis un autre pare-vapeur est posé, puis la deuxième couche d’isolant et enfin le ballast.

Quelle R pour toiture ?

Comme pour l’isolation des murs, l’isolation du toit a une résistance thermique minimale. La RT 2012 bâtiment basse consommation préconise une résistance de R = 8 m2. K / W pour les nouveaux bâtiments.

Quel R pour une bonne isolation de toiture ?

Le R minimum prescrit, qui est réalisé pour l’isolation lors de la rénovation, est de : R = 4,5 m2. K/W pour combles perdus.

Quelle épaisseur d’isolant sous toiture ?

Pour une isolation avec de la laine minérale, c’est à dire avec de la laine de verre ou de la laine de roche, il faudra accepter une épaisseur de 16 à 20 cm. Si vous préférez une isolation en flocons de cellulose, une épaisseur de couche de 16 à 21 cm convient.

Quel R pour toiture RT 2020 ?

La RT 2020 préconise un coefficient R ≥ ¥ pour des murs de 5 m². K/W. Mais encore, quel est le coefficient de chaleur pour la maison ? Dans le cas de murs en contact avec l’extérieur ou de toitures rampantes avec une pente supérieure à 60°, la norme d’isolation stipule que la résistance thermique requise est de : R ≥ 2,2 (ou 2,9) m².

Quel R pour isolation toiture RT 2021 ?

Conseil Placo® : optez pour l’utilisation d’isolants performants à résistance thermique minimale pour tous les combles et toitures terrasses rénovés R ≥ 6,5 m². K/W. pour les combles perdus, la résistance thermique R ≥ 4,8 m² est requise. K/W.

Quel R pour la toiture ?

La résistance thermique minimale R à réaliser pour l’isolation lors de la rénovation varie selon la zone climatique où se situe le bien à rénover : R = de 4 à 4,40 m². K/W pour les combles réaménagés (pente inférieure à 60°C), R = 4,8 m2.

Quelle Epaisseur de polystyrène pour isoler un mur ?

ISOLATIONEPAISSEUR POUR R = 5 m².K/W
laine minérale16 à 21cm
Polystyrène (extrudé, expansé)16 à 18cm
Laine de chanvre24cm
polyuréthane12cm

Comment choisir l’épaisseur de l’isolant ? La seule règle de choix de l’épaisseur de l’isolant est celle qui limite la consommation de chauffage à 50 kWh/m2/an. « C’est environ 40 cm pour les combles, 14 à 18 cm pour les murs, selon l’isolation, et idem pour le plancher bas (R : 10 m2. K/W (1) pour les combles et R : 4,5 m2 .

Quelle Epaisseur isolant mur RT 2020 ?

En 30 ans, l’épaisseur d’isolant sous RT 2012 est passée de 0 mm à plus de 100 mm. Quelle est l’épaisseur d’isolation pour RE 2020 ? Il est à nouveau augmenté pour se conformer à la nouvelle norme. L’épaisseur de l’isolant doit être de 300 mm.

Quel R pour les murs RT 2020 ?

La RT 2020 préconise un coefficient R ≤ ¥ pour des murs de 5 m². K/W. Mais encore, quel est le coefficient de chaleur pour la maison ? Dans le cas de murs en contact avec l’extérieur ou de toitures rampantes avec une pente supérieure à 60°, la norme d’isolation stipule que la résistance thermique requise est de : R ≥ 2,2 (ou 2,9) m².

Quel R pour isolation mur RT 2021 ?

R ‰ ¥ 2 m². K/W. Conseil Placo® : choisissez un isolant performant avec une résistance thermique minimale pour tous types de murs R ≥ 3,7 m². K/W.

Quelle Epaisseur isolation mur extérieur ?

Quelle épaisseur d’isolant dois-je choisir pour isoler les murs extérieurs ? Il n’y a pas de norme concernant l’épaisseur d’isolant que vous pourriez choisir. Selon le matériau utilisé, vous pouvez utiliser une épaisseur minimale d’environ 8 à 14 cm.

Quelle Epaisseur d’isolation sur les mur de parpaing ?

Pour l’isolation intérieure de votre mur, l’épaisseur idéale du matériau se situe généralement entre 12 cm et 18 cm. L’épaisseur est étroitement liée à la résistance thermique de l’isolant R. Plus la valeur R est élevée, meilleur est le matériau. De même, plus le matériau est épais, plus le R est grand.

Quel R pour isolation mur extérieur ?

Dans le cas de murs extérieurs ou de toits en pente dont la pente est supérieure à 60°, la norme d’isolation stipule que la résistance thermique requise est de : R ≥ 2,2 (ou 2,9) m². K/W. * En cas de murs en contact avec volume non chauffé : R ≥ 2 m². K/W.

Quelle épaisseur pour isoler un mur intérieur ?

Pour l’isolation intérieure de votre mur, l’épaisseur idéale du matériau se situe généralement entre 12 cm et 18 cm. L’épaisseur est étroitement liée à la résistance thermique de l’isolant R. Plus la valeur R est élevée, meilleur est le matériau.

Quelle est meilleure isolation intérieure ?

Si la laine de verre semble être le meilleur isolant pour les murs, il est possible d’utiliser des fibres de bois pour isoler les murs par l’intérieur.

Quel est l’isolant mince le plus performant ?

L’isolant de toiture mince TRISO SUPER 12 est le plus efficace, selon la fiche technique, il est certifié ACERMI et offre une isolation comparable à l’isolant de 2 cm de laine de verre d’une épaisseur de 0,35 cm pour 19 couches de composants. De plus, il a une résistance à la chaleur de 5 m2. k/w.

Qui fait de la compensation carbone ?

Air France : compensation carbone Pour atteindre son objectif de réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et de réduction de son empreinte carbone dans le secteur des transports, Air France a été la première à mettre en place la compensation carbone pour ses 450 vols intérieurs. …

Égalisez-vous votre empreinte carbone ? Transport : Je préfère un train ou, à défaut, une voiture (bien remplie ou partagée) avant de monter dans l’avion. Alimentation : Réduire la consommation de viande et de déchets (acheter en vrac). Energie : Optez pour un fournisseur de gaz vert / électricité. Au quotidien : limitez votre empreinte carbone numérique.

Comment marché la compensation carbone ?

Il existe deux systèmes de compensation carbone : l’un est lié au protocole de Kyoto et engage les signataires ; le second est le marché des prestations volontaires, auquel chacun peut choisir de participer.

Comment calculer compensation carbone ?

Si vous connaissez la quantité de CO2 en tonnes que vous souhaitez contribuer, vous devez multiplier votre tonne par 22 (par exemple, pour 5 tonnes, le montant de la contribution sera de 5 × 22, soit 110). euros).

Comment acheter des droits carbone ?

Les droits peuvent être échangés entre différents acteurs du marché de trois manières différentes : sur des marchés dédiés, tels que la Bourse européenne de l’énergie, directement entre entreprises ou via des intermédiaires ou progressivement.

Qui fait des bilans carbone ?

Divers organismes proposent le calcul de l’empreinte carbone des entreprises, qui doivent toujours être formés par l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de l’énergie.

Comment faire le bilan carbone de son entreprise ?

Les émissions de CO2 que nous émettons (c’est-à-dire notre bilan carbone personnel ou notre empreinte carbone) sont toujours calculées selon la formule suivante : émissions de CO2 = quantité consommée x facteur d’émission.

Quelles entreprises doivent faire un bilan carbone ?

En France, la mise en place du Bilan Carbone est obligatoire pour : les entreprises de 500 salariés (ou 250 salariés dans les DOM) ; Collectivités locales de plus de 50 000 habitants ; Institutions publiques et services gouvernementaux avec plus de 250 agents.

Comment obtenir des crédits carbone ?

Les entreprises peuvent acheter des crédits carbone directement auprès des porteurs de projets ou par l’intermédiaire de sociétés spécialisées disposant d’un portefeuille de crédits carbone, qui n’ont cependant aucun rôle dans la mise en œuvre des projets.

Comment obtenir un crédit carbone ?

Comment vendre des crédits carbone ? Si l’entreprise participante soumet moins que son quota, elle peut vendre le montant restant pour le libérer dans l’autre sens. A l’inverse, s’il dépasse son quota, il doit donc, comme indiqué ci-dessus, acheter des émissions supplémentaires.

Comment obtenir la neutralité carbone ?

– réduire les émissions non énergétiques, par exemple issues de l’agriculture ou des procédés industriels ; – Augmenter les puits de carbone (naturels et technologiques) pour absorber les émissions résiduelles incompressibles d’ici 2050, tout en développant la production de biomasse.

Quel est le meilleur matériau pour construire une maison ?

Le parpaing est le matériau le plus répandu en France. Il présente de nombreux avantages, à commencer par un excellent rapport qualité-prix. Le bloc de béton est un matériau vraiment bon marché, résistant à la fois au feu et au gel.

Quelles sont les maisons les plus solides ? Béton : construire une maison avec des pare-vent traditionnels De par son prix abordable et sa facilité de pose, c’est le matériau le plus utilisé pour la construction de maisons individuelles en France. Très robuste, le béton possède également une excellente résistance au feu et au gel.

Quels sont les meilleurs matériaux pour construire une maison ?

Quel matériel pour votre maison ?

  • Bloc béton : prêt pour E C -…
  • Bloc de coffrage : très efficace. …
  • Brique : pour une maison écologique. …
  • Béton cellulaire : agréable en toutes saisons. …
  • Le bois séduit de plus en plus de monde.

Quel matériaux utiliser pour construire une maison ?

Matériaux de construction Selon les statistiques, les parpaings et les briques traditionnelles sont à peu près à parité et représentent 87 % des ouvrages, tandis que le béton cellulaire, les briques à simple paroi, les charpentes métalliques et les ossatures en bois représentent les 13 % restants.

Quel est la construction la plus economique ?

Grâce à la construction sèche, les chantiers de construction de maisons en bois sont plus rapides et plus économiques que les maisons traditionnelles.

Quel est la construction la plus economique ?

Grâce à la construction sèche, les chantiers de construction de maisons en bois sont plus rapides et plus économiques que les maisons traditionnelles.

Qu’est-ce qui coûte le plus cher dans une maison ?

1 – Travaux de construction L’essentiel des coûts de construction est destiné aux travaux de construction : la construction de la façade, les matériaux utilisés pour la construction hors sol, la toiture, le mobilier extérieur et les fondations représentent environ 60 % du prix d’une maison neuve.

Quel type de construction revient le moins cher ?

Les maisons à deux étages sont généralement moins chères que les maisons à un étage. En effet, les maisons à un étage nécessitent une parcelle plus grande pour leur construction et des travaux plus importants, notamment pour les travaux de terrassement. Un terrain plus petit peut être plus facilement aménagé avec une maison à deux étages.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here