Couronnes, bridges et dentiers gratuits de…

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Publié

le 29/01/2021 à 12h30, mis à jour le 02/02/2021 à 17h46

Grâce à l’activation du panier « 100% santé », à partir du 1er janvier 2021 une offre de couronnes, bridges et prothèses dentaires est proposée, sans charge résiduelle. A défaut de paiement par des tiers, le patient avance les frais et est alors remboursé par l’Assurance Maladie et sa mutuelle.

Plus d’un assuré sur quatre déclare avoir déjà dû reporter un traitement médical, soit pour des raisons économiques, soit en raison d’une couverture maladie insuffisante. Selon une enquête de l’Institut CSA pour Cofidis, plus d’un million de Français ont déjà eu recours au crédit à la consommation pour se soigner.

Une offre élargie

Pour lutter contre cet état de fait, le gouvernement a progressivement mis en place depuis 2019 le dispositif « 100% Santé » qui permet aux assurés d’accéder à des soins bien moins chers. Avec l’entrée en vigueur de la dernière phase du dispositif, les patients bénéficieront de nouvelles prothèses dentaires prises en charge à 100% à partir du 1er janvier 2021 sous réserve de remboursement par les caisses d’assurance maladie et les mutuelles. Pour en bénéficier, les patients doivent avoir souscrit une complémentaire santé « responsable ».

A partir du 1er janvier 2021, l’offre dentaire « 100% santé » comprend les prothèses partielles ou totales en résine, la réparation et le remplacement des éléments de ces prothèses (pour tout ou partie des dents).

Les couronnes, bridges et dentiers sont faits de matériaux dont la qualité esthétique est adaptée à la position de la dent.

Cependant, le reliquat facturé à 0 (c’est-à-dire que le patient ne paiera rien) ne s’applique que si le dentiste ne facture pas au-delà des montants maximum autorisés.

Cette nouvelle offre complète celle active depuis le 1er janvier 2020 et qui comprend :

– pour les dents apparentes (incisives, canines et premières prémolaires) : couronnes en céramique et céramique monolithique hors zircone et couronnes en zircone ;

À Lire  Microentrepreneur : une assurance professionnelle pour se protéger

– pour toutes les dents : couronnes métalliques ;

– pour les incisives : bridges en céramique.

Rapport de recherche sur la taille, la part, la demande, les fabricants et les prévisions du marché de l'assurance numérique jusqu'en 2029 - Androidfun.com
Sur le même sujet :
Un rapport d’étude de marché sur l’assurance numérique haut de gamme a…

3 paniers de prix

Avant la réforme, le prix moyen d’une couronne en céramique était de 550 euros. Après le remboursement de 355 € par l’assurance maladie et l’assurance maladie, il restait environ 195 € de frais à payer par l’assuré.

L’offre dentaire « 100% Santé » est disponible chez tous les dentistes. Le dentiste consulté propose un devis avec un plan de traitement précisant les soins à effectuer. Chaque acte mentionné dans cette citation fait référence à un panier de soins défini par la réforme dentaire comme « 100% Santé ».

Il existe 3 paniers pour couronnes, bridges et dentiers :

– le panier « 100% Santé » : les couronnes, bridges et dentiers sont intégralement remboursés si le patient bénéficie d’un contrat de mutuelle qui le prévoit (« contrat responsable ») ;

– le panier à prix maîtrisé : il comprend les couronnes, bridges et dentiers de prothèses dentaires dont les prix sont limités. Selon les termes de son contrat de mutuelle, l’assuré peut avoir un solde modéré à payer ;

– le panier en tranches libres : le reliquat à payer peut être plus élevé pour l’assuré, en fonction de son contrat de mutuelle.

Le devis du dentiste doit donc inclure le panier « 100% Santé » intégralement remboursé, si les soins à réaliser relèvent de l’offre 100% Santé. Le patient n’a donc qu’à envoyer ce devis à sa caisse d’assurance maladie pour connaître le montant de son remboursement. Si le professionnel ne souhaite pas réaliser lui-même ces actes (« 100% Santé » et/ou à prix maîtrisé), il peut orienter son patient vers un autre dentiste.

Montants maximum autorisés des prothèses dentaires