Courtiers et agents généraux : quel avenir pour la « tradition » ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Dans une ère entièrement numérique avec une concurrence et une réglementation accrues, la profession de courtage a considérablement changé. A contre-courant, certains d’entre eux défendent une approche de conseil à l’ancienne, loin des pistes et des présélections. Rencontre avec ces irréductibles.

Signature électronique, visioconférence, essor de l’insurtech, […]

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les responsables de plus de 850

Emploi

Emploi

organismes d’assurance

APPELS D’OFFRES

APPELS D'OFFRES

Quel est le salaire d’un courtier ?

Quel est le salaire d'un courtier ?

Souscripteur et Gérant H/F

Pour débuter votre carrière de courtier, vous démarrez à 30k€ brut par an soit 2500€/mois. Combien gagne un courtier expérimenté ? Un consultant expérimenté (au moins 5 ans en entreprise) perçoit un salaire entre 40 000 € et 60 000 € ou entre 3 333 € et 5 000 € par mois.

Comment se paye un courtier ?

Un agent immobilier mérite-t-il une bonne vie ? Cela dépend principalement de l’industrie et du pourcentage qu’elle applique. Mais l’activité est généralement très lucrative. Un bon courtier peut gagner entre 5 000 € et 10 000 € brut par mois (entre 3 900 € et 7 800 € net).

Comment s’installer en tant que courtier ?

Comment s'installer en tant que courtier ?

Le courtier est rémunéré par le client et la banque. Le client ne paie aucun frais de gestion ou de courtage. L’agent est rémunéré par la banque. Le courtier perçoit toujours une commission de la banque, généralement 1% du montant du prêt accordé (hors prêts bonifiés).

À Lire  Michael Saylor conseille Bitcoin Cash aux entreprises : quelles implications pour l'industrie ?

L’établissement en tant que courtier d’assurances implique l’inscription au Registre Unifié des Courtiers d’Assurances, tenu par l’ORIAS, moyennant un droit de 30 €. L’inscription se fait en ligne sur le site de l’ORIAS.