Covid-19 : Quelles mesures le gouvernement peut-il imposer face à la septième vague (et d’ici quand) ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Pour contenir la récente flambée épidémique, l’exécutif dispose d’un arsenal de mesures envisagées par le régime pour sortir de l’état d’urgence. Mais ce dernier se termine officiellement le 31 juillet.

La spéculation est largement répandue. Alors que les voyants de l’épidémie de Covid-19 en France passent au rouge, avec plus de 133 000 nouveaux cas au seul jeudi 30 juin, selon Santé publique France et une augmentation des hospitalisations, une question demeure : le gouvernement va-t-il augmenter les services de santé ? • mesures prises lors des précédents pics épidémiques ?

>> Chiffres Covid-19 : suivez l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde

Pour l’instant, l’exécutif s’en tient à des conseils simples face à l’accélération de la septième vague en France. La Première ministre, Elisabeth Borne, recommande le port du masque dans les lieux fermés et « promiscuités ». Mais le locataire de Matignon a aussi pu, dans le cadre de l’urgence sanitaire, décider de réimposer certaines mesures – et ce malgré un calendrier serré. Franceinfo revient sur les options du gouvernement face à la recrudescence de l’épidémie.

Table des matières

L’interdiction de circulation de personnes ou de véhicules

L'interdiction de circulation de personnes ou de véhicules

La loi sur la gestion des sorties de crise sanitaire, en vigueur depuis le 31 mai 2021, est très claire à ce sujet. Il laisse le Premier ministre libre d’introduire des mesures ad hoc et de les lever par décret jusqu’au 31 juillet, date de la fin définitive de l’état d’urgence. Toutefois, ces arrêtés doivent être pris « sur rapport du ministre chargé de la Santé, dans l’intérêt de la santé publique et dans le seul but de lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19 », précise le texte.

Dès lors, si la situation sanitaire le justifie, Elisabeth Borne peut interdire la circulation des personnes et des véhicules et l’accès aux transports en commun, « sous réserve que les déplacements soient strictement nécessaires aux besoins familiaux, professionnels et de santé ».

Canicule : nos six conseils pour se rafraîchir sans se ruiner
A voir aussi :
Le thermomètre s’allumera cette semaine. Une canicule a frappé la France ce…

La réglementation de certains établissements recevant du public

La réglementation de certains établissements recevant du public

Elle a également le pouvoir de réglementer l’ouverture de certains lieux recevant du public, comme les restaurants ou les cinémas. Le gouvernement pourrait théoriquement étendre l’utilisation du pass santé (toujours obligatoire dans les soins de santé) aux lieux ou événements accueillant du public pour des activités culturelles, sportives ou récréatives. Ceci s’applique également aux salons ou foires commerciales, conformément à la loi.

L’obligation du port du masque

L'obligation du port du masque

Parmi les options du gouvernement, le port du masque est certainement la mesure la plus fréquemment évoquée ces derniers temps. Après la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, puis Premier ministre, c’est le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, qui a invité mercredi matin voyageurs et personnels SNCF à « porter le masque dans les gares et dans les trains ». Un appel à la « politesse » ce qui va dans le sens des recommandations de nombreux médecins, comme Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale contre la pandémie, que cette mesure est « raisonnable (…) pour les personnes vulnérables et probablement pour l’ensemble de la population », a-t-il ajouté. déclaré le 22 juin sur le plateau de « Télématin ».

« Le gouvernement n’a pas rendu, à juste titre, le port du masque obligatoire », estime Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, invité de la #RTLMatin avec @VenturaAlba pic.twitter.com/46GJqoF4pn

De là à revenir au masque obligatoire dans les transports ou les commerces, il y a encore un grand pas. Le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, choisit la recommandation « au lieu de l’interdiction », a-t-il déclaré jeudi à RTL. La Haute Autorité de santé (HAS), qui continue de prôner le strict respect des gestes barrières, n’a pas émis d’avis récent sur le port du masque.

L’instauration d’un pass aux frontières à partir du 31 juillet ?

S’il veut renforcer son système de santé, le gouvernement devra agir rapidement, et ce ne sera pas long. Après plusieurs prolongations et un assouplissement en novembre 2021, le régime d’exception sous lequel la France est placée depuis mars 2020 doit prendre fin le 31 juillet à minuit. Après cette date, il lui faudra un nouveau cadre légal pour pouvoir prendre des mesures sanitaires.

« Il n’est pas question aujourd’hui de prolonger le régime d’urgence sanitaire », avait déclaré mi-juin Olivia Grégoire, porte-parole du gouvernement. « On n’est pas sur le pass vaccinal, l’état d’urgence, a-t-elle expliqué. Ce qui nous importe, c’est de s’assurer qu’on pourra intervenir si nécessaire, avec la mise en place de mesures de freinage si la situation devait évoluer, voire dégénérer après le 31 juillet. « . Un nouveau projet de loi en ce sens « a été transmis au Conseil d’Etat ces derniers jours », a indiqué le ministre de la Santé. Le texte devait être examiné en Conseil des ministres le 22 juin, mais sa présentation a finalement été repoussée.

Selon un projet de loi publié par le site Atlantico, dont l’authenticité a été confirmée à l’AFP par le ministère de la Santé, le gouvernement envisage d’instaurer un laissez-passer frontalier à l’arrivée en France, en Corse et dans les DOM-TOM. Concrètement, à partir de 12 ans, le Premier ministre pourrait absolument imposer par arrêté la présentation d’un laissez-passer sanitaire (test négatif, justificatif de vaccination ou certificat de guérison) pour « se déplacer depuis ou vers le territoire français, la Corse ou l’un des pays d’outre-mer ». collectivités Aussi le « personnel intervenant dans les services de transport concernés » pourrait être contraint de s’y soumettre.

Dans le même document, on apprend que le gouvernement envisage également de prolonger les fichiers informatiques SI-DEP (résultats des tests de dépistage) et Contact Covid (personnes infectées et cas contacts) jusqu’au 31 mars 2023. Dernière piste : Le conseil veut un  » comité de surveillance et d’anticipation des risques sanitaires ».

Les différents tests Tests sérologiques quantitatifs réalisés dans un laboratoire de biologie médicale, sur un prélèvement sanguin (prise de sang) ; tests rapides d’orientation diagnostique sérologique qualitatif, réalisés par un professionnel de santé, lors du prélèvement d’une goutte de sang au bout d’un point .

Quelles sont les règles disolement liées au COVID-19 qui ont changé en mars 2022 pour les personnes vaccinées ?

Quelles sont les règles disolement liées au COVID-19 qui ont changé en mars 2022 pour les personnes vaccinées ?

Depuis le 21 mars 2022, les cas contacts vaccinés ou non (plus de 12 ans) ne sont plus tenus de respecter l’isolement.

Quelle est la période d’incubation du COVID-19 ? La période d’incubation (période entre l’infection et l’apparition des premiers symptômes, le cas échéant) du Covid-19 est généralement de 3 à 5 jours, mais peut durer jusqu’à 14 jours.

Quelle est la température de fièvre causée par coronavirus ?

Une personne est considérée comme ayant de la fièvre si la température est supérieure à 38°C le matin ou supérieure à 38,3°C le soir (pour les enfants, cliquez ici).

Quels sont les principaux symptômes dun COVID-19 long ?

Fatigue intense, dysfonctionnement du système neurologique, troubles cognitifs, difficultés respiratoires, troubles sensoriels… Le « Long Covid » se définit par la présence de symptômes durant plus de 3 mois après une infection aiguë par le Sars-Cov2.

Quel médicament est recommandé pour traiter la fièvre de la COVID-19 ?

En cas d’infection au COVID-19, le paracétamol est recommandé. Si vous prenez déjà des anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou rendez-vous sur le site https://www.covid19-medicaments.com.

Quels sont les symptômes du nouveau variant ?

Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux (56 % des cas), la fièvre (56 %), l’écoulement nasal (49 %), les maux de tête (maux de tête) (50 %), les courbatures (ou courbatures) dans 39 % des cas, ou un mal de gorge (38% des cas).

Quel médicament peut être pris lorsque l’on est infecté par la COVID-19 ?

br>En cas d’infection par le SRAS-CoV-2, le paracétamol peut vous aider en cas de douleur ou de fièvre. Si vous prenez déjà des anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou consultez le site https://www.covid19-medicaments.com.

Quel est le protocole des cas contact Covid-19 si on est vacciné ?

Tous les cas contacts, vaccinés ou non, suivent le même protocole : les cas contacts, quel que soit leur statut vaccinal, n’ont plus à observer la quarantaine. Les personnes de contact doivent effectuer un test (TAG, RT-PCR ou auto-test) le jour 2 du signalement du statut de contact.

Quel est le protocole des cas contact Covid-19 si on est vacciné ?

Tous les cas contacts, vaccinés ou non, suivent le même protocole : les cas contacts, quel que soit leur statut vaccinal, n’ont plus à observer la quarantaine. Les personnes de contact doivent effectuer un test (TAG, RT-PCR ou auto-test) le jour 2 du signalement du statut de contact.

À Lire  Sommeil : attention à la literie et aux mauvaises postures

Au bout de combien de temps les symptômes du Covid-19 disparaissent ?

Bien que dans la plupart des cas les signes d’infection disparaissent en quelques semaines (2 à 3), chez certains patients les symptômes persistent, apparaissent après une amélioration ou même d’autres nouveaux symptômes apparaissent.

Quel test de dépistage au COVID-19 est le plus fiable ?

A noter que le test de référence pour détecter le virus Covid-19 est le test PCR sur écouvillon nasopharyngé. > La liste des tests autorisés en France est disponible sur le site du ministère des solidarités et de la santé : https://covid-19.sante.gouv.fr/tests.

Comment bien décontaminer les linges durant la crise de COVID-19 ?

En revanche, on sait qu’une chaleur élevée tue efficacement le virus lors du lavage du linge en machine : il est recommandé de choisir un programme d’au moins 30 minutes à 60°C pour bien désinfecter le linge.

Quel médicament peut-on prendre en cas d’infection par le COVID-19 ? br>En cas d’infection par le SRAS-CoV-2, le paracétamol peut vous aider en cas de douleur ou de fièvre. Si vous prenez déjà des anti-inflammatoires ou avez un doute, demandez conseil à votre médecin ou consultez le site https://www.covid19-medicaments.com.

Quels sont les principaux symptômes dun COVID-19 long ?

Fatigue intense, dysfonctionnement du système neurologique, troubles cognitifs, difficultés respiratoires, troubles sensoriels… Le « Long Covid » se définit par la présence de symptômes durant plus de 3 mois après une infection aiguë par le Sars-Cov2.

Qu’est-ce qu’on fait si l’on a des symptômes persistants après avoir eu le COVID-19 ?

Si vous présentez des symptômes post-Covid persistants, vous devez : informer votre médecin de tout symptôme qui apparaît ou persiste après 4 semaines ; se tourner vers les régies régionales de la santé pour obtenir de l’aide;

Au bout de combien de temps les symptômes du Covid-19 disparaissent ?

Alors que dans la plupart des cas les signes d’infection disparaissent en quelques semaines (2 à 3), chez certains patients les symptômes persistent, réapparaissent après une amélioration ou même d’autres nouveaux symptômes apparaissent.

Comment le COVID-19 est transmis par contact indirect ?

Par contact indirect, à travers des objets ou des surfaces contaminés par un porteur. Le virus se transmet alors à une personne saine manipulant ces objets lorsqu’elle porte ses mains à sa bouche.

Est-ce que les animaux de compagnie transmettent la maladie à coronavirus ?

Selon les connaissances actuelles, les animaux de compagnie ne transmettent pas le virus COVID-19. Ce virus se transmet de personne à personne, mais peut vivre sur la fourrure d’un animal pendant plusieurs heures.

Quels sont les premiers symptômes possibles du COVID-19 ?

Symptômes fièvre ou sensation de fièvre (frissons, chaud-froid), toux, maux de tête, courbatures, fatigue inhabituelle, perte soudaine de l’odorat (sans obstruction nasale), perte totale du goût ou diarrhée ;

Quelle est la différence possible entre la toux du COVID-19 et celle des allergies respiratoires ?

Les symptômes secondaires aux allergies respiratoires peuvent ressembler au Covid-19 selon les situations, notamment la toux et les difficultés respiratoires lors des crises d’asthme. Cependant, la fièvre ou les courbatures ne se retrouvent pas dans les allergies.

Les symptômes du COVID-19 sont-ils similaires à ceux de l’asthme ? Les crises d’asthme sont généralement de courte durée, variables et réversibles, contrairement à l’insuffisance respiratoire liée au COVID-19, qui dure plus longtemps. Si vous êtes allergique aux pollens, vous pouvez poursuivre vos traitements habituels (inhalateurs, comprimés).

Quels sont les symptômes du nouveau variant ?

Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux (56 % des cas), la fièvre (56 %), l’écoulement nasal (49 %), les maux de tête (maux de tête) (50 %), les courbatures (ou courbatures) dans 39 % des cas, ou un mal de gorge (38% des cas).

Au bout de combien de temps les symptômes du Covid-19 disparaissent ?

Alors que dans la plupart des cas les signes d’infection disparaissent en quelques semaines (2 à 3), chez certains patients les symptômes persistent, réapparaissent après une amélioration ou même d’autres nouveaux symptômes apparaissent.

Quels sont les premiers symptômes possibles du COVID-19 ?

Symptômes fièvre ou sensation de fièvre (frissons, chaud-froid), toux, maux de tête, courbatures, fatigue inhabituelle, perte soudaine de l’odorat (sans obstruction nasale), perte totale du goût ou diarrhée ;

Quelles sont les principales complications liées au COVID-19 ?

Ils sont généralement regroupés en plusieurs « catégories » : neurologiques, fatigue, problèmes respiratoires, douleurs musculaires ou articulaires, altération du goût, de l’odorat, du système digestif, troubles cutanés…

Quels sont les effets possibles du Covid-19 sur le sommeil ?

« Si vous avez eu le Covid-19, quelle qu’en soit la gravité, hospitalisé ou non, vous risquez de développer des pathologies mentales telles que la dépression, des troubles anxieux ou des troubles mentaux jusqu’à six mois après l’infection, le sommeil, et aussi des problèmes cognitifs. »

Qu’est-ce qu’on fait si l’on a des symptômes persistants après avoir eu le COVID-19 ?

Si vous présentez des symptômes post-Covid persistants, vous devez : informer votre médecin de tout symptôme qui apparaît ou persiste après 4 semaines ; se tourner vers les régies régionales de la santé pour obtenir de l’aide;

Quels sont les principaux symptômes dun COVID-19 long ?

Fatigue intense, dysfonctionnement du système neurologique, troubles cognitifs, difficultés respiratoires, troubles sensoriels… Le « Long Covid » se définit par la présence de symptômes durant plus de 3 mois après une infection aiguë par le Sars-Cov2.

Au bout de combien de temps les symptômes du Covid-19 disparaissent ?

Alors que dans la plupart des cas les signes d’infection disparaissent en quelques semaines (2 à 3), chez certains patients les symptômes persistent, réapparaissent après une amélioration ou même d’autres nouveaux symptômes apparaissent.

Quelle est la température de fièvre causée par coronavirus ?

Une personne est considérée comme ayant de la fièvre si la température est supérieure à 38°C le matin ou supérieure à 38,3°C le soir (pour les enfants, cliquez ici).

Quel est le délai d’incubation de la COVID-19 ?

La période d’incubation (période entre l’infection et l’apparition des premiers symptômes, le cas échéant) du Covid-19 est généralement de 3 à 5 jours, mais peut durer jusqu’à 14 jours.

Au bout de combien de temps les symptômes du Covid-19 vont-ils disparaître ? Alors que dans la plupart des cas les signes d’infection disparaissent en quelques semaines (2 à 3), chez certains patients les symptômes persistent, réapparaissent après une amélioration ou même d’autres nouveaux symptômes apparaissent.

Quels sont les premiers symptômes possibles du COVID-19 ?

Symptômes fièvre ou sensation de fièvre (frissons, chaud-froid), toux, maux de tête, courbatures, fatigue inhabituelle, perte soudaine de l’odorat (sans obstruction nasale), perte totale du goût ou diarrhée ;

Quels sont les symptômes du nouveau variant ?

Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux (56 % des cas), la fièvre (56 %), l’écoulement nasal (49 %), les maux de tête (maux de tête) (50 %), les courbatures (ou courbatures) dans 39 % des cas, ou un mal de gorge (38% des cas).

Quelle est la température de fièvre causée par coronavirus ?

Une personne est considérée comme ayant de la fièvre si la température est supérieure à 38°C le matin ou supérieure à 38,3°C le soir (pour les enfants, cliquez ici).

Quels sont les symptômes du nouveau variant ?

Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux (56 % des cas), la fièvre (56 %), l’écoulement nasal (49 %), les maux de tête (maux de tête) (50 %), les courbatures (ou courbatures) dans 39 % des cas, ou un mal de gorge (38% des cas).

Quel est le protocole des cas contact Covid-19 si on est vacciné ?

Tous les cas contacts, vaccinés ou non, suivent le même protocole : les cas contacts, quel que soit leur statut vaccinal, n’ont plus à observer la quarantaine. les personnes ayant des cas de contact doivent effectuer un test (TAG, RT-PCR ou autotest) le jour 2 de la déclaration du statut de contact.

Quels groupes d’âges sont touchés par la COVID-19 ?

Le virus touche toutes les tranches d’âge, y compris les plus jeunes, chez qui il existe aussi des complications ou des formes sévères.L’infection ne touche pas tous les individus de la même manière.

Quelle catégorie de la population a le taux de mortalité le plus élevé dû au COVID-19 ? L’infection par le SRAS-CoV-2 entraîne des décès, notamment chez les personnes âgées et les plus vulnérables, avec des pathologies préexistantes : les personnes de plus de 65 ans représentent environ 90 % des décès.

Quels sont les premiers symptômes possibles du COVID-19 ?

Symptômes fièvre ou sensation de fièvre (frissons, chaud-froid), toux, maux de tête, courbatures, fatigue inhabituelle, perte soudaine de l’odorat (sans obstruction nasale), perte totale du goût ou diarrhée ;

Quelle est la température de fièvre causée par coronavirus ?

Une personne est considérée comme ayant de la fièvre si la température est supérieure à 38°C le matin ou supérieure à 38,3°C le soir (pour les enfants, cliquez ici).

Quels sont les symptômes du nouveau variant ?

Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux (56 % des cas), la fièvre (56 %), l’écoulement nasal (49 %), les maux de tête (maux de tête) (50 %), les courbatures (ou courbatures) dans 39 % des cas, ou un mal de gorge (38% des cas).

Quelles sont les principales complications liées au COVID-19 ?

Ils sont généralement regroupés en plusieurs « catégories » : neurologiques, fatigue, problèmes respiratoires, douleurs musculaires ou articulaires, altération du goût, de l’odorat, du système digestif, troubles cutanés…

Quels sont les symptômes du nouveau variant ?

Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux (56 % des cas), la fièvre (56 %), l’écoulement nasal (49 %), les maux de tête (maux de tête) (50 %), les courbatures (ou courbatures) dans 39 % des cas, ou un mal de gorge (38% des cas).

Quels sont les effets possibles du Covid-19 sur le sommeil ?

« Si vous avez eu le Covid-19, quelle qu’en soit la gravité, hospitalisé ou non, vous risquez de développer des pathologies mentales telles que la dépression, des troubles anxieux ou des troubles mentaux jusqu’à six mois après l’infection, le sommeil, et aussi des problèmes cognitifs. »

Quelles sont les catégories de la population les plus touchées par COVID-19 ?

Le virus touche toutes les tranches d’âge, y compris les plus jeunes, qui présentent aussi des complications ou des formes sévères.L’infection ne touche pas tous les individus de la même manière.

Quels sont les symptômes du nouveau variant ?

Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux (56 % des cas), la fièvre (56 %), l’écoulement nasal (49 %), les maux de tête (maux de tête) (50 %), les courbatures (ou courbatures) dans 39 % des cas, ou un mal de gorge (38% des cas).

Comment le COVID-19 est transmis par contact indirect ?

Par contact indirect, à travers des objets ou des surfaces contaminés par un porteur. Le virus se transmet ensuite à une personne saine manipulant ces objets lorsqu’elle porte ses mains à sa bouche.