Créer une entreprise en Suisse : suivez le guide

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les étapes de la création d’entreprises en Suisse

La création d’une société tient compte des conditions qui définissent les différentes situations juridiques du pays où se situe le siège social. Elle exige également des procédures administratives qui permettent l’authentification de l’entreprise par des actes juridiques. Ce sont, entre autres, les démarches pour ouvrir une entreprise en Suisse, quelles que soient les activités que l’entrepreneur envisage.

Comment déterminer le statut juridique ?

Le choix de la forme d’une société est crucial, car il détermine la réglementation qui sera appliquée à ses revenus. Il existe principalement 3 types de formes juridiques pour créer une entreprise en Suisse. En effet, l’entrepreneur peut choisir une société unique, une société à responsabilité limitée et une société par actions. Chacun de ces statuts a ses particularités, notamment en termes de nombre de personnes concernées, de capital minimum et de chiffre d’affaires.

Quelles sont les formalités administratives à remplir ?

L’administration suisse garantit à tous les entrepreneurs la possibilité de créer une entreprise. Cependant, il est important de s’assurer que les noms de leurs sociétés ne correspondent pas. Par conséquent, la première procédure consiste à vérifier la disponibilité du nom prévu pour l’entreprise. Ensuite il faut procéder à la remise de capital à une banque s’il s’agit d’une SARL ou d’une SA.

&#xD ;

&#xD ;

Sur le même sujet :
Ancien troisième ligne de Biarritz et Castres, Steve Malonga a interrompu sa…

L’accompagnement d’une fiduciaire pour la création d’entreprises en Suisse

De plus, en plus de la situation d’une société unique où un seul actionnaire prend toutes les décisions, il est nécessaire de former les organes de gestion de la société. Elle se fait après la signature de l’acte notarié constatant la création de l’entreprise.

À Lire  Foxconn risque une amende à Taïwan pour non-...

Que fait une fiduciaire ?

>> LIRE : Comparez les PER du marché

L’intervention des fiduciaires en Suisse s’explique par les particularités et les complications qui peuvent survenir dans la création ou la gestion d’une société. En effet, la plupart des entrepreneurs n’ont pas les compétences nécessaires pour contrôler les secteurs qui composent une entreprise.

La fiduciaire joue un rôle clé dans l’accompagnement des entrepreneurs dans le processus de création de leur entreprise. Il participe aux opportunités en utilisant son expérience pour assurer le succès du projet. Dans la plupart des cas, il est également chargé d’engager et de suivre les démarches administratives et fiscales nécessaires à l’immatriculation de la société.

Comment bien choisir sa fiduciaire en Suisse ?

&#xD ;

&#xD ;

Le rôle principal d’un fiduciaire est d’administrer l’entreprise d’un point de vue comptable. En effet, la gestion comptable d’une entreprise nécessite des connaissances avérées en comptabilité, mais aussi l’établissement et la certification des comptes annuels. Cela permet aux dirigeants de se concentrer sur d’autres facteurs dans le cadre de la croissance de l’entreprise.

&#xD ;

Entreprise en Suisse : les différentes formes juridiques

&#xD ;

Les entreprises individuelles

De même, le fiduciaire remplit une fonction de conseil, d’orientation et d’appui au niveau des instances décisionnelles. En effet, certaines procédures nécessitent des documents très détaillés. C’est notamment le cas dans le cadre des relations avec les banques. Il faut pouvoir justifier de la bonne santé de ses finances, par exemple pour bénéficier d’un financement. Le fiduciaire intervient pour aider à l’établissement du bilan et des comptes intermédiaires, facilitant ainsi les accords de prêt.

La société en nom collectif

En Suisse, le fiduciaire est choisi selon 4 critères principaux :

La société à responsabilité limitée (SARL)

&#xD ;

La société anonyme

&#xD ;

– réputation d’expert,

– taille,&#xD ;