« Créer une famille dans laquelle chacun est aligné avec lui-même »

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

En quittant l’école à 16 ans et en décidant d’entrer au Canada sans permis de travail, Nicolas [Pasquier] va recevoir une formation de véritable pilote automatique. Il entre dans le monde du travail puis gravit rapidement les échelons, passant d’emplois informatiques précaires à des postes de direction aux États-Unis. Fort de cette expérience, il se lance dans l’entreprenariat en 1998 avec 7èmeZone.com (site de dépassement des restrictions géographiques sur les DVD), qui connaît un grand succès jusqu’à l’éclatement de la bulle internet en 2001. Viens Après le deuxième épisode, ponctué de rachats et à son retour dans les grands groupes, Nicolas découvre une vie de luxe, qui l’informe par sa capacité à survivre et à prendre de la valeur dans n’importe quel contexte, notamment dans le contexte de la crise de 2008. (…)

C’est en avril 2012, alors qu’il prend une douche « délicieuse » après avoir mangé des macaronis dans un hôtel toulousain, qu’il réalise à quel point le bien-être peut avoir un impact positif sur notre quotidien stressant et hyper connecté. De retour chez lui, il essaie d’améliorer l’expérience de la douche et réalise le premier prototype construit avec un œuf Kinder, pour décorer l’eau de sa douche pendant une minute en ajoutant du colorant alimentaire dans le débit d’eau.

Aujourd’hui, cette idée est maintenant

Formaliser l’idéal pour qu’il prenne corps

Formaliser l'idéal pour qu'il prenne corps

fou

, un produit lancé en mars 2015 pour l’industrie hôtelière haut de gamme. Après quatre levées de fonds et un partenariat stratégique avec le leader de la robinetterie aux États-Unis, 300 hôtels de luxe et 40 000 foyers dans le monde utilisent le produit. Nicolas, aujourd’hui PDG, était passionné par l’aventure humaine que démontrait l’entrepreneuriat moderne et les valeurs qui en découlent, pour témoigner de la façon dont il avait construit son collectif au fil des années.

Sur le même sujet :
l’important Jamais Initiative Pyrénées, structure « départementale » d’accompagnement et de financement…

Eriger les valeurs en colonne vertébrale

Eriger les valeurs en colonne vertébrale

Dès le début, ma mission avec Skinjay était de créer une « famille » où chacun pouvait s’exprimer librement et être aligné avec lui-même, sans s’amuser ni se forcer. Ma philosophie : permettre à tous les membres de l’équipe de s’épanouir dans un environnement de travail qui leur permet d’être heureux et désireux de faire de leur mieux. Ma première conviction en tant qu’entrepreneur est que si nous n’aimons pas travailler ensemble, si nous n’aimons pas échanger, nous sommes malheureux dans notre travail. Bien travailler avec les autres ne peut se faire durablement que si l’environnement nous permet d’être seuls !

À Lire  Démarrer une entreprise : 4 étapes simples pour réussir

Pour y parvenir, la vraie complexité a été de conceptualiser et de rationaliser le rapport entre travail, hiérarchie, responsabilité… puis la tenue des salariés et de tester la qualité ou la dégradation de leurs interactions. Au tout début, ça se faisait ressentir. Dans mon recrutement, par exemple, je m’y suis appuyé

Une entreprise à taille humaine

Une entreprise à taille humaine

intuition

et les émotions, basées sur mes nombreuses années d’expérience. Au fur et à mesure que l’entreprise grandissait, nous avons dû écrire et former cette relation d’affaires « de rêve ». A la fin de notre première année, j’avais déjà décrit des aspects, tels que le partage, le respect et l’écoute, qui régissent notre quotidien et nos entretiens de recrutement. De plus, la matière de notre discussion a parfois surpris les candidats lorsque nous leur avons demandé qui ils étaient, ce qu’ils voulaient faire de leur vie et ce qui les faisait vibrer au quotidien.

Ma deuxième opinion en tant qu’entrepreneur est qu’il n’y a pas d’entreprise : c’est juste une communauté de personnes avec un but et des objectifs communs, en dehors du quotidien. Tous les collaborateurs entrent dans l’entreprise avec leurs bagages et leur veste de costume pédagogique. Vous êtes peut-être la personne la plus humaine et la plus ouverte d’esprit, vous essayez peut-être de changer la façon dont les employés abordent le travail de manière charitable, au début vous vous sentez un peu seul et seul contre tout le monde.