Crise hospitalière : l’ARS active le niveau 2 du plan blanc dans tous les établissements de santé de la Gironde

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

En pleines vacances de la Toussaint, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine annonce ce vendredi « la promotion du plan blanc (niveau 2) dans tous les établissements de santé de Gironde ».

Selon le communiqué de l’ARS, ce dispositif doit « faciliter la mobilisation de toute la communauté hospitalière (…) dans le contexte de difficultés et de tensions prolongées dans certains services d’urgences de Gironde qui affectent désormais les activités du SMUR et du règlement du SAMU . -Centre 15 ».

Aucune déprogrammation pour les malades du cancer

La généralisation du plan blanc de niveau 2 à tous les établissements de santé de Gironde signifie que les activités non urgentes pourraient être désenregistrées « sans perte d’opportunités pour le patient ».

La mesure vise à « libérer des places hospitalières et à limiter les tensions entre l’ensemble du personnel ».

« Si une désinscription est nécessaire, elles feront l’objet d’une décision par les pairs de la communauté médicale en collaboration avec des professionnels déontologiques », précise le communiqué des autorités sanitaires.

La désinscription n’affecte pas les patients pris en charge pour un cancer, en attente d’une greffe ou pour des maladies chroniques subséquentes.

L’ARS n’indique qu’à la date à laquelle le niveau 2 du plan blanc restera actif. « Le dispositif fera l’objet d’une réévaluation hebdomadaire ».

Covid-19 : Le Conseil scientifique va se retirer après deux ans et demi de fonctionnement
Voir l’article :
Publié le 21 juillet 2022 à 13h21, Mis à jour le 21…

À Lire  Médecin rémunéré : Carole Delta visite le centre de Ste Croix Volvestre en Ariège - La Gazette Ariégeoise