Croisière à la voile en Corse du sud, cabotage entre l’île de beauté et la Sardaigne

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Louer avec GlobeSailor pour une croisière à la voile en Corse

Louer avec GlobeSailor pour une croisière à la voile en Corse

La Corse est l’une des destinations estivales les plus importantes, notamment pour la voile. GlobeSailor propose des séjours d’une semaine ou plus, avec ou sans skipper pour profiter de la beauté de l’île.

Qu’il s’agisse d’un séjour en cabine, d’un style adapté aux couples ou aux amis, ou d’un voyage indépendant, de nombreux types de bateaux sont disponibles à la location. Avec un catamaran, vous retrouverez stabilité et confort avec plus d’espace de vie et un grand nombre de cabines. En monocoque vous apprécierez la sensation de naviguer et vous pourrez accéder à de petits ports ou de petites criques. Un conseiller pourra vous accompagner dans votre parcours et vous conseiller au mieux selon vos envies.

Une large gamme de locations de yachts en Corse sont proposées par GlobeSailor du nord au sud tout au long de l’année. Privilégiez toutefois la saison estivale entre juin et septembre pour profiter de la beauté de l’île.

Ceci pourrez vous intéresser :
Le front de mer de Saint John, au Nouveau-Brunswick, était animé pour…

De nombreuses bases de location de bateau en Corse du Sud

De nombreuses bases de location de bateau en Corse du Sud

Le sud-est de la Corse est célèbre pour ses plages paradisiaques et ses nombreuses tavernes et restaurants de bord de mer. En été, choisissez de partir de juin au 15 août, vous éviterez ainsi le changement de temps qui se produit au cap Bonifacio après la mi-août, avec de forts orages.

Plusieurs charters permettent de profiter de la voile en Corse du Sud. GlobeSailor travaille uniquement avec des professionnels qualifiés, vous serez accueillis et pris en charge une fois arrivés au port de départ.

La plupart des croisières partent d’Ajaccio, mais vous trouverez quelques ferries depuis Propriano, Figari et Porto-Vecchio. Cependant, ce dernier est à privilégier en dehors de la haute saison estivale.

Quels spots à découvrir en Corse et en Sardaigne ?

Quels spots à découvrir en Corse et en Sardaigne ?

Vous alternerez des voyages longs ou courts, qui vous mèneront par exemple au nord de la Sardaigne. Faites votre choix parmi ces étapes incontournables, qui vous permettront d’écourter la croisière et de profiter d’une escale à l’aller ou au retour.

Le port d’Ajaccio est l’un des plus importants de Corse. La ville est située tout en bas, entre les ports et les plages. Dans le pays, on cultive des céréales, des agrumes et de la vigne. Une vieille ville aux origines génoises et des rues animées où les pêcheurs vendent leurs produits.

Avant d’arriver à Propriano, à 24 kilomètres au sud, arrêtez-vous à l’Anse de Cacalu, située à 11 kilomètres de là. Appelée Cocoa Cove, c’est une petite crique au large du Cap Muro, idéale pour passer du temps au mouillage. Comme il est au fond de la mer, c’est un endroit idéal pour s’arrêter pour se baigner entre les rochers.

Le golf du Valinco est l’une des plages les plus uniques de Corse, entre maquis, plage et sites antiques. Le port de Propriano est ouvert 24h/24 et offre une escale bien protégée. Vous trouverez également tous les services nécessaires pour profiter de votre croisière : ravitaillement, carburant, etc.

Cala di Conca – Botte de Tizzano

En quittant Propriano, rejoignez Cala di Conca, à 11 kilomètres au sud. Au lieu de tout développement, il offre des plantes sauvages d’une beauté étonnante. A 6 kilomètres, La Botte de Tizzano abrite un beau village niché entre les falaises.

Un court trajet de 9 kilomètres depuis Cala di Conca vous mènera à Roccapina, une falaise de granit rose surplombant la mer, entre Sartène et Bonifacio. Vous trouverez sa plage unique gardée par le Lion de Roccapina, un rocher aux allures de lion devant lequel vous pourrez passer la journée au mouillage.

À Lire  Nos conseils pour partir en vacances à petit prix

Rejoignez ensuite le port de Figari, un nouveau parcours de 9 kilomètres pour passer la nuit au mouillage. Longue de 2 kilomètres, elle protège du vent mais n’est malheureusement pas accessible la nuit à cause des nombreux rochers. Au fond de la baie il y a un petit port de plaisance, et quelques restaurants sur les rives, mais ils ne sont accessibles qu’en bateau.

En allant vers le sud, découvrez la ville insolite de Bonifacio, perchée sur un rocher calcaire et distante de 9 kilomètres, elle vous offrira un panorama unique. A côté, vous trouverez la couverture Fazziolu et son fond sablonneux. Cependant, soyez conscient du nombre élevé de bateaux touristiques pendant la journée.

Au départ de Bonifacio, visitez les îles Lavezzi situées à 7 kilomètres de votre destination. Situé au sud-est, cet ensemble d’îles granitiques, parfois entourées de criques bleu turquoise, est l’un des plus beaux endroits de la Méditerranée. Ces plages ne sont accessibles qu’en bateau et les fonds marins abritent une vie marine étonnante. L’un des ports les plus attractifs est Cala Lazzaina, mais il est difficile de s’y arrêter. Il y a aussi un cimetière sur l’île, où les corps de l’équipage de la « Sémillante », une frégate française qui a coulé dans une tempête en 1855, ont été enterrés.

Dirigez-vous vers le nord en Sardaigne et arrivez au port privé de Porto Massimo, à 11 kilomètres. Situé sur la côte est du port de Porto Lungo, sur l’île de La Maddalena, il est très pratique pour s’arrêter sur l’île. Vous pourrez quitter votre voilier et profiter d’une promenade à terre pour vous ravitailler.

Arrêtez-vous à l’île de Caprera, à 10 kilomètres, reliée à l’île de La Maddalena par un pont. C’est une réserve naturelle dont les sommets du Monte Teialone et du Poggio Stefano vous offriront une vue sur les îles. Partout, des rochers de granit rose peignent un beau paysage. Au sud-est de l’île, vous pourrez vous arrêter à Cala Coticcio, petite et étroite comme un fjord. Au sud-est, Cala Brigantina est une baie étroite protégée par des rochers. Au sud, retrouvez Punta Rossa, les plages de Cala Portese, Porto Palma et isoletta del Porco. Il vaut également la peine de voir Cala Garibaldi, où le célèbre capitaine fait l’objet d’un musée. Au nord, il y a de belles plages qui ne sont pas accessibles depuis le pays comme Cala Napoletana, Cala Serena et Cala Caprese.

Quittez l’archipel de la Maddalena et dirigez-vous vers la Sardaigne avec l’arrêt Cala di Volpe, à 14 kilomètres sur la côte est de l’île. Cette baie abritée est verte et exhale un parfum méditerranéen. Ce port n’est accessible qu’au mouillage.

Allez vers le nord jusqu’à Poltu Quatu à 10 kilomètres, c’est une baie d’une beauté incomparable, sans plages, avec des rochers qui s’enfoncent dans la mer, et des rochers de granit recouverts de romarin, de myrte et d’autres plantes sauvages. C’est un port abrité du vent, ce qui en fait une escale idéale. Au fil des ans, il est devenu un village de pêcheurs traditionnel.

Complétez votre découverte de la Sardaigne par le nord avec la ville de Santa Teresa Gallura, à 17 kilomètres. La ville possède un port moderne au centre de l’embouchure de Bonifacio. La ville regorge de restaurants et d’attractions touristiques. De nombreuses plages sont proches de la ville et certaines sont moins fréquentées car il est difficile de se rendre dans les environs. Nous vous conseillons d’aller à Capo Testa, dans le port de Santa Reparata, où une fois arrivé vous trouverez d’excellents restaurants de poissons. Santa Teresa est située à seulement une heure de Bonifacio, vous pouvez donc facilement rejoindre l’île et en revenir.