Croisière au gré des alizés sur la Côte-Nord

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Neuf jeunes filles atteintes de troubles alimentaires ont pu participer à la première excursion sur la côte nord de la Croisière des Alizés à bord du voilier EcoMaris.

Le célèbre voilier était de retour à Sept-Îles ce dimanche avec 9 jeunes filles à son bord, déjà nostalgiques de la fin de leur aventure. Pendant une semaine, ils ont eu St. Estuaire du Saint-Laurent découvert grâce à l’OBNL Croisière des Alizés associée à l’école de voile EcoMaris et Horizon, Services de santé en plein air.

Trouvez-vous en vous connectant au flux

Les participants ont tous souffert de troubles alimentaires et sont en voie de rétablissement. Pour elles, c’est l’occasion de relever de nouveaux défis, explique Mélanie Rembert, membre du conseil d’administration de la Croisière des Alizés, qui a participé à l’excursion avec les filles. « Ils ont développé de nouvelles compétences qu’ils peuvent réutiliser dans leur vie de tous les jours, comme la communication d’équipe, la vie de groupe, la confiance en soi. »

C’était la première fois que la Croisière des Alizés naviguait vers la côte nord. Habituellement les excursions offertes pour 1 an se font dans la région de Charlevoix et sont plus courtes.

Le bateau-école EcoMaris a offert toute l’expédition aux jeunes filles. L’organisme, propriétaire du voilier depuis 2013, s’est donné pour mission de permettre au plus grand nombre de personnes d’accéder à St. Il participe chaque année à des dizaines d’expéditions, la plupart à but social, comme la croisière des Alizés.

La Croisière des Alizés a été entièrement offerte aux participants grâce aux partenaires et généreux donateurs. Pour encourager ce type d’excursion, les bénévoles peuvent faire un don sur le site de la Croisière des Alizés.

Où voir des oiseaux dans le Finistère ?

Où voir des oiseaux dans le Finistère ?

En 1959, alors que les colonies d’oiseaux de la côte de Goulien sont menacées, Michel-Hervé Julien réussit à y créer une réserve naturelle.

Où et quand voir des macareux en Bretagne ? En juin, la colonie de macareux flotte dans l’archipel des Sept-Îles, au large de Perros-Guirec.

Où voir les oiseaux en France LPO ?

SOMMAIRE

  • La Bretagne, la réserve des sept îles.
  • Nouvelle-Aquitaine, la réserve ornithologique du Teich.
  • Hauts de France, Parc du Marquenterre.
  • Paca, le parc ornithologique de Pont-de-Gau.
  • Grand-Est, Lac du Der.
  • Vallée de la Loire, Parc Naturel Régional de la Brenne.

Où voir les oiseaux en France livre ?

Ce guide est la version française de « Où puis-je observer les oiseaux en France? » « . Destiné aux naturalistes pour préparer leur séjour de découverte, cet ouvrage présente des informations pratiques pour observer les oiseaux dans toute la France.

Où aller pour voir les oiseaux en baie de Somme ?

la réserve ornithologique Avec ses 200 hectares de dunes, de forêts et d’étangs au cœur de la réserve naturelle de la Baie de Somme, le Parc du Marquenterre est depuis 40 ans un haut lieu de l’ornithologie en Europe et sert de refuge à des milliers d’oiseaux migrateurs.

A voir aussi :
Dans le cadre du projet Erasmus+, sept étudiants et deux professeurs du…

Où voir des fous de Bassan ?

Où voir des fous de Bassan ?

Située au large de Perros-Guirec, l’île de Rouzic est la seule colonie d’élevage de fous de Bassan. Il fait partie de la réserve naturelle de Sept-Iles et il n’est pas possible d’y atterrir. Lorsque vous arrivez à l’île Rouzic en bateau, la première chose que vous voyez est un gros rocher blanc au milieu de la mer.

Où vont les fous de Bassan en hiver ? En automne, des oiseaux adultes et immatures peuvent être vus assez régulièrement dans le pays. En hiver, les fous se déplacent vers le sud et hivernent au large des côtes de la Floride et dans le golfe du Mexique.

Comment visiter les Sept-Iles ?

De Perros-Guirec, les Vedettes des 7 Iles partent pour des excursions et des visites guidées de l’archipel des Sept-Iles. Le site est protégé et l’accès aux îles réglementé, mais vous pouvez toujours mettre le pied sur l’Île-aux-Moines et admirer les autres îles depuis le bateau.

Pourquoi le nom de Fou de Bassan ?

Le Fou de Bassan Morus bassanus doit son nom « Fou » au fait que, à la recherche de sa nourriture, il plonge d’une hauteur de 40 m à plus de 100 km/h (ailes en arrière). Le gnet nord peut atteindre 25 m de profondeur.

Quand voir les fous de Bassan ?

Jusqu’au début des années 2000, cette colonie a prospéré pour atteindre 40 000 reproducteurs, un grand nuage blanc visible de la côte entre février et septembre, lorsque des couples de fous viennent à Sept-Îles élever un seul poussin dans un nid dans le guano.

Où vit le fou de Bassan ?

La description. Il existe trois sous-espèces de fous de Bassan (Morus bassanus) dans le monde : l’une se trouve le long de la côte sud de l’Afrique, une autre en Tasmanie et en Nouvelle-Zélande, et l’autre dans l’Atlantique Nord.

À Lire  L'un des plus grands navires de croisière du monde sera démantelé avant même son départ

Quand voir les fous de Bassan en Bretagne ?

Jusqu’au début des années 2000, cette colonie a prospéré pour atteindre 40 000 reproducteurs, un grand nuage blanc visible de la côte entre février et septembre, lorsque des couples de fous viennent à Sept-Îles élever un seul poussin dans un nid dans le guano.

Où voir des macareux moines en Bretagne ?

Le macareux est présent mais rare en France, où on le trouve exclusivement en Bretagne. C’est dans les Côtes-d’Armor, face à Perros-Guirec, dans l’archipel des Sept-Iles, que niche aujourd’hui la dernière colonie.

Où se trouve les 7 Iles ?

Où se trouve les 7 Iles ?

Face à la Côte de Granit Rose, entre Perros-Guirec et Trégastel, se trouve l’archipel des Sept-Iles (Île Rouzic, Île Malban, Île Bono, Île aux Moines, Île Plate, les Costans, les Cerfs), royaume incontesté des oiseaux marins .

Pourquoi sept îles s’appellent sept îles ? La ville s’étend le long de la côte d’une baie de 45 km2, dont l’entrée est protégée par un vent naturel provenant de sept îles, d’où l’origine du nom de la commune. Sept-Îles compte plus de 26 000 habitants, voire près de 30 000 en incluant la communauté innue.

Comment se rendre sur les 7 Iles ?

De Perros-Guirec, les Vedettes des 7 Iles partent pour des excursions et des visites guidées de l’archipel des Sept-Iles. Le site est protégé et l’accès aux îles réglementé, mais vous pouvez toujours mettre le pied sur l’Île-aux-Moines et admirer les autres îles depuis le bateau.

Quand voir les macareux aux 7 Iles ?

Des excursions guidées en bateau à travers la réserve sont organisées en juillet et août, mais attention, les macareux, guillemots et manchots commencent dès la mi-juillet.

Ou embarquer pour les 7 Iles ?

Privilèges à Trestraou à Perros Guirec.

Quand voir les macareux aux 7 Iles ?

Des excursions guidées en bateau à travers la réserve sont organisées en juillet et août, mais attention, les macareux, guillemots et manchots commencent dès la mi-juillet.

Quand voir les fous de Bassan en Bretagne ?

Jusqu’au début des années 2000, cette colonie a prospéré pour atteindre 40 000 reproducteurs, un grand nuage blanc visible de la côte entre février et septembre, lorsque des couples de fous viennent à Sept-Îles élever un seul poussin dans un nid dans le guano.

Où voir des macareux Perros-Guirec ?

Sur la Côte de Granit Rose, ce ne sont pas les hirondelles qui font le printemps, mais les macareux moines. Les premiers spécimens de la saison 2021 ont été observés dans la Réserve des Sept-Îles, devant Perros-Guirec (22).

Ou embarquer pour les 7 Iles ?

Privilèges à Trestraou à Perros Guirec.

Où voir des animaux sauvages en Bretagne ?

Où voir des animaux sauvages en Bretagne ?

Plongez dans les fonds marins bretons à l’Aquarium Marin de Trégastel, tandis que l’Aquarium des Curieux de Nature vous fait découvrir les habitants des cours d’eau du Costa Rica et notamment du Léguer, seul fleuve sauvage de Bretagne.

Où voir des animaux dans les Côtes-d’Armor ?

Pourquoi le nom Fou de Bassan ?

Pourquoi le nom Fou de Bassan ?

Le fou de Bassan Morus bassanus doit son nom de « fou » ; le fait que, pour plonger à la recherche de sa nourriture, il plonge d’une hauteur de 40 m, à plus de 100 km/h (aile arrière). Le gnet nord peut atteindre 25 m de profondeur.

Où vont les fous de Bassan en hiver ? En hiver, les fous se déplacent vers le sud et hivernent au large des côtes de la Floride et dans le golfe du Mexique.

Où vivent les fous ?

La zone de nidification du fou de Bassan est limitée à l’Atlantique Nord et à la mer du Nord. Lorsque la saison de reproduction est terminée, ils migrent vers le sud et se dispersent le long de la côte jusqu’au golfe du Mexique et à l’ouest de la Méditerranée.

Où vit le fou à pied bleu ?

Le fou à pieds bleus, Sula nebouxii, est un oiseau marin dont 50% de la population vit sur les îles Galápagos. Du haut de ses 81 cm en moyenne, cette espèce tiendrait son nom de sa clarté une fois sur terre.

Où se trouvent les fous de Bassan ?

La description. Il existe trois sous-espèces de fous de Bassan (Morus bassanus) dans le monde : l’une se trouve le long de la côte sud de l’Afrique, une autre en Tasmanie et en Nouvelle-Zélande, et l’autre dans l’Atlantique Nord. Le plumage de l’adulte est d’un blanc éclatant.

Où vivent les fous de Bassan ?

La description. Il existe trois sous-espèces de fous de Bassan (Morus bassanus) dans le monde : l’une se trouve le long de la côte sud de l’Afrique, une autre en Tasmanie et en Nouvelle-Zélande, et l’autre dans l’Atlantique Nord. Le plumage de l’adulte est d’un blanc éclatant.

Quand voir les fous de Bassan ?

Jusqu’au début des années 2000, cette colonie a prospéré pour atteindre 40 000 reproducteurs, un grand nuage blanc visible de la côte entre février et septembre, lorsque des couples de fous viennent à Sept-Îles élever un seul poussin dans un nid dans le guano.

Quelle est la taille du Fou de Bassan ?

Quand voir les fous de Bassan ?

Jusqu’au début des années 2000, cette colonie a prospéré pour atteindre 40 000 reproducteurs, un grand nuage blanc visible de la côte entre février et septembre, lorsque des couples de fous viennent à Sept-Îles élever un seul poussin dans un nid dans le guano.

Pourquoi Fou de Bassan ?

Le nom de l’oiseau et son originalité Le Fou de Bassan est en fait originaire du nord de l’Ecosse. Cette île était déjà connue pour sa colonie d’oiseaux au 5ème siècle après JC. « Crazy » fait référence au comportement de l’oiseau pour la pêche.

Comment visiter les Sept-Iles ?

De Perros-Guirec, les Vedettes des 7 Iles partent pour des excursions et des visites guidées de l’archipel des Sept-Iles. Le site est protégé et l’accès aux îles réglementé, mais vous pouvez toujours mettre le pied sur l’Île-aux-Moines et admirer les autres îles depuis le bateau.