Croisière : Trésors de la Mer Rouge : huit jours entre …

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Chaque jour offre, depuis les mêmes grandes baies vitrées de la cabine, une vue différente et imprenable sur le paysage, la mer et les montagnes, sans quitter votre « hôtel » flottant. Chaque journée commence aussi par la promesse d’une nouvelle aventure, d’une découverte éblouissante. Avec sa formule « Trésors de la Mer Rouge », les croisières françaises emmènent les passagers au coeur de l’histoire séculaire de cette belle partie de la planète : le long des côtes de l’Egypte, de la Jordanie, non sans une belle vue sur l’Arabie Saoudite et Israël . En huit jours, les croisiéristes explorent, d’Hurghada à Aqaba, ce que la Mer Rouge a à offrir de plus spectaculaire : à commencer par ses richesses naturelles, ses fonds marins peuplés de coraux colorés et de poissons joueurs, que vous pourrez découvrir en plongée ou en transparence -bateaux à fond. Direction ensuite les merveilles patrimoniales ou naturelles de la Jordanie : le désert du Wadi Rum et ses sillons de sable, ses peintures rupestres qui montrent le chemin du nord aux voyageurs de l’époque sur la route commerciale. Des falaises vertigineuses s’élèvent en autant de sculptures magistrales qui représentent tantôt un éléphant géant, tantôt une cheminée de fée ou tout ce que l’imagination veut y voir. Nous explorons ce paysage lunaire, qui a servi de décor à des productions hollywoodiennes telles que « Seul sur Mars », dans une jeep conduite par des Bédouins. Il est également impossible de ne pas s’arrêter dans leurs tentes et de déguster un thé chaud, préparé directement dans les braises.

Un coup de cœur pour Pétra

La croisière s’arrête également dans les villes surprenantes et modernes d’Hurghada et Charm-el-Cheikh, en Egypte, leur mosquée, leur marché coloré et délicieux, leurs petits musées sympas, sans oublier la visite incontournable, au coeur du Sinaï , au monastère de Sainte Catherine. Mais le clou du voyage, le coup de coeur absolu, reste évidemment Pétra, la divine cité jordanienne bimillénaire fondée par les Nabatéens. Ça se mérite : il faut longer le long Siq commencé par des montagnes et des falaises pour voir le « trésor », le Khazneh… une façade de 40 mètres de haut taillée directement dans la pierre, un tombeau royal, une image vue mille fois en photographies, et dont le visage, en réalité, vous coupe encore le souffle. C’est magique! Et s’affairent des chameaux, des ânes, des mulets, des vendeurs de tout et de rien, des voitures qui conduisent les touristes : ça tremble sous le trésor… Et tout le reste de la vieille ville, le théâtre, le passage des colonnes prolonge encore le plaisir. Bien sûr, il faudrait probablement plusieurs jours pour explorer l’ensemble de ce site et ses tombes, redécouvertes en 1812 et autrefois connues des seuls Bédouins.

À Lire  MSC Croisières, le bon élève de l'écosystème

Voir l’article :
Les Chantiers de l’Atlantique et le groupe Accor ont signé une lettre…

Le spectacle des dauphins

Mais dans le port d’Aqaba, le navire est déjà prêt à assister au grand spectacle du coucher de soleil sur les montagnes du Sinaï… Et sur le chemin du retour, vers le sud de la péninsule, il n’est pas impossible pour les dauphins d’apercevoir décoller les passagers de la croisière et même leur offrir un joyeux spectacle de leurs sauts et ébats.

Retour en Egypte avec possibilité d’excursion à Louxor. Certes, la Vallée des Rois se mérite (il faut compter 4 heures de trajet)… mais la splendeur des tombeaux des pharaons, richement décorés du sol au plafond, crée un beau labyrinthe dans lequel il fait bon se rendre perdu… Avant de se sentir tout petit entre les gigantesques colonnes des temples de Karnak, véritable défi architectural il y a plus de 4000 ans. Encore un trésor de cette croisière à découvrir dès mars ou à partir de novembre quand les températures sont chaudes mais douces…

CroisiEurope – Tél. 02/514.11.54. ou www.croisieurope.be

Newsletter

Aussi en L’actualité de 7Dimanche

«Ce soir-là, j’ai mis ma petite fille au lit comme d’habitude… quelques heures plus tard, elle était partie»: David est un papa au cœur brisé, sa fille Isla, âgée de 6 ans, est tragiquement décédée d’une crise cardiaque

Sourour, retrouvée morte dans une cellule d’un commissariat à Bruxelles: la famille ne croit pas du tout au suicide, «elle avait un fils de 19 ans qui était tout pour elle, elle ne l’aurait jamais abandonné»

Au moins 67 morts dans un crash d’avion au Népal: les images qui font froid dans le dos… (vidéo)

Dramatique: un avion avec 72 personnes à bord s’écrase ce dimanche au Népal, le bilan fait état de 67 morts (vidéo)

Attention si vous prenez la route ce dimanche matin: trois provinces placées en alerte jaune pour de la pluie par l’IRM, plusieurs cours d’eau en pré-alerte de crue

«Ce soir-là, j’ai mis ma petite fille au lit comme d’habitude… quelques heures plus tard, elle était partie»: David est un papa au cœur brisé, sa fille Isla, âgée de 6 ans, est tragiquement décédée d’une crise cardiaque