Croisières fluviales : nos itinéraires préférés en France et en Europe

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Remonter la Seine, de Paris à Honfleur, emprunter le Pô, entre Mantoue et Venise ou quitter Porto en suivant le Douro… Nos coups de coeur en eau douce, l’occasion rêvée de découvrir des étapes incontournables ou secrètes.

Louange à la lenteur de ces croisières en eau douce, où le présent laisse le temps au temps… Bucolique ou spectaculaire, la nature distille ses rythmes bienfaisants. Sur les rivages toujours proches, les étapes deviennent célèbres ou plus secrètes. A bord, on retrouve le confort chaleureux et rassurant de petites unités dédiées à l’art de la voile et des grandes évasions. Le moyen idéal de porter un nouveau regard sur une France enchantée par la Seine, la Loire, la Garonne ou le Rhône. A découvrir aussi, en Europe, les beautés proches du Douro ou du Pô. Itinéraires et coups de coeur.

Lire aussi Les Français redécouvrent la navigation fluviale

La Loire, une parenthèse en majesté entre Nantes et Angers

C’est la plus longue et la plus féminine de nos rivières. Avec un fort caractère dès la naissance. Mais au parcours adouci après Orléans grâce à la nature la plus aimable, et dont la légendaire beauté de son « Val » faisait rêver les rois de France. Peu navigable, la Loire a pourtant accueilli depuis 2015 un pionnier siglé CroisiEurope, le MSLoire Princesse, dont l’itinéraire s’adapte à la placidité d’un courant parfois trompeur. On embarque à Nantes, fière de son château des Ducs de Bretagne, pour rejoindre l’estuaire et découvrir à Saint-Nazaire le monde fascinant des colis maritimes, dans ses chantiers navals et Escal’Atlantic. Ancenis ouvre la route du Muscadet et du beau village de Clisson, la « capitale » de son vignoble. A Angers, admirez l’extraordinaire tapisserie de l’Apocalypse, chef-d’œuvre de l’art médiéval unique au monde. Une journée est enfin consacrée à plusieurs bijoux en pierre. Comme le Château d’Ussé, que Perrault aurait pris pour décor de sa Belle au bois dormant.

Coup de cœur : l’imposant Cadre Noir de Saumur, qui réunit les grands maîtres de l’équitation française.

A lire aussiCroisiEurope vous invite à « redécouvrir nos rivières »

Sur le même sujet :
Alors que le soleil brûle en plein été, l’Andalousie est plus accueillante…

La Seine, au fil de l’histoire de Paris à Honfleur

« C’est une belle rivière. On ne se lasse pas de la regarder », écrivait Apollinaire. Partout dans le monde, avec ses ponts, ses quais et ses méandres, la Seine est devenue mythique. Avant de prendre la mer avec lui, une belle croisière nocturne au cœur de la capitale, pour la magie des trésors architecturaux qui la bordent. Après un voyage indispensable, entrecoupé de sites prestigieux. En Normandie, entre Vernon et Rouen, l’ampleur et la beauté de ses boucles annoncent, aux Andelys, la majesté des falaises blanches dominées par la citadelle médiévale de Château-Gaillard, édifiée par Richard Cœur de Lion. Peinture vivante, la Seine prend aussi la fraîcheur des aquarelles, avec ses berges verdoyantes et ses villages discrets aimés des impressionnistes. Rouen, capitale de la Haute-Normandie, dévoile sa vieille ville parsemée de flèches et de clochers, avec sa cathédrale gothique, son célèbre Gros Horloge et ses maisons crème. Au pays de l’estuaire, voici enfin Honfleur, muse des artistes, dont le vieux port et ses demeures authentiques ont assis Monet, Boudin, Courbet ou Satie…

Coup de coeur : Croisières sur les traces des peintres, qui incluent Auvers-sur-Oise, où vous marchez dans les pas de Van Gogh, Giverny et la splendeur des plantes des jardins de Monet, Étretat et ses falaises, chef de file de la nature travail et inspiration de Costa Alabaster.

Lire le dossier Normandie : guide de voyage du Figaro

La Garonne, au pays de Cyrano de Bordeaux à Royan

Il est né dans les Pyrénées espagnoles. Mais avec son panache et sa douceur, il a son cœur en Aquitaine. Fier de sa terre généreuse, et de ses villes emblématiques. Cussac, Saint-Émilion ou Libourne, sur les rives tranquilles de la Dordogne… En escale, découvrez le Médoc et ses vignobles, la route de ses châteaux et de ses célèbres grands crus. Du côté de l’estuaire – le plus vaste et le mieux conservé d’Europe – le fleuve devient la Gironde pour vous emmener jusqu’à Royan, où se mêlent architecture des années 50 et quartiers Belle Époque, avant de s’accorder une évasion atlantique à Rochefort pour sa Corderie Royale. et à La Rochelle, ville fortifiée au port de carte postale. De retour vers la Garonne, depuis la bastide de Cadillac nous vous proposons la découverte de Roquetaillade, l’un des plus beaux châteaux forts de France. Avant de revenir à Bordeaux, qui lui est si étroitement liée. Une ville aux 2000 ans d’histoire portuaire et au patrimoine d’une rare harmonie, inscrite à l’Unesco et dotée d’environ 350 monuments répertoriés. Prenez le temps de visiter le « Triangle d’Or », témoignage d’un XVIIIe siècle qui a marqué l’apogée de la cité marchande. Ses belles superbes, qui sont devenues des promenades. Son centre médiéval, où l’on se perd dans un dédale de ruelles et de places…

Coup de coeur : balade optionnelle dans le bassin d’Arcachon, avec dégustation d’huîtres, balade en bateau et découverte de la dune du Pilat, la plus haute d’Europe.

Lire aussi A Bordeaux, une escapade estivale dans la capitale mondiale du vin

Le Rhône, voie royale pour le soleil entre Chalon-sur-Saône et Martigues

Nous sommes ici loin des frontières de ce Valais suisse où il a fait ses premiers pas. Il recevra bientôt des renforts de la Saône. Celle qui vous présente pour la première fois les vignobles du Beaujolais avant d’atteindre une ville qu’elle borde aussi de ses quais : Lyon, en partie classée au patrimoine de l’UNESCO, qui fut la capitale des Gaules, de la soie et qui reste celle d’un riche tradition culinaire. de 2000 ans. Avec, au pied de sa plus ancienne colline, le charme florentin du Vieux Lyon, dont les rues médiévales et les maisons Renaissance cachent leurs mystérieuses et célèbres traboules. Au départ de Tain-l’Hermitage, les paysages époustouflants des gorges d’une Ardèche sauvage, l’arche grandiose du Pont d’Arc, l’émotion dans une réplique parfaite de la grotte Chauvet, témoins de l’art rupestre préhistorique. C’est enfin tout le charme de la Provence. Avec Avignon, la prestigieuse cité des Papes. Reposant sur la boucle majestueuse de la rivière, Arles, aux arènes parmi les mieux conservées au monde. Et l’univers unique en France d’une Camargue avec ses flamants roses, ses chevaux et ses taureaux en liberté, qui préserve la tradition des troupeaux et des bergers…

Coup de cœur : la Camargue en safari 4×4, une autre façon d’être en pleine nature.

Lire aussi L’Ardèche en été : nos cinq meilleures expériences nature

De Mantoue à Venise, le Pô en terre de beauté

Juste une rivière, mais la plus grande d’Italie. Un souvenir vivace, puisque son rôle nutritionnel était et reste essentiel pour cette vaste plaine du nord de l’Italie qui traverse l’Adriatique. Une ode intemporelle aux villes éblouissantes d’histoire et de culture qui les entourent, souvent classées au patrimoine mondial. En Lombardie, voici Mantoue, joyau de la Renaissance et son palais ducal. Crémone, patrie de Monteverdi et Stradivari, qui a conservé sa tradition luthière et le plus haut clocher d’Italie. Aux confins de l’Emilie-Romagne, Parme, que la Chartreuse Stendhal a immortalisée, qui allie l’élégance de son architecture et la réputation de gastronomes de ses habitants. On approche enfin de Venise avec, sur les rives de l’Adige, la romantique Vérone, ville de Roméo et Juliette, les amants célèbres de Shakespeare. Avec ses riches édifices médiévaux et renaissance, mais aussi ses vestiges antiques, dont des arènes grandioses. Il y aura aussi Vicence, dont Palladio, le plus grand architecte du XVIe siècle, a formé le cœur. Et enfin, dans sa lagune, Venise, prodige d’intelligence et d’ingéniosité, qui défie le temps avec ses cent huit îles et ses quatre cents ponts. Basilique Saint-Marc, Palais des Doges et Grands Canaux, Galeries de l’Académie, clochers, dômes baroques… Le rêve, aux couleurs de Véronèse et de Tiepolo, est entre ciel et eau.

À Lire  MSC Croisières voit un doublé pour son tour du monde 2023

Coup de coeur : à Venise, partir à pied, à l’aventure… Un plaisir inépuisable.

Lire aussi Confidentiel Italie : ces contrées et pays loin du tourisme de masse

Depuis Porto, le Douro, entre monts et vignes

Rivière frontalière qui vient des hauts plateaux de Castille, elle n’est pas portugaise de bout en bout. Mais il dédie à son pays d’adoption ses 200 derniers kilomètres – les seuls navigables – et le charme des paysages classés au patrimoine mondial. Située dans son estuaire, Porto, l’une des plus anciennes villes d’Europe, avec ses rues colorées, ses ponts, son centre historique et ses azulejos. C’est aussi dans les domaines viticoles voisins que vous pourrez déguster le précieux nectar qui porte son nom. Plus tard, nous visiterons également Guimarães, la première capitale du Portugal. Lamego, avec l’imposant escalier baroque. Mais d’abord, il remonte vers le fleuve, qui coule ses méandres, ponctués d’écluses parmi les plus hautes du monde et de villages blancs suspendus au cœur des vignes et des oliviers à Régua, porte du Haut Douro. Découvrez la Villa Solar de Mateus, un palais baroque du XVIIIe siècle aux sublimes jardins. Puis, en terre espagnole, Salamanque, prestigieuse ville universitaire depuis le XIIIe siècle et la splendeur de sa vieille ville. Avant de se laisser à nouveau éblouir, en naviguant, par le spectacle vertigineux des terrasses escarpées où les vignes s’étagent sur la moindre parcelle de montagne. Unique au monde…

Coup de coeur : pour les passionnés, une version « croisière et randonnée » avec une vue imprenable sur le Douro.

Voir aussi 48 heures à Porto, une balade épicurienne dans la capitale du vin

Pratique

Quand y aller : d’avril à novembre (saison traditionnelle), mais aussi pour les marchés de Noël, les fêtes de fin d’année ou le Carnaval… Les itinéraires (ici, environ une semaine), sont disponibles ponctuellement de 3 à 5 . 10 jours. Les prix indiqués sont par personne, en cabine double extérieure et en pension complète. Les vols et transferts, les boissons, les visites, le Wi-Fi, les pourboires sont inclus ou non selon les compagnies.

Croisière Europe. Cette entreprise française et familiale, devenue en 45 ans le leader européen des croisières fluviales (siège social à Strasbourg et agences à Paris, Lyon, Nice et Nantes) opère tous les itinéraires proposés à bord de ses navires (ici, de 66 à 78) . cabines). Hébergement confortable, cuisine de qualité avec une sélection de boissons incluses (repas et bar), Wi-Fi gratuit, personnel francophone. Un choix d’excursions classiques ou plus dynamiques, selon l’itinéraire. A partir de 120/130 euros (confort avec 4 ancres) et 150/160 euros (confort avec 5 ancres) par jour et par personne en cabine double, hors excursions. Tel. : 08 25 33 37 77.

Le bout du monde. A bord du MS Queen Isabel privatisé (5 étoiles), nous naviguons sur le Douro à bord d’un élégant bateau de 59 cabines, dans un contexte 100% francophone. Une approche résolument culturelle avec une visite à Braga, la « Rome du Portugal ». Départ jusqu’en novembre 2022 depuis la France, 8 jours / 7 nuits à partir de 1 995 €. Tel. : 01 83 79 80 79.

Voyages d’Exception, pour des croisières thématiques ponctuelles à bord des navires CroisiEurope sur la Seine, la Loire ou le Douro. Pour les fêtes de fin d’année, une « Croisière de Nouvel An Musicale sur la Seine », à bord du MSRenoir (105 passagers, 5 ancres), est proposée avec des escales à Rouen et Honfleur. Une plateforme artistique de qualité, quatre concerts-spectacles thématiques, des visites, des conférences… Du 28 décembre 2022 au 1er janvier 2023 au départ de Paris, à partir de 2 190 € (100 € de réduction par personne pour toute réservation avant le 31 octobre). 2022). Tel. : 01 75 77 87 48.

Les Voyages F (groupe Figaro). Chaque croisière est l’occasion de participer à des conférences exclusives, animées par des acteurs de la vie culturelle et politique française, ainsi que les meilleures plumes du Figaro (éditorialistes, chroniqueurs et journalistes). A bord du Van Gogh (105 passagers, 5 ancres), une « croisière marché de Noël » d’Arles à Lyon, avec visites privatives du Palais des Papes, de la Cité du chocolat Valrhona, de la cité médiévale de Pérouges, dégustation des vins de la Maison Chapoutier etc… Du 1er au 6 décembre 2022, à partir de 1 560 €. Tel. : 01 57 08 70 02.

Et aussi : recherchez en ligne les offres de webcroisieres.com, croisieres.fr, croisierenet.com et celles des plus grandes compagnies étrangères comme Ama Waterways, Uniworld River Cruises, Scenic Cruises… L’occasion de perfectionner votre anglais !

A lire aussi : Croisières fluviales : les plus beaux itinéraires du Nil à l’Amazonie

Quel est le plus vieux canal de France ?

Où coule le Berry Channel ?

Quelles étaient les fonctions du canal de l’Ourcq ? Le canal de l’Ourcq, dont la construction s’est effectivement achevée en 1821, permet donc à la fois l’alimentation en eau potable de Paris et la mise en place d’un nouveau mode de transport des marchandises dans la capitale.

Où se jette le canal de l’Ourcq ?

L’Ourcq prend sa source dans l’Aisne et se jette dans la Marne à Mary-sur-Marne.

Où commence le canal de l’Ourcq ? La rivière Ourcq prend sa source dans une prairie humide au-dessus de Fère-en-Tardenois dans l’Aisne. Du petit village de Silly-la-Poterie, au lieu-dit Port-aux-Perches en lisière de la forêt de Retz, commence la partie canalisée de la rivière.

Où faire de la péniche en France ?

Des croisières intimistes et confortables sur les canaux de France à bord de bateaux parmi les plus modernes d’Europe.

  • CANAL DE LA LOIRE. …
  • CANAL DE PROVENCE. …
  • CANAL DE LA MARNE. …
  • CANAL DE LA MARNE AU RHIN. …
  • VALLEE DU DOUBS. …
  • CANAL DU RHÔNE AU RHIN. …
  • CANAL DE BOURGOGNE. …
  • CANAL DE SAN MARTIN.

Un bateau peut-il aller en mer ? Il emportait de la tourbe, avant d’être réaménagé pour la navigation dans les années 1980. « Ce type de bateau peut naviguer aussi bien en mer qu’en rivière.

Quel est le plus beau canal de France ? Les canaux de Bretagne : le plus célèbre est sans conteste le canal de Nantes à Brest. Les canaux d’Alsace : la région doit tout au Rhin et à ses canaux construits pour l’industrialisation naissante. Le Canal du Midi : le chef-d’œuvre de Pierre-Paul Riquet totalise à lui seul, sur 240 kilomètres, 350 œuvres d’art.

Quelle est la plus belle croisière fluviale ?

Les plus belles croisières fluviales à faire en Europe sont bien sûr celles qui traversent la France, de Bordeaux à l’Espagne, la Volga et les paysages russes, le Danube et les palais impériaux d’Autriche-Hongrie, et bien sûr les croisières fluviales jusqu’à la Moselle et le Rhin, reliant la France à l’Allemagne.