David souffre d’un abcès dentaire, « une urgence » : deux mois…

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Se retrouver face à une urgence dentaire et se voir proposer un rendez-vous chez son praticien deux mois plus tard. C’est la mésaventure vécue par David, un habitant de Saint-Ghislain. Une pénurie de dentistes dans certaines régions explique ces délais importants. Comment l’expliquer ? Et comment y pallier ?

David vit à Saint-Ghislain (dans la province du Hainaut). Il y a quelques semaines, il a fait la douloureuse expérience d’un abcès sous une dent. Il décide donc de contacter son dentiste pour qu’il soit pris en charge dans les plus brefs délais. « Je voulais aller chez mon dentiste habituel pour faire l’opération ou au moins me dire quoi faire », dit-il.

Mais il ne s’attendait pas à un tel retard de prise en charge. Ils lui offrent un délai de près de 8 semaines, dit-il. « On m’a dit que je ne pouvais rien vous proposer d’autre. J’ai été surpris, j’ai raccroché. Puis je leur ai envoyé un mail et leur ai demandé de me rappeler car c’était urgent », se souvient cet ingénieur informaticien. Le lendemain, il appela sa secrétaire chez le dentiste avec la ferme intention d’obtenir un rendez-vous d’urgence. « Je rappelle, je me présente. Et j’obtiens exactement la même réponse. J’ai demandé à parler à un dentiste, mais ils m’ont dit qu’il n’y avait aucune possibilité », raconte David.

David déplore le manque de solutions

Lorsqu’on lui propose d’être sur la liste d’attente, David refuse, insistant sur l’urgence. On m’a dit qu’on n’était pas pressé », assure l’habitant de Saint-Ghislain. Aujourd’hui, il déplore le manque de solutions proposées.

Il faut s’organiser pour répondre à un vrai besoin.

« Bien sûr, je ne voulais pas mourir à cause de ça. Mais c’est inquiétant de voir que les personnes responsables de votre santé ne peuvent pas répondre quand vous en avez besoin », déclare David. Avant d’ajouter : « Je n’ai pas l’habitude des urgences mais ça peut arriver. Ce n’est pas quelque chose d’extraordinaire donc si on est dans ce métier il faut s’organiser pour répondre au besoin. Vraiment ».

A Mons, l’agenda de Céline est complet

Si David a finalement réussi à trouver un autre dentiste, il a été victime de la pénurie qui touche une partie de la Wallonie. Céline Pham, dentiste à Nimy (Mons) depuis 17 ans, le confirme. Son cabinet compte une vingtaine de dentistes et est équipé de 8 salles de soins. Mais malgré tout, il n’y a pas de rendez-vous avant plusieurs semaines. L’ordre du jour est complet.

La pénurie de dentistes explique cette surpopulation. « J’ai beaucoup de mal à trouver des collaborateurs », déplore Céline Pham. Avant d’ajouter : « On n’a pas assez de pratiquants pour s’installer dans la région. Peut-être faudrait-il donner des primes pour venir à la campagne ou donner des informations aux jeunes ».

Les données montrent que le nombre de dentistes en Belgique est suffisant. Mais les praticiens sont mal répartis sur le territoire. On constate ainsi qu’il y a pénurie de dentistes actifs dans les provinces du Hainaut, du Luxembourg et de Namur. Selon les dernières données disponibles (de 2016), il y a un dentiste pour 1.100 habitants à Bruxelles, contre 1 dentiste pour 2.500 à Mouscron et 1.200 à Mons. Il est de 1 pour 2 153 à Arlon et de 1 pour 2 046 à Dinant.

Plus de dentistes dans les grandes villes

« C’est un problème difficile à résoudre. Il y a une concentration de dentistes dans les grandes villes », explique Michel Devriese, président de l’Association de médecine dentaire. Les dentistes francophones sont en effet formés à Bruxelles et à Liège. À la fin du cours, un stage auprès d’un praticien doit être effectué. En région, accueillir un stagiaire peut être compliqué pour les vacataires (déjà débordés par une petite présence). Résultat : des jeunes fabriquent des armes dans les plus grandes villes et s’y installent.

Tous les jeunes dentistes ne veulent plus s’endetter et créer des obligations de cabinet.

Autre facteur qui explique la concentration dans les grandes villes : les dentistes ne souhaitent pas toujours créer leur propre cabinet. « Auparavant, un dentiste diplômé créait son propre cabinet dentaire. Nous ne sommes plus dans ce schéma. Maintenant, nous sommes dans la notion de cabinet de groupe, un groupe de dentistes. Et tous les jeunes dentistes ne veulent plus s’endetter et créer du passif. ou une entreprise qu’ils devront gérer de A à Z », suggère Michel Devriese.

Le principal défi pour surmonter cette pénurie semble être l’emploi des jeunes. Le président nous explique que la Région wallonne est envisagée. Ainsi, des politiques d’encouragement sont mises en place. « Certaines communes ont pris des initiatives pour, par exemple, proposer une chambre aux dentistes. Mais c’est une solution qui ne répond pas aux critères actuels d’un cabinet dentaire. Ce n’est pas qu’une chambre, il y a tout un investissement avec la création de équipes », assure Michel Devriese.

Des primes pour attirer les jeunes

Jusqu’à présent, aucune solution concrète n’a été trouvée qui attirerait plus de jeunes et contribuerait ainsi à une meilleure répartition des apprentis sur le territoire belge. Pour une entreprise dentaire, cela devrait s’accompagner d’une incitation financière. « Cela peut être un facteur qui peut encourager les jeunes », estime Michel Devriese. Cela pourrait par exemple inclure des primes pour les maîtres de stage dans les régions en pénurie « pour leur permettre d’agrandir leurs locaux et d’attirer un jeune dentiste ». Pour les jeunes diplômés, on pourrait aussi envisager d’octroyer une allocation en cas d’installation dans des régions en pénurie.

Miser sur la prévention pour éviter les urgences

Les dentistes insistent. Une inspection annuelle est indispensable. Il vous permet de travailler votre chemin pour éviter les urgences. « C’est un rêve pour chaque Belge d’aller régulièrement chez le dentiste chaque année. Une visite annuelle permet d’éviter les problèmes », conclut le président de l’association de médecine dentaire, qui estime qu’aujourd’hui il n’y a plus de raison d’éviter de nouvelles visites.

Ceci pourrez vous intéresser :
Carte biométrique Vitale (assemblage). (JT de TF1)Désaccord L’ajout d’empreintes digitales à la…

Comment aller chez le dentiste gratuitement ?

Est-ce que tous les dentistes utilisent 100 points de vie ? A partir du 1er janvier 2020, tous les dentistes conventionnés devront systématiquement mentionner le plan de soins « 100% Santé » dans leur offre, s’il existe.

Combien coûte une visite chez le dentiste ?

Comment faire si je ne peux pas payer le dentiste ?

Clinique dentaire gratuite pour les personnes à faible revenu. La clinique dentaire fait partie du centre de santé du dispensaire, les services sont donc gratuits. Les dentistes qui travaillent dans ces cliniques sont pour la plupart des bénévoles ou des salariés d’associations.

Comment financer les soins dentaires ? Il est possible d’obtenir des fonds pour un implant dentaire ou une prothèse, par ex.

  • Assistance Exceptionnelle de l’Assurance Maladie (CPAM),
  • associations dentaires,
  • allégement fiscal,
  • Le choix de l’étranger
  • Prise en charge de la CMU,
  • traitement à l’école dentaire,
  • 100% santé.

Comment voir un dentiste gratuitement ? Pour recevoir des soins dentaires gratuits, vous devez être inscrit de manière continue à un programme de protection sociale ou à un programme de solidarité sociale depuis au moins 12 mois. Votre demande doit comporter le mot « OUI » dans le champ « Soins dentaires ».

Puis-je payer le dentiste en plusieurs fois ?

Il faut savoir qu’en France il n’existe pas de crédit spécial pour le financement des soins dentaires. Ainsi, le crédit dentaire peut prendre deux formes. Il peut s’agir d’un calendrier établi par votre dentiste qui vous permettra de payer votre facture en plusieurs versements.

Quand payer le dentiste ? En général, lorsque vous consultez un dentiste, vous devez le payer à la fin de la consultation. L’assurance maladie, puis l’assurance maladie complémentaire rembourse les frais engagés (en totalité ou en partie) une seconde fois.

À Lire  Transport sanitaire d'urgence : le CHU de Bordeaux remporte le procès contre le Sdis

Comment se fait le paiement chez le dentiste ? Les consultations dentaires sont prises en charge par l’assurance maladie et remboursées au taux de 70% sur la base du tarif normal (assurance maladie) : taux sur lequel repose le calcul du remboursement des prestations médicales par l’Assurance Maladie. On l’appelle aussi le tarif de responsabilité.

Quels sont les soins dentaires gratuits ?

Offre 100% Santé : qu’est-ce que c’est ? Ce sont des soins dentaires que vous n’avez rien à débourser grâce au remboursement à 100% par l’assurance maladie et votre mutuelle ou complémentaire santé. Les soins en question sont de type prothétique, tels que couronnes, bridges et dentiers.

Quelles dents sont restaurées à 100 ? Prothèses 100% Santé Dentaire Couronnes céramiques monolithiques (hors zirconium) et couronnes céramo-métalliques sur dents apparentes (incisives, canines et 1ère prémolaire). Couronnes monolithiques en céramique de zirconium (incisives, canines et prémolaires). Couronnes métalliques à n’importe quel endroit.

Puis-je aller aux urgences pour une rage de dents ?

Un mal de dents peut être considéré comme une urgence dentaire si vous ressentez une douleur intense et que la cause doit être traitée rapidement. Pour évaluer au mieux l’urgence de votre situation, n’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste.

Peut-on aller aux urgences pour un mal de dents ? Si la douleur est vraiment insupportable, vous devez vous rendre aux urgences de l’hôpital. Ils peuvent vous faciliter, du moins pendant quelques heures, la prise d’un rendez-vous chez le dentiste dès le matin en vous donnant les médicaments appropriés.

Comment identifier une urgence dentaire ? Signes d’une urgence dentaire imminente

  • Maux de tête persistants. Plusieurs facteurs peuvent déclencher des maux de tête. …
  • Une petite dent. …
  • Gencives ou mâchoire enflées. …
  • Engourdissement des dents. …
  • Les blessures ne guérissent pas. …
  • Perte de dents inattendue. …
  • Une dent cassée. …
  • Mal de dents persistant.

Qui devrait visiter pour un mal de dents? Pour prévenir les caries ou toute autre cause de mal de dents : Consultez votre dentiste au moins une fois par an sans attendre la douleur.

Quand aller aux urgences pour les dents ?

Si vous ressentez une douleur aiguë et durable dans la dent ou dans toute la mâchoire, vous devriez consulter un dentiste. La consultation est d’autant plus indiquée si la douleur s’accompagne d’un gonflement, d’une température corporelle élevée, d’un goût désagréable dans la bouche ou d’une difficulté à avaler.

Qu’est-ce qu’une urgence dentaire ? En général, si un problème nécessite l’arrêt d’un saignement persistant, le soulagement d’une douleur aiguë ou la sauvegarde d’une dent ébréchée ou fracturée, il s’agit d’une urgence dentaire et vous devez appeler un dentiste d’urgence.

Quand Parle-t-on d’urgence dentaire ?

Qu’est-ce qu’une urgence dentaire ? On parle d’urgence dentaire lorsqu’un patient est confronté à un mal de dents aigu qui ne répond pas aux agents anti-inflammatoires et antalgiques. Cet inconfort peut s’accompagner d’autres symptômes : fièvre, gonflement de la muqueuse, rougeur locale, etc.

Un dentiste peut-il refuser des soins dentaires d’urgence? L’urgence est le seul cas dans lequel un prestataire ne peut éviter et s’opposer à un refus de soins, quels qu’en soient les motifs, même s’ils sont légaux et non discriminatoires. Ainsi, en cas d’urgence, le médecin doit rapidement prendre en charge le patient qui en fait la demande à cet égard.

Quand s’inquiéter d’une douleur dentaire ?

Avec de tels symptômes, il est important de consulter rapidement un dentiste. Dans certains cas, une hypersensibilité dentinaire, des caries modérées, une dent fracturée ou fissurée ou une récente réparation dentaire peuvent également être associées à une douleur thermique sans impliquer le processus de nécrose.

Comment savoir si une infection dentaire est grave ? C’est une infection grave qui doit être traitée rapidement, sinon elle peut avoir des conséquences désastreuses. Les premiers signes d’un abcès sont souvent un gonflement et une rougeur près de la dent affectée, une douleur sourde, surtout lors de la mastication, ou des maux de tête et de la fièvre.

Quand aller aux urgences pour les dents ?

Si vous ressentez une douleur aiguë et durable dans la dent ou dans toute la mâchoire, vous devriez consulter un dentiste. La consultation est d’autant plus indiquée si la douleur s’accompagne d’un gonflement, d’une température corporelle élevée, d’un goût désagréable dans la bouche ou d’une difficulté à avaler.

Quand parle-t-on d’une urgence dentaire ? Qu’est-ce qu’une urgence dentaire ? On parle d’urgence dentaire lorsqu’un patient est confronté à un mal de dents aigu qui ne répond pas aux agents anti-inflammatoires et antalgiques. Cet inconfort peut s’accompagner d’autres symptômes : fièvre, gonflement de la muqueuse, rougeur locale, etc.

Quand s’inquiéter d’un mal de dents ? Avec de tels symptômes, il est important de consulter rapidement un dentiste. Dans certains cas, une hypersensibilité dentinaire, des caries modérées, une dent fracturée ou fissurée ou une récente réparation dentaire peuvent également être associées à une douleur thermique sans impliquer le processus de nécrose.

Qu’est-ce qui est considéré comme une urgence dentaire ?

En général, si un problème nécessite l’arrêt d’un saignement persistant, le soulagement d’une douleur aiguë ou la sauvegarde d’une dent ébréchée ou fracturée, il s’agit d’une urgence dentaire et vous devez appeler un dentiste d’urgence.

Comment accepter un dentiste de garde ? Pour un rendez-vous médical urgent, lorsque vous ne pouvez pas obtenir de rendez-vous dans votre cabinet dentaire habituel ou si cette urgence se situe en dehors des heures de travail, vous pouvez appeler le service de garde au 112.

Comment fonctionne les urgences dentaires ?

Après une entrevue téléphonique, vous êtes dirigé vers la clinique dentaire de garde d’un hôpital près de chez vous ou vers un dentiste de garde. Le numéro à appeler est disponible sur le site internet du groupe hospitalier ou en appelant le 15. Ces urgences fonctionnent comme les urgences normales.

Comment traiter les dents à l’hôpital? Comment : En France, la plupart des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) disposent d’une école dentaire qui propose des soins au public. Par conséquent, vous devez contacter le centre hospitalier universitaire le plus proche de votre domicile pour entamer les démarches afin que vous puissiez bénéficier des soins dentaires.

Est-ce qu’un dentiste peut refuser une urgence dentaire ?

L’urgence est le seul cas dans lequel un prestataire ne peut éviter et s’opposer à un refus de soins, quels qu’en soient les motifs, même s’ils sont légaux et non discriminatoires. Ainsi, en cas d’urgence, le médecin doit rapidement prendre en charge le patient qui en fait la demande à cet égard.

Quelles sont les responsabilités d’un dentiste? Obligation de moyens En vertu du contrat qu’il signe avec le client, le dentiste doit prodiguer des soins attentifs et conformes aux données scientifiques, tant pendant la phase de diagnostic que pendant le traitement et sa mise en œuvre. La responsabilité des biens s’applique à lui.

Comment se faire prendre en urgence chez le dentiste ?

Appelez votre dentiste ou un cabinet dentaire à proximité, composez le 911 (112) sans vous déplacer à l’hôpital (souvent le dentiste peut vous guider et vous dire quoi faire). La téléconsultation peut alors aider à cette prise en charge.

Et si vous n’avez pas de dentiste ? Rendez-vous au service des urgences de l’hôpital le plus proche de votre domicile ; En dernier recours, appelez le 112, qui est dédié à l’assistance médicale d’urgence, et le service des urgences pourra vous orienter vers une structure où vous pourrez être pris en charge rapidement.

Qu’est-ce qu’une urgence dentaire ? En général, si un problème nécessite l’arrêt d’un saignement persistant, le soulagement d’une douleur aiguë ou la sauvegarde d’une dent ébréchée ou fracturée, il s’agit d’une urgence dentaire et vous devez appeler un dentiste d’urgence.

Comment faire quand aucun dentiste peut nous prendre ?

En dernier recours, appelez le 112, qui est dédié à l’assistance médicale d’urgence, et le service des urgences pourra vous orienter vers une structure où vous pourrez être pris en charge rapidement.

En combien de temps puis-je obtenir un contrôle dentaire? Vous pouvez savoir qui est le dentiste de garde en composant le 17 (numéro de police et de gendarmerie) ou le 15 (numéro du Samu). Avant d’appeler ces numéros, essayez le cabinet de votre cabinet dentaire habituel, même après les heures d’ouverture.

Le dentiste a-t-il le droit de refuser de nouveaux patients ? Refuser de rendre visite à un patient au motif qu’il est pauvre est illégal. Cependant, cela se produit principalement avec les dentistes. Cette discrimination est le fait d’une minorité, mais elle ternit la profession.