Décès d’Anthony au centre de santé d’Arcachon : la justice libère…

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le 17 novembre 2015, Anthony, un homme de 25 ans, est décédé d’un arrêt cardiaque alors qu’il avait besoin d’être opéré en urgence pour des problèmes d’estomac au Centre de Santé d’Arcachon. Un patient obèse a été admis pour un pontage gastrique afin de réduire le volume de l’estomac.

L’enquête a révélé des fautes professionnelles et des erreurs médicales, mais finalement le juge a tranché : les deux médecins n’ont pas été reconnus coupables. Cependant, le tribunal ouvre la voie à des poursuites civiles pour indemniser la famille d’Antoni.

Une chaîne d’erreurs

Dans son arrêt, le tribunal cite un certain nombre d’irrégularités imputables à plusieurs acteurs de la chaîne de soins. De l’admission du patient à son décès, le juge cite une série d’erreurs et d’omissions : une opération hors programme, une infirmière non surveillée, une sonde mal placée, un médecin qui doit courir d’un bloc à l’autre, une surdose de médicaments, et enfin Décès d’Anthony, au lendemain de son admission au Centre de Santé d’Arcachon.

Mais les deux anesthésistes convoqués à la barre ont-ils commis une erreur criminelle ? La réponse est non, a décidé le tribunal, qui renvoie donc l’affaire au civil.

Application, efficacité... Vinaigre blanc pour lutter contre les poux
Sur le même sujet :
Tes parents sont un cauchemar ! Les enfants peuvent les attraper à…

À Lire  Anti-poux et lentes bio : solution naturelle sans insecticides