Décollage de l’Airbus A380 | Zone du marché

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le retour du mastodonte quadrimoteur revient à des compagnies comme Singapore Airlines et Qantas Airways, et bientôt à la compagnie japonaise ANA Holdings et à la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines, malgré le prix élevé du carburant faisant une opération bimoteur jumbo. un jet de nouvelle génération beaucoup moins cher.

Renvoyez le colosse pour compenser le retard de livraison

« Les passagers adorent cet avion et nous avons beaucoup de sièges en classe affaires, c’est donc un très bon avion pour les liaisons à forte demande », a déclaré le directeur général de Korean Air Lines, Walter Cho, en marge d’une réunion du secteur de l’aviation à Doha. Korean Air prévoit de remettre en service trois de ses dix A380 d’ici la fin de l’année, contre un aujourd’hui.

La forte demande et les retards dans la livraison du nouvel avion Boeing 777X à Lufthansa ont également contraint sa copie à être revue. Lufthansa décidera bientôt de ramener l’A380, mais actuellement seuls 14 pilotes sont autorisés à le piloter et formeront les pilotes de l’A350 pour le dépasser, a déclaré le directeur général Carsten Spohr.

Airbus a vu l’A380 comme un navire de croisière du 21e siècle, avec une prévision de 1 000 appareils en service. Mais seuls 242 ont été construits, de nombreux transporteurs optant pour des jets plus petits. Les analystes disent que la flotte ne reviendra jamais aux niveaux d’avant la pandémie. Et pourtant, 106 appareils sont de nouveau en service, selon la société de données Cirium, contre seulement quatre lorsque la crise a frappé avril 2020.

La demande d’occasion pour les A380 est faible, de sorte que les compagnies aériennes sont souvent confrontées à la possibilité de voler ou de mettre au rebut. « Conserver les avions mis au rebut … peut être l’option la moins chère », a déclaré Rob Morris, responsable du conseil mondial pour Ascend by Cirium.

Néanmoins, Air France a définitivement retiré ses A380 pendant la pandémie, Thai Airways et Malaysia Airlines les ont mis en vente malgré la faible demande des acheteurs et même des opérateurs existants en ont envoyé certains à la ferraille.

La récession a incité de nombreuses compagnies aériennes à déprécier la valeur de leurs plus gros jets. Une fois cette décision prise, ils peuvent piloter l’avion sans encourir de coûts d’amortissement coûteux, même si le prix du carburant utilisé par les quatre moteurs de l’avion reste un énorme casse-tête.

Qantas a encaissé un versement de 1,43 milliard de dollars australiens (995 millions de dollars) en 2020, principalement sur l’A380 qui était basé à l’époque, mais remet désormais en service 10 sur 12.

L’A380 a également reçu un remboursement en partie parce que les compagnies aériennes n’ont pas encore suffisamment de demande pour reprendre plusieurs vols sur des liaisons telles que Dubaï-Londres, Singapour-Mumbai et Sydney-Los Angeles.

Tim Clark, président d’Emirates, est l’un des patrons de la compagnie aérienne qui n’a pas été surpris par ce retour partiel. Cette compagnie aérienne est de loin le plus gros client après avoir commandé un total de 123 jets pour son hub de Dubaï. Clark a lutté sans succès pour persuader Airbus de réinvestir dans l’A380 avant que le planificateur ne décide en 2019 de mettre fin à la production.

« Tout le monde avait du mal avec cette capacité. Je regardais tout; les gens disaient que la tendance était terminée », a-t-il déclaré aux journalistes. « Si vous voulez faire cela, vous le regretterez », se souvient-il en parlant du passage à l’échelle de l’industrie à des jets plus petits. « Et maintenant, ce qui se passe, c’est que vous devez réactiver les A380. »

Emirates Airbus A380, premier client d’Airbus pour ce gros porteur

La flotte de superjumbo d’Emirates n’a cependant pas été épargnée par la crise, avec des dizaines d’avions stationnés et hors service pour le moment.

Le directeur général de Qatar Airways, Akbar Al Baker, a déclaré que l’A380, qui a mis la compagnie hors service à la suite d’un différend avec Airbus au sujet des nouveaux A350, n’est toujours pas rentable. Quel que soit son avenir à long terme, il est peu probable que le superjumbo réalise sa vision initiale en tant qu’entreprise de luxe de premier plan, et remplisse plutôt un rôle plus modeste de cheval de trait pendant les périodes de pointe.

« Si vous voulez augmenter la capacité, vous devez ramener le gros oiseau », a déclaré Subhas Menon, directeur général de l’Asia Pacific Airlines Association. « Elles (les entreprises) en auront besoin, sinon elles ne pourront pas répondre aux attentes des consommateurs. »

Quel est le plus gros avion civil du monde ?

Avec une capacité de 120 tonnes de fret sur une distance de 5 400 km, l’Antonov An-124 est le plus gros avion de transport civil et militaire produit en série au monde.

Quel est le plus gros avion ? L’A380, en 2022, est le plus gros avion de passagers civil en service et le quatrième plus gros avion de l’histoire de l’aviation, après l’Hercules Hughes H-4, l’Antonov An-225 et le Stratolaunch.

Où se trouve l’Antonov 225 ?

Destruction de l’Antonov An-225 Le 24 février 2022, au début de l’invasion russe de l’Ukraine en 2022, l’appareil est stationné à l’aéroport d’Hostomel où il est remis à neuf lors de la tentative d’attaque aérienne des forces russes.

Quel est le nom du plus gros avion ?

Avec ses deux cabines, ses six moteurs et une envergure de 117 mètres, c’est le plus gros avion du monde. Son nom : Rocher. L’appareil, conçu par la société américaine Stratolaunch Systems, est en cours de développement.

Quel est le plus long avion du monde ?

Vu de face, l’AN-225 impressionne. L’avion est désormais le plus long du monde : 84 mètres, contre 76,4 mètres pour le Boeing 747-8 et 73 mètres pour l’Airbus A380. Le Mriya détient également le record d’envergure : 88,4 mètres, contre 79,8 mètres pour l’A380 et « seulement » 68,5 mètres pour le B747-8.

Sri Lanka : vers un assouplissement des conseils aux voyageurs ?
Voir l’article :
Le Ministre du tourisme est venu rassurer les professionnels français En proie…

Quand a eu lieu le premier vol commercial ?

Quand a eu lieu le premier vol commercial ?

Le 8 février 1919, Lucien Bossoutrot effectue le premier vol commercial entre Paris et Londres, depuis l’aéroport de Toussus-le-Noble, sur un Farman F. 60 Goliath.

Qu’est-ce que le premier avion commercial ? Il y a 100 ans le premier vol commercial en avion entre Paris et Londres. ARCHIVES FIGARO – Le 8 février 1919, le Goliath Farman, prototype de bombardier reconverti en transport de passagers, relie Paris à Londres avec 12 passagers à son bord.

Quel est le premier vol en avion ?

17 décembre 1903 : Wright Flyer (premier vol contrôlé d’un avion plus lourd que l’air, mais pas avec ascension autopropulsée). 18 mars 1906 : Traian Vuia fait voler son Vuia n°1 à une hauteur de 1 mètre sur une longueur d’environ douze mètres.

Qui a construit le premier avion ?

Clément Ader (1841-1925), ingénieur français, inventa le premier avion. Inspiré par le vol des oiseaux, il construit une machine qu’il baptise Éole (le dieu du vent dans la mythologie grecque).

Pourquoi l A380 n’est pas rentable ?

Pourquoi l A380 n'est pas rentable ?

Le superjumbo n’est pas rentable pour les compagnies aériennes : il est cher à l’achat, très kérosène et plus polluant que les autres.

Pourquoi l’Airbus A380 se vend-il si mal ? Notamment en raison des coûts élevés de reconfiguration des cabines. En fait, la plupart des A380 actuellement sur le marché sont luxueusement configurés, avec un très haut niveau de confort. Notamment ceux de Singapore Airlines ou Emirates.

Pourquoi Emirates est le dernier à parier sur l A380 ?

DADCRYPTION – La compagnie de Dubaï, qui possède plus de 110 superjumbos, mise encore beaucoup sur cet appareil, contrairement à la plupart des transporteurs aériens. C’est un immense hangar avec une hauteur sous plafond digne d’une cathédrale.

Qui a encore des A380 ?

Outre British Airways, Emirates, Qantas, ANA et China Southern font toujours voler leurs A380. « Nous avons mis en place les moyens de l’opérer », expliquait en septembre dernier à BFM Business, Cédric Renard, le directeur général France d’Emirates qui a réceptionné l’automne dernier le dernier avion produit par Airbus.

À Lire  Comment voyager zéro déchet… ou presque !