Derrière le hashtag #mediterraneandiet, des conseils souvent trompeurs

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

(ETX Daily Up) – Regardez le hashtag #mediterraneandiet de TikTok. Une publication sur cinq fait la promotion d’un régime qui ne fait pas partie du régime méditerranéen, selon une étude américaine. Les chercheurs conseillent aux utilisateurs de se renseigner auprès des professionnels de santé avant de mettre en place des conseils sur les réseaux sociaux.

Inspiré du régime alimentaire des pays méditerranéens, le régime méditerranéen est reconnu pour ses nombreux bienfaits pour la santé. Composé de légumes, de fruits, de grains entiers, de légumineuses, de viande blanche et de poisson maigre, il offre de nombreux avantages pour la santé cardiaque et cérébrale, prolonge l’espérance de vie et réduit le risque de cancer.

Il est donc logique de trouver sur les réseaux sociaux de nombreuses recettes qui s’inspirent de ce régime et qui présentent de nombreux bienfaits. Mais attention, tous les posts ne se valent pas. Selon des chercheurs du Département de l’agriculture des États-Unis et du Baylor Medical College, de nombreux messages sont déroutants et fournissent même des conseils de santé inexacts.

Pour mener la recherche, les experts ont noté les 200 premiers résultats apparus sur TikTok en août 2021 avec le hashtag #mediterraneandiet. Alors que 78% des messages sous le hashtag sont « d’une certaine manière liés à la santé », seuls 9% expliquent spécifiquement ce qu’est le régime méditerranéen. Un message sur cinq ne concernait pas la santé, mais plutôt la cuisine méditerranéenne.

On retrouve ainsi des aliments très répandus dans les pays méditerranéens, comme l’agneau, la viande rouge ou encore le pain pita, qui sont exclus du régime méditerranéen.

« Il est ennuyeux que 69 % de ces publications « culturelles » annoncent des aliments qui ne font pas partie des habitudes alimentaires saines promues par le régime méditerranéen, comme la viande rouge, les glucides raffinés, les sucreries et les aliments transformés », a déclaré le professeur agrégé Dr Margaret Raber. Au Centre de nutrition infantile du Service de recherche agricole du Département de l’agriculture des États-Unis et du Baylor Medical College.

« Nous devons être vigilants quant aux informations trouvées sur les réseaux sociaux, en particulier lorsqu’elles affectent les décisions en matière de santé et de bien-être« , conclut le Dr Raber.