Diederick a payé 359 € pour passer par Wonderbox, mais le projet a disparu…

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

L’entreprise qui vend des « bons pour » est pointée du doigt pour vendre des sauts en parachute dont l’offre n’est plus valable en Belgique. Les consommateurs se sentent impuissants face à ce qu’ils considèrent comme une arnaque.

Diederick, 43 ans et originaire de Wavre, souhaite depuis longtemps faire du parachutisme avec son frère. Il a concrétisé son projet le 8 juin dernier en achetant deux coffrets Wonderbox Parachutisme et Activités Extrêmes pour un total de 359,80 euros. Lorsqu’il ouvre sa boîte deux semaines plus tard, Diederick constate avec surprise que seuls les sauts en parachute sont enfin disponibles… en France et en Espagne ! Mécontent, il attrape son téléphone et s’adresse directement au service client de l’entreprise : « Je leur ai fait comprendre que c’était des conneries ! ».

Les réponses apportées par Wonderbox ne sont pas satisfaisantes : les offres peuvent en effet varier sans que les emballages des coffrets soient remplacés et non, le remboursement ne peut être effectué une fois le coffret déjà ouvert. Tout cela est vrai dans les termes et conditions (disponibles ici), mais comme toujours, peu de gens prennent la peine de les lire dans leur intégralité.

Cependant, le saut en parachute belge est toujours disponible moyennant un paiement supplémentaire de 100 euros. « Je n’étais pas content du tout », a déclaré Diederick.

Suite aux retours du service client, il appelle Dreamland, le revendeur de la Wonderbox en question. Selon Diederick, le gérant du magasin a été « très surpris » par cette pratique, mais ce dernier était impuissant face à la situation.

Diederick est convaincu que ce n’est pas la première fois que ce qu’il considère comme une « fraude » se produit. Et c’est vrai, Stéphanie a eu le même malheur. Son mari lui a offert une Wonderbox incluant un saut en parachute au Spa Skydrive, nous a-t-elle écrit via le bouton orange Alertez-nous. Au moment de la réservation de l’activité, même problème : l’offre est annulée, les seules possibilités pour pratiquer le saut en parachute sont la France ou l’Espagne. Il contacte alors Wonderbox pour lui expliquer la situation, mais leur réponse est similaire : ils ne peuvent pas garantir les activités proposées dans leurs box, car ils estiment avoir le droit de modifier les offres quand bon leur semble.

À Lire  Un premier saut en parachute, à Temploux, à 80 ans, par amour pour son fils (PHOTOS-VIDEO)

Vérifiez toujours les termes et conditions

Le premier réflexe à avoir en tant qu’utilisateur est de vérifier les conditions générales ainsi que la durée de validité de la box, a expliqué Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test-Achat. Ensuite, si un problème est constaté, il vous est conseillé de demander sans délai le remboursement du produit. L’indemnisation devrait être disponible tant que le contrat entre le client et le vendeur est valide et en règle. Dans le cas de Wonderbox, il apparaît que la nature de ce contrat a été modifiée sans en informer le client. « Alors nous pouvons appliquer ces conditions générales comme abusives », précise Jean-Philippe Ducart ; « C’est trompeur, il y a un risque de décevoir gravement le client ».

En effet, nous pouvons citer les points suivants qui font partie des conditions générales de vente de Wonderbox :

Cependant, la société refuse toutes les demandes de remboursement de Diederick et Stéphanie. Nous avons essayé de joindre Wonderbox par email ainsi que par téléphone, sans succès. Diederick choisira finalement d’échanger, à contrecœur, même si pour le moment, compte tenu de cette expérience, il est catégorique : « C’est fini, je ne l’achèterai plus jamais. Il y a trop de mauvaises surprises ».

Lire aussi :
Un saut en tandem est une expérience unique et inoubliable. C’est l’occasion…