Site icon bip-perpignan

Dr Hanane Chaibanou du Columbia University Medical Center : « La réforme du secteur de la santé, un tournant décisif pour une société plus inclusive »

Dr Hanane Chaibanou du Columbia University Medical Center : « La réforme du secteur de la santé, un tournant décisif pour une société plus inclusive »

Entretien avec Farida Moha

Le Dr Hanane Chaibanou, membre du réseau intellectuel marocain en Amérique est le PDG de Biotessa SA Maroc et le Dr. Neurochirurgie DNP au New York Presbyterian Columbia University Medical Center. Lors de la Première Journée de la Biologie et des Biosciences tenue le 28 mai 2022 à Casablanca par l’Université Mohammed 6 des Sciences de la Santé Publique qui coïncide avec l’inauguration du Grand Institut de la Biologie et des Sciences Créateur, Dr Hanane Chaibanou, originaire de De Benguerrir et Adnane Remmal. , Professeur de Microbiologie et de Pharmacologie à la Faculté des Sciences Dar el Mahraz, Université SidI Mohamed Ben Abdellah de Fès, ont reçu conjointement le Prix d’Excellence pour leur contribution aux affaires, à la recherche et à l’innovation biotechnologique dans le monde. Après cet isolement, quelles recherches a-t-il faites sur le grand projet de réforme du secteur de la santé initié par le Roi ? Entretien

– Maroc Diplomatie : Lors du 1er Festival des Sciences Biologiques et des Sciences Biologiques organisé le 28 mai 2022 à Casablanca par l’Université Mohammed 6 des Sciences Médicales, vous avez reçu avec le Dr. Cadeau gratuit Remmal. Comment cela vous affecte-t-il, vous qui vivez et travaillez en Amérique ?

Dr Hanane Chaibanou : J’ai reçu cet honneur avec grand plaisir, d’autant plus qu’il intervient à un moment important, celui des changements climatiques, qui est en fait une véritable révolution lancée par Sa Majesté le Roi dans le domaine du développement social. chienne. Cela s’appliquera à de nombreux consommateurs, commerçants, artisans, artisans et prestataires de services indépendants relevant du régime de la cotisation professionnelle unique, du régime des indépendants ou du régime comptable, de l’argent, des artisans et artisans, des agriculteurs… Cela signifie que la majorité d’entre les secteurs de la population marocaine sont concernés, ce qui signifie que ce projet est un changement pour notre pays et notre peuple qui sera plus public, car la santé a été avec la base éducative des préoccupations de millions de citoyens. La crise liée à la pandémie de Covid-19 a servi de signal d’alarme pour la prise de conscience publique de la vulnérabilité de la protection sociale pour toutes les couches de la population en situation de précarité ou de fragilité économique.

Ce qui affectera en fait la majeure partie de la communauté. Ces actions sont compatibles avec le succès du système de gestion Covid-19 et les efforts de mise en œuvre de la véritable industrie pharmaceutique. Je tiens à réitérer mon engagement et celui de mon organisation à soutenir la Vision Royale qui vise à faire du Maroc le « centre » de la Biotechnologie.

Aussi, nous mesurons l’ampleur du projet et les modalités d’utilisation du budget qui sera déployé dans un moment très difficile du fait du changement climatique et de la crise aux portes de l’Europe. Par conséquent, le projet demande beaucoup d’engagement et l’implication de tous les responsables publics et privés, y compris des pays étrangers. Nous, citoyens étrangers, avons enregistré avec satisfaction cet appel lancé aux médecins étrangers, qui est conforme au rôle important que ces membres de la famille peuvent jouer dans le développement du secteur et le développement de notre pays.

Sans entrer dans les détails des différents piliers qui sous-tendent cet amendement, je dirai que les éléments importants soutiennent le travail de l’assurance maladie obligatoire, tels que l’amélioration de l’offre de soins de santé grâce à la numérisation, la bonne gouvernance et le développement des ressources de l’enfant Adam. Ces décisions ont été prises après avoir constaté le manque de soins médicaux, d’énormes lacunes en matière de ressources humaines et des problèmes de gouvernance. Dans le projet de loi relatif au système national de santé, connaissant la dégradation des performances et le décalage dans l’offre de soins dans de nombreuses régions du Royaume, je suis préoccupé par la décision prise en termes de bonne gouvernance et de planification. La création d’organisations régionales de santé, la coordination de la répartition des services hospitaliers sur l’ensemble du territoire, la réforme du système de santé primaire, l’amélioration des hôpitaux, la réforme des services et la gestion centrale sont autant de leviers qui contribueront à l’amélioration. Offre de santé pour les citoyens qui vivent dans les moyennes et petites, et dans les villages qui se déplacent souvent à Rabat ou Casablanca. Certes, demain vu l’avancée de la technologie, ça pourrait se développer avec la télémédecine.

C’est le résultat de circonstances et de conditions différentes. A travers un cercle important je dédie ce cadeau à ma mère, à mes filles, à la Femme Marocaine, à la Femme Africaine et à toute l’équipe Biotessia implantée au Maroc et en Amérique et à tous ceux qui nous soutiennent depuis notre création. . Je le dédie à toutes les femmes étrangères dont le courage et la détermination ne se mesurent jamais. L’immigration dans notre pays a été très forte ces dernières années et on ne dira jamais assez sur l’importance de ce capital humain et social. Pendant les périodes de violence, comme d’habitude, ces femmes n’ont cessé de renforcer leurs liens avec leur pays, aidant leurs familles en envoyant de l’argent, même si elles ont parfois sacrifié leur vie personnelle…

En tant que PDG et membre de Biotessia, je suis reconnaissant pour tout ce qui contribue aux affaires, à la recherche et à la technologie de l’étranger et en particulier des États-Unis vers notre pays !

-Où en est le projet Biotessa que vous menez avec une équipe qui comprend des expertises au Maroc et aux États-Unis ?

Des travaux sont en cours. Nous avons beaucoup de choses et de collaborations en développement, tant au niveau de la localisation, de la recherche et développement, des nouvelles technologies que de la formation continue. Aussi, notre vision est avec nos autres pays africains. Cette vision renforce la vision royale qui reconnaît le Maroc comme un lien important entre l’Europe et le Sud. Nous avons également identifié 4 pays africains avec lesquels coopérer. Notre mission est de relever les défis auxquels notre continent est confronté au niveau de la santé, en nous concentrant sur nos besoins, notamment sur les maladies infectieuses, notamment le covid-19, la tuberculose, le VIH, les hépatites et le paludisme.

Oui, j’ai l’immense honneur de faire partie des onze sélectionnés, représentant 6 pays africains (Kenya, Ghana, Tanzanie, Ouganda, Zambie et Maroc) et représentant notre Royaume au sein de l’ADN (African Diaspora Network) sponsorisé par l’USADF. Programme (United States African Development Foundation) et la Fondation Conrad H. Hilton. C’est un grand honneur d’être parmi les lauréats en 2022 et de représenter Biotessia et mon pays. L’objectif principal du programme est d’établir une plate-forme, une formation, un leadership et toutes les autres ressources importantes pour ces Africains émergents qui se concentrent sur l’éducation, la santé, l’agriculture, les nouvelles énergies, pour réussir et contribuer au développement de notre continent.

En tant que membre de la diaspora marocaine vivant aux États-Unis, et fille de deux responsables gouvernementaux marocains, j’ai toujours eu ce patriotisme et ce patriotisme. Bien sûr il y a des défis et des obstacles à surmonter, ils sont nombreux, mais mon message à la communauté étrangère est de leur demander de continuer à renforcer les liens avec notre pays qui a plus que jamais besoin de ces compétences ne l’oublions pas. formulaire d’aide. Nous avons été aidés à cet égard par la considération de l’intérêt porté par Sa Majesté le Roi aux Marocains du Monde. Avec résilience et courage comme notre équipe Biotessa, nous relevons ces défis et contribuons ensemble à l’impact de notre pays et au développement de l’Afrique de demain, qui a les atouts et les ressources humaines pour réussir la libération de l’économie face à elle . !

Quitter la version mobile