EN DIRECT – Remédiation : transfert de compétences en cours aux ministères

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Publié le 4 juillet 2022 à 8h37 M. Mis à jour le 4 juillet 2022 à 15:36 M.

Jour J pour Elisabeth Borne. Le Premier ministre a finalement annoncé son nouveau gouvernement, après plusieurs semaines de réflexion et de négociation après les élections législatives. Le point commun des nouveaux membres du Gouvernement sera « de pouvoir partager la feuille de route que les Français ont choisie » avec l’élection d’Emmanuel Macron, a souligné ce dimanche la nouvelle présidente du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Aurore Banque. .

Ce remaniement donne le coup d’envoi d’une semaine chargée pour le chef du gouvernement. Deux conseils des ministres sont prévus. Et, surtout, Elisabeth Borne prononcera mercredi son discours de politique générale, pour lequel elle n’a pas encore précisé si elle sollicitera la confiance des députés par le biais d’un vote.

Table des matières

>> Suivez l’actualité de ce lundi 4 juillet :

>> Suivez l'actualité de ce lundi 4 juillet :

15h30 – Christophe Béchu remplace Amélie de Montchalin

« Vous prenez de nouvelles responsabilités à un moment décisif pour notre pays », a déclaré Amélie de Montchalin, ancienne ministre de la Transition écologique lors de la passation de pouvoir avec Christophe Béchu. « La transition écologique est un projet sociétal et social, qui ne se réalisera qu’en réunissant 66 millions de Français », a-t-il assuré. « L’urgence climatique nous oblige à agir maintenant, avec force et sans tarder », a ajouté l’ancien ministre, battu aux législatives.

🔴 Refonte : « La transition écologique est un projet social et social, qui ne se réalisera qu’en réunissant 66 millions de Français », déclare Amélie de Montchalin, ancienne ministre de la Transition écologique

Suivez le direct ⤵https://t.co/gjFAb5DZiM pic.twitter.com/uw3GwQlc1j

15h25 – Caroline Cayeux, maire de droite expérimentée, aux collectivités territoriales

Le maire de Beauvais devient ministre délégué aux collectivités territoriales. Apprécié d’Emmanuel Macron, cet élu de droite dirige l’association Villes de France et l’Agence nationale pour la cohésion des territoires.

15h20 – Nouveau secrétaire d’Etat à la Mer, Hervé Berville est un spécialiste des questions internationales

Macroniste de la première heure, la députée LREM des Côtes-d’Armor remplace Justine Bénin, battue aux législatives en Guadeloupe.

15h15 – Jean-Luc Mélenchon critique un gouvernement maintenu « à la seule faveur du prince »

Jean-Luc Mélenchon a lui aussi tiré à boulets rouges sur le nouveau gouvernement. « Après le gouvernement du Conseil de défense, voici le gouvernement ‘de facto’ : défait aux élections, conservé par la seule faveur du prince », a-t-il déclaré dans un tweet. « Pas de vote de confiance pour les parlementaires ? Macron va-t-il dissoudre les personnes qui les ont élus ? « , il ajouta.

Après le gouvernement du Conseil de Défense, voici le gouvernement « de facto » : défait aux élections, maintenu par la seule faveur du prince. Pas de vote de confiance pour les députés ? Macron va-t-il dissoudre les personnes qui les ont élus ? #Remaniement

15:10 – Eric Coquerel dans le collimateur d’une plainte pour harcèlement sexuel

La militante de gauche Sophie Tissier a déposé lundi matin une plainte pour harcèlement sexuel contre le député LFI Eric Coquerel, président élu de la commission des finances de l’Assemblée. Cette plainte, révélée par Europe 1 et dont l’AFP a pu confirmer le dossier au commissariat de Vanves (Hauts-de-Seine), dénonce des événements « pouvant s’apparenter à une agression sexuelle » datant du 23 août 2014 à Grenoble. Eric Coquerel remet en cause ces accusations.

15h05 – Les députés LR posent leurs conditions sur le projet de pouvoir d’achat

Olivier Marleix, le nouveau chef de la droite à l’Assemblée, a écrit au Premier ministre pour réclamer trois mesures principales dans le projet de loi sur le pouvoir d’achat. L’une d’elles, la baisse du prix du carburant à 1,50 euro le litre, ne fait pas l’unanimité chez Les Républicains.

15h00 – Christophe Béchu, un ex-LR macron-compatible, à la Transition écologique

Entré au gouvernement en mai, le maire d’Angers, proche d’Edouard Philippe, prend les rênes d’un ministère élargi de la transition écologique et de la cohésion territoriale. Les défenseurs de l’environnement espèrent une action rapide après deux mois d’incertitude.

14h45 – « Les attentes sont fortes et légitimes », souligne François Braun lors de sa passation de pouvoir

La passation de pouvoir entre Brigitte Bourguignon, battue aux législatives, et François Braun a eu lieu au ministère de la Santé. « Cher François, chère Agnès, j’ai toute confiance en vous deux pour faire avancer les choses », a déclaré l’ancien ministre de la Santé et de la Prévention.

« Je crois à la co-construction, au partage, à la démocratie de la santé », a déclaré Agnès Firmin-Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire et des Professions de santé. Puis le nouveau ministre de la Santé et de la Prévention a pris la parole. « Les attentes sont fortes et légitimes : notre système de santé est capable de choses extraordinaires mais manque de souplesse et de visibilité. Elle n’est plus comprise par nos concitoyens mais aussi par nos soignants », a-t-il déclaré. « C’est au plus près des territoires sur lesquels nous devons agir », a-t-il ajouté, tout en promettant d’entamer sans tarder le renouvellement du système de santé.

🔴 EN DIRECT – « Les attentes sont fortes et légitimes : notre système de santé est capable de faire des choses extraordinaires mais il manque de souplesse et de visibilité » : s’est exprimé le ministre de la Santé François Braun pic.twitter.com/JgeGK6ZVTc

14h10 – Roland Lescure, un libéral à la tête de l’Industrie

Ancien président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée, le député macroniste des Français de l’étranger débarque à Bercy comme ministre délégué chargé de l’Industrie.

13:50 – Qui compose le gouvernement

13h40 – Jean-François Carenco reprend le dossier explosif de l’Outre-mer

Jean-François Carenco, préfet depuis plus de vingt ans, a été nommé lundi ministre de l’Outre-mer en remplacement de Yaël Braun-Pivet, élue la semaine dernière présidente de l’Assemblée nationale. Habitué aux missions téméraires, il devra renouer le dialogue avec ces collectivités qui ont snobé Emmanuel Macron lors des dernières élections.

13h35 – François Braun, médecin urgentiste appelé au secours du système de santé

Médecin urgentiste de Metz, François Braun a été la référence santé d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle. Il vient de présenter un rapport au Gouvernement pour résoudre la crise des urgences hospitalières, que le Président du Gouvernement a promis de poursuivre.

13h35 – Olivier Klein, expert du bidonville, devient ministre du Logement

Issu de la gauche, aux côtés d’Emmanuel Macron, le maire de Clichy-sous-Bois et président de l’Agence nationale pour le renouvellement urbain (Anru) a été nommé lundi ministre délégué à la Ville et au Logement.

13h35 – Carole Grandjean en charge de l’importante réforme des lycées professionnels

La députée LREM Carole Grandjean devient sous-ministre chargée de l’enseignement et de la formation professionnels. Il testera la réforme de la voie professionnelle. Son périmètre, à cheval sur les ministères du travail et de l’éducation nationale, est « une ligne rouge » franchie par la FSU.

12h55 – Damián Abad dénonce une « injustice » en quittant le ministère

« Je me défendrai sans relâche jusqu’à ce que la justice confirme mon innocence », a déclaré Damián Abad, visé par une plainte pour viol, lors de sa passation de pouvoir. « L’injustice qui est faite à un est une menace pour tous », a déclaré l’ancien ministre.

12h20 – Franck Riester, un homme de droite pour parler à droite au Parlement

L’ancien ministre de la Culture et du Commerce extérieur, président d’Agir, parti de droite modérée aligné sur Emmanuel Macron, hérite du portefeuille stratégique des Relations avec le Parlement. Un ministère clé pour un gouvernement sans majorité absolue.

A voir aussi :
Depuis 2019, la métropole bordelaise n’avait plus de service d’accueil de nuit…

12h17 – Les passations de pouvoir ont commencé dans les différents ministères

12h17 - Les passations de pouvoir ont commencé dans les différents ministères

Olivier Véran, chef du Renouveau démocratique et porte-parole du gouvernement, s’est rendu à l’hôtel de Rothelin-Charolais pour prendre ses fonctions, succédant à Olivia Grégoire. D’autres transferts de puissance suivront cet après-midi.

12h04 – Le RN accuse Macron d' »ignorer » le résultat des législatives

« Ceux qui ont échoué sont tous réélus. Le président de la République ignore ainsi une fois de plus le verdict des urnes et la volonté des Français d’une autre politique », a tweeté la chef de file des députés RN, Marine Le Pen. Le porte-parole du RN, Laurent Jacobelli, a notamment visé Gérald Darmanin, qui est revenu à l’Intérieur avec un portefeuille désormais étendu à l’Outre-mer.

Après le fiasco du Stade de France, les mensonges à répétition, l’incapacité à gérer la submersion migratoire et la sauvagerie, @GDarmanin est… promu !?! La Macronie se fiche des résultats des élections et des Français. #Refonte https://t.co/v4Dri81o79

12:00 – FOCUS – Ce que contiendrait le projet de loi Covid

Le nombre de contaminations augmente en France et, dans le même temps, la loi d’urgence sanitaire arrive à son terme, ce qui permet au Gouvernement d’adopter toute une série de mesures pour stopper l’épidémie. Dès lors, le gouvernement devrait rapidement soumettre un projet de loi sur le Covid-19 au Conseil des ministres. Le texte pourrait être examiné par l’Assemblée nationale mardi.

11h55 – « Macronie dans une situation de recrutement difficile », plaisante Mathilde Panot

La présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale, Mathilde Panot, s’est moquée sur Twitter des efforts de concertation d’Elisabeth Borne ces derniers jours qui ont finalement abouti à « faire revenir Marlène Schiappa » :

De grandes concertations avec les forces politiques qui durent deux semaines pour enfin… faire revenir Marlène Schiappa, La Macronie en situation de recrutement difficile. #Refonte

11h52 – PORTRAIT – Olivia Grégoire, l’éphémère porte-parole du gouvernement devenue ministre des PME

Dans quelques semaines, celui qui vient de changer de portefeuille pour retrouver Bercy aura connu les dangers d’une fonction où le moindre écart peut sceller un destin.

11h41 – Bruno Le Maire recevra ses ministres délégués à 12h30.

Au cours d’une cérémonie, prévue à Bercy, le ministre de l’Économie accueillera Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, et Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, Commerce, Artisanat et Tourisme. Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics, sera également présent.

11:33 – Damián Abad renvoyé du nouveau gouvernement

Sa permanence au gouvernement était impossible. Visé par des accusations de viol, Damien Abad a été remplacé par le directeur de la Croix-Rouge française, Jean-Christophe Combe, comme ministre chargé des Solidarités et des personnes handicapées. La nomination de Damián Abad dans ce ministère a d’abord été bien accueillie par les acteurs du secteur du handicap qui voyaient en lui un symbole.

La pression était trop forte autour de Damien Abad Jacques Witt/SIPA

11h24 – « On reprend les mêmes et on recommence », fustige Fabien Roussel

Le secrétaire général du PCF, Fabien Roussel, a critiqué le gouvernement nouvellement formé d’Elisabeth Borne. « Il n’y a pas de surprises », a-t-il déclaré à LCI. « Ce n’est pas avec des petites taches de couleur que vous mettez sur le gouvernement comme un tableau que vous donnez des signes d’ouverture », a-t-il dit.

11h16 – Conseil des ministres à 16h00

Le président de la République Emmanuel Macron « réunira tous les membres du Gouvernement en un Conseil des ministres qui se tiendra à 16h00 », annonce l’Elysée.

Au Premier ministre : Charlotte Caubel, chargée de l’Enfance ; Hervé Berville, en charge de la Mer ; Marlène Schiappa, responsable de l’Economie Sociale et Solidaire et de la Vie Associative.

Avec le ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer : Sonia Backès, chargée de la Citoyenneté.

Avec le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères : Laurence Boone, chargée de l’Europe ; Chrysoula Zacharopoulou, en charge du Développement, de la Francophonie et des Associations Internationales.

Avec le ministre des Armées et le ministre de l’Éducation nationale : Sarah El Haïry, chargée de la Jeunesse et du Service national universel.

Avec la ministre des Armées : Patricia Mirallès, chargée des Anciens Combattants et de la Mémoire.

Avec la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : Bérangère Couillard, chargée de l’Ecologie ; Dominique Faure, responsable de la Ruralité.

11h06 – Ministres délégués auprès du ministre de la santé et du ministre des solidarités

Agnès Firmin Le Bodo, responsable de l’organisation territoriale et des professions de santé et Geneviève Darrieussecq, responsable des personnes en situation de handicap.

11h05 – Ministres délégués auprès du ministre de la Transition écologique

Clément Beaune, responsable des Transports et Olivier Klein, responsable de la Ville et du Logement et Olivier Klein, responsable de la Ville et du Logement.

11h04 – Le ministre délégué auprès du ministère du travail et le ministre de l’éducation nationale

Carole Grandjean, responsable de l’Éducation et de la Formation professionnelle.

11h03 – Le ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Olivier Becht, en charge du commerce extérieur, de l’attractivité et des résidents français à l’étranger.

11h00 – Ministres délégués après le ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer et le ministre de la Transition écologique

Caroline Cayeux, en charge des Collectivités Territoriales et Jean-François Carenco, en charge de l’Outre-mer.

10h58 – Ministres délégués auprès du ministre de l’Economie et des Finances

Gabriel Attal, chargé des Comptes Publics ; Roland Lescure, responsable de l’Industrie ; Jean-Noël Barrot, responsable de la transition numérique et des télécommunications ; Olivia Grégoire, responsable des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme.

10h53 M. – Ministres délégués auprès du Premier Ministre

Olivier Véran, chef du Renouveau démocratique, porte-parole du gouvernement ; Franck Riester, chargé des Relations avec le Parlement ; Isabelle Rome, responsable de l’égalité femmes-hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.

10h45 – Le nouveau gouvernement dévoilé

10h45 - Le nouveau gouvernement dévoilé

La Première ministre Elisabeth Borne a levé le voile sur son nouveau gouvernement, composé de 41 personnes, dont 20 femmes. Voici sa composition :

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique ; Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer ; Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ; Eric Dupond-Moretti, garde des sceaux, ministre de la justice ; Sébastien Lecornu, ministre des Armées ; Olivier Dussopt, ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion ; Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse ; Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire ; Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion territoriale ; Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique et Rima Abdul-Malak, ministre de la Culture ; François Braun, ministre de la Santé et de la Prévention ; Jean-Christophe Combe, ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées ; Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publique ; Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques.

10h16 – Sandrine Rousseau s’adresse au futur ministre de la Transition écologique

La nomination de Christophe Bechu au poste de ministre de la Transition écologique n’est pas encore officielle, mais elle provoque déjà la réaction de Sandrine Rousseau, députée Verte de Paris. Dans un tweet, ce dernier s’étonne de ce choix :

Une chose est déjà certaine : je n’ai jamais rencontré @ChristopheBechu dans aucun combat environnemental.

10h00 – Réorganisation en Santé

Outre le départ de Brigitte Bourguignon, remplacée par François Braun, le ministère de la Santé devrait voir l’arrivée de Geneviève Darrieusecq. L’ancien ministre délégué chargé de la Mémoire des anciens combattants durant le premier cinq ans d’Emmanuel Macron, devrait être nommé ministre délégué auprès du ministre de la Santé et des Solidarités.

9h56 – Réorganisation en écologie

Selon LCI, Christophe Bechu remplacera sa ministre de tutelle Amélie de Montchalin au poste de ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Elle sera confiée à Caroline Cayeux, aux collectivités territoriales, et Olivier Klein au Logement et à la Ville.

9h40 – Réorganisation en Europe et Affaires étrangères

Laurence Boone succèdera à Clément Beaune au ministère délégué aux Affaires européennes, selon LCI. Franck Riester, actuellement ministre délégué au Commerce extérieur et à l’Attractivité, quittera ses fonctions pour occuper le poste de ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Vie démocratique.

9h30 – Réorganisation de l’économie

Sans surprise, Bruno Le Maire a confirmé sur France Inter qu’il conserverait son poste de ministre de l’Economie.

L’actuelle porte-parole Olivia Grégoire devrait être nommée ministre des PME, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme.

9h26 – Portefeuille élargi pour Gérald Darmanin

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin devrait rester en poste et même voir son portefeuille étendu aux collectivités territoriales et à l’étranger, comprend BFMTV. Il s’agit de l’actuel président de la Commission de régulation de l’énergie, Jean-François Carenco, qui sera nommé secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, sous sa responsabilité.

À Lire  Rentrée scolaire : 10 médicaments antiviraux à utiliser sans tarder !

9h20 – Le retour de Marlène Schiappa

Selon des informations de presse, les mouvements envisagés à ce stade concernent Olivier Véran, qui devrait devenir porte-parole du gouvernement, en remplacement d’Olivia Grégoire, qui rejoint Bercy en charge des PME. L’ancien ministre de la Santé serait remplacé dans ses fonctions de ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Vie démocratique par Franck Riester. Jean-Noël Barrot, député des Yvelines, devrait être nommé ministre délégué au Numérique. Clément Beaune, ministre délégué à l’Europe, deviendrait ministre des Transports. En attendant, l’actuelle ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, devrait céder sa place à François Braun.

Marlène Schiappa devrait également faire son grand retour au gouvernement où elle devrait être en charge de l’économie sociale et solidaire et de la vie associative. Enfin, face aux accusations de viol, le ministre de la Solidarité Damián Abad devrait quitter le gouvernement.

09h14 M. – Yannick Jadot refuse de « débaucher »

L’écologiste Yannick Jadot a confirmé ce matin sur RTL qu’il écartait la possibilité d’entrer au gouvernement. « Il faut changer la culture politique pour qu’on n’ait plus de débat sur des propositions. Ce pays a besoin de réformes majeures pour apaiser les tensions », a-t-il expliqué.

9h07 – FOCUS – Le plan d’Elisabeth Borne pour soutenir l’hôpital cet été

Le Premier ministre a avancé diverses propositions pour les territoires afin que les élus et l’ensemble des professions de santé puissent s’en emparer et rejeter localement les meilleures solutions pour les Français.

9h03 – Carburant : Bruno Le Maire promet « la plus généreuse des compensations »

Le gouvernement travaille à « une indemnisation plus généreuse pour tous ceux qui sont contraints de prendre leur véhicule pour se rendre au travail, (…) qu’ils soient salariés, qu’ils soient en alternance », a expliqué Bruno Le Maire à France Inter. Elle serait versée « en fonction du niveau des revenus », a-t-il ajouté, sans préciser le plafond qui pourrait être fixé, laissant cela au débat parlementaire sur le paquet pouvoir d’achat.

9h00 – Le gouvernement adopte un moratoire sur les expulsions d’étudiants étrangers fuyant l’Ukraine

Le gouvernement a décidé un moratoire sur l’expulsion des étudiants étrangers qui ont trouvé refuge en France après avoir fui la guerre en Ukraine, a indiqué l’exécutif à l’AFP, évoquant également une aide financière aux personnes qui accueillent des Ukrainiens.

8h58 – Inflation dans l’alimentation : Bercy va renforcer les contrôles

Le gouvernement promet que les professionnels de l’alimentation ne profiteront pas de l’inflation pour augmenter leurs marges. « Dans l’alimentaire, nous avons déjà commencé, avec la DGCCRF, 1 000 contrôles. On va faire plus, lancer des contrôles secteur par secteur, pour voir s’il y a des marges inacceptables. Nous ne laisserons pas passer les spéculateurs de la crise inflationniste », a promis Bruno Le Maire.

Inflation : des contrôles seront effectués, « secteur par secteur », pour éviter des « marges dégoûtantes » dans le secteur alimentaire, explique @BrunoLeMaire. « On ne va pas laisser passer les spéculateurs de la crise inflationniste » #le79inter pic.twitter.com/hP9bg4l7w2

Cette dernière a également annoncé qu’elle lancerait une mission de l’Inspection générale des finances (IGF) pour s’assurer du respect de la loi Egalim qui impose aux distributeurs de vendre des produits alimentaires avec une marge minimale de 10% en faveur des producteurs.

8h25 – Remaniement : les noms commencent à sortir

8h25 - Remaniement : les noms commencent à sortir

Appuyez sur le fusible pour obtenir des informations sur la future refonte. L’ancien ministre de la Santé Olivier Véran devrait devenir porte-parole du gouvernement. Franck Riester, actuellement vice-ministre du Commerce extérieur et de l’Attractivité, le remplacerait dans ses fonctions de ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Vie démocratique. Jean-Noël Barrot, député des Yvelines, devrait être nommé ministre délégué au Numérique. Clément Beaune, ministre délégué à l’Europe, deviendrait ministre des Transports.

Marlène Schiappa devrait également faire son grand retour au gouvernement où elle devrait être en charge de l’économie sociale et solidaire et de la vie associative. L’actuelle ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, laissera sa place à François Braun.

Visé par des accusations de viol, le ministre des Solidarités, Damián Abad, devrait de son côté quitter le gouvernement.

8h00 M. – « Je vais au Parlement à la recherche d’une majorité de compromis », dit Bruno Le Maire

« Nous sommes dans un moment de vérité, nous allons commencer les travaux parlementaires. Il y a deux attitudes possibles : celle qui consiste à bloquer les textes, le Parlement. Je vais au Parlement à la recherche d’une majorité de compromis », a déclaré le ministre de l’Economie Bruno Le Maire à France Inter. « La volonté de faire ce qu’il y a de mieux pour les Français ne peut passer que par le dialogue et le compromis », a-t-il insisté.

>> Les temps forts du dimanche 3 juillet :

>> Les temps forts du dimanche 3 juillet :

> Allégations de harcèlement : Eric Coquerel sous pression

Le député d’Insoumis, qui vient d’assumer la présidence de la commission des finances de l’Assemblée, est accusé par au moins une femme d’avoir eu un comportement inapproprié avec lui. Elle a déclaré dimanche qu’elle prévoyait de porter plainte. Jean-Luc Mélenchon a dénoncé une « opération de diffamation infâme ».

> Pouvoir d’achat : LR établit trois priorités et des « lignes rouges »

Le chef du groupe LR, Olivier Marleix, a écrit dimanche au Premier ministre pour lister les mesures « que son groupe souhaite impérativement voir adoptées », avec « trois grandes priorités », selon un communiqué. Il cite un « objectif de baisse du prix du carburant à 1,50 euro le litre », « la revalorisation des minima sociaux et pas seulement sociaux », ainsi que « l’annulation de la hausse de la CSG pour tous les retraités ».

> « Nous sommes là pour durer », prévient Aurore Bergé

Une fois formé, le nouveau gouvernement devra « répondre aux préoccupations des Français », avant tout celle du pouvoir d’achat, et sera installé « de manière permanente, car nous sommes là pour durer », a fait valoir le président du groupe LREM. à l’Assemblée nationale, Aurore Bergéau, lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

Suite à la démission d’Édouard Philippe, Emmanuel Macron nomme le même jour, le 3 juillet 2020, le haut fonctionnaire et élu local Jean Castex au poste de Premier ministre. Son gouvernement est annoncé le 6 juillet 2020.

Qui est le plus jeune ministre camerounais de tous les temps ?

Pierre Kamdem Ninyim, le plus jeune ministre africain à 23 ans, parlementaire, Chief Baham, est un homme politique camerounais, condamné et exécuté à Bafoussam sur la place publique le 3 janvier 1963.

Qui était le premier ministre du Cameroun ?

Quel est le ministre le plus important au Cameroun ?

Le gouvernement de Joseph Dion Ngute, formé le 4 janvier 2019, dirige l’exécutif au Cameroun.

Qui est le ministre le plus riche du Cameroun ?

Jacques Fame Ndongo, né le 15 novembre 1950 à Nkolandom, dans la région sud du Cameroun, est un homme politique camerounais.

Qui est l’homme le plus intellectuel du Cameroun ?

Henri Hogbe Nlend (né le 23 décembre 1939) est un mathématicien et homme politique camerounais.

Qui est l’homme le plus intelligent en Afrique ?

« Surdoué » comme il est, Jean-Pierre Essombe Mabingo Mbonjo est pourtant un enfant comme les autres.

Qui est le plus beau du Cameroun ?

Molo Florian, étudiant en communication à l’Université Doula, est élu Monsieur Cameroun, c’est-à-dire le plus beau garçon des candidats ayant participé au concours de sélection, sinon le plus beau garçon du Cameroun.

Quelle fonction publique est la plus nombreuse ?

La fonction publique de l’Etat compte 2,49 millions d’agents (44%), la fonction publique territoriale 1,94 million (34%) et la fonction publique hospitalière 1,18 million (21%).

Quel est l’effectif de la fonction publique territoriale ? Au 31 décembre 2020, les collectivités locales employaient 1,96 million d’agents (figure 2). Cela correspond à une baisse des effectifs de -0,4 % en un an, alors qu’ils ont augmenté de 0,5 % en 2019. La plupart des régions administratives connaissent une diminution ou une quasi-stabilité de leurs effectifs.

Quel ministère a le plus de fonctionnaire ?

Effectifs de la fonction publique par secteur et par ministère en 2020 (en milliers) – Lecture : à fin 2020, les effectifs du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement et de la Recherche s’élèvent à 1 054,2 milliers de personnes.

Quels sont les différents ministères de la fonction publique ?

La fonction publique de l’État

  • Le ministère des Affaires étrangères et européennes »
  • Le Ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité Nationale et. …
  • Le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche »
  • Le Ministère de la Culture et de la Communication »

Quel est le ministère qui paie le mieux ?

En tête de tableau, l’Ecologie, où la somme des 10 salaires les plus élevés atteint 2 635 millions d’euros. Soit environ 264.000 euros bruts par an en moyenne pour chacun des 10 agents les mieux payés de ce ministère.

Quelles sont les différentes fonctions publiques ?

Il existe 3 fonctions publiques :

  • la fonction publique de l’État, qui emploie 2,4 millions de personnes,
  • la fonction publique locale, qui emploie 1,9 million de personnes,
  • le service public hospitalier qui emploie 1,2 million de personnes.

Quelle sont les trois fonctions publiques ?

En France, la fonction publique est composée de trois parties (Etat, Territoire et Hospitalier), qui emploient ensemble 5,61 millions d’agents (1) à fin 2019 (hors contrats aidés), soit un salarié sur cinq.

Quels sont les fonctions publiques territoriales ?

Le service public territorial regroupe les personnels des collectivités territoriales (communes, départements, régions), des structures intercommunales (communautés d’agglomérations, communautés de communes, etc.) des établissements publics et des offices HLM.

Pourquoi la fonction publique n’est plus attractive ?

Baisse importante du nombre de candidats Aujourd’hui, un agent public sur cinq a un contrat. Il ne s’agit donc pas de ces personnes. Par ailleurs, le nombre de postes a également diminué dans divers secteurs de la fonction publique, notamment dans la fonction publique territoriale.

Quel est le concours le plus facile ?

Mais les concours territoriaux de la fonction publique (hors Ville de Paris), restent les « plus faciles » à remporter avec un taux de sélectivité de 5 candidats présents pour un admis en catégorie B et 6,5 en catégorie A.

Pourquoi vouloir passer du privé au public ?

Rejoindre la fonction publique vous permet d’aligner vos valeurs avec votre métier. En servant l’intérêt général, l’agent public a un réel impact sur la société. Par ses missions, elle contribue au bien commun, au vivre-ensemble et veille au respect des droits des citoyens.

Qui est à la tête de l’État français ?

En France, selon la Constitution de la Ve République, le Président de la République est à la fois garant des institutions et doté du pouvoir exécutif. Cependant, l’expression « chef de l’État » ne figure pas dans les textes constitutionnels de 1958.

Qui est le chef du gouvernement en France ? Le Premier ministre dirige l’action du Gouvernement. Il est responsable de la défense nationale. Assure l’exécution des lois. Sans préjudice des dispositions de l’article 13, il exerce le pouvoir réglementaire et nomme les emplois civils et militaires.

Qui est le dernier président du Conseil de la ive République ?

Vincent Auriol (1947-1954).

Qui était président du Conseil en 1914 ?

Raymond Poincaré, né le 20 août 1860 à Bar-le-Duc (Meuse) et mort le 15 octobre 1934 à Paris, était un avocat et homme d’État français. Il a été président de la République française du 18 février 1913 au 18 février 1920.

Comment se nomme le président du Conseil en France en 1954 ?

En juin 1954, alors que la IVe République traverse divers problèmes politiques, notamment liés à la colonisation, le président de la République, René Coty, nomme le socialiste radical Pierre Mendès France à la présidence du Conseil.

Qui devient président en cas de décès en France ?

Le Président du Sénat assure l’intérim en cas de vacance de la Présidence de la République (mais sans le droit de recourir à un référendum, de dissoudre l’Assemblée nationale ou de demander la révision de la Constitution).

Qui a remplacé Georges Pompidou à son décès ?

Alain Poher, né le 17 avril 1909 à Ablon-sur-Seine (Seine-et-Oise) et mort le 9 décembre 1996 à Paris le 16, était un homme d’État français. Alain Poher en 1969. Après avoir participé à la Résistance, il rejoint le MRP et devient sénateur en 1946.

Qui peut renverser le gouvernement ?

L’Assemblée nationale, élue au suffrage universel direct, joue un rôle prépondérant puisque, dans la procédure législative, elle tranche en cas de désaccord avec le Sénat et peut aussi renverser le Gouvernement.

Qui est à la tête de l’État en 1815 ?

Louis XVIII Roi de France du 8 juillet 1815 au 16 septembre 1824. Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838) : Chef du Gouvernement du 9 juillet 1815 au 26 septembre 1815.

Qui règne en 1815 ?

1. Les premières années de la Restauration (1815-1820) Après un long exil, le comte de Provence (1755-1824), frère de Louis XVI, revient en France pour y régner sous le nom de Louis XVIII.

Qui est à la tête de l’État en 1815 et en 1848 ?

Louis-Philippe Ier reprend la Charte de Louis XVIII et la rend un peu plus libérale. Le pouvoir du roi est limité au profit de celui des Chambres. Le nombre d’électeurs a doublé et atteint 200 000 personnes, ce qui a renforcé le pouvoir des notables, principal soutien de cette « monarchie bourgeoise ».

Où se trouve les ministères en France ?

Hôtel Beauvau. Les ministères sont souvent hébergés dans des hôtels chargés d’histoire… Les bureaux du Premier ministre sont installés depuis 1958 à l’Hôtel Matignon, rue de Varenne à Paris.

Quels sont les ministères en France ? Composition du gouvernement

  • Premier ministre.
  • Ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique.
  • Ministre de l’Intérieur.
  • Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
  • Ministère de la Justice.
  • Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires.

Où siège les ministres ?

L’entrée du Palais de l’Elysée, résidence officielle du Président de la République française, à Paris, où le Président et le Gouvernement se réunissent chaque mercredi matin pour le Conseil des ministres.

Où se trouvent les ministères ?

Tous les principaux ministères sont situés dans le 7e arrondissement, à l’exception notable du bâtiment qui abrite plusieurs ministères liés à l’économie et aux finances, rue de Bercy (75012), le ministère de l’Intérieur, place Beauvau (75008), et le Ministère de la Justice, Place Vendôme (75001), en attente …

Où travaillent les ministres ?

Au niveau national, les administrations centrales jouent un rôle de conception, d’animation, d’orientation, d’évaluation et de contrôle. Pour ce faire, ils participent à l’élaboration des projets de loi et des décrets et préparent et exécutent les décisions du Gouvernement et de chacun des ministres.

Où siège le ministère français de la Justice ?

Le ministère de la justice est l’administration centrale qui gère le service public de la justice. Son siège social est situé Place Vendôme à Paris (75001).

Comment s’appelle le ministre de la Justice en France ?

Il est dirigé par le garde des sceaux, ministre de la justice.

Où se situe le ministère de la Justice ?

Installé à l’Hôtel de Bourvallais, au 13 Place Vendôme, dans le 1er arrondissement de Paris, le cabinet du Ministre est surnommé par métonymie « Place Vendôme », ou « La Chancellerie ».

Où se trouvent les ministères ?

Tous les principaux ministères sont situés dans le 7e arrondissement, à l’exception notable du bâtiment qui abrite plusieurs ministères liés à l’économie et aux finances, rue de Bercy (75012), le ministère de l’Intérieur, place Beauvau (75008), et le Ministère de la Justice, Place Vendôme (75001), en attente …

Où se trouve les ministères en France ?

Hôtel Beauvau. Les ministères sont souvent hébergés dans des hôtels chargés d’histoire… Depuis 1958, les bureaux du Premier ministre sont installés à l’Hôtel Matignon, rue de Varenne à Paris.

Qui est le directeur des impôts ?

Au cours de cette rencontre, le directeur général des impôts, Ouattara Sié Abou, a présenté les réformes en cours : entre autres, développer et rendre opérationnel le paiement mobile des impôts, développer les enquêtes de renseignement et l’analyse des risques, en vue d’une meilleure programmation des contrôles fiscaux,. ..

Qui est le directeur général des impôts au Cameroun ? Né le 15 mars 1975 à GUIDIGUIS Dans le Mayo-Kani, Région de l’Extrême-Nord, Modeste Mopa Fatoing est le plus jeune Directeur Général des Impôts du Cameroun. Diplômé de l’ENAM (Major de sa Promotion) et de l’ENA Paris.

Qui est le ministre des finances et des comptes publics ?

Par décret du 20 mai 2022 portant composition du Gouvernement, Gabriel Attal a été nommé ministre délégué auprès du ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargé des Comptes publics.

Qu’est-ce que le ministère des Finances ?

Le Ministère de l’Economie, des Finances et du Redressement prépare et exécute la politique économique et financière du Gouvernement. C’est un pilier fondamental au sein de l’administration.

Quel est le rôle d’un ministre des Finances ?

Le Ministère de l’Economie et des Finances est, dans la plupart des pays, la composante de l’exécutif gouvernemental chargée de la gestion des finances publiques, principalement des activités de recouvrement des impôts et de paiement des dépenses.

C’est quoi la DGFiP ?

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) représente à la fois un service public ancré dans l’histoire de l’État et une nouvelle administration issue de la fusion en 2008 de la Direction générale des impôts et de la Direction générale de la comptabilité publique.

Est-ce que la DGFiP est moderne ?

La DGFIP, une administration efficace, dynamique, moderne, en constante réforme… et qui continue d’être la cible idéale ! Reconnaissons une constante entre l’ancien et le nouveau monde : il est toujours populaire de dénigrer l’administration fiscale.

Pourquoi la DGFiP vous fait un virement ?

Un virement de la DGFIP (ou de ses autres branches comme la DRFIP ou la DDFIP) correspond donc dans la plupart des cas à un remboursement des finances publiques en cas de trop perçu d’impôt sur le revenu.

Qui gère l’argent public ?

Les finances publiques en France sont gérées par les administrations publiques françaises, tant au niveau national que local, y compris les administrations de sécurité sociale (ASSO).

Où va l’argent du trésor public ?

La plupart des ressources proviennent des taxes et redevances payées par les citoyens et les entreprises. Les dépenses correspondent à l’argent que l’État utilise pour financer l’action publique : police, justice, recherche, éducation… Depuis plus de quarante ans, les dépenses de l’État dépassent ses recettes.

Qu’est-ce que la collectivité finance publique ?

Le SIP est l’interlocuteur unique des personnes physiques pour les déclarations, décomptes, exonérations, réclamations, paiements et demandes de délais de paiement liés à l’impôt sur le revenu des personnes physiques, aux impôts locaux ou à la contribution audiovisuelle.