Essai moto Benelli Leoncino 125

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le Lionceau accessible à tous

Monocylindre, 125 cm3, 12,8 ch, 10 Nm, 145 kg, 3.899 euros

Dévoilé il y a sept ans, le concept Leoncino a permis à Benelli de relooker son image en imaginant un scrambler de moyenne cylindrée au design très soigné. Première sur le marché en 500 cm3 avec compatibilité permis A2, la série Leoncino s’est rapidement présentée comme une base de gamme complète.

Le modèle a en effet été réduit en 250 cm3, en 800 cm3 et même en Leoncino 800 Trail, avec un peu plus de capacités concernant les parcours. La famille cub leon est désormais complète sur le segment 125 avec le nouveau Leoncino 125.

Décidément, les exigences dynamiques du petit brouilleur italo-chinois ne sont pas les mêmes avec un monocylindre refroidi par liquide développant 12,8 chevaux et 10 Nm de couple pour 145 kilogrammes en ordre de marche. Il est même inférieur à ce que proposent certains concurrents directs.

Mais même en petite cylindrée, la Leoncino conserve son esthétique très particulière qui fait son charme, reprenant son phare avant ovale à LED, sa selle en cuir parfaitement intégrée dans la garniture ou encore les moindres détails comme le lion monté sur la protection avant. . boue

Avec des dimensions accessibles même aux petits pilotes, une tenue de route typique de la catégorie, une consommation de carburant réduite, une finition qui monte beaucoup et un prix plus abordable que les concurrents japonais, le Benelli Leoncino 125 a trouvé la bonne formule pour séduire les vélos urbains. pour une machine à l’aspect original ? Essai vidéo.

La chaîne d’info moto

Évaluer cet article : Soyez le 1er à évaluer cet article

A voir aussi :
Amrae a publié l’étude Lu’Cy 2022, qui fournit les dernières informations sur…

À Lire  Os dentaire, quel champ puis-je obtenir? | Le comparatif des assurances