Essai Peugeot Pulsion 2022 : Le scooter 125 français revit

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Après avoir disparu du catalogue et même arrêté la chaîne de production, Pulsion réapparaît avec un moteur répondant à la norme Euro 5. Donc le meilleur.

Après avoir disparu du catalogue et même arrêté la chaîne de production, Pulsion réapparaît avec un moteur répondant à la norme Euro 5. Donc le meilleur.

Honda Forza 125 et Yamaha X-Max 125 sont classés premier et troisième des deux-roues les plus vendus en France, tous segments confondus. Devant eux était placée cette moto baptisée Pulsion, qui rêve donc du deuxième volet du succès.

Mais Peugeot, produit dans l’usine historique de Doubienne à Mandeure, où la 103 a été construite, a son propre argument.

Forza et X-Max appartiennent à la catégorie des maxi-scooters, Pulsion à la catégorie des mini GT. Ça ne change pas grand-chose, sauf du côté de la taille : le Français fait une dizaine de centimètres de hauteur au X-Max.

Du coup, le conducteur perd un peu de place derrière le tablier, mais cette compacte peut s’avérer appréciable lorsqu’elle est attachée au fond du garage ou, plus simplement, en conduite urbaine, pour entrer facilement.

Avec une hauteur d’assise confortable (790 mm), on domine le trafic pour prévoir la météo. Il démarre « mains libres », la clé est dans la poche, et toutes les commandes semblent bien placées.

Entre les jauges du Pulsion GT, un écran couleur TFT orientable affiche toutes les informations nécessaires à la conduite (vitesse, autonomie, trajet, niveau de carburant, consommation…).

Il peut aussi, grâce à i-Connect compatible en Bluetooth avec les téléphones mobiles Android et Apple, afficher tour à tour la direction GPS (peu sophistiqué), bloquer la réception d’appels ou de SMS et afficher le début du message.

Le tablier a un rangement avec un port USB intégré et un crochet pour maintenir le sac à dos en place. Enfin, le coffre sous la selle accueille un casque intégral en plus du jet-jet.

Pour ceux à qui cela ne suffit pas, la version Allure (en blanc ou rouge), proposée pour seulement 100 € de plus, dispose d’un coffre standard et d’un large pare-brise (et réglable avec équipement), pour une protection efficace.

La vraie nouveauté du Pulsion est totalement invisible : son moteur. Cette moto lancée en 2019 ne répond pas à la norme Euro5, obligatoire à partir de janvier 2021.

Peugeot, propriété du groupe indien Mahindra, n’était pas prêt : la chaîne de production s’est donc arrêtée pendant des mois, avant l’arrivée de cet important développement.

À Lire  Le Boulou : place à la mutuelle villageoise

Ainsi, la moto a troqué son monocylindre pour un autre, plus léger mais presque identique en cylindrée, avec un piston plus petit qui va très loin. La puissance reste à 14,4 ch mais la puissance augmente légèrement, tandis que la consommation homologuée baisse de 0,2 l/100 km.

Ce petit moteur est énergique et sensible, il repart bien mais peine à partir de 100 km/h. Lors de nos essais, majoritairement en milieu urbain, ce moteur ne consomme que 3 l/100 en moyenne.

Roulant tranquillement avec ses phares Sochaux emblématiques et ses feux arrière 3008 de type SUV, le Pulsion est facile à diriger. Très stable malgré seulement une roue avant de 14 pouces, il est maniable et semble léger.

L’amortissement crée une vraie stabilité, même si la selle du passager peut être raide. S’il freine bien et dispose d’une combinaison avant/arrière et ABS de puissance satisfaisante, le Français n’a pas de mordant : il faut serrer fort les leviers lors des fortes décélérations.

Dans ces étapes, Peugeot dispose d’un outil unique sur le segment : l’allumage automatique des feux de détresse (« warning ») lors d’un freinage d’urgence.

Plus pour la sécurité, encore une fois du monde des voitures. Il est bon de voir sur cette moto, vendue 4 899 € en version GT (soit 400 € de moins que Forza et X-Max), qui n’oublie pas que de nombreux pilotes de la 125 sont des motos avec des voitures.

Essai Peugeot Pulsion : notre avis

Revenant sans rien après la suspension de sa production, Pulsion, audacieux et doux, nous rappelle qu’il a des faits importants pour plaire au plus grand monde. Et ce, sans même copier les stars de la pièce, et avec un prix intéressant réalisé avec du bon matériel.

Peugeot Pulsion 2022 : la gamme

Voir l’article :
En faisant quelques comparaisons, Nhau Assurances a constaté qu’il est toujours plus…

Peugeot Pulsion GT : fiche technique

Peugeot Pulsion 2022 : le détail en plus

Il faut s’habituer à l’aiguille du compte-tours qui, comme sur certaines Peugeot à quatre roues, tourne dans le sens des aiguilles d’une montre quand le régime augmente !

Histoire de scooter, vue par auto-moto.com :

Le nouvel essai routier Aprilia SR-GT 125: sur la norme italienne des machines croisées

Testez le nouveau Yamaha NEO : petit scooter électrique, courte autonomie

Revue Yamaha NMAX 125 pour 2021 : Le roi de la livraison