Étudiants étrangers : qu’est-ce que l’assurance maladie ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Partir à la découverte du monde est certes une idée riche, mais à condition que votre départ se fasse dans les meilleures conditions possibles. Un accident arrive vite, surtout à l’étranger, où vous vivrez sans aucun doute toutes sortes d’aventures. Loin de chez vous, il est encore plus important d’être bien assuré pour profiter de votre séjour… Étudiants français, saviez-vous que notre sécurité sociale vous protège parfois hors de nos frontières ?

Faire ses études dans un pays Européen

Faire ses études dans un pays Européen

Comme bien souvent, l’Europe facilite grandement les démarches et la vie des étudiants en mobilité internationale. Si vous choisissez d’étudier dans un État de l’Union européenne / Espace économique européen (UE / EEE) ou en Suisse, il vous suffit pour être couvert d’obtenir la carte européenne d’assurance avant votre départ. ).

Une fois la CEAM en poche, elle vous permettra de faire valoir vos droits à l’assurance maladie et de pouvoir faire prendre en charge sur place les soins médicaux dont vous pourriez avoir besoin dans la limite des lois applicables dans votre pays d’accueil.

La CEAM est individuelle et nominative. Elle doit être demandée au moins 15 jours avant le départ vers votre pays d’accueil, auprès de votre caisse d’assurance maladie.

Les démarches peuvent être effectuées en ligne sur votre compte ameli, par téléphone au 36 46 ou en personne en vous rendant à votre mutualité. Votre carte est délivrée pour une durée de deux ans ou pour la durée de vos droits à l’assurance maladie.

Attention, les frais médicaux pris en charge par votre pays d’accueil ne sont pas forcément les mêmes que ceux proposés par la France. A vous de vous renseigner avant de partir, pour éviter les situations difficiles.

En cas de soins médicaux dans votre pays d’accueil, vous devrez présenter votre carte et vous serez alors soumis aux mêmes procédures que les locaux, que vous ayez besoin ou non d’un transfert de frais.

A voir aussi :
Pour profiter de l’offre 100% santé, il faut avoir souscrit un contrat…

Faire ses études hors de l’Union Européenne

Faire ses études hors de l’Union Européenne

Dans un pays signataire d’une convention de sécurité sociale avec la France

Dans un pays signataire d’une convention de sécurité sociale avec la France

Si vous choisissez de partir en dehors de l’UE, votre protection sociale variera en fonction de votre pays d’accueil. Des accords ont été signés entre la France et plusieurs pays pour faciliter la mobilité des étudiants et mieux accompagner les candidats à la mobilité internationale.

Ainsi, si vous partez étudier au Canada, plus précisément au Québec, vous pouvez bénéficier d’une inscription à la RAMQ, la compagnie locale d’assurance maladie, que vous soyez inscrit dans un établissement français ou directement dans une entreprise québécoise. Veuillez noter que vos procédures varient en fonction de la nationalité de votre école. Pour profiter de la couverture offerte par le Traité entre la France et le Québec (ou tout autre signataire d’un traité), vous devrez retirer des formulaires selon votre situation et suivre attentivement les étapes, mais pas de panique, tout est expliqué sur le ameli.fr, et vous pouvez dans tous les cas contacter votre caisse régionale d’assurance maladie pour plus d’informations.

Les conventions bilatérales sont uniques et leurs termes varient selon les États signataires. Il serait conseillé d’étudier attentivement celui qui vous inquiète, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Dans un pays sans convention de sécurité sociale avec la France.

Dans un pays sans convention de sécurité sociale avec la France.

Encore une fois, votre couverture variera en fonction de votre situation personnelle.

– Vous avez moins de 20 ans ou vous voyagez moins de 6 mois.

Si vous vous trouvez dans cette situation, vos frais médicaux aigus peuvent être remboursés par la caisse d’assurance maladie de vos parents. Toutefois, cela ne sera possible que dans la limite des tarifs fixes français en vigueur au moment de votre collecte et si vous remplissez les 3 conditions suivantes :

Couvert ou non, il est important de toujours payer les frais médicaux qui vous sont facturés et de ne pas contracter de dettes. Conservez toutes les preuves de paiement et les factures associées afin de pouvoir les présenter à la caisse d’assurance maladie de vos parents pour demander un remboursement. Il n’est pas garanti que vous serez remboursé de tout ou partie de vos frais, et pour éviter cette déconvenue, il est possible de souscrire une assurance privée à vos côtés.

– Vous avez plus de 20 ans ou vous voyagez pour une durée supérieure à 6 mois

La sécurité sociale française ne vous couvrira pas pendant votre aventure et vous devrez déterminer les démarches à entreprendre pour être protégé par l’assurance maladie de votre pays d’accueil.

À Lire  Bourse : les conseils à suivre pour en profiter !

Attention, chaque pays a son propre système de sécurité sociale : votre protection sociale sera donc différente d’un pays à l’autre, et il vous appartiendra de vous renseigner sur les détails de votre affiliation à cette nouvelle assurance maladie. .

Vous ne serez pas pris en charge et remboursé par la sécurité sociale française, mais vous pouvez demander des informations complémentaires auprès de votre caisse d’assurance maladie ou en vous adressant au consulat de votre futur pays d’accueil.

Les frais médicaux pouvant devenir très élevés très rapidement, il peut être intéressant de souscrire une assurance privée pour bénéficier d’une couverture santé plus complète.

Souscrire un contrat d’assurance privée

Souscrire un contrat d’assurance privée

Il est de notoriété publique que la France dispose d’un système de santé particulièrement bon marché par rapport à la qualité du service rendu. A l’étranger, des soins de même nature peuvent rapidement devenir inaccessibles à de nombreuses personnes, l’exemple le plus connu étant les Etats-Unis.

Une solution à ce problème de coût est une assurance privée, qui permet de couvrir une contribution mensuelle pour couvrir les frais encourus en cas d’événement imprévu. Il existe plusieurs forfaits de différents prestataires de services qui peuvent vous permettre de choisir une offre qui correspond le mieux à vos besoins et à votre capacité financière, allant de la couverture pour le premier euro dépensé en soins médicaux à la seule responsabilité des accidents et des hospitalisations.

Selon votre destination, votre établissement d’accueil peut exiger une assurance maladie complémentaire pour couvrir vos dépenses de santé, comme condition obligatoire à votre arrivée.

Comment obtenir la CMU etudiant ?

Votre affiliation à la sécurité sociale Pour être couvert par une assurance maladie, vous devez remplir les conditions de la protection maladie universelle, c’est-à-dire. avoir un séjour stable et régulier en France. Vous n’avez pas à payer de cotisations sociales.

Comment postuler à la CMU étudiant étranger ? Si vous n’êtes pas titulaire d’une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou d’une attestation provisoire, vous devez présenter un formulaire d’éligibilité (formulaire S1). Ou, si ce n’est pas le cas, fournir la preuve de ressources adéquates. Dans ce cas, inscrivez-vous sur le site etudiant-etranger.ameli.fr.

Est-ce que les étudiants ont droit à la CMU ?

Enfin, sous conditions de ressources, l’étudiant peut prétendre au Régime complémentaire de solidarité santé (CSS), qui a remplacé la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l’Aide à l’acquisition d’une couverture maladie complémentaire (ACS). ) à partir du 1er novembre 2019.

Comment mettre en place la CMU ?

Si vous êtes éligible, rendez-vous sur votre compte ameli.fr. Si vous n’avez pas encore d’espace personnel, créez-en un. Une fois connecté à votre compte, rendez-vous dans la rubrique « Mes démarches » puis cliquez sur l’onglet « Demander la CMU-C ou l’ACS ».

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la CMU ?

Pour bénéficier de la CMU-C, vous devez remplir les mêmes conditions que pour la CMU de base :

  • résider en France depuis plus de 3 mois de manière stable ;
  • être en situation régulière ;
  • percevez des ressources dans la limite d’un plafond fixé chaque année en fonction de la composition de votre foyer.

Comment obtenir un numéro de sécurité sociale en France ?

Pour cela, il suffit d’être né en France, d’avoir un emploi en France ou simplement d’y vivre de façon stable et régulière. Si la personne est née en France, elle peut se rendre dans n’importe quel centre d’accueil d’un organisme de sécurité sociale (CPAM, CAF, etc.) muni d’une pièce d’identité.

Quand avez-vous votre propre numéro de sécurité sociale ? Pour les personnes nées en France, l’inscription se fait à la naissance. Le numéro CPR leur est attribué par l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) à partir de l’état civil transmis par les mairies.

Comment obtenir un numéro de sécurité sociale sans travailler ?

Vous devez en faire la demande :

  • Étape 1 : Remplissez le formulaire 736. …
  • Étape 2 : Joignez les pièces justificatives demandées.
  • Etape 3 : Transmettez l’intégralité de votre dossier à votre caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence.

Comment s’inscrire à la sécurité sociale en France ?

Pour vous inscrire à la CPAM, vous devez remplir le formulaire S1106 « Demande de demande d’assurance maladie » et retourner votre dossier complet, dûment rempli, accompagné de vos pièces justificatives à la CPAM dont vous dépendez.

Quelle Sécurité sociale pour étudiant Etranger ?

Dès la rentrée 2019, tous les étudiants étrangers non européens seront couverts par le régime général de sécurité sociale ; Les étudiants européens continueront d’être couverts par leur carte européenne d’assurance maladie s’ils en ont une.

Comment bénéficier de la sécurité sociale quand on est étranger ? Renseignez-vous auprès de l’organisme d’assurance maladie auquel vous appartenez dans votre pays d’origine. Il permet de s’inscrire afin de bénéficier d’une couverture d’assurance maladie. Lorsque vous êtes en France, il doit être remis à la caisse d’assurance maladie de votre domicile.

Comment assurer un étudiant à l’étranger ?

Comment choisir son assurance pour étudier à l’étranger ?

  • 1 – Ma sécurité sociale et ma mutuelle étudiante.
  • 2 – Assurance liée à votre carte bancaire en France.
  • 3 – CEAM ou Carte Européenne d’Assurance Maladie.
  • 4 – Assurance maladie complémentaire pour les étudiants à l’étranger.

Comment obtenir la carte Vitale pour un étudiant etranger ?

Dès votre inscription (attestation du numéro d’état civil) : Vous pouvez télécharger votre attestation finale depuis votre espace personnel sur le site etudiant-etranger.ameli.fr ; vous recevrez un formulaire que vous devrez remplir et retourner pour demander votre carte Vitale.